Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exposition Carmontelle au Musée de Sceaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 13152
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Exposition Carmontelle au Musée de Sceaux   Lun 3 Mar 2008 - 14:46

Décidement, les amateurs de la douceur de Vivre au XVIII siècle sont gatés en cette an de grâce 2008.

Après Roslin à Versailles, Saint-Aubin au Louvre, Marie Antoinette au grand Palais et avant la peinture à l'époque de madame de Pompadour à Tours,

Le musée de sceaux décidement très actif, nous propose bientôt une exposition sur M. Carmontelle, jardiner des Princes d'Orléans.

« Le voyage en images de Carmontelle, divertissements et paysages au siècle des Lumières »

Site actuphoto.com

Du 18 avril au 18 août, le Conseil général des Hauts-de-Seine invite le public à découvrir l’exposition « Le voyage en images de Carmontelle » au Domaine de Sceaux.

Cette présentation inédite de 120 œuvres exceptionnelles abrite notamment :

- un transparent exceptionnel de 42 mètres de long, réalisé par Carmontelle, représentant des paysages d’Ile-de-France imaginés aux 4 saisons, l’un des trois plus longs au monde (avec le Musée Condé à Chantilly et le Getty Museum aux Etats-Unis) et le mieux conservé,
près de 80 dessins provenant des collections du musée, illustrant les thèmes évoqués dans le transparent et pour la plupart inédits,
8 costumes rappelant ceux des personnages illustrés dans le transparent,
20 dessins et aquarelles inédits réalisés par Carmontelle et représentant les princes d’Orléans ainsi que les lieux fréquentés par l’artiste,
une sélection, également inédite, d’appareils d’optiques en vogue au XVIIIe, illustrée par de nombreux objets.

L’exposition se déroule sur les 2 étages des Ecuries du Domaine de Sceaux, ainsi qu’au rez-de-chaussée de l’aile Est. Elle se prolonge dans le château, dans la galerie Nord du 1er étage et dans le salon attenant, orné de remarquables boiseries du XVIIIe. Provenant du pavillon de Mademoiselle Guimard, célèbre danseuse française du XVIIIe, elles ont été spécialement dégagées pour l’occasion. L’exposition s’articule autour d’un parcours composé de 4 parties :

1. Carmontelle, sa vie, son œuvre, son époque
2. Le transparent de Carmontelle
3. Les grands thèmes abordés dans le transparent
4. Les divertissements optiques en vogue au XVIIIe siècle

La scénographie s’inspire des perspectives des théâtres d’optique du XVIIIe siècle. Elle évoque l’atmosphère élégante des cabinets de curiosités de la fin du XVIIIe et présente de manière didactique et ludique les divertissements optiques en vogue à l’époque.

Acquis et aménagé par Colbert en 1670, le Domaine de Sceaux, propriété du Conseil général des Hauts-de-Seine, retrouve aujourd’hui la sobre majesté qui fit sa renommée. Depuis une quinzaine d’années, le Conseil général entreprend la restauration des bâtiments. Les travaux ont, dans un premier temps, concerné le château actuel, puis le pavillon de l’Aurore, et récemment les écuries, reconverties en salle d’exposition. Ce bâtiment en U choisi par Colbert a déjà accueilli plus de 60 000 visiteurs autour des trois expositions temporaires « Les architectures du domaine de Sceaux du XVIIe au XXIe siècle », « Entre Cour et Jardin, Marie-Caroline, duchesse de Berry » et dernièrement « Parcours d’un collectionneur. L’histoire, la fable et le portrait ».

FICHE TECHNIQUE

Les prêteurs
De prestigieux prêteurs privés, tels que les princes d’Orléans ou encore l’un des plus grands collectionneurs européens d’objets d’optique, ont apporté leur généreux concours à cette exposition. De nombreux musées et institutions (Carnavalet, Château de Versailles, Bibliothèque Nationale de France, Marmottan, Centre National du Costume de Scène, Galliera…) ont également apporté leur soutien.

Autour de l’exposition
Commissaire général : Geneviève Lagardère
Scénographie : Frédérique Paoletti et Catherine Rouland, architectes diplômés par le Gouvernement et muséographes. Antoine Fontaine, peintre et scénographe.

Le catalogue d’exposition Date de parution : avril 2008
L’exposition sera accompagnée d’un catalogue de 200 pages comprenant 180 illustrations. Le transparent sera publié en entier pour la première fois. Tarif : 30 euros. Co-édition Somogy.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5001
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Exposition Carmontelle au Musée de Sceaux   Jeu 31 Juil 2008 - 4:11

Très intéressante exposition en vérité qui se clôture le 18 août.

La scénographie reprend à l'échelle des écuries le dispositif des boîtes d'optiques en vogue au XVIIIème siècle avec plans successifs ménageant ici des espaces d'accrochages.

On est ravi de voir les portraits de famille des Orléans qui finiront peut-être sous le marteau à la rentrée.

L'évocation des jardins contemporains du transparent est agréable et les boîtes d'optiques et autres nous transportent deux siècles en arrière.
Un théatre d'ombre du XVIIIème siècle (coll. privée) complète ce panorama des divertissements optiques du siècle finissant.

Le morceau de choix autour duquel est axée l'exposition est le transparent de Carmontelle, dévidé le mercredi et le samedi à 15 hrs (réservez vos places, c'est un spectacle aussi couru que sous l'Ancien Régime).

On est transporté via une berline, au travers de paysages et des jardins d'Ile-de-France sous les quatre saisons. Le départ se fait au château du Raincy pour arriver porte Saint-Denis à Paris.

On reconnait au travers de cette ballade des éléments de jardins connus à l' époque tels les colonnes du parc Monceau, des ponts chinois de Méréville et le templesde l'amitié du domaine de Betz près de chantilly ( aujourd'hui propriété du roi du Maroc), les écuries de l'Isle Adam ou de Bizy, des fêtes nautiques telles qui s'en donnaient à Chantilly et ailleurs, des glissades de traineaux dorés sur des étangs gelés,...

On est transporté doublement à la fin du XVIIIème siècle, par le sujet d'une part et par l'objet lui-même dont les contemporains se délectaient.

Cette exposition se poursuit dans le château récemment restauré aux collections permanentes plutôt bien mises en valeur.

Le grand salon avec un beau portrait du duc de Penthièvre.


Le rotonde présente comme toute bonne maison qui se respecte une statue équestre de Louis XIV (XIXème siècle).


Un autre salon présente des portraits de la duchesse du Maine et de sa famille.


En haut de la cage d'escalier, des réductions des chevaux de Marly (XIXème siècle) accueillent le visiteur. Je me répète, cela fait vraiment très bonne maison.
Revenir en haut Aller en bas
Hermione
Comtesse, Comte


Nombre de messages : 427
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Expostion Carmontelle   Jeu 31 Juil 2008 - 12:20

MM. Lebrun et de Noisy ont parfaitement raison. Cette exposition est exceptionnelle et mérite d'être vue.

Les transparents sont fascinants, d'une délicatesse inouie. Leur projection est accompagnée de musique (clavecine) et de bruitages qui participent à cette sensation d'être transportée hors du temps. On se prend à réentendre des enfants rire, les cloches de l'angélus, à percevoir la sensation du froid en hiver et de la quiétude de l'été.

Vous avez jusqu'au 18/08, alors n'hésitez pas. (et pourtant je préfère le XVIIe Wink , mais là j'ai été ravie par cette exposition qui plus est bénéficiant d'un catalogue à se procurer également

flower
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org
Monsieur de Marigny
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1585
Age : 99
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Exposition Carmontelle au Musée de Sceaux   Jeu 31 Juil 2008 - 13:56

Permettez moi d'apporter un bémol. L'intitulé de l'exposition est "Le voyage en images de Carmontelle". On s'attend donc a voir en détail, sinon l'oeuvre originale trop fragile, du moins des photos nombreuses générales ou de détails de cet extraordinaire panoramique. Pas du tout ! On croise bien la fameuse boîte devant laquelle la majorité des visiteurs passent sans faire attention pensant voir "le clou" au premier étage. La boite et le rouleau sont très très mal protégés d'ailleurs puiqu'on pourrait mettre les doigt sur le transparent et le crever (il est à hauteur d'enfant!). Pourquoi d'ailleurs ne pas l'arrêter sur une scène interressante et non entre deux raccords du papier comme c'était le cas lorsque j'y suis allé ???? Ensuite l'essentiel de l'expo consiste à présenter d'immonbrables et d'ailleurs très interressants dessins de paysages et lieu disparus d'Ile de France mais qui n'ont rien à voir avec Carmontelle et qui noient le propos : voir le transparent. Mais quel rapport direct avec le sujet qu'on nous annonce : Carmontelle et son transparent ? Un film montrant le déroulé eut suffit plutôt que d'organiser des séances au compte-goutte réservées aux premiers inscrits. Désolé d'être grincheux mais je trouve cela loupé !

M. de Marigny.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5001
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Exposition Carmontelle au Musée de Sceaux   Jeu 31 Juil 2008 - 15:49

Cher Marigny,

Le film existe aussi, à l'étage.

Selon moi, voir dérouler le transparent ne serait-ce que deux fois par semaines est déjà très satisfaisant et émouvant compte tenu de la fragilité de l'objet et de sa rareté.

La boîte de Hamilton conservée à Bordeaux et montrant l'explosion du Vésuve avec tout un système de bruitage et de vapeurs soufrées n'a pu être prêtée pour ces raisons.

Je vous rejoins sur l'absence de protection, il n'y a pas de vitre entre le l'image et le spectateur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exposition Carmontelle au Musée de Sceaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposition Carmontelle au Musée de Sceaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exposition Carmontelle au Musée de Sceaux
» Exposition Joséphine, Musée du Luxembourg, mars à juin 2014
» Exposition au Neubourg, au musée de l'Ecorché
» EXPOSITION DE JOAILLERIE AU MUSÉE DE LA LÉGION D'HONNEUR À PARIS
» Exposition Musée de l'Artillerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: En province-
Sauter vers: