Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -38%
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + ...
Voir le deal
30.99 €

 

 Exposition "Marie-Antoinette" de 1955

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 17006
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Empty
MessageSujet: Gautier Dagoty marie antoinette diamant 1775 mv8061   Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Icon_minitimeSam 14 Déc 2019 - 17:29

N° 33 du catalogue

Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 93-000736-02


Toile par Jean-Baptiste-André Gautier-Dagoty
h. 1.62 ; l. 1.30

Portrait exécuté en 1775. Présenté à la famille royale dans la galerie des glaces le 27 juillet 1775.
Commande peinte " d'après nature conforme aux ordres reçus ".
Gravé en imitation du dessin aux deux crayons par Louis Dagoty et présenté à la reine le 5 octobre 1776.
(coll. Edmond de Rothschild Musée du Louvre et coll. De Vinck Bibl. Nat. n° 334). Gravé aussi par Fabien Dagoty.
Il fut peint des portraits en bustes par J.B.A Gautier-Dagoty qui furent gravés par Janinet, Lebeau, Raphael, Smith, Birrel.
Le portrait avait été offert par la reine en 1777 au prince de Starhemberg.
Le cadre porte la suscription d'usage. Le don avait été promis dès 1775.
Donné au musée par M. Paul-Louis Weiller.

Bibl. : Mercure de France, avril 1770, Gazette de France, 28 juillet 1775, Mercure de France,octobre 1776, correspondance de Mercy-Argenteau et de Marie-Thérèse publié par Geffroy et Arneth, 1874, lettre du 18 mars 1775, note 2.


Commentaire du site du château :

Historique :
commandé par la reine et présenté dans la galerie des Glaces, 27 juillet 1775 ; offert par Marie-Antoinette au prince Georg-Adam von Stahemberg, 1777 ; don au château de Versailles par le commandant Paul-Louis Weiller, 1954.

Commentaire :
Gautier-Dagoty eut la délicate mission d’exécuter le premier portrait en grand habit de cour de Marie-Antoinette devenue reine.
Le peintre s’efforça de représenter avec fidélité la souveraine ainsi que son habit et ses bijoux.
L’aigrette de diamants qui fixe la plume d’autruche sur la coiffure est peut-être celle qu’elle apporta de Vienne, de même que la broche en losange accrochée sur sa poitrine, comme l’indique une liste des « diamants de Madame la dauphine » dressée le 8 mai 1770, le lendemain de son arrivée en France.
À moins qu’il ne s’agisse de celle que Louis XVI lui avait offerte au début de l’année 1775 en la priant de remplacer les plumes extravagantes de sa coiffure par ces diamants.
Le portrait fut montré dès son achèvement dans la galerie des glaces.
Malgré ses qualités de portrait d'apparat (la profusion de fleurs-de-lys, la couronne sur le coussin, un buste de Louis XVI tenu par Minerve en arrière-plan), le tableau déçut en raison du manque de ressemblance avec son modèle.
Ce portrait participe toutefois de la construction de l'image de Marie-Antoinette.
Juliette Trey.

unes des gravures citées :

Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 75-005670
Marie-Antoinette
Gautier d'Agoty Jean-Baptiste-André (1740-1786) (d'après), peintre
Lebeau (18e siècle), graveur
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.


Dernière édition par M. de Noisy le Lun 16 Déc 2019 - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 17006
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Empty
MessageSujet: Janinet gravure Gautier-Dagoty Marie Antoinette 1775 hazon   Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Icon_minitimeLun 16 Déc 2019 - 9:57

N° 35 du catalogue

équivalent du musée de Versailles

Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 16-530927
Marie-Antoinette, reine de France
Gautier d'Agoty Jean-Baptiste-André (1740-1786), peintre
Janinet Jean François (1752-1814), graveur
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

notice du catalogue de 1955 :
Gravure en couleurs par Janinet d’après Gautier-Dagoty.
h. 0,32. l. 0,39
Cette gravure a été faite en 1777 d’après le portrait de 1775 par J.B.A Gautier-Dagoty n°33.
Cette épreuve provient de M. Hazon de Saint-Firmon, écuyer ordinaire de Monsieur le comte de Provence.
Collection de Monsieur Reibell de Saint-Firmin.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 17006
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Empty
MessageSujet: Vigée-Lebrun marie antoinette 1778 vienne    Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Icon_minitimeVen 20 Déc 2019 - 19:58

N° 43 du catalogue

Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Peintu74

Notice du catalogue de 1955 :

Toile par Louise-Elisabeth Vigée-Lebrun
h. 2,37 ; l. 1,77
signé.
Peint en 1778 pour l’impératrice Marie-Thérèse, envoyé à Vienne en février 1779.
Payé 15.000 livres, il obtint un très grand succès, aussi en fut-il commandé d'autres avec variantes dans le costume et la coiffure, en 1779 un pour l'impératrice de Catherine de Russie.
En 1780, deux pour le ministère des affaires étrangères, l'un fut gravé par Duflos sur un dessin de Touzée. D'après Mme Lebrun, il y en aurait encore eu deux pour les appartements de Versailles et de Fontainebleau.
En 1783, un nouveau portrait fut peint pour être envoyé à la jeune nation d'Amérique. Ce sont les deux répliques exécutées pour  le Ministère des affaires étrangères  qui appartiennent au musée de Versailles. Retrouvées sous la Restauration, celle placée maintenant dans la chambre de la reine, fut sur l'initiative de Mondor gravée par souscription nationale par Barthélemy Roger sur un dessin de Monanteuil, avec une fausse attribution à Roslin.
Des réductions furent faite suivant l'usage. On en retrouve au Musée de Troyes, au musée de Dijon. Une troisième appartenait à l'impératrice Eugénie, elle est maintenant aux Etats-Unis.
Ppur ce tableau, des études ont été faites d'après nature cf. N° 44.
Des miniatures furent inspirées par ce tableau, anonyme au South-Kensington museum, par Sicardi à la Hofburg et par Dimont en 1784 dans l'ancienne collection Pierpont-Morgan.
Coll : Ancienne collection de la cour d'Autriche.
Kunsthistorisches museum, Vienne, Inv. 2772.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 17006
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Empty
MessageSujet: pastel marie antoinette charles chatillon vincent montpetit   Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Icon_minitimeMer 15 Avr 2020 - 14:48

N° 45 du catalogue

Notice du catalogue :
Pastel par Charles de Chatillon d'après Vincent de Montpetit
H. 0,48, L. 0,40.


Copie exécuté en 1779 d'un portrait exécuté en 1770 par Vincent de Montpetit, refusé par la famille royale, exposé à l'Académie de Saint-Luc en 1774 (n°13) modifié et proposé sans succès à Marie-Thérèse, présenté à Joseph II lors de son voyage en France.
La copie de Chatillon fut demandée par Louis-Philippe pour la collection "section Versailles".
Collection du Dr et de Mme Burin des Roziers.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Le portrait original cité de Vincent de Montpetit (?) passé en vente :

Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Montpe12

Armand Vincent de Montpetit (français, 1713-1800)
Portrait de Marie-Antoinette, reine de France, 1774 (?)

Pastel ovale, 40 x 30 cm

Provenance : hôtel des ventes de Monte-Carlo, 19 décembre 2013
Exposition : Marie-Antoinette, Archiduchesse, dauphine et reine, Versailles 1955 [sic]


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

j'apporte un complément sur l'auteur présumé du pastel de l'expo de Versailles dont les dates ne peuvent correspondre, en tout cas si l'on s'en tient à la notice qu'en donne Neil Jeffares :

Charles de Vaujours,
comte de Chatillon
Doullens 1777 - Paris 1844


Miniaturiste et dessinateur.

Il est presque certainement le fils de Charles-Michel Vaujours de Châtillon (1722–p.1787), chevalier de Saint-Michel, officier de l'armée et commandant d'artillerie à la Grenade jusqu'en 1767, puis lieutenant du roi au citadelle de Doullens.
Le frère de Charles-Michel, Jean-Baptiste Vaujours, était médecin du roi en Amérique ; les deux sont anoblis en 1773.
Charles aurait été réduit par les événements de la Révolution à la nécessité d'exercer, en professionnel, son talent dans les beaux-arts.
Il expose des miniatures et des camées de 1795 à 1808.
Il devint secrétaire de Lucien Bonaparte, et le suivit à Rome en 1804.
Avec Lucien, il est arrêté par les Anglais après une tentative de fuite vers l'Amérique. Ils revinrent à Rome en 1814.
En 1842, Châtillon publie un volume de mémoires sur ses années d'exilé.
Il fut probablement le vendeur d'une collection de tableaux vendus à Paris, 10 février 1809, avec un Catalogue de tableaux de diverses écoles, composant le cabinet de M. de C .......

Si l'on s'en tient à ces informations, la copie du pastel ne peut dater de 1779 mais être plus probablement une commande post-révolutionnaire de Louis-Philippe, grand amateur de copies de portraits anciens.

Source : Neil Jeffares, Dictionary of pastellists before 1800

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Exposition "Marie-Antoinette" de 1955   Exposition "Marie-Antoinette" de 1955 - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposition "Marie-Antoinette" de 1955
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Versailles-
Sauter vers: