Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le mois Molière à Versailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 13153
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Le mois Molière à Versailles    Lun 14 Mai 2012 - 19:58

Sur le site de Première :

Versailles sous le signe de Molière et du théâtre populaire

1er au 30 juin 2012


Farceurs français et italiens
Ecole française vers 1670
(C) RMN / Paris, Théâtre-Français

Un mois durant, du 1er au 30 Juin, Molière est à l'honneur à Versailles à l'occasion du Festival annuel du Mois Molière, créé par le Maire de Versailles, François de Mazières. Une grande fête populaire qui s'apprête à vivre sa 17ème édition.

C'est toujours à l'approche des beaux jours que le théâtre sort de ses intérieurs pour s'offrir au public, souvent en plein air et en plein jour, et sous ses plus beaux atours, à savoir dans sa dimension la plus populaire, accessible, divertissante et éducative. Le Mois Molière en est une des manifestations printanières les plus exemplaires en la matière, mettant à l'honneur un des auteurs les plus importants de l'Histoire du Théâtre français qui fait toujours l'actualité et l'unanimité.


"Le vray portrait de Mr de Molière en habit de Sganarelle"
Simonin Claude (vers 1635-1721)

(C) RMN / Paris, Bibliothèque nationale de France
Versailles : son Château, monument du patrimoine mondial, ancienne résidence officielle des plus célèbres Rois de France, théâtre d'évènements incontournables de l'Histoire de notre pays, destination touristique de masse... N'en déplaise à ceux qui pensaient que Versailles ne brillaient que par son plantureux Château, vous n'y êtes pas tout à fait. Car s'il est le principal centre de rayonnement culturel de la ville, celui-ci ne se limite pas qu'à la visite des appartements royaux et de la célèbre Galerie des Glaces. Il y a bien évidemment aussi le majestueux son et lumière des Grandes Eaux dans les jardins du Château, les interventions éblouissantes du Groupe F en matière de Feu d'Artifice, la prestigieuse Académie du Spectacle Equestre, fief de la compagnie Zingaro... et le Festival annuel du Mois Molière qui existe depuis déjà 17 éditions et se déroule sur tout le mois de Juin dans divers lieux versaillais : les Grandes et Petites Ecuries du Château, le théâtre Montansier, les parcs, jardins et places de la ville...


La Fête donnée par Louis XIV pour célébrer la reconquête de la Franche-Comté, à Versailles en 1674
Troisième journée, "Le Malade imaginaire", comédie représentée dans les jardins de Versailles devant
Auteur : Le Pautre Jean (1618-1682)
(C) RMN (Château de Versailles)

Cette année pourtant, un changement essentiel au niveau de la programmation : la ville s'engage à ce que toutes les pièces présentées soient uniquement des créations. Une nouvelle règle qui s'inscrit dans le plan de soutien global aux arts du spectacle édicté par Versailles et implique également la mise en place fructueuse de résidences artistiques, notamment de compagnies issues de la Commedia dell'Arte comme L'Académie Internationale de Carlo Boso, Burlesques Associés (créée par Jean-Hervé Appéré et Guillaume Collignon) ou encore Viva la Commedia (dirigée par le metteur en scène Anthony Magnier), et de compagnies circassiennes comme Méli-Mélo, accueillie sous le Chapiteau de Porchefontaine.


Portrait de Molière
Auteur : Elle Louis, l'Ancien (1612-1689), Ferdinand II (dit)
(C) RMN / Marseille, musée des Beaux-Arts

Si le théâtre est la discipline la plus représentée par ce Festival, notons que la musique n'est pas en reste, avec un soutien apporté au Centre de Musique Baroque de Versailles, au Conservatoire à rayonnement régional ainsi qu'aux nombreuses chorales et ensembles musicaux de la ville.

En un mois, c'est plus de 300 spectacles qui verront le jour aux quatre coins de Versailles. Une grande fête populaire dédiée aux arts du spectacle et à un de nos plus grands auteurs dramatiques : Molière.

Programme à paraitre sur le site suivant à compter du 16 mai :
http://www.moismoliere.com/programme.php

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.


Dernière édition par M. de Noisy le Jeu 2 Juin 2016 - 20:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7133
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Le mois Molière à Versailles    Jeu 2 Juin 2016 - 19:58

2016.


La Grande Ecurie est le lieu phare du Mois Molière. Chaque année, la première représentation du festival,
lancé par le maire, y est donnée.
© : Jacques Postel

Le Mois Molière fête ses 20 ans
Depuis 20 ans, le mois de juin est consacré au théâtre, à la danse et à la musique à Versailles (Yvelines) avec le Mois Molière. Il commence aujourd'hui.

Publié le : 01/06/2016

http://www.78actu.fr/le-mois-moliere-fete-ses-20-ans_37357/

Vingt ans que le mois de juin est consacré à la culture populaire à Versailles. Chaque année désormais, le festival du Mois Molière réunit dans la Cité royale près de 100 000 spectateurs et fait office de lancement de la saison des festivals nationaux et de prélude à celui, phare, d’Avignon. Au programme, du théâtre, de la musique, du cirque ou encore de la danse.

« Les professionnels et amateurs se mélangent depuis l’origine. Et il y a toujours eu des spectacles de théâtre mais aussi de la musique », souligne François de Mazières, maire de Versailles.

« Un pari un peu fou »

C’est lorsqu’il était adjoint à la culture d’Étienne Pinte que François de Mazières a eu l’idée du Mois Molière. « Lorsque Étienne Pinte a constitué son équipe, il a demandé à chaque adjoint d’écrire une phrase, se souvient le premier édile. J’avais écrit que je souhaitais créer un festival !Dès la première édition, le programme s’étendait sur un mois. C’était un pari un peu fou. J’avais demandé à Francis Perrin s’il serait d’accord pour reprendre le thèmede Molière se déplaçant de place en place en charrette et de jouer des farces. Cela a tout de suite créé un élan. Pour ne pas alourdir la facture payée par la Ville, j’obtins une subvention de la direction régionale des affaires culturelles sur trois ans. Puis, la deuxième année, de l’Europe pour les Rencontres Européennes de Théâtre. Aujourd’hui encore, avec le concours des bénévoles, le Mois Molière reste un festival très économique par rapport aux autres. »

Le budget tourne autour de 200 000 euros chaque année. Versailles capitalise notamment sur ses désormais huit compagnies en résidence et s’appuie sur une grande troupe de bénévoles, permettant que de nombreux spectacles soient donnés gratuitement.

« Ce festival est né de la richesse culturelle de Versailles, résume François de Mazières. Nous sommes hors des circuits habituels, hors de la culture business. C’est aussi la traduction que la ville reste une pépinière de talents. » Et de citer en exemple Jean-François Frémont ou encore les contre-ténors Raphaël Pichon et Philippe Jaroussky. Sans oublier les frères Podalydès et les groupes issus de la French touch. « Ce festival, c’est vraiment l’esprit de troupe. Nous ne cherchons pas les stars, précise l’ancien adjoint à la culture. Notre objectif, c’est la culture populaire de qualité. »

« Comment donner accès aux spectacles dans leur diversité et mettre en valeur la ville », voici ce qui guide chaque année la programmation du Mois Molière. Dans cette diversité, il y a bien sûr des spectacles qui marquent plus que d’autres. Le maire raconte volontiers quelques souvenirs. « La création d’un opéra d’enfants sur des musiques de Lully avec Vincent Berthier » (directeur du Centre de musique baroque) ou encore une simple « lecture de Denis Podalydès à la Grande Écurie. Un moment de théâtre incroyable ! »

Quelques regrets

François de Mazières se souvient aussi de Sylvio Gualda, célèbre percussionniste offrant un « concert complètement fou » dans la cour de Marbre du château. Et l’on sent même poindre un regret, celui de ne plus avoir de spectacles programmés dans l’enceinte de l’Établissement public, hormis dans la Grande Écurie. « Dans le passé, des pièces étaient jouées dans les bosquets, la Petite Écurie, devant les colonnades du Trianon, se souvient François de Mazières. Aujourd’hui, il ne reste que la Grande Écurie. Le Mois Molière vient en complément de la programmation de Château Versailles spectacles qui est de qualité mais un peu chère pour y aller en famille. On est presque dans une logique de off et de on. »

Le site : http://www.moismoliere.com/

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le mois Molière à Versailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changement d'académie : peut-il y avoir un retard dans le versement de mon salaire du mois de septembre ?
» mon bébé de 2 mois ne sait pas s'endormir
» bebe se 11 mois qui ne veut pas dormir
» mon bebe de 2 mois ne dors pas
» bébé 16 mois se réveille plusieurs fois dans la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Fêtes au château-
Sauter vers: