Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles

Aller en bas 
AuteurMessage
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 9218
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Empty
MessageSujet: Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles   Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Icon_minitimeSam 15 Juin 2013 - 13:31

Le château de Versailles a présenté il y a quatre jours son nouvel orgue positif.
De petite taille et transportable, il a été placé dans la chapelle royale.

Il a été conçu dans les ateliers de la manufacture Blumenroeder à Haguenau, et ne pèse qu'environ 140 kg.

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Captur53
(LP/L.M.)
Inspiré d’un "cabinet d’orgue", instrument de salon datant de 1719,
sa décoration, signée Antoine Fontaine, est inspiré des thèmes décorant la chapelle.
(Il sera inauguré, dimanche, lors d’un concert en présence de C. Bartoli.)

Il est composé d’un clavier de 51 notes (C-d ’’’), transpositeur aux quatre diapasons 392 / 415 / 440 / 466 par déplacement latéral.

Composition :           Bourdon                            8’         en bois
                                  Flûte principalisante         4’  ouverte  en bois
                                  Doublette                          2’        en métal
                                  Principal                           8’         en étain

Le buffet est réalisé en Peuplier polychromé, travail réalisé par Antoine Fontaine.
Il mesure : longueur 145 cm hauteur 90 cm la profondeur est de 65 cm, plus moulurations (40 mm).
Le clavier est réalisé en épicéa (très léger).
Les naturelles sont plaquées d’ébène, les dièses sont en ivoire.
Un petit décor est fait sur les frontons de touches.

La spécialisation de l'entreprise est la construction d'instruments neufs à caractère historique (orgue de continuo de type italien 17ème siècle, cabinet d'orgue 18ème siècle allemand), la copie d'instruments anciens (Régale Renaissance, Claviorganum (XVIème siècle) en collaboration avec Emile Jobin) et la restauration et le relevage d'orgues historiques.


Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Big_de11

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Big_5612
© Manufacture Blumenroeder

Manufacture d'orgues et de clavecins fondée en 1998 par Quentin Blumenroeder.
http://www.blumenroeder.fr/

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.


Dernière édition par G.M. le Mar 21 Mai 2019 - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12433
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Empty
MessageSujet: Re: Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles   Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Icon_minitimeSam 15 Juin 2013 - 16:03

C'est intéressant cher GM. La chapelle est souvent  le lieu de concerts et bravo pour tout ce qui contribue à leur richesse.
 
Je fais juste en marge un commentaire. Mme Albanel, à l'occasion d'une exposition de robes de Christian Lacroix, avait insisté, devant quelques récriminations, sur le fait que la chapelle est un espace muséal.
Cela étonne car  il n'y pas tant d'années, on pouvait y entendre la messe le dimanche, et l'Ordre de Malte y tenait des cérémonies de l'Ordre.
 
Aussi, de voir le petit orgue portatif placé devant le maître-autel, on jurerait, et les visiteurs, ne s'y méprendront-ils pas, qu'il s'agit de l'autel face aux fidèles décidé par Vatican II, dans le chœur des églises.
Je ne porte aucun jugement, bien entendu, mais j'imagine ne pas être le seul à pouvoir se méprendre en regardant vite.
 
Je ne pense pas que la laïcité soit en danger, d'ailleurs si ce lieu de culte reste consacré, pour des raisons historiques toute bêtes.
 
Je ne veux soulever aucune polémique, sauf faire un clin d'œil à ceux qui ont placé l'orgue là, sans doute sans penser à un effet inattendu. Il ne restera sûrement pas là d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 9218
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Empty
MessageSujet: Re: Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles   Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Icon_minitimeSam 15 Juin 2013 - 16:20

Vous avez raison, cher Alain, cet emplacement n'est que celui de la présentation de l'instrument. L'effet semblait sans doute assez heureux, pour la photo, sous l'orgue permanent de la chapelle. 
et l'avantage d'un orgue positif (portatif), c'est de pouvoir le déplacer facilement !

On annoncerait sa présence dimanche dans la galerie des Glaces... (Source Dernières Nouvelles d'Alsace).


Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Big_1310
© manufacture  Blumenroeder.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.


Dernière édition par Grande Mademoiselle le Dim 16 Juin 2013 - 9:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 16253
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Empty
MessageSujet: Re: Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles   Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Icon_minitimeSam 15 Juin 2013 - 19:26

Cet orgue, sait-on qui l'a financé, si il appartient aux collections du château?

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 9218
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Empty
MessageSujet: Re: Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles   Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Icon_minitimeMar 18 Juin 2013 - 0:01

Cet orgue portatif est une commande de la société "Château de Versailles Spectacles", filiale de l'Etablissement Public du Musée et du Domaine National de Versailles.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 16253
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Empty
MessageSujet: L'orgue positif Blumenroeder commandé par Versailles   Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Icon_minitimeJeu 16 Mai 2019 - 16:52

L’orgue positif de la Chapelle royale du Château de Versailles
Le 16 mai 2019 par ResMusicia

Conçu en 2013 par la manufacture Blumenroeder suite à une commande du Château de Versailles, le futur orgue positif (orgue coffre) de la Chapelle royale sera présenté au public le mardi 21 mai 2019 à 12h.

Destiné en particulier au continuo pour les concerts de musique baroque donnés à la Chapelle royale, cet instrument a pour parrain les organistes Ton Koopmann, Jean Baptiste Robin, Gaetan Jarry, Fabien Armengaud, Nicolas Bucher et pour marraines l’organiste Elisabeth Geiger et la Présidente du Château de Versailles, Catherine Pegard.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur
Princesse, Prince Etranger
Voyageur

Nombre de messages : 2043
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/07/2006

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Empty
MessageSujet: Re: Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles   Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Icon_minitimeJeu 16 Mai 2019 - 18:22

C'est l'oeuvre d'un mécénat?
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 9218
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Empty
MessageSujet: orgue positif Quentin Blumenroeder   Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Icon_minitimeMer 22 Mai 2019 - 21:07

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Orgue2

Chapelle royale de Versailles : un nouvel orgue positif pour « redonner des couleurs au continuo »
par Julien Bordas | le 22 mai 2019
http://www.classicagenda.fr/positif-chapelle-royale/

Château de Versailles Spectacles vient de se doter d’un nouvel orgue positif aux possibilités étendues, destiné principalement à la Chapelle royale. Signé du facteur alsacien Quentin Blumenroeder, il s’agit d’une pièce unique en France.

Peu audible et visible des spectateurs, réduit à une poignée de jeux (ou sonorités) plutôt transparents, l’orgue positif tel qu’on le connaît fait preuve d’une grande discrétion. A peine l’entend-on parfois lors des concerts… Prévu pour assurer le continuo, c’est-à-dire un accompagnement en basse continue, cet instrument ressemble en général à un orgue coffre transportable. Dans la facture d’orgue, le positif peut désigner à la fois un petit orgue mobile posé sur le sol (d’où son nom), l’un des claviers d’un grand-orgue, ou la partie de l’orgue située dans le dos de l’organiste, appelée aussi “positif de dos”.

Déjà propriétaire d’un instrument de ce type réalisé par la manufacture Blumenroeder, Château de Versailles Spectacles vient d’acquérir un deuxième instrument d’une taille plus importante, un positif “augmenté” en quelque sorte. Sa taille se situe entre un orgue coffre et un grand orgue, permettant ainsi d’élargir la palette sonore.

Il ne faut pas oublier que la Chapelle possède également son grand orgue en tribune. Ce dernier, oeuvre des facteurs Robert Clicquot et Julien Tribuot en 1710, fut plusieurs fois remanié jusqu’à la reconstitution originelle par Jean-Loup Boisseau et Bertrand Cattiaux en 1995. Alors pourquoi un orgue positif s’il existe déjà un orgue de tribune ? “Le grand-orgue de la Chapelle royale n’est pas conçu pour être utilisé lors des concerts avec un ensemble instrumental répond Laurent Brunner, directeur de Château de Versailles Spectacles. Il est harmonisé avec un tempérament à la française inégal et est positionné à l’étage, au-dessus de l’autel”.

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Orgue110
L’orgue positif Blumenroeder pour la Chapelle royale à Versailles © Lerch Jean-Paul

Outre le fait que la mobilité d’un orgue positif résout les problèmes de proximité vis-à-vis d’un orchestre jouant en bas, l’avantage réside aussi dans la possibilité de l’harmoniser au tempérament souhaité afin de l’adapter aux autres instruments.

En réunissant une équipe de plus de 10 personnes sur ce projet et en s’entourant de spécialistes du continuo pour le réaliser, le facteur Quentin Blumenroeder a « Cet instrument a nécessité environ 3000 heures de travail » conçu un orgue de 8 jeux constitué de 2 claviers et un pédalier de 30 notes (une rareté sur ce type d’orgue). “Cet instrument a nécessité environ 3000 heures de travail, de l’étude à l’harmonisation détaille le facteur. Tuyautier, sculpteur, doreur, peintre, ébéniste et collaborateurs de la manufacture ont été mobilisés”.

Côté musical, ce maître renommé en facture d’orgue s’est inspiré du positif Silbermann du Musée des Arts décoratifs de Strasbourg datant de 1719, le neuvième et dernier positif construit par André Silbermann. Côté buffet, il s’agit d’une imitation du positif de dos de l’orgue Silbermann de l’église strasbourgeoise Sainte-Aurélie de 1718. Deux instruments passés entre les mains de Quentin Blumenroeder.

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Chapel10
Le nouvel orgue positif, à gauche, et celui existant, à droite © Michel Roubinet

A la croisée de la facture allemande et française, le choix des jeux montre une volonté d’affirmer la présence du positif en enrichissant les timbres. L’installation d’un jeu d’anche appelé Régale – pouvant être accordé en 16 ou 8 pieds – apporte du grave, la réintroduction d’un jeu de Basson (sur la moitié inférieure du clavier) La Quinte et la Doublette permettent de rivaliser avec l’orchestre dans un répertoire concertant
qui avait disparu du continuo et destiné à accompagner la voix, étoffe la composition. Tandis que la Quinte et la Doublette permettent de rivaliser avec l’orchestre dans un répertoire concertant. L’accouplement des deux claviers donne une aisance sonore à l’instrument. « En utilisant ce positif, il sera possible de jouer des concertos de Haendel ou des cantates de Bach avec orgue obligé » ajoute le facteur.

Jean-Baptiste Robin, l’un des quatre organistes du grand orgue de la Chapelle royale, a pu écouter l’instrument. « Il se marie très bien avec l’acoustique du lieu constate-t-il. Sa composition intelligente et les qualités de ses sonorités en font un instrument soyeux, coloré, qui pourra harmonieusement se combiner avec les différentes formations instrumentales accueillies ici ».

Au-delà de ces caractéristiques, l’enjeu est plus général et ambitieux : « avec cette variété de timbres, nous souhaitons redonner des couleurs au continuo ! » assure Quentin Blumenroeder.

Composition

Tous les jeux sont coupés en basse et dessus.

Premier clavier : tirants à droite

Principal 8’ en étain – 1ère octave emprunt Bd. 8
Prestant 4’ en étain
Quinte 3’ en étain
Basson 8’ C à c’ en étain

Deuxième clavier : tirants à droite

Bourdon 8’ en plomb – 1ère octave en bois
Flûte 4’ en étain
Doublette 2’ en étain
Régale 16/8’ en étain

Accouplement II/I
Tirasse I et II

Des photos du nouvel orgue inauguré le 21 mai, éditées par Cyril Barthalois :

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles D7favg10

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles D7favg11

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur
Princesse, Prince Etranger
Voyageur

Nombre de messages : 2043
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/07/2006

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Empty
MessageSujet: Re: Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles   Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Icon_minitimeMer 22 Mai 2019 - 23:00

Une autre belle acquisition. flower
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 16253
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Empty
MessageSujet: Blumenroeder, facteur orgue chapelle versailles interview    Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Icon_minitimeMer 19 Juin 2019 - 8:31

Portrait : https://www.tchapp.alsace/articles/decouvertes/quentin-blumenroeder,-le-facteur-dorgue-de-versailles.html

Quentin Blumenroeder, le facteur d'orgue de Versailles

Quentin Blumenroeder est facteur d’orgue. Son entreprise à Haguenau vient de livrer un orgue positif à la prestigieuse Chapelle Royale du château de Versailles.
C’est en fait le deuxième orgue positif fabriqué à Haguenau, livré à Versailles.
La pièce est tout simplement le plus grand orgue positif de France à l’heure actuelle.
La petite fabrique bas-rhinoise a passé 3000 heures à monter et accorder 400 tubes. Photos dans notre slider.

Un orgue positif ?
L’orgue positif est un orgue qui se pose au sol, tout simplement. Il sert à accompagner un grand orgue
explique Quentin Blumenroeder, que nous avons rencontré à l’église Saints-Pierre-et-Paul de Rosheim.
Il y est en ce moment, pour accorder un orgue Silbermann datant de 1734.

Accorder un orgue est un travail de précision. Il faut une oreille et des gestes mesurés pour ajuster la longueur des tubes en plomb (ou en étain ou en cuivre selon les modèles).
Je fais un véritable travail d’archéologue. Sur ces pièces du 18ème, il n’y a pas de plans. Mon job est de respecter au mieux ce bout de patrimoine culturel.

Ringard l’orgue ? Réservé aux églises ? Non, la preuve avec la Chapelle Royale qui organise une série de spectacles/concerts avec ses orgues.
Un peu partout en France, lors d’événements, les orgues font revivre une certaine forme de musique classique. Mais…
Si l’engouement revient petit à petit, le métier est en crise. Il manque de la main d’oeuvre…

Quentin Blumenroeder explique que les artisans cherchent mais ne trouvent pas d’oreilles qualifiées pour abattre le boulot très important de restauration.
Rien qu’en Alsace, Allemagne, Suisse, la famille Silbermann au 18ème siècle a fabriqué 96 orgues mondialement réputés.
La formation spécialisée, et unique en France, du CFA d’Eschau (Centre National de Formation à la Facture d’Orgues) ne voit arriver que trois ou quatre candidats par an.
Contre une vingtaine il y a 30 ans...

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Empty
MessageSujet: Re: Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles   Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Orgues du facteur Blumenroeder pour le château de Versailles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je cherche à identifier ce château
» Gâteaux Végétaliens
» Société des Amis de Versailles : Cent ans, cent objets
» Versailles, aux chandelles ...
» c2rmf à Versailles : Restauration des peintures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Fêtes au château-
Sauter vers: