Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Vandières
Dame, Chevalier
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 44
Localisation : Bobigny
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Lun 20 Oct 2014 - 17:15

Bonjour,
en assistant la visite "Versailles travers les siècles" on a passé l'entrée pour l'expo et j'ai vu cette petite table...









Cordialement,
M de Vandières
Revenir en haut Aller en bas
http://www.versailles-forum.de
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4965
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Lun 20 Oct 2014 - 20:23

Cher Vandières,
Cette table vise à montrer comment se réalise un meuble marqueté.
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2671
Age : 45
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Lun 20 Oct 2014 - 20:24

Cher Lebrun
Il est toujours prévu que des éléves de l'Ecole Boule soient présents à cette exposition ?

Cordialement
Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4965
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Lun 20 Oct 2014 - 20:30

Le jour des inaugurations, certainement.
Ensuite, j'espère qu'ils ne vont pas passer les trois mois de l'expo devant leurs créations, à manier la gouge et rabot, scrutés par le public.
C'est un peu déprimant comme perspective, vous ne trouvez-pas ?
Ce n'est pas comme au Salon du patrimoine qui se tiendra du 6 au 9 novembre, Carrousel du Louvre....
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2671
Age : 45
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: commode riesener benneman haure fontainebleau   Mar 21 Oct 2014 - 19:05

bonsoir
oui vu comme ça c'est sur, surtout que c'est 4 mois d'exposition et que d'être regarder par le public effectivement cela peut être déprimant. merci pour cette info

Départ de deux magnifiques commodes pour l'exposition "18e, aux sources du design, chefs-d’œuvre du mobilier 1650 à 1790" à découvrir du 28 octobre 2014 au 22 février 2015 au Château de Versailles.









Photos :Chateau de Fontainebleau-Officiel (Facebook)

Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4965
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Mar 21 Oct 2014 - 22:56

Quel futur régal !
L'inauguration est prévue ce dimanche 26 octobre.

La scénographie est placée "sous le regard de Jean Nouvel".
Revenir en haut Aller en bas
andré charles
Dame, Chevalier
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : 92
Date d'inscription : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Jeu 23 Oct 2014 - 22:05

Le catalogue de l'exposition est disponible, et il est superbe.

Il y a beaucoup de meubles issus de collections particulières et notamment le secrétaire en pente de madame Élisabeth.

C'est l'occasion de voir en vrai pas mal de meubles célèbres (secrétaire du prince de condé de Mme Pinault, commode en porcelaine de sèvres de BVRB) etc.
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur de Marigny
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1585
Age : 99
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: commode sens oeben bvrb baumhauer bueau conde leleu riesener   Ven 24 Oct 2014 - 8:20


Joseph Baumhauer
? - Paris, 1772
Vers 1730, bois de rose et d’amarante, bronzes dorés, marbre d’onyx, 92 x 169 x 57 cm
http://www.musee-jacquemart-andre.com/fr/collections/commode

Voici chers amis quelques impressions toutes personnelles sur cette exposition dont toute la phase montage a été assurée par Y. Carlier.
Quoique le parti pris de la présentation, la fameuse "scénographie" pour parler à la mode, soit moderniste, l'effet est des plus spectaculaires : on met ici vraiment les meubles en valeur. Fond blancs, noir aussi, font ressortir avec brio l'éclat des bronzes et des couleurs. Une réussite dans des espaces aérés. Les prêts de généreux collectionneurs sont nombreux.



Peut-être plus que pour tout autre meuble, on ne pourra qu'être ému devant ce joyau qu'est, malgré un replacage et un marbre changé, la commode de Melle de Sens par B.V.R.B. si rarement visible.
Au fil de la visite on croisera comme par enchantement la commode de la dauphine à Choisy par Latz et Oeben, une commode inédite de Baumhauer en laque à la grecque proche de celle du marquis de Marigny, 


plus loin le secrétaire du prince de Condé par Leleu,



le secrétaire de Madame Elisabeth par Riesener ou encore on admirera de très près la forêt de bronzes inouis d'une des deux commodes de Benneman du salon des Jeux de la reine à Fontainebleau dont on est si éloigné habituellement in-situ comme aussi la commode de Louis XVI à Saint-Cloud à la frise de bronzes virtuoses. Madame Carven prête quant à elle sa paire de bas d'armoire en laque du Japon promise au Louvre, par Weisweiler. Une grande table inédite en acajou de Pierre Garnier retrouvée aux Invalides fera aussi son effet. 

Quant aux sièges, c'est aussi un rêve. Le fauteuil d'apparat de Foliot pour Madame Infante, difficilement accessible (Ermitage), bien qu'il mériterait une restauration, est fabuleux; 



et quel plaisir de voir exposée pour la première la chaise de Delanois livrée pour Louveciennes d'un modèle connu mais différent des chaises du salon carré (anc. Coll. vicomte de Bondy).
On s’émerveillera sûrement aussi devant l'ensemble célèbre canapé à confidents et chaises de Mgr. de Saint-Aulaire par Heurtault (cf B. Pallot).
La fantaisie du mobilier de la marquise de Marbeuf vers la fin du parcours avec son fauteuil chinoisant exubérant sera comme un clin d’œil en contrepoint de la fameuse chaise en acajou par Garnier et Cosson du marquis de Marigny prêtée par L. Safra, avec ses lignes sobres.


A voir et à revoir donc !
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9863
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Ven 24 Oct 2014 - 11:08

Nouveau dossier de presse (68 pages).

http://www.chateauversailles.fr/resources/pdf/fr/presse/dp_design.pdf

Very Happy

J'ai voulu acheter le catalogue en ligne à la librairie du château, sauf erreur il n'y figure pas encore. En revanche, pas de problème avec Faton en  ligne.


Dernière édition par Alain Roger-Ravily le Ven 24 Oct 2014 - 11:52, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2728
Age : 43
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Ven 24 Oct 2014 - 11:20

Merci cher Alain.

Quelqu'un saurait-il dire de quel meuble de menuiserie est publié un gros plan page 58 ?
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur de Marigny
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1585
Age : 99
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Ven 24 Oct 2014 - 11:24

Regardez dans Le Mobilier du musée Jacquemart-André cher Vidame ....
Revenir en haut Aller en bas
andré charles
Dame, Chevalier
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : 92
Date d'inscription : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Ven 24 Oct 2014 - 11:57

Pour A Roger Ravilly, Le catalogue est dispo à la librairie Lardanchet place Beauveau. 
C'est de la que vient le mien acheté hier.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7032
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Jacob chaise longue cabriolet sirènes Jacquemart André   Ven 24 Oct 2014 - 12:24

Citation :
Quelqu'un saurait-il dire de quel meuble de menuiserie est publié un gros plan page 58 ?

Vous trouverez l'illustration page 18 dans le 1er communiqué de Presse (de 27 pages seulement !) :
http://www.chateauversailles.fr/resources/pdf/fr/presse/dp_mobilier18.pdf




_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur de Marigny
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1585
Age : 99
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: commode carlin sevres laborde table rvlc garnier fauteuil   Ven 24 Oct 2014 - 14:10

Je constate que je n'ai pas été généreux en scoops .... car le D.P. est c'est vrai assez riche. Alors voici de quoi faire patienter...

La commode de Carlin pbour Mme de Laborde (anc. coll. Polo)



Table par R.V.L.C. (anc. coll. H. Beaumont)


Un petit bout de la grande table de Garnier...


Je laisse la surprise pour le reste... concernant ce dont le D.P. ne parle pas !! (LOL)

Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9863
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Ven 24 Oct 2014 - 14:54

En marge des chefs-d’œuvre j'ai hâte de voir et d'en savoir plus sur la table de Garnier des Invalides que l'on vient d'exhumer de l'indifférence.
Peut-être un tapis de table coupable comme pour la table de Limonne à la Mazarine.
Quand on pense que la table de la bibliothèque de Louis XVI servit pour les Conseils à Fontainebleau, également sous un tapis.
Cette fois, c'est la possibilité de n'évoquer celle de Fontainebleau que par un tapis sur plateau de fortune qui a permis son retour en dépôt à Versailles (échangé contre le secrétaire en acier et nacre de Riesener et la table à ouvrage).
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2671
Age : 45
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Sam 25 Oct 2014 - 23:03

bonsoir,

voici l'affiche de l'exposition


et voici la page du chateau consacrée à l'exposition

http://www.chateauversailles.fr/les-actualites-du-domaine/evenements/evenements/expositions/18e-aux-sources-du-design

Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le 18e aux sources du design, chefs d oeuvres du mobilier    Dim 26 Oct 2014 - 9:36

Le secrétaires des enfants marins de Compiègne aurait eu sa place dans cette exposition une façon prestigieuse de saluer son achat par le château de Compiègne et de faire découvrir a un large public ce chef d oeuvre
je trouve que l on a là une occasion raté de montrer au monde entier ce meuble magnifique !!
cordialement
Chevalier d Auteuil
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur de Marigny
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1585
Age : 99
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Dim 26 Oct 2014 - 11:01

Certainement cher Chevalier car c'est un meuble exceptionnel qui aurait eu sa place dans cette exposition. Mais je me fais le porte-parole de M. Carlier : c'est une sélection, il fallait faire des choix, on aurait pu présenter d'autres merveilles. On laisse ainsi la porte ouverte pour une autre exposition sur ce thème que d'autres organiseront un jour peut-être. On tout de même des oeuvres uniques ne serait-ce par exemple que le cabinet de Strasbourg qui est le plus grand meuble d'une seule pièce conservé en France ou le bas d'armoire du Garde-Meuble qui quitte pour la première fois depuis le XVIII l'hôtel du Garde-Meuble.
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Dim 26 Oct 2014 - 14:23

Bonjour,


Photo du 26.10.2014

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
andré charles
Dame, Chevalier
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : 92
Date d'inscription : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Dim 26 Oct 2014 - 19:39

Bonsoir à tous,

Quelqu'un de doué saurait-il faire un montage pour que l'on voit l'aspect originel de la commode de mademoiselle de Sens de BVRB en porcelaine de Sèvres : c'est à dire a priori avec un placage de bois de rose et un marbre brocatelle.

Merci d'avance, ça serait superbe
Revenir en haut Aller en bas
André
Duchesse, Duc à brevet
avatar

Nombre de messages : 531
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Lun 27 Oct 2014 - 8:43

Magnifique exposition à voir et à revoir. Lebrun l'a visitée deux fois hier soir. Il y avait du beau monde ; la cour des Ministres était à moitié remplie de berlines, voitures avec chauffeurs ou taxis attendant leurs clients qui se gavaient de tartare de veau et de chocolat tiède au thym dans le salon d'Hercule. Jean Nouvel était là, Daniel Alcouffe, les Kraemer, Alexandre Pradère etc.

Le cabinet Louis XIV du palais Rohan (Strasbourg) a été restauré : sous un rechampi noir XIXe sont apparus du faux lapis sur les gaines du piètement et du faux porphyre (ou marbre ?) sur la tablette les reliant.

La muséographie est vraiment très bien : elle met parfaitement en valeur les oeuvres ; l'éclairage (signé Eric Gall, comme presque toujours pour les expositions temporaires à Versailles et dans les nouvelles salles du Louvre) est ici parfait sauf dans la salle consacrée aux différentes techniques de décor.


Dernière édition par André le Lun 27 Oct 2014 - 15:24, édité 1 fois (Raison : Corrections pour les Kraemer (je n'en avais vu qu'un merci très cher Lebrun), l'orthographe, la ponctuation, l'expression et complément d'info sur l'éclairage.)
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9863
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: mobilier menuiserie fauteuil bielke suede paris 1680   Lun 27 Oct 2014 - 9:03

Je reçois le catalogue à l'instant. Nul doute que les commentaires seront nombreux sur l'exposition de tels chefs-d’oeuvre réunis pour notre délectation.
Je me suis déjà arrêté sur le n°2 du catalogue présentant un fauteuil du comte Bielke, suédois francophile qui fut ambassadeur de Suède à Paris.
Le fauteuil exposé fut commandé à paris en 1680. (voir la notice du catalogue).

On ne peut s'empêcher de comparer ce siège avec le fauteuil apporté à Versailles pour la chapelle puis placé dans la grande chambre et que l'on avait restauré pour servir de siège de trône dans le salon d'Apollon.




Les parties hautes, accotoirs et consoles le supportant semblent identiques, même si l'entretoise est différente comme le motif reliant les pieds avant. Le siège de Versailles est plus riche au niveau des pieds et de l'entretoise.

Bleu foncé et or, le siège conservé en Suède, sans être à la pointe de la mode du temps, présente entre les supports d'accotoirs et les pieds avant une partie carré et lisse qui m'avait tant étonné sur le siège de Versailles et qui parait donc être le souhait du menuisier (Nicolas Lefever?).

Encore un meuble de qualité donc, apporté par Louis-Philippe, même si son origine reste encore mystérieuse.

Le fauteuil de Bielke figura déjà à l'exposition "Versailles à Stockholm" de 1985 au centre culturel suédois, avec une des cinq chaises du même ensemble et un fauteuil d'un deuxième ensemble très proche, de même origine et un lit de repos.
Curieusement, c'est la même photo prise en Suède qui orne les catalogues de 1985 et de 2014.




Si le damas a été retissé vers 1900 à l'identique de celui ruiné en place mais paraissant être être encore celui d'origine, une partie des franges a été conservée.

On rapproche habituellement le fauteuil de Bielke de celui sur lequel Lebrun est assis dans son portrait par Largillière du Louvre.


phot RMN


Dernière édition par Alain Roger-Ravily le Lun 27 Oct 2014 - 10:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4965
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Lun 27 Oct 2014 - 9:52

Comme l'a dit ce cher André vu hier soir, j'ai parcouru l'exposition deux fois et en aurait bien fait deux ou trois autres tours !
Petite précision : les deux frères Kraemer et un de leurs fils étaient bien là hier soir, ainsi que notre cher Fontanieu.

C'est une réunion de chefs d'oeuvres dont beaucoup n'avaient pas été vus en France depuis fort longtemps, ou alors pour la courte durée d'une exposition avant vente aux enchères.

La scénographie est très réussie, les meubles sont haussés de façon à ce qu'on puisse en admirer les parties basses sans avoir à trop se courber en deux. Certains sont sur des disques tournant permettant une vision à 360°.
Une seule salle laisse à désirer en raison de son éclairage blafard

Beaucoup de pièces proviennent de collections particulières, je ne sais pas trop si les photos seront autorisées plus tard, mais je sais que nos photographes attitrés ruseront pour nous présenter des reportages complets.

D'ici là, une petite revue de détails d'ébénisterie.

Cabinet, Florence pour les plaques de pierres dures (1664-1672), Paris pour le bâti (1675), musée des arts décoratifs de Starsbourg:





Bureau plat de A.C. Boulle, 1715, Vaux-le-Vicomte :



Paire de baromètre du comte de Toulouse, A.C. Boulle, 1720, Banque de France :





Bas-d'armoire par Gaudreaus et Riesener, 1744 et 1784, ministère de la Marine :



Commode à vantaux par BVRB, vers 1760, coll. part. :



Commode la marquise de Laborde par Martin Carlin, vers 1776, coll. part. :



Console en acier attribuée à Deumier, vers 1766-1770, musée de l'Ermitage :



Commode à vantaux par Joseph, vers 1766-1768, coll. part. :



Table à écrire de Mlle Laguerre, Martin Carlin, vers 1778, coll. part. :



Bureau à cylindre du prince de Condé par Leleu, 1772 :



Commode du grand cabinet de Marie-Antoinette à Fontainebleau par Benneman, 1786, palais de Fontainebleau :



Table de métal, 1780, musée du Petit Palais :



Table de l'hôtel des Invalides par Garnier, 1780, hôtel des Invalides :



(photos Lebrun)


Dernière édition par Lebrun le Lun 27 Oct 2014 - 20:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chancelier d'Aguesseau
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   Lun 27 Oct 2014 - 9:56

Un grand merci cher Lebrun pour ces premières vues .

Quelle splendeur!!

Déjà que la lecture du catalogue ce WE fut un vrai régal....

Une exposition qui devrait rentrer dans les annales, à l'exception d'une seule chose, son titre......
Revenir en haut Aller en bas
http://orange.fr
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7032
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Jean Nouvel regard exposition XVIIIe siècle sources design   Lun 27 Oct 2014 - 10:54

Jean Nouvel : «Le mobilier XVIIIe est une architecture en soi»

À l'occasion de l'exposition «Le 18e aux sources du design» à Versailles, l'architecte livre son analyse sur le «design» du XVIIIe siècle.


Publié le 27/10/2014 à 07:00
http://www.lefigaro.fr/culture/2014/10/27/03004-20141027ARTFIG00021-jean-nouvel-le-mobilier-xviiie-est-une-architecture-en-soi.php

Pris par ses nombreux chantiers, à Paris, Pékin, Abu Dhabi ou Doa, l'architecte Jean Nouvel a arrêté un temps son regard, volontairement partial et fragmentaire, sur ce bouquet unique de la création d'une époque. Il nous livre le fruit de sa réflexion.

LE FIGARO. - Est-ce un exercice facile pour un architecte de porter «un regard» sur ce XVIIIe siècle?

Jean NOUVEL. - Quand Catherine Pegard et Patrick Hourcade sont venus me chercher, j'ai objecté mon incompétence vis-à-vis de cette époque. Mais tous deux cherchaient un Candide. Ils m'ont dit: vous qui êtes loin du sujet, qui construisez des grands bâtiments, dites-nous ce que vous pensez, trois siècles après, de ces créations. Au départ, mon seul sentiment identifiable était un éblouissement que je pourrais qualifier d'aveuglement admiratif. Puis j'ai essayé de me questionner pour ressentir ce que cela évoquait pour moi. J'ai regardé. J'ai constaté. Et j'ai été surpris.

Justement, quelle fut votre surprise?

Au-delà de leur potentiel de synthèse et de maîtrise technique, ces meubles sont de véritables architectures. Ils ont été conçus à une époque où tout bouge. On peut parler déjà de vrai design dans le sens où il sont tous issus de commandes qui ont fait l'objet d'initiatives conduisant à des projets d'un genre nouveau. Ils traduisent la persévérance et l'énergie d'un pays. Son rayonnement sur toute l'Europe, voire au-delà. On ne pouvait pas trouver mieux comme écrin que Versailles.

Vous insinuez que ces créations sont déjà très contemporaines?

On a plus inventé hier que maintenant. Paradoxalement, aujourd'hui, on est beaucoup plus timide. Les savoirs techniques sont banalisés alors qu'à l'époque on assiste à une explosion créative grâce au compagnonnage. À l'issue des guerres de Religion, dans un contexte de paix retrouvée, le XVIIe siècle déjà voit la naissance d'un vocabulaire artistique proprement français. Sous l'impulsion de Louis XIV, le Grand Siècle permet à tous les arts de vivre un âge d'or.

Appréhender ce XVIIIe siècle avec une vision du XXIe va-t-il lui permettre de changer d'échelle?

En montant sur un escabeau, on change forcément de perspective. Un regard distancié donne une autre dimension. Un objet est contextuel. Il appartient à un monde donné. Là, on le sort de son environnement pour le mettre sur un piédestal, en l'inspectant sous toutes ses formes avec des miroirs, en le décortiquant avec des écrans 3D. Tout seul, il a une tout autre résonance. Il dépasse sa fonction de mobilier. Et c'est là où l'on s'aperçoit qu'il est une architecture en soi.

Comment êtes-vous arrivé à transmettre cette idée?

J'ai beaucoup travaillé en lisant des livres, mais ma proposition est forcément incomplète et subjective. C'est pour cela que j'ai eu l'idée d'un abécédaire où j'ai identifié des mots-clés correspondant à mes constats. C'est plaisant à lire car il n'enferme pas le visiteur. Il donne des pistes, fait naître des questions. Le champ est libre. Il faut piocher.

Pourquoi seulement dix-huit lettres placées dans le désordre?

Pour le Z, j'ai été sec… Je me suis limité à dix-huit lettres pour identifier les mots-clés imprimés en gras. Ils sont soutenus au gré du texte par d'autres mots pertinents en italique. Pour préciser dans quel sens il fallait les lire, j'ai voulu les objectiver par leur définition du dictionnaire. Pour le «C», j'ai pensé à «caresse», un désir assouvi, un privilège exercé. Toucher une œuvre d'art est une transgression savoureuse. Et quand l'objet se prête à une manipulation, révèle des découvertes, la jouissance est totale, comparable, à notre époque, au plaisir lié à l'usage quotidien d'une automobile somptueuse. Quand les chefs-d'œuvre deviennent tactiles et familiers, l'art entre dans une autre dimension. Il n'est plus seulement à contempler mais à vivre.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier
» Expo XVIIIème aux sources du design
» Chefs-d'oeuvre des jardins de Versailles
» L'oeuvre littéraire qui vous a le plus bouleversé(e)
» Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Versailles-
Sauter vers: