Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6413
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.   Mar 19 Nov 2013 - 21:00


Pour information :



L’Ombre d’un Doute
Fontainebleau, la demeure des rois
Un magazine présenté par Franck Ferrand



A Fontainebleau, Franck Ferrand nous raconte sept siècles d’histoire, qui ont fait de ce château « la demeure des rois ».
Fontainebleau a été l’une des résidences préférées des plus grands souverains français : Philippe Le Bel, François Ier, Napoléon...

Terrain de prédilection pour la chasse, symbole de puissance et de gloire pour les uns, refuge et havre de paix pour les autres, Fontainebleau fut aussi un lieu discret où se tramèrent certaines des décisions les plus délicates de notre histoire, certains de ses plans les plus secrets.

Grâce aux témoignages des plus grands spécialistes, à des documents inédits exceptionnellement sortis des Archives Nationales et à des images 3D du château.

« L’ombre d’un doute » fait revivre les moments forts du château de Fontainebleau, à travers 8 dates-clés.




Franck Ferrand nous raconte le mystère qui entoure la fin en 1314 du premier roi né et mort au château de Fontainebleau, Philippe Le Bel.
Il nous dit comment en 1539, François 1er s’est vengé de sa détention par Charles Quint quelques années plus tôt.
Pourquoi le célèbre sculpteur Cellini a subi les foudres de la machiavélique duchesse d’Etampes en 1545.
Il nous fait aussi découvrir le meurtre commandité en 1657 par la Reine Christine de Suède sur l’un de ses favoris alors qu’elle résidait au château.
Il fait revivre les coulisses du « casting » de la future épouse de Louis XV, une princesse polonaise Marie Leszczynska en 1725.
Franck Ferrand nous relate aussi comment en 1752 une jeune femme a mis en péril le règne de la puissante marquise de Pompadour, le rocambolesque kidnapping en 1809 du pape Pie VII par Napoléon et l’étonnante tentative de suicide de l’empereur dans sa chambre du château de Fontainebleau en 1814


Sur le site de l'émission :

   1 Fontainebleau, la demeure des rois
   2 Les intervenants
   3 Les lieux de tournage
   4 Bibliographie

En attendant la diffusion, découvrez le château de Fontainebleau vu d'en haut. Séquence réalisée par le drone de l'équipe technique.

http://www.musee-chateau-fontainebleau.fr/

http://www.fontainebleau.fr/IMG/pdf/CP_FONTAINEBLEAU.pdf

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6413
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.   Jeu 28 Nov 2013 - 10:18

Et désormais sur pluzz ...



http://pluzz.francetv.fr/videos/l_ombre_d_un_doute.html

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
duc de croy
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 334
Age : 31
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.   Dim 1 Déc 2013 - 15:02

L'émission était relativement intéressante, mais des personnages clés ont été "oubliés", notamment Henri IV (par ses travaux le château a presque doublé de superficie), mais également Louis-Philippe (nombreuses restaurations intérieures), mais surtout le château lui-même a été un peu oublié, on aurait aimé voir plus les décors intérieurs, les salles rarement ouvertes aux visiteurs, la marque architecturale et artistique de certains de ses insignes occupants et pas seulement les affaires de coeur, les mariages et les meurtres Very Happy. On aurait également aimé voir l'actualité des dernières restaurations en cours...Cela dit, la télé s'intéresse désormais à Fontainebleau et cette année, j'ai vu pas mal de reportages et émissions sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.louvre.fr
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 8750
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.   Dim 1 Déc 2013 - 15:21

De fait, par son concept, dans les émissions de Franck Ferrand c'est l'évènementiel qui domine. Ce n'était pas une visite et rien sur le musée Napoléon Ier, les porcelaines de table dont Fontainebleau conserve désormais de beaux ensembles conservés dans l'ancienne salle-à-manger de Louis XVI, ni sur le musée chinois, la galerie des meubles ou l'appartement d'invité. Non ce sont les faits qui étaient évoqués.
Il lui a fallu 6 mois pour réaliser cet numéro sur un sujet inépuisable (sans pouvoir éviter comme toujours quelques inexactitude, comme la galerie des cerfs qui nous serait parvenue quasiment intacte, laisse-t-il entendre). C'est un peu une toile impressionniste avec des éclairages et certains empâtements:D
Revenir en haut Aller en bas
duc de croy
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 334
Age : 31
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.   Dim 1 Déc 2013 - 16:02

En effet, les faits étaient à l'honneur. Cependant, certains faits marquants auraient pu être évoqués. Par exemple pour le Second Empire, la réception des ambassadeurs de Siam dans la salle de bal avait impressionné les contemporains. Du temps de Louis XIV, il y a eu la révocation de l'édit de Nantes (aux conséquences tragiques), etc..
Pour Louis XV, l'histoire de son mariage était plaisante, mais autant on doit à ce roi de beaux décors encore existants comme ceux de la salle du trône (ancienne chambre du roi) et de la salle du conseil, autant on lui doit aussi des destructions regrettables, surtout celle de la magnifique galerie d'Ulysse (une galerie de 150 mètres entièrement ornée de grotesques et de fresques !) ; certains à l'époque ont assimilé sa disparition à un véritable crime artistique et tout cela pour construire la vaste aile dite "aile Louis XV" afin de loger les nombreux courtisans Very Happy  !

Malgré quelques lacunes, ce genre d'émissions est indispensable pour attirer davantage l'attention du grand public sur les richesses inestimables du château de Fontainebleau. D'ailleurs, le programme a réalisé une audience de 2,7 millions de téléspectateurs, pas extraordinaire mais c'est quand même pas mal Smile .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.louvre.fr
Voyageur
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1756
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.   Lun 2 Déc 2013 - 14:54

Le duc de Croy a écrit : «...Pour Louis XV, l'histoire de son mariage était plaisante, mais autant on doit à ce roi de beaux décors encore existants comme ceux de la salle du trône (ancienne chambre du roi)».

Je croyais que le plafond datait de Louis XIII et que les boiseries étaient d'époque Louis XIV. Est-ce que je me trompe? Question 
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 8750
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.   Lun 2 Déc 2013 - 15:56

Oui cher Voyageur :DVous me replongez dans mes cours de l'école du Louvre avec Mme Colombe Samoyault-Verlet. Gabriel a beaucoup travaillé à Fontainebleau (désolé cher duc de Croy).

Gabriel reconstruisit totalement le mur en grès des grands appartements du Roi sur le jardin de Diane a fin d'agrandir les pièces, notamment la chambre dont seule la partie centrale fut conservée au milieu d'agrandissement important (dont la partie au dessus du trône actuel).
La salle du Conseil fut même ultérieurement agrandie d'un hémicycle.
On conserva des éléments du plafond de la chambre de la reine qui fut copieuse ment remise au goût du jour.

A Gabriel à Fontainebleau on doit
le Gros pavillon et ce qu'il reste de la décoration intérieur,
la création de l'escalier du roi dans la chambre de la duchesse d'Etampes (en pierre, le faux-marbre et le plafond datent de Louis-Philippe)
La reprise de la décoration de la chambre du Roi , de celle e la reine, mail là le plafond fut conservé, le décor neuf de la salle du Conseil
On lui doit aussi l'installation de double porte pour assurer le fonctionnement normal de la Cour de France au XVIII° siècle. Fontainebleau n'était pas un musée mais une résidence très appréciée (travaux dans la galerie Françoise Ier, les premières antichambres).
Il faut aussi cité le théâtre Louis dans l'aile d la Belle-cheminée  qui brûla en 1856 (lune récente exposition en a montré les balcons sauvegardés). Salon de Mme du Barry sur le jardin de Diane d'où proviennent la cheminée et les chenets de la bibliothèque de Louis XVI à Versailles.
Sans oublier Louis XVI qui ajouta toute une aile le long du bâtiment de la galerie François Ier qui aujourd'hui est plus marqué par le souvenir de Napoléon Ier.
Puis Louis-Philipe gomma  certains aspects du XVIII° siècle en redonnant à certaines pièces un aspect Renaissance.

Je place ces petites précisions un peu en vrac pour ne pas être trop long.

Mais c'est ce qui serait arrivé à Versailles si il avait continué d'être habité et utilisé par le pouvoir, quel qu'il soit.
Comme à l'Elysée où il fallut bien ajouter une salle des fêtes et une grande salle-à-manger pour l'exposition universelle de 1889.

Même si on peut regretter les travaux de modifications incessants de Fontainebleau, ils sont le fait des nécessité d'assurer le meilleur fonctionnement à l'autorité qui l'occupe.

On voit bien que sous Napoléon III le château changeait d'axe à nouveau pour profiter du beau jardin anglais  et de son ensoleillement. Nul doute que sans Sedan cela aurait continué et Sadi Carnot et Félix Faure y on séjourné grâce à des travaux heureusement peu importants.
Donc toute le monde a toucher au palais et Louis XV fut loin d'être le plus discret au cours de son règne si long.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6413
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: salle trône Fontainebleau Décor Samoyault   Lun 2 Déc 2013 - 16:30


La salle du Trône en 2003
© RMN-Grand Palais (Château de Fontainebleau) / Gérard Blot
Voici la présentation sommaire (par J.P. Samoyault) du décor de la Salle du Trône :

Partie principale du plafond, partie du lambris bas, portes à fronton et bas-reliefs à motifs guerriers milieu XVIIe siècle.

Les médaillons au dessus des portes sont inspirés de jetons du règne de Louis XIII, l'un commémorant la lutte contre l'hérésie (la Massue d'Hercule écrasant l'hydre, jeton frappé en 1636), l'autre les prises de Turin et d'Arras en 1640 (jeton frappé en 1641).

La plus grande partie des boiseries, 1752-1754, par Verberckt et Magnonais.

Cheminée, 1752.

Portrait de Louis XIII de l'école de Philippe de Champaigne (placé en 1834).


Ce tableau est une réplique du tableau du Louvre, représentant Louis XIII couronné par la Victoire, exécuté en remplacement d'un tableau de Philippe de Champaigne, d'un aspect probablement différent, et qui avait figuré dans la Chambre du Roi avant d'être brûlé en 1793

L'emblématique de la pièce comporte les armes de France et de Navarre (au plafond), l'emblème de Louis XIII, la massue d'Hercule, avec la devise Erit haec quoque cognita monstris - les monstres eux-mêmes la connaitront - (sur les boiseries murales), le chiffre de Louis XV (au plafond de l'ancienne alcôve du lit du Roi).

Souvenirs, souvenirs ...


© RMN-Grand Palais (Château de Fontainebleau) / Georges Fessy


© RMN-Grand Palais (Château de Fontainebleau) / Gérard Blot

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.


Dernière édition par Grande Mademoiselle le Lun 2 Déc 2013 - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
duc de croy
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 334
Age : 31
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.   Lun 2 Déc 2013 - 17:12

Je ne minimise pas l'apport de Louis XV à Fontainebleau, tout le long de son règne il a effectué des travaux de grande envergure et à la liste citée par Alain Roger-Ravily, on peut également ajouter une bonne partie du décor mural des actuels petits appartements de l'empereur et de l'impératrice.

Merci à l'empereur d'avoir, surtout, eu le bon goût de conserver quasiment intact le décor de la chambre du roi en la transformant en salle du trône.


Dernière édition par duc de croy le Lun 2 Déc 2013 - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.louvre.fr
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 8750
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.   Lun 2 Déc 2013 - 17:35

"no offence", je voulais simplement rappeler que la part de Louis XV à Fontainebleau ne fut pas seulement utilitaire avec l'aile Louis XV, mais aussi un apport conséquent aux arts du XVIII° siècle un peu oublié sans le théâtre disparu, et malgré tout respectant autant que possible les décors existants.
Revenir en haut Aller en bas
duc de croy
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 334
Age : 31
Localisation : Tunisie
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.   Lun 2 Déc 2013 - 18:21

Certains ont-ils des informations sur l'inventaire de la chambre du roi (salle du trône) sous Louis XVI et surtout sous Louis XV. Cette chambre devait surement être magnifique.

Si un de nos experts en informatique pouvait en supprimant, virtuellement bien sûr Laughing, le mobilier actuel, pour replacer le mobilier état chambre du roi, cela comblerait notre curiosité Very Happy!

Les échanges enrichissent le sujet. Je suis d'accord concernant les apports décoratifs de Louis XV, d'ailleurs j'ai écris, ça fait un moment, un sujet sur les décors XVIIIe conservés à Fontainebleau. Ayant lu divers ouvrages sur l'architecture et les décors du château, certains historiens de l'art ont eu des jugements assez sévères sur les interventions de Louis XV à Fontainebleau : pas seulement la galerie d'Ulysse mais également la Grande Cheminée, le décor renaissance de la "salle saint-Louis", etc...

L'apport de Louis XV à Fontainebleau devrait faire l'objet de plus de considération et surtout de publications. Y a pas beaucoup d'ouvrages ou d'études sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.louvre.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.   

Revenir en haut Aller en bas
 
"L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emission TV : L'ombre d'un doute
» Documentaire "L'ombre d'un doute, qui était Jésus?"
» "L’ombre d’un doute" Mercredi 27 novembre, à Fontainebleau.
» Coupures de presse - La Tribune de Genève - 07 novembre 1990
» L’émission "l'ombre d'un doute » (hors XVIIIe siècle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, ressources en ligne - Transfert de données en cours :: A l'écran-
Sauter vers: