Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après-midi d'études consacré à Rose Bertin le 17/12/2013

Aller en bas 
AuteurMessage
G.M.
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 8234
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Après-midi d'études consacré à Rose Bertin le 17/12/2013   Ven 22 Nov 2013 - 11:37


© The Metropolitan Museum of Art, Dist. RMN-Grand Palais / image of the MMA
Rose Bertin (dont on célèbre le second centenaire de la mort cette année), ayant été évoquée à plusieurs reprises sur le forum, signalons qu'un après-midi d'études lui est consacré

le 17 décembre 2013, de 13 h 30 à 18 h, aux Archives Nationales,
Hôtel de Soubise, 61 rue des Francs-Bourgeois à Paris

Inscription préalable obligatoire et participation de 10 € demandée.

Préinscription à la triple adresse suivante : michellesapori@hotmail.fr ; c_thepaut@hotmail.com ; rduperray78@gmail.com

Programme :

13h30-14h : Accueil et café

14h15-14h35 :
Ornements et agréments : faire la mode au 18e siècle.
Johannes Pietsch (historien du costume, Bayerisches Nationalmuseum Münich)

14h45-15h05 :
Soieries françaises, matière première des marchands de modes 1747-1789.
Lesley E. Miller (conservateur en chef, département Textile et Mode, Victoria & Albert Museum Londres)

15h15-15h35 :
La boutique de mode au 18e siècle : Le mannequin de Mlle de Saint-Quentin, rue Saint-Honoré à Paris.
Corinne Thépaut-Cabasset (chercheur, HERA/V&A Fashioning the Early Modern: Creativity and Innovation in Europe 1500-1800)

15h45-16h05 :
Avant Rose Bertin, La Duchapt …
Michelle Sapori (historienne et biographe de Rose Bertin)

16h15-16h35 :
De Rose Bertin à Christian Dior : de la marchande de modes à la maison de couture.
Florence Müller (historienne et commissaire des expositions Yves Saint-Laurent, et Christian Dior)

16h45-17h10 :
Clôture de la journée par la présentation d’un portrait inédit au pastel de Rose Bertin.
Une élégante simplicité : un portrait de Rose Bertin par Joseph Boze.
Barbara Lasic (attachée de conservation, Galeries Européennes 1600-1800, Victoria & Albert Museum Londres)

17h30-18h : (sous réserve)
Pièce musicale pour violoncelle baroque donnée par l’association Jeunes Talents.

Pour information.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
CLOE
Dame, Chevalier


Nombre de messages : 99
Age : 68
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/05/2010

MessageSujet: portrait marie jeanne rose bertin boze   Sam 21 Déc 2013 - 13:27

Colloque fort intéressant .
Voici le portrait de Marie-Jeanne par Boze (collection privée ; son heureux propriétaire l'avait apporté à Soubise).  



Michelle Sapori ,    
      Rose Bertin : Ministre des modes de Marie-Antoinette, Paris, Institut français de la mode et Éditions du Regard (distribution Seuil), octobre 2003, 318 pages (ISBN 2-914863-04-7)
      Rose Bertin, la couturière de Marie Antoinette, Paris, Perrin, 2010 (ISBN 9782262032487)9.

co organisatrice de ce colloque présente Mlle Bertin dont on célèbre cette année le bicentenaire du décès .
Cette marchande de mode a été retenue par le Haut comité des commémorations nationales.

*"Soieries françaises, matière première des marchands de modes " , ouvrage de Lesley E.Miller . Son ouvrage est traduit en français.

*La boutique de mode au XVIII siècle : le mannequin de Mlle de St Quentin, rue St Honoré à Paris "Au magnifique" par Corinne Thépaut-Cabasset.
D'après un dessin de Gabriel de St Aubin qui tel un reporter, croque des moments de vie.


On ne connait pas grand chose sur cette marchande de mode, installée dans le quartier des Feuillants puis rue de Cléry, sa boutique étant citée dans le Journal de Paris.
Le mannequin représenté est grandeur nature.
Les marchandes de mode ne sont pas couturières mais elles créent et cousent les garnitures sur les robes.
Diffusions des modes par la presse, les planches; les poupées de mode (mais difficulté de les différencier des poupées/jouets ) .

*De Rose Bertin à Christian Dior: de la marchande de mode à la maison de couture.par Florence Müller.
Worth, premier grand couturier de l'histoire de la mode, "artiste en robe", crée les toilettes portées dans les cours d'Europe, d'un prix très élevé, lié à sa créativité.
Ses collections sont présentées dans un lieu somptueux(pas chez la cliente), présentation, attractive par des mannequins vivants. Tout est rapidement disponibles.
En 1947, Dior présente sa boutique à l'image d'une boutique du XVIII, avec comptoir, cartons etc...
Une personne présente au colloque fait remarquer que Leroy est le premier grand couturier, sous le 1er Empire.

*Le portait de Mlle Bertin par Boze  par Barbara Lastic.
Sa provenance est mystérieuse ; sur l'étiquette présente est inscrit " Ecole française Portrait de Mlle Bertin collection Forgès ".
Michelle Sapori fait remarquer le fait qu'au XVIII, on appelle ainsi Marie-Jeanne Bertin et que le prénom de Rose sous lequel elle est maintenant connu est une invention du XIX .
Ce Forgès est un diamantaire juif né à Vienne , venu s'installer en France , grand collectionneur d’œuvres du XVIII .
Le tableau est un pastel, technique très en vogue au XVIII mais matériau fragile. Le maitre en est Quentin de La Tour .Boze est un touche à tout: invention d'un procédé de freinage des voitures .Il n'est pas membre de l'Académie mais a une belle clientèle à Paris, est introduit à la Cour, fait le portrait du roi puis celui de la reine à qui il déplait (portrait détruit), une série de miniatures de la famille royale .La comtesse de Provence est une fidèle cliente ..On possède un de ses livres de comptabilité sur lequel figure madame Campan et Joséphine .
Le pastel de Mlle Bertin serait de 1789 (?). Portrait ressemblant mais elle y parait plus jeune ( 42 ans en 1789 ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chateauversailles.fr
 
Après-midi d'études consacré à Rose Bertin le 17/12/2013
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (1995) « Après-midi show » : les OVNI
» 20 mars 1815 : Arrivée à Moret en début d'après-midi
» peut-on légalement me demander de revenir faire cours l'après-midi qui suit une matinée de formation obligatoire?
» bébé de 7 mois ne veut plus faire de siestes l'après-midi
» Ballade par une belle après-midi ensoleillé d'été.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, Recherches, Etudes et Vie scientifique :: Journées d'études-
Sauter vers: