Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "L'art à Versailles" en 1932 à l'Orangerie desTuileries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9696
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: "L'art à Versailles" en 1932 à l'Orangerie desTuileries   Dim 29 Déc 2013 - 15:45

Effectuant une recherche sur les expositions réalisées par Pierre de Nolhac, je relisais le catalogue de celle organisée en 1932 à l'Orangerie aux Tuileries : Exposition "L'art à Versailles". Elle s'est tenu de mai à juillet 1932 et avait réuni 280 numéros, dont des plombs du Labyrinthe (restaurés pour l'occasion).
J'y observe la présence des commodes Mazarine, 1932 étant par ailleurs la date de leur dépôt à Versailles (sic, si l'Institut avait su, lol).
Beaucoup de dessins et peintures, mais aussi étoffes prêtées par le Mobilier national, pendule des Arts et métiers (céleste émaillée de bleu).
-porte sans doute de l'ancien appartement des bains
-guéridon de l'école des Beaux-arts
-panneaux de la chambre du Dauphin
-cadres de son grand cabinet (dessus-de-porte)
-d'autres dessus de porte Louis XV alors non identifiés
-deux panneaux qui avaient été déposés par l'Etat à la bibliothèque municipale, puis remontés dans la salle à manger des porcelaines (il s'agit donc de panneaux à paniers de fleurs identifiés comme étant chez Mme Victoire, et replacés de nos jours)
-panneaux de la salle des gardes de l'opéra
-panneaux de la loge royale de l'opéra quand on fermait l'accès venant du foyer pour faire une loge au centre des baignoires de la corbeille.
-courte pointe aujourd'hui dans la salle de bains de la reine
-gouaches du lit dont on commençait à penser qu'il s'agissait du meuble d'été (aujourd'hui reconstitué, et les gouaches entrées à Versailles)
-toute une série de bronzes dorés lapidaires provenant de portes et cheminées
-sculptures
un buste de Louis XIV par Coysevox sur piédouche de marbre noir provenant des collections de la duchesse de Polignac (en 1932)
-beaucoup de dessins de statues
on parle de l'Apollon en plomb du bassin éponyme, en cours de restauration dans les établissements Rudier
-des plombs du labyrinthe (4 groupes)
-de têtes d'enfants en plomb telles que l'on en voyait dans le bureau de Simone Hoog
-deux cheminées d'époque Louis XV conservées dans les réserves du château
-2 supports de tables en marbre blanc à pattes de lion (bosquet du Maris sans doute)
-des éléments des statues du bassin de Neptune (Protée, haut de Neptune, etc.,) pour montre l'état de dégradation des armatures intérieures

C'est dans la préface du catalogue de cette exposition que Pierre de Nolhac met en cause la guerre de 1870 pour la disparition de boiseries du château déposées par Louis-Philippe, en les brûlant, mais il n'apporte aucune preuves et pas le moindre témoignage et c'est écrit en 1932.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1804
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: "L'art à Versailles" en 1932 à l'Orangerie desTuileries   Lun 30 Déc 2013 - 1:46

Sur la question de la disparition des boiseries et du supposé vandalisme des Prussiens, il serait intéressant de savoir s'il existe des écrits en allemand (lettres, mémoires, souvenirs, anecdotes, etc) relatant ces faits.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9696
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: "L'art à Versailles" en 1932 à l'Orangerie desTuileries   Lun 30 Déc 2013 - 8:47

Pierre Lemoine a été l'un de ceux qui finirent par ne plus y croire.
Louis-Philippe qui ne doutait pas de l'intérêt majeur de ces décors de boiserie, envisageait très sérieusement la création, ailleurs, d'un musée des Arts décoratifs.
La découverte, après Nolhac, au moment de démontage, de panneaux découpés en planches et rabotés pour servir d'encadrements à des peintures d'Histoire encastrées, est une piste malheureusement bien crédible.
La création de la galerie d'introduction s'est faite sans dépose, semble-t-il, des panneautage de Louis-Philippe que recouvraient les velours Van der Kemp, à l'exception de la dernière salle (pour l'ascenseur).
Le pauvre Nepveu manquait de moyens à la hauteur des exigences du Roi. Cela n' a pas été sans conséquences.

L'ouvrage " Saint-Cloud, le palais retrouvé" montre que certains faits dans la destruction du palais mettent en évidence  la volonté d'attribuer aux français d'un bombardement destructeur depuis le Mont-Valérien. A en croire des témoins directs, si même la bombe était d'origine française, les prussiens ne firent rien pour arrêter l'incendie, et peut-être même l'activèrent-ils pour masquer les pillages dont ils s'étaient rendus coupables.
Les auteurs ont établi la liste d'œuvre connues non renvoyées au Garde Meuble avant le siège et qui ont disparu...en Allemagne selon eux, sans laisser de traces. Il semble que l'on en avait su un peu plus sir les pillages de Blücher en 1815.
Mais là encore Jérémie Benoit a mis en évidence récemment la présence à l'Elysée des ouvrages de la bibliothèque de Trianon dont la disparition fut injustement jusque-là imputée à Blücher.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4921
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: boiseries disparues versailles   Lun 30 Déc 2013 - 9:49

Voilà donc la source de cette information dévoilée !

J'ai pendant longtemps cru qu'il s'agissait d'une légende colportée à l'envie par des générations d'historiens cocardiers.
On disait bien que Saint-Cloud avait été incendié par les prussiens alors qu'aujourd'hui on sait que ce sont les français qui y ont mis (bien involontairement) le feu lors de tirs pour déloger l'ennemi.

En revanche, il y avait un fond de vérité lorsqu'on racontait que les prussiens avait pillé Saint-Cloud avant de l'incendier. L'histoire du rapt des pendules rappelée et racontée dans ces colonnes était, elle, bien réelle.

Nolhac, me semble-t-il, racontait le triste état du château de Versailles au sortir de la guerre de 70. L'absence de chauffage dans la plupart des salles avait avait fait chancir les vernis des tableaux du musée Louis-Philippe. L'humidité était partout.

Dans ces conditions et dans l'urgence ne peut-on imaginer que certains panneaux aient pu été brûlés non pas par les prussiens mais par les français pour rétablir rapidement des conditions convenables de conservation des oeuvres ? Que représentaient ces boiseries en regard des oeuvres exposées ? Quelle considération pouvait-on apporter à ce qui devait ressembler à un tas de planches plus ou moins sculptées et immédiatement disponibles ?

Le sort des boiseries déposées par Nepveu mérite qu'on s'y arrête.
Comment expliquer la dispersion des panneaux du Cabinet turc du comte d'Artois et de certains éléments de boiseries identifiés au XXe siècle ailleurs qu'à Versailles, alors qu'ils auraient dû s'y trouver ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "L'art à Versailles" en 1932 à l'Orangerie desTuileries   

Revenir en haut Aller en bas
 
"L'art à Versailles" en 1932 à l'Orangerie desTuileries
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "L'art à Versailles" en 1932 à l'Orangerie desTuileries
» L'Orangerie au printemps
» Wyoming 1932 une étrange momie
» tombe de Tardif de Moidrey à Versailles (Saint-Louis).
» A Versailles, des collèges ne seront plus ZEP à la rentrée 2011 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Paris-
Sauter vers: