Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Portraits anglo-américains à l’heure de la Révolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6523
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Portraits anglo-américains à l’heure de la Révolution    Mar 14 Jan 2014 - 17:45

Musée du Louvre
Exposition New Frontier III
Portraits anglo-américains
à l’heure de la Révolution


du 1er Février 2014 au 28 Avril 2014



Général Washington après la bataille de Princeton, 3 janvier 1777
Peale Charles Wilson (1741-1827)
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Avec cette exposition-dossier, le Louvre poursuit son exploration de l’histoire de la peinture aux États-Unis. Cette troisième étape met en regard cinq portraits anglo-américains des années 1780 à 1800 et un peu au-delà, produits à l’heure de la Révolution qui va conduire à l’indépendance et à la création des États-Unis d’Amérique autour de la figure tutélaire et emblématique du général George Washington (1732-1799), élu premier président des États Unis en 1789.

L’exposition rassemble ainsi trois portraits du père de la patrie dont un, dû à Charles Wilson Peale (1741-1827), le représentant en commandant en chef de l’armée américaine, exceptionnellement prêté par le musée du château de Versailles.

Par ailleurs, des portraits des belligérants de l’autre camp et notamment un superbe portrait du Capitaine Robert Hay of Spot par l’Écossais Raeburn (1756-1823) tout juste restauré, sont présentés en écho au magnifique portrait de Washington en président de la jeune nation peint en 1797 par Gilbert Stuart (1755-1828) – l’un des plus brillants portraitistes américains – prêté par le Crystal Bridges Museum.

Cette exposition-dossier s’inscrit dans le cadre d’une collaboration pluriannuelle entre le Crystal Bridges Museum of American Art, le High Museum of Art, Atlanta, et la Terra Foundation for American Art. Elle est rendue possible grâce à leur généreux soutien.

Commissaire : Guillaume Faroult, musée du Louvre, département des Peintures

Lieu : Aile Denon, 1er étage, salle 32
Horaires : Tous les jours de 9h à 18h, sauf le mardi. Nocturnes, mercredi et vendredi jusqu’à 21h45.
Tarifs : Accès avec le billet d’entrée au musée : 12€
Renseignements : 01 40 20 53 17

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6523
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Charles-Wilson Peale Général George Washington Versailles   Mar 28 Jan 2014 - 17:51


Arrivé de Versailles, le Général Washington de Peale est prêt pour son installation ! © Juliette Trey.

Ce portrait est une copie de l’original commandé en 1779 par le Conseil exécutif suprême de Pennsylvanie (Pennsylvania Academy of Fine Arts, Philadelphie). Washington a posé pour Peale, qui avait même assisté à la bataille de Princeton, évoquée à l’arrière-plan de la toile. Comptant parmi les plus grandes victoires de Washington, la bataille de Princeton renouvela la confiance des Américains en faveur de l’effort de guerre.

Le général se tient devant le drapeau aux treize étoiles des jeunes Etats-Unis. A ses pieds se trouvent deux drapeaux ennemis ainsi qu’un insigne britannique.
Près d’une vingtaine de copies de cette œuvre furent réalisées par l’atelier de Peale pour être offertes aux cours régnantes d’Europe. Cette version en fait peut-être partie.

Elle est entrée à Versailles sous Louis-Philippe, lorsque ce roi y rassembla des œuvres pour ouvrir le musée d’Histoire de France, retraçant l’histoire de « tous les Français » par la peinture et la sculpture.

Dès l’âge de dix-neuf ans, George Washington (1732-1799) était major des milices de la Virginie. Il fut ensuite membre du congrès qui s’assembla à Philadelphie. Alors que la guerre d’Indépendance s’engageait entre l’Amérique et l’Angleterre, le congrès le nomma général en chef des troupes américaines. Après huit ans de guerre, il obtint l’indépendance des Etats-Unis, reconnue par le traité du 20 janvier 1783. Il fut ensuite élu à l’unanimité premier président de l’union en 1789, et réélu en 1793. (Musée de l'Histoire de France)

Communiqué de presse de l'exposition : http://www.louvre.fr/sites/default/files/presse/fichiers/pdf/louvre-new-frontier-iii-portraits.pdf

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Portraits anglo-américains à l’heure de la Révolution    Jeu 30 Jan 2014 - 10:45

Verra-t-on ses portraits-ci, Versailles est tellement riche en portraits et scènes de toutes sortes :



Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6523
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Portraits anglo-américains à l’heure de la Révolution    Jeu 30 Jan 2014 - 11:39

Certes Versailles est riche.
Il s'agit toutefois d'une exposition dossier dont le nombre d'oeuvres exposées est limité à cinq.

Deux sont conservées en France : le portrait de Washington par Peale (ci-dessus) et celui du Capitaine Hay of Spot de Raeburn, ci dessous (Louvre).


© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot

Les trois autres oeuvres proviennent des collections des musées américains partenaires :


"George Washington, Porthole Portrait"
Rembrandt Peale c. 1823
Terra Foundation for American Art (Chicago-Paris), Daniel J. Terra Collection, 1992.53



George Washington, (The Constable Hamilton Portrait),
Gilbert Stuart, 1797
© Crystal Bridges Museum of American Art, Bentonville, Arkansas, AR.



Portrait of Hugh Percy, Second Duke of Northumberland,
Gilbert Stuart, ca. 1788.
High Museum of Art. Atlanta
L'exposition-dossier « New Frontier III : Portraits anglo-américains à l’heure de la Révolution » sera ensuite accueillie par chacun des musées partenaires : les œuvres rejoindront le Crystal Bridges Museum of American Art à Bentonville, Arkansas (17 mai - 4 aout 2014) puis le High Museum of Art à Atlanta, Géorgie (28 septembre 2014 - 18 janvier 2015).

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4659
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Portraits anglo-américains à l’heure de la Révolution    Jeu 30 Jan 2014 - 12:13

Cinq portraits ? Dieu que c'est maigre.

On aurait pu penser à cette belle esquisse (musée Bonnat-Helleu, Bayonne) du grand tableau de la National Gallery de Londres représentant le très discuté colonel Tarleton, héros de la guerre d'indépendance côté anglais, militaire méprisé du côté américain :

Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6523
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Portraits anglo-américains à l’heure de la Révolution    Jeu 6 Fév 2014 - 11:52


L'exposition en une seule photo, prise à l'occasion du montage © Louvre.
(1er février - 28 avril 2014, Aile Denon, 1er étage, salle 32)

Présentation de l'exposition-dossier : Entretien avec Guillaume Faroult, commissaire de l'exposition : http://bobler.com/standalone/83d08aa2845fb0d9bcc243131966a86d?

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12039
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Portraits anglo-américains à l’heure de la Révolution    Jeu 6 Fév 2014 - 18:07

M. Martinez nous promettait des exposition "pointues" sur les collections du Louvre,
Est-ce la un "plat" de son métier ?
Ceci n'est pas une exposition mais une cimaise (LOL).

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portraits anglo-américains à l’heure de la Révolution    

Revenir en haut Aller en bas
 
Portraits anglo-américains à l’heure de la Révolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Logiciel d'heure planétaire
» Prières pour l'heure de la mort...
» L'heure de la Miséricorde Divine
» réveil en pleine nuit à heure fixe bébé 11 mois
» 8 DECEMBRE, HEURE DE LA GRACE - ROSA MYSTICA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Paris-
Sauter vers: