Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Camondo : De la demeure au musée

Aller en bas 
AuteurMessage
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 8753
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Camondo : De la demeure au musée   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeMer 22 Jan 2014 - 12:53

Camondo :  De la demeure au musée Camond10
© Musée Nissim de Camondo

Exposition dossier : De la demeure au musée.
Photographies de l'hôtel particulier du comte Moïse de Camondo en 1936
du 23 octobre 2013 au 6 avril 2014

Par Sophie Le Tarnec, attachée de conservation au musée Nissim de Camondo

Le musée Nissim de Camondo est inauguré le 21 décembre 1936, soit un peu plus d’un an après le décès de son légataire, le comte Moïse de Camondo (1860-1935). Rédigé en 1924, le testament de ce dernier est très précis et soumet le legs à des conditions formelles, parmi lesquelles figure l’organisation du futur musée. Il est notamment mentionné : « […] L’aménagement intérieur de l’Hôtel devra être maintenu tel qu’il sera à mon décès, c’est-à-dire qu’aucun meuble ou objet d’Art ne devra être déplacé sauf certains sièges ou petites tables qui pourraient gêner la circulation du public mais qui devront rester dans la même pièce. Il faudra, autant que possible, éviter la pose de mains courantes, comme cela se pratique actuellement dans les Musées Nationaux, afin de permettre aux visiteurs de voir les objets plus à leur aise et aussi de ne pas détruire l’harmonie actuelle de l’Hôtel. […] J’entends que le portrait de mon Père par Carolus Duran et les diverses photographies de mon fils qui se trouvent posées ou accrochées dans diverses pièces de l’hôtel restent toujours à leurs places actuelles. »

Au début de l’année 1936, des photographies sont faites de chacune des pièces de l’hôtel et de certaines œuvres. Un châssis est spécialement installé dans la cour du musée pour suspendre les tapis et les photographier. Un album réunissant certains de ces clichés est offert à Béatrice Reinach en mars 1936 : « […] ces belles images sont un précieux souvenir ; elles reproduisent avec une fidélité surprenante les différents aspects de la maison […] » (Paris, Les Arts Décoratifs, AMNC, dossier Donation, 18 mai 1936).

Par la suite, l’ensemble de ces photographies – dont les négatifs nous sont parvenus – a été rassemblé dans trois albums à l’usage de la conservation du musée. Ceux-ci permettent de se représenter la demeure telle qu’elle était du temps de Moïse de Camondo. Chacun de ces clichés originaux porte un numéro le différenciant d’autres photographies prises ultérieurement.

Vingt et un tirages modernes, légèrement agrandis, sont aujourd’hui exposés dans l’ordre de la visite du musée.


L'agencement des salles en 1936
Les aménagements salle par salle depuis 1936
Les modifications ultérieures
Conclusion

Musée Nissim de Camondo
63, rue de Monceau
75008 Paris
Tél. : 01 53 89 06 50 ou 06 40 (boîte vocale)

Et sur le forum : Mobilier et objets royaux au Musée Camondo

***************

Camondo :  De la demeure au musée Camond11
Animation : La table dressée (du 20 novembre 2013 au 2 mars 2014)
Evocation du déjeuner donné par Moïse de Camondo le 9 juin 1933 à l’attention de vingt-trois convives du Club des Cent, ce cercle de fins gourmets dont il est membre depuis 1925.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12017
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Camondo : exposition de photographies du musée en 1936   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeVen 26 Aoû 2016 - 10:40

Il se tient au musée Camondo une exposition qui peut intéresser tout ceux qui se passionnent pour cette collection, reprise de l'exposition de 2014, voir ci dessus (les liens sont toujours en fonction).

http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/musees/musee-nissim-de-camondo/actualites/actuellement/exposition/de-la-demeure-au-musee-photographies-de-l-hotel-particulier-du-comte-moise-de/

On y voit les meubles et objets d'art qui ont dû être déplacés dès l'origine ou plus tard mis en réserve.
Ainsi certains meubles se trouvent fragilisés simplement pour avoir été mis à l'origine par le donateur devant des fenêtres et déplacé quotidiennement pour fermer les volets.

La table dite de Riesener a en revanche été remise en place :

"la table à écrire en acier et bronze doré du bronzier Chauffete (CAM 192), « chef-d’œuvre de supercherie3 » datant de 1925, qui a été replacé en 2012 au sein du salon des Huet."

On juge aujourd'hui qu'elle illustre, en dehors de son absence d'authenticité, le goût de Camondo.

Article à lire à mon avis et sans doute photos de l'exposition à aller voir, car, si j'ai bien compris, tous les clichés n'avaient pas été repris dans les publications antérieures.

Les commentaires de 2016 accessibles par le lien sont bien détaillés.


Dernière édition par Alain Roger-Ravily le Ven 9 Sep 2016 - 7:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Adrien
Comtesse, Comte
Pierre-Adrien

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 30/06/2008

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Re: Camondo : De la demeure au musée   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeJeu 8 Sep 2016 - 18:06

Dans la revue en ligne In Situ : L’aménagement du musée Nissim de Camondo et le respect du testament du comte Moïse de Camondo, 1936-2014, article de Sylvie Legrand-Rossi et Sophie d’Aigneaux Le Tarnec

http://insitu.revues.org/13489

L'article d'In Situ est assez intéressant mais les auteurs ou la revue perdent en crédibilité en mettant en parallèle deux salles du musée dans leur état 1936 et actuel. Leur similitude est si grande que je me suis amusé à jouer au jeu des différences, en vain. Le tapis du cabinet des Huet est déjà roulé en 1936 alors que l'article stipule bien que les tapis ont été roulés récemment et la présence dans le petit bureau du détecteur à infrarouge intrigue en 1936. Je ne parle pas de la cloche en plexy du grand salon. Une même photo passée au filtre noir et blanc et le tour est joué : on respecte scrupuleusement la muséographie voulue par Moïse de Camondo.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15569
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Re: Camondo : De la demeure au musée   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeSam 10 Sep 2016 - 19:56

Lamentable !!!

Cela m'avait effectivement faite tiqué tant les photos étaient similaires mais sans aller jusque dans ces détails cher Pierre-Adrien.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
jacob pierre
Duchesse, Duc et Pair de France


Nombre de messages : 1763
Age : 59
Localisation : belgique
Date d'inscription : 11/02/2008

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Re: Camondo : De la demeure au musée   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeDim 11 Sep 2016 - 0:06

on trouve par contre les photos de 1936 avec la comparaison de l'actuelle installation sur le site des arts décoratifs à la rubrique actualités exposition en cours si je ne me trompe.

Peut être s'agit il simplement d'une bévue de la revue in situ. En tous cas très intéressant de comparer ces photos à 70 ans d'intervalle
Revenir en haut Aller en bas
http://pierre.jacob@7090.be
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse, Prince Etranger
Vidame du Hayreu-Hersay

Nombre de messages : 3484
Age : 45
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Les communs de l'Hôtel de Camondo   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeMer 4 Oct 2017 - 10:30

On les a évoqués à plusieurs reprises dans le sujet consacré au château de Champs-sur-Marne, en voici donc quelques clichés :

Camondo :  De la demeure au musée Img_3262

Camondo :  De la demeure au musée Img_3267

Camondo :  De la demeure au musée Img_3266

Camondo :  De la demeure au musée Img_3265

Camondo :  De la demeure au musée Img_3263

Camondo :  De la demeure au musée Img_3264

clichés personnels (octobre 2014)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 8753
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Camono cuisine office service   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeMer 4 Oct 2017 - 10:36

Merci bien de nous mettre ainsi en appétit, cher V2H !
En complément, ces photos prises par la marquise de Chissay (en 2008).


Camondo :  De la demeure au musée Img_9120

Camondo :  De la demeure au musée Img_9011

Camondo :  De la demeure au musée Img_9121

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12017
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Re: Camondo : De la demeure au musée   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeMer 4 Oct 2017 - 11:13

Ce n'est pas en évoquer "GosfordPark" qui vient d'être rediffusé sur Arte.
D'autres clichés tweetés ou personnel

Camondo :  De la demeure au musée Ccsuil10

Camondo :  De la demeure au musée Img02910

Camondo :  De la demeure au musée Img_8411

Camondo :  De la demeure au musée Img00164


Point commun qui se retrouve dans les pièces de bains, entre Champs et l'hôtel Camondo.

salle de bain voûtée de Béatrice de Camondo au second étage

Camondo :  De la demeure au musée Img00165

Camondo :  De la demeure au musée Img00163

Camondo :  De la demeure au musée Dldpwt10
salle de bains de Monsieur à Champs sur Marne
on a le sentiment que les Cahen d'Anvers ont profité des voûtes du sous-sol pour obtenir le même effet de ruissellement lors de vapeurs d'eau abondante.

( Lien connexe : http://www.connaissancesdeversailles.org/t5333-visites-au-chateau-de-champs-sur-marne?highlight=bains+champs#111860 )
Revenir en haut Aller en bas
Chancelier d'Aguesseau
Duchesse, Duc et Pair de France
Chancelier d'Aguesseau

Nombre de messages : 1329
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/02/2009

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Re: Camondo : De la demeure au musée   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeMer 4 Oct 2017 - 11:19

Ou Downton Abbey......
Revenir en haut Aller en bas
http://orange.fr
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12017
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Re: Camondo : De la demeure au musée   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeMer 4 Oct 2017 - 11:23

Ou "les Vestiges du jour" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
Lebrun

Nombre de messages : 5801
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Re: Camondo : De la demeure au musée   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeMer 4 Oct 2017 - 21:04

Oui, les vestiges du jour et d'un monde englouti.

En parlant de cela et puisque cela a entériné le devenir de l'hôtel et de ses collections, il y a eût l'autre jour, pour le centième anniversaire de la mort de Nissim, une cérémonie extrêmement émouvante dans la cour.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 8753
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Musée Nissim Camondo salle manger table dressée   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitimeJeu 27 Déc 2018 - 11:59

Animation saisonnière :

Camondo :  De la demeure au musée Nov-2010

Camondo :  De la demeure au musée Rubon910
© MAD / photo : Luc Boegly

La table dressée
du 21 novembre 2018 au 24 février 2019
Musée Nissim de Camondo : la salle à manger

Trois ou quatre fois par an, généralement au printemps, le comte reçoit jusqu’à trente convives dans sa somptueuse salle à manger. Fin mai-début juin, a lieu le déjeuner « Louvre » qui réunit des conservateurs et des membres du Conseil des musées nationaux. Au déjeuner « Marsan » sont conviés tous les administrateurs du conseil de l’Union Centrale des Arts décoratifs (1) dont Moïse de Camondo est devenu vice-président en 1930. Egalement au printemps, le comte reçoit à sa table plusieurs gourmets du Club des Cent. Le chef soigne alors particulièrement la composition du repas.

Pour orner sa table, Moïse de Camondo n’hésite pas à utiliser des pièces de sa collection comme ce pot à oille et son plateau en argent réalisés vers 1785 par l’orfèvre du roi Robert-Joseph Auguste. Sommé d’une magnifique hure de sanglier, véritable sculpture d’argent, il porte les armoiries d’une famille portugaise, marque du prestige dont jouissait l’orfèvre dans toute l’ Europe.

Les salières et les moutardiers aux poinçons datés 1784-1785 sont l’œuvre de l’orfèvre Joseph-Théodore Van Cauwenbergh. Caractéristiques du style arabesque en faveur à l’époque, leurs rinceaux d’acanthe ajourés enserrent les récipients de verre bleu.

À la richesse de l’orfèvrerie répond celle de la porcelaine. Toutefois, Moïse de Camondo n’utilise pas ses services de porcelaine de Sèvres Buffon, trop précieux et fragiles, et, à ce titre, présentés en permanence dans le Cabinet des porcelaines voisin. Pour son usage personnel, le comte se réserve deux services, l’un en porcelaine de Tournai et l’autre en porcelaine de Chantilly. Les assiettes à décor polychrome de bouquets de fleurs vers 1760 en proviennent. Elles révèlent un aspect très raffiné de la manufacture fondée par le prince de Condé en 1730.

Ces éléments sont les seuls dont nous disposions pour reconstituer une table dressée. Homme réservé, Moïse de Camondo n’a pas souhaité intégrer à son legs des témoignages de la vie quotidienne de l’hôtel. Le linge de maison, les services de table, la batterie de cuisine et les vêtements des garde-robes ont en effet été transmis à sa fille Béatrice.

C’est pourquoi la reconstitution de cette table n’aurait pu être réalisée sans le généreux soutien des maisons suivantes : Puiforcat a donné les couverts en argent massif Vauban au dessin caractéristique de l’époque Régence, et Saint-Louis, les verres et carafes en cristal du service Trianon créé en 1834 et toujours produit à la main par la manufacture. La nappe et les serviettes sont un don de la société D. Porthault.

(1) Association fondée en 1880 et reconnue d’utilité publique en 1882, l’« Union centrale des Arts décoratifs » a pris le titre « Les Arts décoratifs », par arrêté du 20 octobre 2005.

Camondo :  De la demeure au musée Dvayw610

MAD Paris. Musée Nissim de Camondo.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Camondo :  De la demeure au musée Empty
MessageSujet: Re: Camondo : De la demeure au musée   Camondo :  De la demeure au musée Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Camondo : De la demeure au musée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exposition La splendeur des Camondo à Paris
» 7ème demeure
» Le musée de Cosmonautique dans la ville de Kalouga
» Le musée de l’Ephèbe
» La Demeure spirituelle du goût spirituel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Paris-
Sauter vers: