Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6787
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Sam 10 Jan 2015 - 12:10


Réception au Grand Trianon du Prince Philip, Duc d'Edimbourg par le Général de Gaulle, en 1966.
© Archives nationales

De Louis XIV à Charles de Gaulle

18 juin - 9 novembre 2015*
Grand Trianon

À l’occasion de l’ouverture de l’aile de Trianon-sous-Bois après restauration de ses toitures, une exposition-événement permet d’évoquer la fonction de Trianon comme lieu de résidence souveraine depuis Louis XIV jusqu’au Général de Gaulle.

Du château intime, voulu par Louis XIV, à la résidence présidentielle souhaitée par De Gaulle pour accueillir les chefs d’État étrangers en visite officiel, le Grand Trianon se transforma au fil des siècles. Les visiteurs pourront aussi découvrir les espaces de vie et de travail du Général de Gaulle lors de ces séjours versaillais.

http://www.chateauversailles.fr/les-actualites-du-domaine/evenements/evenements/expositions/expositions-a-venir#fosse

(*Dates symboliques : 18 juin, jour du célèbre appel lancé par le Général; 9 novembre, date de son décès en 1970.)

A suivre ...

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12539
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: exposition grand trianon louis XIV gaulle dossier presse   Mar 16 Juin 2015 - 11:58

Le Grand Trianon de Louis XIV à De Gaulle
18 juin - 8 novembre 2015

À l’occasion des travaux de restauration du grand Trianon entamés en janvier 2015, le château de versailles propose une exposition qui retrace l’histoire du château, depuis sa construction jusqu’à 1960. Des plans, des gravures et des dessins évoquent l’histoire des aménagements et des transformations du bâtiment, tandis que des bustes et des portraits rappellent les personnalités qui l’ont habité.

Le Grand Trianon : un palais privé pour le pouvoir

Situé au nord-ouest du parc du château de Versailles, sur les terres d’un village acquis par Louis XIV, le Grand Trianon tel qu’il est aujourd’hui, a été précédé d’un premier château bâti en 1670 par Louis Le Vau : le Trianon de porcelaine. Ce petit palais, essentiellement destiné à abriter les amours de Louis XIV avec la marquise de Montespan, a été appelé ainsi parce qu’il était couvert de faïences bleues et blanches rappelant le « style chinois ». Détruit dès 1687, il a été remplacé par le Trianon de marbre, appelé plus tard Grand Trianon qui est encore visible de nos jours. Ce bâtiment, œuvre de Jules Hardouin‑Mansart, était dit « de marbre » en raison des colonnes de Rance du portique et des pilastres roses de Languedoc ornés de chapiteaux de blanc de Carrare. Château de plaisir, domaine privé de Louis XIV qui y conviait les dames de la cour pour des fêtes et des spectacles, le Grand Trianon conserve aujourd’hui tout son décor du Grand Siècle, boiseries et tableaux représentant les Métamorphoses d’Ovide, en complète l’harmonie avec l’esprit léger de cette résidence de campagne.

Le Grand Trianon est peu occupé par Louis XV, qui y vit pourtant quelques temps auprès de la marquise de Pompadour. À la Révolution, les collections sont dispersées. Devenu palais impérial en 1804, Napoléon lui rend son lustre lors de son mariage avec l’impératrice Marie-Louise et le remeuble entièrement. Ce château est une dernière fois occupé par le roi Louis‑Philippe qui y loge toute sa famille, modifiant quelque peu le bâtiment pour le rendre plus confortable. Devenu musée à la fin du XIXe siècle, encombré d’objets hétéroclytes, ce n’est que dans le courant du XXe siècle que le Grand Trianon retrouve ses ameublements historiques et sa splendeur. La naissance de la Ve République marque enfin un tournant majeur pour ce lieu en le transformant en résidence présidentielle destinée à accueillir des chefs d’état étrangers.

L’exposition

Plans, gravures et dessins rassemblés évoquent l’évolution des aménagements et les transformations du Grand Trianon au cours de son histoire. Quelques chefs-d’œuvre de la peinture de Trianon, œuvres commandées en 1688 par Louis XIV ou en 1811 par Napoléon, et quelques portraits de personnalités ayant vécu au château, recréent quant à eux une ambiance de petits salons centrés sur des meubles d’intimité à l’image du guéridon de l’Empereur autour duquel prennent place les chaises du salon du Glaces, ou bien encore la chaise de la princesse Clémentine d’Orléans, fille de Louis-Philippe. D’étonnants objets comme le kiosque en ivoire de Barrau, récemment restauré, ou le vase de la Chasse impériale de Swebach, viennent aussi animer cette présentation. Trois fauteuils de bureau d’un modèle très proche rythment l’exposition : deux servirent à Napoléon, le troisième est celui du général De Gaulle. Ils symbolisent la permanence du pouvoir au château de Trianon et permettent d’annoncer le deuxième volet de l’exposition qui aura lieu en 2016 et sera consacré à l’histoire du Grand Trianon de 1960 à aujourd’hui.

En effet, dans les années 1960, le général de Gaulle, grâce à son ministre de la Culture, André Malraux, décida de lancer un vaste programme de réhabilitation du château, sur le plan du remeublement historique, visant à le transformer en résidence présidentielle pour les besoins de la Ve République. Grâce à des souvenirs personnels du premier président de la Ve République et à différents objets, la future exposition rappellera le rôle majeur joué par Trianon dans les relations internationales. Le château, où logeaient alors à la fois les hôtes de la France, dans l’aile gauche, et le président français, à Trianon-sous-Bois, fut en effet le lieu de grandes réceptions fastueuses des années 1960 aux années 1990. En 2014, après de nombreuses années, la tradition s’est renouée puisque le président de la République François Hollande y a reçu le président de la République populaire de Chine Xi Jinping pour un dîner privé.

Commissaire : Jérémie Benoit, Conservateur en chef des châteaux de Trianon
Scénographie : Jérôme Dumoux
​Avec le soutien du conseil départemental des Yvelines.

Informations pratiques

Horaires :
Exposition ouverte tous les jours sauf le lundi,
de 12h – 18h30 jusqu’au 31 octobre (dernière admission à 18h),
de 12h à 17h30 jusqu’au 8 novembre (dernière admission à 17h)

Billets : passeport et billet châteaux de Trianon
Gratuit et illimité avec la carte « 1 an à Versailles »

Autour de l’exposition:
visite guidée : « Louis XIV, Napoléon et de Gaulle à Trianon »
Les 5, 17, 25 et 30 juillet ;les 2, 6, 14, 18 et 29 août ; les 6, 19 et 25 septembre à14h30.
Sur réservation par téléphone au 01 30 83 78 00 ou en ligne sur www.chateauversailles.fr

Lien vers le dossier de presse :
http://presse.chateauversailles.fr/expositions/expositions-au-chateau/histoire-du-grand-trianon-de-louis-xiv-a-1960/

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9345
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Mar 16 Juin 2015 - 16:21

Je retiens :" Trois fauteuils de bureau d’un modèle très proche rythment l’exposition : deux servirent à Napoléon, le troisième est celui du général De Gaulle. Ils symbolisent la permanence du pouvoir au château de Trianon et permettent d’annoncer le deuxième volet de l’exposition qui aura lieu en 2016 et sera consacré à l’histoire du Grand Trianon de 1960 à aujourd'hui".

Je commence à me demander si nous n'allons pas, en fait d'exposition assister à un redéploiement provisoire de meubles objets d'art et gravures qui nous sont parfaitement connus.
Les uns à leur emplacement historiques, les autres restaurés et présentés ailleurs, comme il est possible, quand leur place actuelle est prise.

Le forum est très au fait de tout cela, illustrations comprises. peut-être une découverte pour le grand public.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12539
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Mar 16 Juin 2015 - 16:43

Et l'espoir que l'année 2016 marquera la fin des travaux en cours dans l'aile de Trianon-sous-bois après restauration et des différents remeublèments d'anciens appartements (Louis-Philippe, Madame Adelaïde ...) pour une réouverture plus large des lieux au public "d'aujourd'hui".

Le dossier de presse est riche d'illustrations des pièces présentées à l'exposition que nous aurons le loisir de détailler en petites notices au fil des semaines à venir.

Je dois m'y rendre bientôt et en ferai une petite relation ...

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6787
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Exposition Grand Trianon 2015 aile sous Bois liste oeuvres   Mar 16 Juin 2015 - 19:31

Si mes informations sont bien exactes, cette exposition ne serait constituée que d'une bonne trentaine d'oeuvres (ma liste - déjà ancienne - en indique env. 34) exposées dans trois espaces :

- le vestibule (entre le salon des Jardins et la chapelle) :

buste en marbre de louis XIV
Commode mazarine de Boulle


- le grand couloir : une trentaine d'oeuvres

Patel, vue du château 1668
Vue du Trianon de porcelaine côté cour, eau forte couleurs ...
Plan du Trianon de porcelaine ;1679
Tessons du Trianon de porcelaine
Cotelle; Vue des Parterres de Trianon avec Flore et Zéphyr (gouache)
Plan du palais de Trianon et de ses jardins vers 1705; estampe
Mariette. Vue du Grand Trianon et de ses parterres sous Louis XIV, estp
Pierre Aveline l'Ancien. Vue et perspective du grand escalier de Trianon, estp
Jean-Dieu de Saint-Jean, Jean-Baptiste-Alexandre Delespine. Monsieur. Gravure
La Palatine. Gravure
Marie-Adelaïde de Savoie, Duchesse de Bourgogne. Huile s/toile

Jean-Henri Riesener, Adam Weisweiler. Table à écrire du dauphin. 1782

Van Loo. Louis XV, roi de France (1710-1774). h.s/t.
Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour (Jardinière)  H.s/t
Charles -Nicolas Cochin le Jeune, Pierre-Denis Martin. Le Buffet d'eau dans les jardins de Trianon. estp

François-Joseph Bosio. Napoléon. buste en marbre.
Marie-Louise
Carle Vernet et Xavier Bidault. Napoléon chassant au Grand Trianon. H.s/t
François-Honoré-Georges Jacob, dit Jacob-Desmalter. Fauteuil de l'empereur.1809
P.B. Marcion. Lavabo de l'emp. 1811
Service à déjeuner de Marie-Louise
Nicolas-Antoine Taunay. L'armée française traverse les défilés de la sierra Guadarrama, décembre 1808 (h.s/t)
Vase chasse impériale
Plan de 1808
Plan de dédoublement de l'aile des Belges

Georges Jacquot. Louis-Philippe Ier, roi des Français. Buste en plâtre
Rioult d’ap. Cogniet. Portrait de Madame Adelaïde
Chaise de la princesse Clémentine
Vase avec vue de Trianon. Sèvres. 1848

Cartes postales 1900 (péristyle fermé, volets, perron sur jardin)


- et le salon des huissiers (sortie) 2 ou 3 oeuvres ?

Des objets effectivement tout à fait connus, et pour certains, maintes fois illustrés ou commentés sur le forum !

PS. Jérémie Benoît ne m'a pas communiqué la dernière mise-à-jour.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12539
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: trianon porcelaine plan jardin 1979   Mer 17 Juin 2015 - 13:25

Bon, comme je connais déjà tout d'avance, peut-être n'irai-je pas visiter cette expo et vous en rendre compte,

En voici donc l'un des N° dans le détail :


Plan du jardin du Grand Trianon,
dessin de l'augmentation de Trianon et des rampes au bout du canal
N° d’inventaire : INVDessins316
Ecole française, Date : 1679
Matière et technique : plume et aquarelle sur papier
Hauteur : 0.485 m, Largeur : 0.36 m
Don de Monsieur Girodie, mai 1936
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Commentaires du site du château et/ou du dossier de presse :

Ce dessin donne l’implantation exacte du premier château de Trianon et le tracé de ses jardins, qui changèrent peu lors de la reconstruction du Trianon de marbre en 1687. On reconnaît à gauche le bassin du Fer à cheval surplombant le bras nord du Grand Canal et, en haut, le Plat-Fond, aujourd’hui constitué d’un plus vaste bassin. Suivent le parterre bas ponctué d’un bassin octogonal et, situé près du château, le parterre haut avec ses deux bassins circulaires. Formé d’un corps de bâtiment placé entre cour et jardin, le Trianon de porcelaine était environné de deux petits bassins. Celui de gauche a disparu lors de la reconstruction, la cour des Offices ayant pris sa place. Seul celui de droite subsiste, compris dans l’actuel jardin du Roi.

De longues galeries en treillage ornaient ces jardins, celle de droite étant accompagnée d’une double cascade en vis-à-vis, célèbre en son temps. Plus bas, un autre treillage était situé à l’emplacement de l’actuelle galerie des Cotelle. Il conduisait au cabinet des Parfums, entièrement orné de faïences. Jardins de collection florale dus à un neveu de Le Nôtre, Michel III Le Bouteux, et où les tubéreuses, lis, tulipes, jonquilles, jasmins, anémones et cyclamens étaient plantés dans des pots qu’on pouvait changer à volonté, les jardins de Trianon étaient uniques en leur genre. Ils conférèrent au domaine son surnom de palais de Flore, car comme l’écrit Félibien, « n’ayant esté commencé qu’à la fin de l’hyver, il se trouva fait au printemps comme s’il fust sorty de terre avec les fleurs des jardins qui l’accompagnent ».

Jérémie Benoît, conservateur en chef chargé du domaine du Petit et du Grand Trianon

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6787
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Mer 17 Juin 2015 - 22:06


Deux photos :



(LP/M.-I.B.)

Un petit avant-goût de cette exposition.
Photo de http://www.leparisien.fr/versailles-78000/le-chateau-de-versailles-met-en-scene-le-grand-trianon-lieu-de-pouvoir-17-06-2015-4869655.php

Photo postée ce soir par Catherine Pégard :


_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12539
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Jeu 18 Juin 2015 - 9:54


Plan du rez-de-chaussée du château du Grand Trianon et plan des parterres en 1705
Fer Nicolas de (1646-1720)
Technique/Matière : estampe
Dimensions : Hauteur : 0.225 m, Largeur : 0.34 m
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Cette gravure montre les travaux du Trianon de marbre, construit par Jules Hardouin-Mansart en 1687-1688.
Le pavillon de porcelaine a disparu pour laisser place au péristyle central autour duquel se déploient les appartements royaux.
Le salon au bout de la galerie occupe l'emplacement du pavillon des parfums et à sa droite a été construit, avant 1708, le Trianon-sous-Bois avec ses appartements princiers.
Si la structure générale des parterres devant le péristyle à peu évolué, à l'arrière des nouvelles ailles à droite se développent désormais deux jardins séparés : le jardin du roi et le jardin des sources (disparu).

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6787
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Grand Trianon parterres sous Louis XIV Mariette Jean   Jeu 18 Juin 2015 - 10:06


© Château de Versailles

Vue du Grand Trianon et de ses parterres sous Louis XIV
Nº d'inventaire: INV.GRAV 5668
Auteur : Mariette, Jean
Emplacement : Grand Trianon, Trianon-sous-bois galerie rez-de-chaussée
Dimensions : 23,6 x 33,1 cm
Matière et technique : Estampe

Inscriptions marques : LE CHATEAU DE TRIANON est un petit palais délicieux presque tout de marbre, que le Roy Louis XIV avoit fait bastir dans le petit parc de Versailles à l'une des extremités du Grand Canal. Ce Prince y alloit souvent pour se délasser la face de ce château que l'on représente icy, regarde le jardin, où l'on trouve sur la premiere terrase deux parterres de pieces découpées avec des bassins et dans le terrain au dessous un grand parterre de même nature, accompagné d'une grande pièce d'eau dans le milieu et de deux bosquets sur les costés. Ces parterres produisent un effet charmant par la quantité de toutes sortes de fleurs dont on les garnit suivant les saisons. le reste du jardin est entretenu avec le même goùt et la même propreté. En bas à droite : A Paris chez Mariette rue St Jacques aux collonnes d'Hercules

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12539
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: grand trianon grauve dessin jardin facade cayeux   Jeu 18 Juin 2015 - 10:33

Comme dans de nombreuses gravures de l'époque, certaines libertés sont prises par l'auteur.
Si les parterres correspondent peu ou prou à ceux de la gravure en plan précédente, les petites "salles vertes" à droite sont une invention du graveur, à cet emplacement, se trouvait en fait un berceau de charmille.

La façade du Trianon ne présente par ailleurs aucun profondeur ou effet de perspective, rappelons qu'en 2008, le château à racheté en vente au enchères une vue détaillée de cette façade :


Elévation du péristyle et des façades du grand Trianon sur les jardins
Cayeux (fin 17e siècle-début 18e siècle)
Ancienne collection Lefuel
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9345
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: plan des jardins du Trianon de Porcelaine   Jeu 18 Juin 2015 - 16:12

Peut-on être absolument sûr que les massifs boisés au dessus du canal n'ont pas été un moment des salles vertes, comme cela apparaît sur ce plan issu des papiers de Robert de Cotte du Trianon de Porcelaines (Marie 3° volume).
Ces premiers jardins ont perduré après la construction du Trianon de marbre et ont été modifiés peu à peu.


Mais la gravure de Mariette présentée par M de Noisy montre aussi les orangers plantés en plein terre sur la pente descendant vers le canal et protégées par des cabines / serres pendant l'hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9345
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: salon des huissiers au temps du général de Gaulle   Jeu 18 Juin 2015 - 16:44

Tweeté par le site :






Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6787
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Jeu 18 Juin 2015 - 18:42

Du vestibule (de la chapelle) au salon des huissiers, l'exposition en quelques images de Christian Milet © EPV :


















_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12539
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: buste marbre louis XIV coysevox   Ven 19 Juin 2015 - 8:06


Buste de Louis XIV, roi de France et de Navarre (1638-1715)
Coysevox Antoine (1640-1720) (d'après)
Marbre
Dimensions : 50 x 13 x 18 cm
Nº d'inventaire: MV 2195
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Ce portrait du 17e siècle a été acquis par Louis-Philippe pour les galeries historiques de Versailles en 1844.
Il s'inspire pour le visage d'un autre portrait de Coysevox commandé par le direction des bâtiments du roi en 1681 pour l'escalier des ambassadeur, ou le roi st représenté en costume romain à l'antique.


Louis XIV, roi de France et de Navarre (1638-1715), en 1681
Coysevox Antoine (1640-1720)
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Ici le monarque porte une armure tel que l'on peut la voir sur un autre buste de Coysevox commandé par les bâtiments en 1679 est resté en magasin à Versailles.
Il avait été commandé avec un pendant représentant son fils le "grand" Dauphin.


Louis XIV, roi de France et de Navarre (1638-1715), en 1679
Coysevox Antoine (1640-1720)
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.


Dernière édition par M. de Noisy le Ven 19 Juin 2015 - 10:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9345
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Ven 19 Juin 2015 - 9:22

rappelons-nous ce buste que nous avions distngué sur une vue ancienne



Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4792
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Ven 19 Juin 2015 - 10:56

Ah ben voilà, c'est tout bon, nous avons visité toute l'exposition !
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12539
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: gravure maintenon appartement grand trianon carreau   Sam 20 Juin 2015 - 10:26

Non cher Lebrun, ce n'est pas fini !!!!


Madame de Maintenon (1635-1719), agenouillée sur un carreau
Gravure remaquillée - Hauteur : 0.291 largeur : 0.193 m
Auteur : Mariette, Jean
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Si le premier Trianon de porcelaine correspondit au règne de Madame de Montespan sur le cœur du roi, le Trianon de marbre marqua l’avènement de Mme de Maintenon (ou de "Maintenant" comme on disait à la cour).

Elle y aura d'ailleurs un appartement personnel correspondant peu ou prou à celui de l'Empereur Napoléon Ier.
Donnant sur le jardin du roi et celui des sources, il se composait d'une antichambre (Salon des sources ou cabinet topographique de Napoléon), d'un grand cabinet (salon du levant ou antichambre de l'empereur), d'un chambre (cabinet de travail de l'empereur) et d'un cabinet de retraite (salle de bains de l'empereur).

Cette gravure fait partie d'un important ensemble de représentation de "Figures du règne de Louis XIV", membres des cours de France et d'Europe, représentés dans de riches habits dans leurs intérieurs ou jardins,
Ils sont d'intéressants témoignages de la mode et de l'ameublement à l'époque du roi soleil entre 1680 et 1715.
Ces gravures sont de Jean Mariette (1660-1742), libraire, graveur, marchand d'estampes et de cartes, installé rue Saint Jacques à l'enseigne "aux colonnes d'Hercules".

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
A-Marie
Duchesse, Duc et Pair de France
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 71
Localisation : Val de Galie
Date d'inscription : 25/05/2013

MessageSujet: Trianon de Porcelaine faîence   Jeu 25 Juin 2015 - 9:31

Évocation du Trianon de Porcelaine








24 juin 2015

Tessons provenant du Trianon de Porcelaine
Faïence
Entièrement décoré de faïences bleues et blanches commandées aux manufactures de Delft, Rouen, Lisieux et Nevers, le Trianon de porcelaine ou de « pourceline » selon le terme de l’époque, se voulait inspiré des porcelaines bleues et blanches de Chine. Ces faïences furent donc qualifiées abusivement de porcelaine, matière que l’on ne savait pas encore fabriquer en Europe. Intérieur et extérieur du château, ainsi que les pots et caisses des arbustes des jardins furent ainsi colorés, parfois en simple « verny » imitant la faïence.
Très fragile en raison des hivers rigoureux du XVIIe siècle, le château nécessitait un entretien constant, et lors de la destruction du château en 1687, de nombreux tessons furent enfouis dans les jardins. Des éléments décoratifs réapparaissent quelquefois lors de fouilles ou de terrassements.
Musée national des château de Versailles et de Trianon

Le Trianon de Porcelaine
Enclos dans le domaine de Versailles, le village de Trianon fut acheté et rasé par Louis XIV en 1668, afin d’y aménager un jardin. En 1670, l’architecte Louis Le Vau fut chargé de construire un premier château appelé Trianon de Porcelaine, qui fut achevé par François Dorbay. Construit en un hiver, il fut achevé avec le printemps, ce qui fit qu’on le surnomma Palais de Flore.
Destiné à abriter les amours du roi avec la marquise de Montespan, ce château de style « chinois » couvert de faïences bleues et blanches, se composait d’un pavillon central entre cour et jardin avec de petits pavillons en retour. Deux chambres, dites des Amours et de Diane, comportaient un décor luxuriant : des amours en carton-pâte supportaient de lourds rideaux de soie. Le mobilier avait été livré par l’ébéniste Pierre Gole. Il en subsiste très vraisemblablement une petite table en ivoire et « verny » bleu et blanc, aujourd’hui conservée au J. Paul Getty de Los Angeles.
Les jardins étaient la véritable parure de ce château de plaisance. Tracé par un neveu d’André Le Nôtre, Michel III Le Bouteux, il comprenait des berceaux et des plates-bandes plantées de fleurs rares. Colbert avait donné des ordres pour acheter bulbes et oignons à travers la France et l’Europe. Anémones, lis, cyclamens de Saint Claude, tulipes, fort chères à l’époque, jacinthes, jonquilles, parfumaient ainsi ces jardins qui firent la surprise des ambassadeurs du Siam qu’on y amena en 1686 pour en admirer les splendeurs. Du côté du Grand Canal étaient plantés des orangers en pleine terre.
Essentiellement voué à de petites fêtes, le Trianon de Porcelaine ne survécut pas à Madame de Montespan, délaissée pour la marquise de Maintenon. Il fut détruit dès 1687 et aussitôt remplacé par un ambitieux château, l’actuel Grand Trianon, originellement appelé Trianon de marbre.
Musée national des château de Versailles et de Trianon


Dernière édition par A-Marie le Jeu 25 Juin 2015 - 16:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 3277
Age : 30
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Jeu 25 Juin 2015 - 12:32

Bonjour,

Voici quelques photos de l'expo du 23 juin 2015 :








































Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9345
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Jeu 25 Juin 2015 - 13:18

A notre dans la chapelle 3 paires d'appliques (l'autre paire est face à l'autel, de part et d'autre de la porte), qui proviennent de la galerie sous l'Empire.
+ 2 paires dans le salon de famille et 2 à au moins, à l'ambassade France à Washington : 3 + 2 + 2, soit sept sur 10 localisées)
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12539
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: commode boulle chambre roi grand trianon    Jeu 25 Juin 2015 - 13:42


Commode forme tombeau dite mazarine
Marqueterie d'écaille brune et de cuivre sur fond d'ébène, bronzes ciselés et dorés, dessus de marbre griotte ;
exécuté vers 1708-1709 pour la chambre à coucher de Louis XIV au Grand Trianon
Boulle André-Charles (1642-1732),ébéniste
Hauteur : 0.87 m, Largeur : 1.295 m, Profondeur : 0.64 m

Commentaire du site du château :

Dans une lettre du 3 juillet 1708 adressée à Louis XIV, le duc d’Antin, alors directeur des Bâtiments du roi, indiquait avoir « été à Trianon pour voir le second bureau de Boulle ; il est aussi beau que l’autre et sied à merveille à cette chambre ». Il est très probable que le fils de madame de Montespan faisait allusion à ce meuble et à son pendant qui apparaissent dans la comptabilité des Bâtiments du roi en septembre 1708 et avril 1709 sous la forme de deux paiements à André Charles Boulle, pour deux « bureaux » destinés à la chambre du nouvel appartement que Louis XIV s’était fait aménager à partir de 1703 au Grand Trianon.

Affectant la forme d’un sarcophage ouvrant par deux tiroirs superposés, cette commode repose sur quatre pieds en arcade terminée d’une vrille en bronze doré. Chaque angle est orné d’une grande console dont la volute s’achève en une tête de femme ailée (dite « sphinx » dans les inventaires), alors que le pied est pourvu d’un chausson en patte de lion, le tout en bronze doré. La structure du meuble est soulignée par des bronzes dorés : moulures unies encadrant les panneaux de marqueterie de la façade et des côtés ; moulures ornées de rosettes et entrelacs marquant les divisions horizontales ; moulures en feuille d’acanthe épousant la cambrure des pieds, ou bien encore les ailes des sphinx suivant le retrait de la partie supérieure du meuble.

Dans la typologie du mobilier français, la commode est, avec le bureau plat, la principale création des ébénistes de la fin du règne de Louis XIV. Les études ont montré qu’à l’origine, les commodes dérivaient des bureaux à huit pieds auxquels on ajusta les tiroirs sur toute la longueur de la façade afin de les adapter à leur nouvelle fonction de meuble de rangement.

Apparues vers 1690, elles évoluèrent pour prendre, au début du XVIIIe siècle, la forme classique d’un meuble parallélépipédique généralement à trois puis deux rangs de tiroirs superposés. Cette commode est néanmoins d’une forme exceptionnelle qui a souvent été considérée comme le reflet des hésitations et tâtonnements qui amenèrent à la création de la commode. Il semble plutôt qu’elle soit à mettre à l’actif d’un ébéniste innovant, qui créa ici un modèle d’une grande originalité doublée d’une très grande qualité d’exécution rehaussée de riches bronzes, et qui répondit peut-être à des impératifs dictés par le commanditaire.

Que Boulle les réalisât d’après ses propres modèles ou suivît les indications d’un dessinateur au service des Bâtiments du roi, ces commodes eurent une certaine renommée et firent l’objet de répétitions dont plusieurs par l’ébéniste lui-même, puisqu’en 1715 il avait dans son stock « trois commodes en bois blanc pareilles à celle du Roy à Trianon ».

Plusieurs de ces répétitions ont figuré dans les collections de grands amateurs du XVIIIe siècle, témoignant de la haute considération dans laquelle elles étaient tenues. Cette commode et son pendant, également conservé au château de Versailles, figurent parmi les meubles les plus insignes des collections nationales françaises.

Yves Carlier, conservateur général au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9345
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Ven 26 Juin 2015 - 15:11

Consultant le sujet du site officiel consacré à l'exposition, les bras en tombent de lire la légende de cette vue stéréoscopique donnée au château en 2011.


Déjà Fabien OPPERMANN dans son récent "Le Versailles des présidents: 150 ans de vie républicaine chez le Roi Soleil" veut à tout prix, malgré une alerte que l'on ait prévu de faire dormir , éventuellement, la reine Victoria dans le lit de Marie-Amélie dans la chambre de l'impératrice (c'est la chambre des souverains belges qui réaménagée en vain.

(j'avais d'ailleurs déjà signalé les erreurs qui se rencontrent dans les légendes des vues stéréoscopique et cartes postales

Voici maintenant que l'on veut que Joséphine ait couché dans la chambre de l'Empereur, devenu celle de la princesse Clémentine sous Louis-Philippe, et dans le lit d'Adélaïde, placé là dans une vocation muséologique, devant le buste en plâtre d'Eugénie.

On veut croire qu'il s'ait seulement de la transcription maladroite de la légende erronée de la vue stéréoscopique.

On aimerait un peu plus de sens critique et de vérification.

J'avais d'ailleurs déjà invité à la prudence concernant les légendes vues stéréoscopiques et cartes postales...et aussi parfois les notices RMN et comme ici du château qui recopie ans broncher, une erreur manifeste sur un document ancien.


Je ne parviens plus à retourner dans cette partie du site donnant quelques détails sur l'exposition. Etrange.
Revenir en haut Aller en bas
A-Marie
Duchesse, Duc et Pair de France
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 71
Localisation : Val de Galie
Date d'inscription : 25/05/2013

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Sam 27 Juin 2015 - 9:47

Grand malentendu, ce qui pourrait être une compensation va devenir un problème aux moments d'affluence de l'été, l'expo constituant la sortie de la visite du Grand Trianon.
L'étroitesse de l'espace ne met pas en valeur ce qui est exposé et la majorité des touristes circule sans pratiquement regarder les œuvres qui sont là.  Passer devant la commode Mazarine dont on peut s'approcher au plus près qu'il est possible, sans même un regard, est vraiment dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4792
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Sam 27 Juin 2015 - 9:56

Merci pour cette précision chère Anne-Marie.
C'est donc pire que tout et c'est un double acte manqué.
Ce recyclage d'objets cent fois exposés, discutés et documentés fait peine à voir.
J'imagine qu'il faut animer le Grand Trianon pour y attirer un peu plus de touristes et délester le château en période estivale.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9345
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    Jeu 2 Juil 2015 - 10:27

Tiens tiens! la page où figurent les fiches du site des oeuvres présentées à l'exposition est réapparu

http://collections.chateauversailles.fr/#65e5e86c-f7db-4803-8c0f-64c27bfaa68a

Mais je découvre que c'est un choix aléatoire qui change apparemment à chaque visite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle    

Revenir en haut Aller en bas
 
Expo au Grand Trianon : De Louis XIV à Charles de Gaulle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maquettes de la Marine impériale, Grand Trianon, juin 2014
» Le grand Trianon
» Exposition Fleurs du Roi au grand trianon
» Le Grand Trianon de Louis XIV à de Gaulle
» 2 et 3 mai 2011 : Assises nationales sur le harcèlement (Lycée Louis-le-Grand)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Versailles-
Sauter vers: