Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chantilly : Fastes de cour au XVIIe siècle 13/05-13/08 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6417
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Chantilly : Fastes de cour au XVIIe siècle 13/05-13/08 2015   Lun 9 Fév 2015 - 12:09




Fastes de cour au XVIIe siècle.
Les costumes de Bellange et Berain


13 mai-13 août 2015
Musée Condé de Chantilly

Cette exposition présentera pour la première fois au public le précieux contenu d’un portefeuille acquis en 1854 par le duc d’Aumale, aujourd’hui conservé au musée Condé de Chantilly. Il s’agit de vingt–trois dessins exceptionnels de Jacques Bellange (v. 1575-1616), liés aux fêtes lorraines du mariage d’Henri de Bar avec Marguerite de Gonzague (1606), et d’une série de trente-quatre estampes au trait de Jean Berain (1640-1711), avec rehauts d’aquarelle, d’or et d’argent, qui évoquent magnifiquement les fastes des cours de Lorraine et de France du début à la fin du XVIIe siècle.

La richesse, la variété, la fantaisie et l’extrême raffinement de cet ensemble illustrent une véritable spécialité française dans le domaine des spectacles: celle du costume de ballet, de carrousel et d’opéra. Complétées par des dessins de la collection Edmond de Rothschild du musée du Louvre et d’autres institutions, ces œuvres graphiques permettent de comprendre comment cet art exercé avec tant de talent à Nancy par Bellange a pu conduire son compatriote Berain à exceller plus tard, sous le règne de Louis XIV, dans les habits des divertissements des résidences royales.

***


le catalogue
Aux éditions Monelle Hayot
Collection Les inédits de Chantilly sous la direction de Nicole Garnier, conservateur général du patrimoine chargée du musée Condé.
Format : 24 x 32,5 cm Nombre de pages : 264 Nombre d’illustrations : 165  Relié sous jaquette pelliculée
Date de parution : mai 2015 ISBN : 978-2-903824-94-5
Prix public TTC : 49 € - Prix de souscription jusqu’en avril 2015 : 39 €
ed.monellehayot@gmail.com
www.editions-monelle-hayot.com

Les auteurs :

Paulette Choné, professeur émérite des Universités, a enseigné l’histoire de l’art moderne à l’Université de Bourgogne. Philosophe, spécialiste de la civilisation des XVIe et XVIIe siècles, elle a consacré une large partie de ses travaux à l’art lorrain, aux fêtes de cour, aux études emblématiques qu’elle a contribué à mettre à l’honneur en France.

Jérôme de La Gorce est directeur de recherche au CNRS, historien d’art et musicologue. Auteur de plusieurs livres, il s’est spécialisé dans les arts de l’éphémère en étudiant notamment les dessins relatifs aux fêtes, aux spectacles et aux cérémonies aux XVIIe et XVIIIe siècles.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 11912
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: jacques bellange jean berain ballet cour lorraine france   Ven 22 Mai 2015 - 13:17

En complément des informations déjà postées ci-dessus :


Jacques Bellange (?, vers 1595- ?, 1616)
La Pucelle à la palme, 1600-1606
Chantilly, musée Condé © RMN Domaine de Chantilly/ Thierry Ollivier

Nommé en 1674 dessinateur de la chambre et du cabinet du roi, Berain devient le principal décorateur de fêtes et de cérémonies organisées à la cour de Louis XIV.

Les modèles de costumes conservés à Chantilly illustrent à la fois ceux de son prédécesseur Henri Gissey (Ballet des Arts, 1663) et ceux qu’il créa à partir de 1673 pour les spectacles d’opéra donnés à Paris, à Versailles et à Saint-Germain-en-Laye.


Jacques Bellange (?, vers 1595- ?, 1616)
Page au béret incarnat, 1600-1606
Chantilly, musée Condé © RMN Domaine de Chantilly/ Thierry Ollivier

http://www.artactu.com/exposition-fastes-de-cour-au-xviie-siecle---musee-conde-chantilly-article004659.html

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6417
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: dessins Bellange Jean Bérain Chantilly    Mar 7 Juil 2015 - 17:57


Jean Bérain (1640-1711)
Costume du Soleil pour l’acte IV de Phaéton, 1683
Chantilly, Musée Condé
Photo : RMN-GP/ T. Ollivier

(...) Les dessins de Bellange réalisés à la plume, à l’encre noire, au lavis, et à l’aquarelle avec des rehauts d’argent, déclinent une série de personnages en costumes, superbes : dames, pages, cavaliers, la plupart portent des masques et semblent esquisser des pas de danse (ill. 1). Ils évoquent les fêtes organisées en Lorraine pour le mariage d’Henri de Bar et de Marguerite de Gonzague en 1606, au cours desquelles les invités assistèrent à un ballet - douze dames masquées arrivées sur un char - et participèrent à des réjouissances sportives et chevaleresques, le carrousel et le combat à pied.
Toutes les feuilles, rapprochées de celles de Bellange conservées au Louvre, sont d’un format, d’une technique et d’une inspiration identiques. Leur fonction reste mystérieuse : ces dessins n’ont rien des croquis annotés destinés aux tailleurs, mais ils décrivent pourtant avec précision les différents costumes, au point que ceux-ci pourraient être confectionnés. Ont-ils alors servi de maquettes ? Ils ne semblent pas avoir été manipulés. Ont-ils pour rôle de fixer le souvenir brillant de ce mariage ? Rien n’est sûr. Il n’est pas non plus certain que Bellange ait lui-même réalisé les rehauts et les lavis de couleur, ce qui n’enlève rien à leur beauté. Toutes ces questions sont abordées dans le catalogue qui accompagne l’exposition.

Jean Bérain incarne quant à lui la suprématie de la France dans la création de costumes d’opéras, de ballets et de théâtre. Il était avec Gissey - dont il reprend certains modèles - dessinateur pour les Menus Plaisirs du roi. Toutes les estampes présentées à Chantilly, rehaussées d’aquarelle, d’or et d’argent, décrivent des costumes de personnages qu’il créa à partir de 1673 pour les opéras - de Lully avant tout - donnés à Paris, Versailles et Saint-Germain en Laye. Ici Céphée roi d’Éthiopie, pour Persée (1682) ; là Minos pour Proserpine (1680), plus loin c’est le costume du Soleil pour l’acte IV de Phaéton (1683) (ill. 2).
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent à Chantilly qui a servi d’écrin, cette année pour la première fois, à « la journée des plantes » (auparavant organisée à Courson dans l’Essonne) et propose dans le Cabinet des Livres, une exposition sur les fleurs de Louis-Henri de Bourbon-Condé ; plus connu pour son rôle de ministre de Louis XV que pour sa passion pour les bulbes, le prince les collectionna pourtant avec passion. (...)

Actualité du Musée Condé : restaurations, expositions
LTDA  Bénédicte Bonnet Saint-Georges, mardi 7 juillet 2015

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chantilly : Fastes de cour au XVIIe siècle 13/05-13/08 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chantilly : Fastes de cour au XVIIe siècle 13/05-13/08 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chantilly : Fastes de cour au XVIIe siècle 13/05-13/08 2015
» Exposition Fastes de Cour et cérémonies royales
» Recherche texte sur la vie quotidienne au XVIIe siècle...
» Armes à enquerre du XVIIe siècle - von AU
» Expo. dessins pour les plafonds parisiens du Grand Siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: En province-
Sauter vers: