Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sèvres, exposition : La Manufacture des Lumières (2015-2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Sèvres, exposition : La Manufacture des Lumières (2015-2016)   Mar 23 Juin 2015 - 16:16

La Manufacture des Lumières.

La sculpture à Sèvres de Louis XV à la Révolution
du 16 septembre 2015 au 18 janvier 2016


Raconter l’histoire de la sculpture à Sèvres, de la création de la Manufacture par la volonté de Louis XV et de Madame de Pompadour jusqu’à la période révolutionnaire, permet de dévoiler tour à tour l’excellence du goût des élites de l’Ancien Régime pour la perfection des objets d’art et l’explosion d’une thématique nourrie par le siècle des Lumières.

La sculpture à Sèvres relève d'un processus minutieux partant d'un modèle en terre pour aboutir au biscuit de porcelaine. La surface de porcelaine, non émaillée mais polie, permet ainsi de rivaliser le marbre.
Le biscuit de porcelaine, inventé par la Manufacture vers 1752, connait immédiatement un immense succès et a concurrencé la production venant de Chine puis celle de sa grand rivale saxonne, la Manufacture de Meissen.


La Mandoline ou La conversation espagnole,
Jean-François Duret, 1772.
Collection Sèvres - Cité de la céramique, SCC.2012.2.1

Les artistes de la Manufacture ont su créer et diffuser des sujets remplis de charme, de délicatesse et de vie sur les thèmes de l'enfance, de la fable et de l’allégorie, de la littérature et de la vie quotidienne tout en innovant dans le domaine du portrait et de l'iconographie politique. Les biscuits exécutés sous la direction des sculpteurs du roi (Falconet, Pajou, Boizot), parfois inspirés par des compositions de Boucher ou de Coypel, ont délecté les amateurs du temps les plus exigeants.

L'exposition présente plus de 80 terres cuites et 120 biscuits de porcelaine, mais aussi des dessins, des estampes, ainsi que des modèles et des moules en plâtre originaux.

Cette richesse des collections patrimoniales complétée par des prêts extérieurs, permet de montrer au mieux cette apothéose du goût et de l’excellence artistique que fut la création au XVIIIe siècle des célèbres biscuits de Sèvres.

Cet événement a été rendu possible grâce à la restauration financée par la Fondation BNP Paribas, des modèles originaux en terre cuite du XVIIIe siècle, étape initiale à la production des sculptures en porcelaine.


Restauration d'une terre cuite.
Photographes M. Ferrier et V. Luc, 2014

Après une introduction historique et technique, le parcours de l'exposition se décompose en dix sections.
Elles abordent les thèmes du goût pour l’enfance, les animaux, la fable et l’allégorie, le surtout de table, la vie contemporaine, les sujets littéraires, les œuvres religieuses, les portraits, les statuettes des grands hommes et, enfin, la décennie révolutionnaire.

Aujourd'hui, la fabrication de biscuits se poursuit dans les ateliers de la Manufacture de Sèvres, pour certains issus du répertoire de Sèvres, pour d'autres fruits de l'imagination des artistes contemporains invités.

***

Le commissariat général de l’exposition est assuré par Guilhem Scherf, conservateur en chef au département des sculptures du musée du Louvre, spécialiste de la sculpture du XVIIIe siècle et auteur de nombreux ouvrages.

La scénographie est confiée à Cécile Degos.

Le catalogue est édité par les éditions Faton.
Collectif sous la direction de Guilhem Scherf
432 pages au format 21,5 x 28,5 cm (Prix : 45,00€)
Date de parution : septembre 2015

Une première partie traite de la Manufacture de Sèvres, des techniques et de la restauration des terres cuites et du dialogue des arts (l’estampe, la sculpture, le costume).
La deuxième est le catalogue des œuvres exposées, selon dix sections.
Quant à la dernière partie, elle présente le catalogue sommaire illustré de l’ensemble des sculptures du XVIIIe siècle conservées à Sèvres - Cité de la céramique.

***

La Cité de la céramique – Sèvres & Limoges et la Société Pyramis Design ont signé un accord de mécénat de compétence en matière de digitalisation 3D. Dans le cadre de l'exposition, grâce à cette technologie, une lecture inédite du surtout de table La Conversation espagnole sera proposée aux visiteurs, en regard de l'oeuvre originale.


Ouverture tous les jours de 10 h à 17 h, sauf le mardi, le 25 décembre et le 1er janvier.

Le communiqué de presse : http://www.sevresciteceramique.fr/documents/cp_la_manufacture_des_lumieres_200515=doc517.pdf

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 13040
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Sèvres, exposition : La Manufacture des Lumières (2015-2016)   Mar 23 Juin 2015 - 16:28

J'attends avec impatiente ce catalogue !!!
Histoire d'engager une nouvelle recension des pièces conservées à Versailles.
A priori, une liste complète (?) et datée des différents sujets en biscuit de Sèvres est présente dans le catalogue consacré à Boizot.
Nous aurions donc les modèles illustrés en regard.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: vases Diane Vénus Thomire Boizot Sèvres   Sam 5 Sep 2015 - 20:51

Parmi les oeuvres provenant de Versailles :





© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Les vases de Diane et de Vénus

Nº d'inventaire: OA 6615 (Vénus)  OA 6615 (Diane)
Manufacture de Sèvres,
Pierre-Philippe Thomire, Louis-Simon Boizot
Date de création : 1785
Dimensions : 61,3 x 32 x 31 cm (V) 61,3 x 32 x 31 cm (D)
Matière et technique : porcelaine dure et biscuit, bronze ciselé et doré

Historique : Placés par Louis XVI dans son Cabinet intérieur à Versailles en 1785 ; déposés par le musée du Louvre depuis 1974.

Commentaire

C'est en 1785 que Louis XVI fit placer dans son cabinet intérieur ces deux vases de porcelaine dure de Sèvres, aux riches montures de bronze doré dues à Thomire. Chacun des vases, inspirés de la forme dite Médicis, présente sur son flanc un large bandeau de biscuit en haut relief illustrant sur l'un l'histoire de Venus et sur l'autre l'histoire de Diane. Ces deux vases sont en fait la réduction de deux très grands vases également exécutés par Sèvres et Thomire en 1783, dont un seul fut terminé, celui de Diane, aujourd'hui conservé au Louvre, alors que le second, inachevé et privé de son bandeau de biscuit, figure à présent à Florence au palais Pitti. (G.Mabille)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Frédéric Prusse Sèvres Boizot Bardou Cornailles   Sam 5 Sep 2015 - 20:53


© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Daniel Arnaudet / Jean Schormans

Frédéric II, roi de Prusse (1712-1786)

Nº d'inventaire: MV 2211
Sèvres, Manufacture de,
Boizot, Louis-Simon, Bardou, Emmanuel, Cornailles, Antoine-Toussaint
Date de création : 1780-1782
Dimensions : oeuvre: 75 x 19 x 34 cm socle: 15 x 23 x 32 cm
Matière et technique : Biscuit de porcelaine dure

Historique : Socle décoré par Cornaille en 1780. Ancienne collection.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Diane Endymion Sèvres Boizot Leriche   Sam 5 Sep 2015 - 20:54


© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Diane et Endymion

Nº d'inventaire: MV 8991
Sèvres, Manufacture de,
Boizot, Louis-Simon, Leriche, Josse-François-Joseph
Date de création : vers 1785
Dimensions : 28 x 22 x 18 cm
Matière et technique : biscuit de porcelaine dure

Historique
: Biscuit de la Manufacture de Sèvres modelé par Boizot en 1783, inspiré d'un petit marbre sculpté par son maître Slodtz vers 1740. Boizot lui ajoutat pour pendant "L'Amour et Céphale". Anc. coll. John Whitehead. Don de la Société des Amis de Versailles, 2000.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Autel Royal Bonheur Public Boizot Sèvres   Sam 5 Sep 2015 - 20:55


© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

L'Autel Royal dédié au Bonheur Public

MV 7783
Auteur : Boizot, Louis-Simon,
Sèvres, Manufacture de
Date de création : vers 1775
Dimensions : oeuvre: 41,2 x 31 x 27,5 cm
Matière et technique : biscuit de porcelaine, pâte tendre

Historique : Présent à Trianon dans l'inventaire de 1894 (T 521 C). Bibliographie : Petitfils (J.-Ch.), "Le Mariage de Louis XVI et de Marie-Antoinette", in : Château de Versailles, de l'Ancien Régime à nos jours, n° 7, 2012, p. 16-17, repr. Expositions : "Louis-Simon Boizot (1743-1809)", Versailles, Musée Lambinet, 2001, cat. 60, repr. "Marie-Antoinette", Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 2008, cat. 79, repr. "Exposition du château de Versailles", musée de Séoul, 2010, cat. 57, repr.

Commentaire : Ce groupe allégorique commémore l'accession au trône de Louis XVI et Marie-Antoinette. Il a été modelé par le sculpteur Boizot à la fin de 1774, en anticipation de la cérémonie du couronnement qui devait se dérouler le 13 juin 1775. La Manufacture de Sèvres entendait prouver, quelques années après la réalisation du surtout du mariage, quelle restait par ses prouesses au service de l'exaltation des grands évènements de la monarchie qui la soutenait, mêlant habilement portraits royaux et symboles monarchiques. Le roi et la reine, ceints de la couronne royale et parés du manteau fleurdelysé, ne sont pas représentés en costume du sacre ni en costume à l'antique suivant la tradition mais "à la franque". Cette iconographie rare qui combine éléments contemporains - couronnes et manteaux - et propres à l'antiquité nationale s'inscrit dans un mouvement d'exaltation de l'ancienneté de la monarchie française, remontant aux figures mythiques et historiques de Pharamond et de Clovis, aux IVe et Ve siècles, alors que les peuples francs secouent le joug de l'Empire romain. Peut-être en raison de son caractère politique, ce groupe ne rencontra pas le succès escompté auprès de la clientèle de la manufacture, habituée à des productions plus aimables. Neuf exemplaires furent mis en fabrication, mais seuls deux furent vendus, achetés par le roi au cours de 1775, au prix de 480 livres. Un troisième avait semble-t-il été offert à Marie-Antoinette en février de la même année.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: bacchante sistre Taraval Boizot Leriche surtout Bacchus   Sam 5 Sep 2015 - 20:57


© RMN (Château de Versailles) / © Gérard Blot

La bacchante au sistre

Nº d'inventaire: V 6318.4
Sèvres, Manufacture de,
Taraval, Hugues, Boizot, Louis-Simon, Leriche, Josse-François-Joseph
Date de création : 1774-1792
Dimensions : 26,3 x 11 x 10,2 cm
Matière et technique : biscuit de porcelaine dure

Historique : Elément du surtout de table « de Bacchus » créé à Sèvres en 1772-1773 par Boizot d’après les dessins donnés par Jean-Hugues TARAVAL (1729-1785), et modelé par Leriche. Ancienne collection Hillingdon (Yorkshire, Angleterre). Achat 2010.

Commentaire : Cette statuette, d'un groupe de quatre acquis en 2010, appartient au surtout de table de Bacchus créé à Sèvres en 1772-1773 d'après les dessins de Taraval. Le surtout comporte un groupe principal : "Le triomphe de Bacchus", le dieu avec deux bacchantes et des amours, deux groupes latéraux, chacun associant une bacchante et un satyre musiciens et les quatres figures, soit primitivement huit pièces, le surtout ayant été augmenté ultérieurement. Avec cette acquisition, Versailles peut présenter le surtout dans sa configuration d'origine. On apprécie le pittoresque des attitudes, ce sens du mouvement où toute la grâce du XVIIIe siècle se teinte d'antiquité aimable. Ce décor de table connut un véritable succès et fut régulièrement réédité. Pour la table du roi à Versailles, un surtout fut livré en 1780 : "Le Triomphe de Bacchus" au prix de 360 livres, les deux groupes à 144 livres pièce et les quatre figures à 48 livres pièce. Catherine II de Russie acheta, en juin 1779, le groupe central et les quatres figures. Louis XVI acheta notamment à deux reprises, en janvier 1781 et en avril 1783, les quatre figures. Marie-Antoinette fit l'acquisition de deux des quatre statuettes en décembre 1777.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Faune flûte Taraval Boizot Leriche surtout Bacchus   Sam 5 Sep 2015 - 20:58


© RMN (Château de Versailles) / © Gérard Blot

Faune à la flûte

Nº d'inventaire: V 6318.2
Sèvres, Manufacture de,
Taraval, Hugues, Boizot, Louis-Simon, Leriche, Josse-François-Joseph
Date de création : 1774-1792
Dimensions : 27,3 x 11 x 10,5 cm
Matière et technique : biscuit de porcelaine dure

Historique et commentaire, voir supra La bacchante au sistre

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Faune cornes Taraval Boizot Leriche surtout Bacchus   Sam 5 Sep 2015 - 20:59


© RMN (Château de Versailles) / © Gérard Blot

Le faune aux cornes

Nº d'inventaire: V 6318.1
Auteur : Leriche, Josse-François-Joseph, Boizot, Louis-Simon, Taraval, Hugues,
Sèvres, Manufacture de
Date de création : 1774-1792
Dimensions : 26,8 x 12,5 x 10,5 cm
Matière et technique : biscuit de porcelaine dure

Historique et commentaire, voir supra La bacchante au sistre

Sujet connexe : Le surtout du triomphe de Bacchus

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.


Dernière édition par Grande Mademoiselle le Jeu 17 Sep 2015 - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 13040
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Sèvres, exposition : La Manufacture des Lumières (2015-2016)   Sam 5 Sep 2015 - 21:03

Curieusement, ces petites figures me rappellent celles de l'ancien rondeau à Versailles :

http://www.connaissancesdeversailles.org/t3491-la-petite-commande-de-1664-et-le-rondeau?highlight=rondeau

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Toilette Sèvres Boizot Leriche   Sam 5 Sep 2015 - 21:12


© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

La Toilette

Nº d'inventaire: MV 8925
Sèvres, Manufacture de,
Boizot, Louis-Simon, Leriche, Josse-François-Joseph
Date de création : 1775-1780
Dimensions : 26,8 x 29,7 x 20,6 cm
Matière et technique : biscuit, porcelaine dure

Historique : En décembre 1775 Louis XVI acheta deux exemplaires d'un surtout de table en trois pièces comprenant La Nourrice, La Toilette et le Déjeûner qui étaient conçus par Boizot et modelés par Leriche, le premier en 1774 et les deux autres en 1775. On retrouve un de ces surtouts inventorié en 1791 dans le Salon des Jeux du Roi à Versailles, parmi les biscuits servant dans la salle à manger voisine, dite des Porcelaines. Le second exemplaire fut vraissemblablement offert à la Reine. Acquis grâce au fonds du Mécénat de Versailles, 1994.

Commentaire : Ce ne fut qu’à partir de 1776 que les coiffeuses de femmes rejoignirent au sein d’une même corporation les perruquiers et coiffeurs. Coiffeurs et coiffeuses se fournissaient auprès des plumassiers pour obtenir les plumes dont ils ornaient les coiffures. Ainsi, dès 1775, les « laboureuses de la paroisse de Noisy, près Versailles » avaient adressé un placet à la reine pour lui demander de mettre à la mode les plumes des coqs, poules et canards, espérant que les coiffeuses versaillaises les rechercheraient pour les élégantes de la cour. Les choix de la reine en matière de mode étaient si largement suivis qu’ils pouvaient avoir d’importantes conséquences économiques.
Soigneusement brossés, enduits d’onguents, couverts de poudre, rarement lavés, les cheveux étaient protégés la nuit par un bonnet. (J. Trey)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 13040
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: biscuit manufacture sevres exposition   Mer 28 Oct 2015 - 17:05


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4965
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Sèvres, exposition : La Manufacture des Lumières (2015-2016)   Mer 28 Oct 2015 - 20:47

C'est une exposition extrêmement intéressante, surtout pour la collection de terres cuites, exceptionnelle.
J'ai beaucoup apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
André
Duchesse, Duc à brevet
avatar

Nombre de messages : 531
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Sèvres, exposition : La Manufacture des Lumières (2015-2016)   Jeu 29 Oct 2015 - 8:03

J'ai pu voir cette exposition le mois dernier : si elle peut paraître d'un abord un peu sec pour le néophyte ou même pour ceux qui n'apprécieraient pas particulièrement les biscuits de Sèvres, elle se révèle passionnante dès qu'on se plonge dans les textes de présentation, les cartels et l'excellent dispositif multimédia consacré au surtout de La conversation espagnole, voire réellement exceptionnelle pour les amateurs et les connaisseurs.

Outre les terres cuites ressuscitées, les plâtres inédits, le regroupement bienvenu des Grands hommes ou l'explication du processus de création et de fabrication, je vous recommande aussi chaudement quelques rares socles anciens et des prêts exceptionnels de collections privées comme le groupe du Combat des scarabées passé naguère en vente à Drouot ou la statue équestre de Louis XV prêtée par MM. Dragesco et Cramoisan qui constitue peut-être, pour moi, avec les surtouts, le clou de cette exposition à ne pas manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Manufacture Lumières sculpture Sèvres catalogue Faton   Mar 22 Déc 2015 - 10:26

L’exposition La Manufacture des Lumières : la sculpture à Sèvres de Louis XV à la Révolution a donné un lieu à la publication d’un ouvrage qui – avant de faire le catalogue raisonné des pièces présentées – propose sept études dont le Groupe de Recherche en Histoire de l'Art Moderne propose un compte-rendu : http://grham.hypotheses.org/1452#_ftn3

(Le catalogue raisonné suit le plan de l’exposition découpée en dix sections en proposant pour chacune de celles-ci une brève introduction au sujet mis en exergue : Le goût pour l’enfance, Les animaux, Mythologies et allégories, Les surtouts, La vie contemporaine, Sujets littéraires, Œuvres religieuses, Les portraits, Les Grands Hommes, et La Décennie révolutionnaire.)



FATON EDITIONS
Relié: 360 pages
29,2 x 3,1 x 22,1 cm
45,00 Eur

Présentation de l'éditeur


La Manufacture de Sèvres a été créée par la volonté de Louis XV et de madame de Pompadour. Raconter l’histoire de la sculpture) Sèvres, de sa création jusqu’à la période révolutionnaire, c’est dévoiler l’excellence du goût des élites de l’Ancien Régime pour la perfection des objets d’art et l’évolution d’une thématique influencée par le siècle des Lumières.

La sculpture à Sèvres relève d’un processus minutieux partant d’un modèle en terre cuite pour aboutir au biscuit de porcelaine. Le biscuit de porcelaine, inventé et adopté par la Manufacture en 1752, a connu immédiatement un immense succès. La surface de la porcelaine laissée brute, non émaillée, en révélant la blancheur de la pâte et la finesse des détails, permet de rivaliser avec le marbre et autorise des comparaisons fécondes avec la statuaire.

Les artistes de la Manufacture ont su créer et diffuser des sujets remplis de charme, de délicatesse et de vie sur les thèmes de l’enfance, de la fable et de l’allégorie, de la littérature et de la vie quotidienne tout en innovant dans le domaine du portrait et de l’iconographie politique. Les biscuits exécutés sous la direction des sculpteurs du roi (Falconet, Pajou, Boizot), parfois inspirés par des compositions de Boucher ou de Coypel, ont délecté les amateurs du temps les plus exigeants.

Le livre présente des essais retraçant l’histoire, le rayonnement et la collection de la Manufacture de Sèvres. Les techniques et la restauration des terres cuites y sont évoquées. Le catalogue des oeuvres exposées suit le déroulement de l’exposition, avec 95 terres cuites et 115 biscuits en porcelaine, mais aussi des dessins, des estampes, ainsi que des modèles et des moules en plâtre originaux. Enfin, un catalogue sommaire illustré est proposé de l’ensemble des sculptures du XVIIIe siècle conservées à la Cité de la céramique, publication particulièrement attendue de ce fonds patrimonial exceptionnel.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2733
Age : 43
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Sèvres, exposition : La Manufacture des Lumières (2015-2016)   Dim 17 Jan 2016 - 18:58

Superbe exposition effectivement, et très agréable visite en compagnie de membres du forum. Nous avons même eu le plaisir d'y croiser Mme de Rochebrune, qui me confiait vouloir voir une dernière fois cette exceptionnelle réunion de chefs-d'œuvre.

Les prêts de l'EPV devraient regagner le château la semaine prochaine, une fois le démontage achevé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sèvres, exposition : La Manufacture des Lumières (2015-2016)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sèvres, exposition : La Manufacture des Lumières (2015-2016)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sèvres, exposition : La Manufacture des Lumières (2015-2016)
» Le fonds d’'amorçage sera reconduit en 2015-2016
» Guide du ciel 2015 - 2016
» "Le monde des passions" - Programme français-philo en CPGE scientifiques 2015-2016
» Calendrier Torahique Nouvelle Année 2015-2016 disponible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: En province-
Sauter vers: