Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Malmaison: Patrimoine d'aujourd'hui Patrimoine de demain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6784
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Malmaison: Patrimoine d'aujourd'hui Patrimoine de demain   Mar 15 Sep 2015, 07:12



Patrimoine d'aujourd'hui Patrimoine de demain
Conserver restaurer acquérir

Château de Malmaison
Présentation du 19 septembre 2015 au 4 janvier 2016

En prolongement des Journées européennes du patrimoine dont le thème de l’édition 2015 est Patrimoine du XXIe siècle, une histoire d’avenir, le musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau présente un choix d’œuvres illustrant comment les créations liées à son histoire constituent le patrimoine du XXIesiècle et celui de demain.
Objets du quotidien, luxueuses réalisations issues de manufactures prestigieuses ou œuvres d’artistes renommés, les pièces conservées dans les collections du musée sont de précieux témoins de la vie à Malmaison et du temps où le château fut habité par Napoléon et Joséphine. Comment les préserver aujourd’hui pour les transmettre aux générations futures ?

La mission première de l’équipe scientifique du musée est la conservation de ce patrimoine. La conservation préventive nécessite des mesures spécifiques pour chaque type d’œuvre. Sont présentées ici au public, de manière exceptionnelle, des œuvres en cours de restauration ou trop fragiles pour être exposées en permanence. Sur certaines, les dommages, parfois irrémédiables, causés par une trop longue exposition, sont bien visibles.

Si la conservation du patrimoine est essentielle pour l’avenir, l’enrichissement des collections participe de la constitution du patrimoine de demain. Une présentation d’œuvres nouvellement acquises permet de mettre en lumière les principes qui guident les acquisitions à Malmaison. Depuis son ouverture au public en 1905, le château de Malmaison n’a en effet cessé de s’enrichir, grâce notamment à un courant de donations qui n’a jamais tari. La politique menée par le musée a conduit à rechercher des œuvres tant artistiques qu’historiques liées à Napoléon, Joséphine et ses enfants ainsi qu’au premier Empire et à la légende napoléonienne. Parallèlement la conservation du musée s’est attachée à poursuivre le remeublement du château avec les meubles qui s’y trouvaient à l’époque de Napoléon et Joséphine ou des équivalents.

Le parcours permet de retrouver certains de ces meubles ou objets récemment acquis, dans le circuit permanent du musée, à leur emplacement d’origine, ou exposés au second étage du château et de découvrir les récentes campagnes de restauration ou les chantiers en cours (salon doré, salle du Conseil et chambre de l’Impératrice)...

Le site : http://musees-nationaux-malmaison.fr/chateau-malmaison/

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12537
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: bosio malmaison amour traits fleche josephine marbre 1808   Mer 16 Sep 2015, 12:51

L’œuvre illustrant l'affiche est :


L'Amour lançant ses traits et s'envolant
Bosio François-Joseph, Baron (1768-1845) (d'après)
Rueil-Malmaison, châteaux de Malmaison et Bois-Préau

Notice du site du musée :
En 1808, François-Joseph Bosio exposa au Salon, sous le numéro 642, un plâtre, longuement mûri semble-t-il, l'Amour lançant ses traits et s'envolant, que l'impératrice Joséphine aurait découvert un soir, lors d'une visite aux flambeaux.
Séduite par la grâce de l'oeuvre, qui s'inspirait du Mercure volant de Jean Bologne, un artiste réputé présent dans la grande galerie de Malmaison, elle en commanda une exécution en marbre.

Ainsi fut lancée la carrière d'un sculpteur que Dominique Vivant Denon, en surintendant des Musées impériaux, avait recommandé à l'Empereur le 13 octobre 1808, lorsqu'il lui écrivit à propos des artistes du Salon: "le dernier, [Bosio], entr'autres, vient pour début de faire un chef d'oeuvre égal à tout ce qui a été fait de plus parfait depuis la renaissance des arts".

Le 14 novembre 1808, Denon demandait au ministre de l'Intérieur de délivrer à l'artiste "un bloc de 5 pieds de haut sur 4 pieds carrés sur toutes faces".
Le marbre fut exposé au Salon jusqu'en 1812, puis rejoignit Malmaison où Joséphine le plaça dans le salon de la serre chaude.
Il y est décrit en 1814 sous le numéro 1575: " item une statue en marbre blanc représentant l'amour dans une attitude de lancer un trait par M. Bosio, posé sur un piédestal circulaire en marbre blanc orné de guirlandes et de fleurs ".
Estimé 3 000 francs et attribué au prince Eugène, le marbre de Bosio fut envoyé à Munich, d'où il passa en Russie avec les autres collections des Leuchtenberg.
Confisqué au moment de la révolution russe, il entra en 1922 au musée de l'Ermitage.


En 2011, Malmaison faisait l'acquisition, lors de la vente du palais abbatial de Royaumont, de ce plâtre de grande qualité, issu d'un moule à pièces dont les coutures ont été erasées après reparage, il présente une armature métallique complexe qui a été analysée à la radiographie. Sa restauration a permis de mettre au jour, sous le badigeon noir de surface et quatre repeints noirs ponctuels, une première couche de couleur vert antique en orpiment. La qualité du modelé, en particulier de la chevelure et des plumes des ailes, ainsi que la présence des repères de la mise au point, accréditent l'hypothèse de voir en cette oeuvre le plâtre exposé au Salon de 1808. Entre le modèle et son exécution de marbre, des divergences sensibles ont été notées au niveau du positionnement des membres et des ailes ainsi que de la chevelure, plus abondante et plus nerveuse sur le plâtre.

- See more at: http://musees-nationaux-malmaison.fr/chateau-malmaison/objet/c-lamour-lancant-ses-traits-et-senvolant#sthash.O3kN1cfQ.dpuf

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
 
Malmaison: Patrimoine d'aujourd'hui Patrimoine de demain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malmaison : "Patrimoine d'aujourd'hui Patrimoine de demain"
» L'Évangélisation, par les Saints d'aujourd'hui et de demain.
» Utopie aujourd'hui - Réalité demain - Un monde Végétarien
» hier, aujourd'hui ou demain
» Le comte de Mirabeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: En province-
Sauter vers: