Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016   Ven 09 Oct 2015, 21:25

Annonce :


La mort du cerf aux étangs de Saint-Jean-aux-Bois
Jean Baptiste Oudry (1686-1755)
© RMN-Grand Palais (Château de Fontainebleau) / Gérard Blot

Louis XV à Fontainebleau
la “demeure des rois” au temps des lumières

2 avril - 4 juillet 2016


La prédilection des rois Bourbons pour Fontainebleau ne devait jamais se démentir jusqu’à la Révolution.
Louis XV, durant son long règne (1715-1774), fréquenta assidument le château chaque automne, pour s’adonner au plaisir de la chasse qui prit chez lui la forme d’une passion dévorante.
Il y était venu adolescent pour la première fois en 1724, s’y était marié avec Marie Leszczinska l’année suivante et devait y séjourner pour la dernière fois en octobre-novembre 1773, soit six mois avant sa mort.

Ce demi-siècle de présence régulière du roi et de la cour fut marqué par d’ambitieux projets architecturaux, portés successivement par Robert de Cotte, Jacques V Gabriel et son fils Ange-Jacques Gabriel, projets dont la réalisation partielle modifia sensiblement la physionomie du château.

Dans le domaine du décor intérieur, les créations furent extrêmement nombreuses depuis le théâtre “rocaille” de la Belle cheminée, créé en 1725, jusqu’au salon de Madame du Barry, aménagé en 1772 et d’esprit déjà complètement néoclassique.
Les appartements de représentation des souverains, et notamment la salle du Conseil, virent leur décor largement modernisé, ce qui fut plus vrai encore pour les espaces intimes.
Toute une jeune génération d’artistes travailla dans les années 1730-1740 à rénover le cadre de vie du roi et de la reine : François Boucher, Carle van Loo, Jean-Baptiste-Marie Pierre.

L’ameublement fut également largement renouvelé, donnant lieu à des créations remarquables comme la commode de  laque de Marie Leszczinska, livrée en 1737 pour son cabinet de retraite, le bureau du dauphin ou les superbes feux en bronze doré du salon de Madame du Barry.

Dans ce cadre modernisé avec doigté et raffinement, la vie du roi, de ses favorites, de la famille royale et de la cour en général se déroulait brillamment, six semaines par an, au rythme des parties de chasse, du jeu, des spectacles et des repas dans les petits appartements.

L’exposition se propose de faire revivre ce temps fort et paradoxalement méconnu de l’histoire du château.

Un ensemble d’environ 120 œuvres, tableaux, dessins, meubles, objets d’art, porcelaines, costumes et manuscrits, sortis des collections du château ou empruntés dans des collections françaises et étrangères, publiques et privées, permettra d’illustrer ce que fut le Fontainebleau de Louis XV.

L’exposition prendra place dans la salle de la Belle cheminée, et se poursuivra dans l’appartement des Chasses, où sont conservés les cartons peints par Jean-Baptiste Oudry pour la fameuse tenture des Chasses de Louis XV.

L’exposition sera complétée par un parcours au sein du château signalant les grands ensembles décoratifs créés à l’initiative du roi.

(Château de Fontainebleau)

Direction artistique : Richard Peduzzi
Commissariat : Vincent Droguet, conservateur général, directeur du patrimoine et des collections ;
Jean Vittet, conservateur en chef ;
Vincent Cochet, conservateur

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: dossier mécénat Fontainebleau Louis quinze 2016   Jeu 07 Jan 2016, 11:31

L’exposition offre également l’occasion de restaurer quelques oeuvres et ensembles décoratifs, témoignages du goût et des transformations apportées au château sous Louis XV.
La plupart de ces oeuvres réintégreront le circuit de visite à la fin de l’exposition et permettront au public d’en profiter pleinement.


Le dossier de mécénat : http://www.musee-chateau-fontainebleau.fr/IMG/pdf/Dossier_de_mecenat_-_Exposition_Louis_XV_a_Fontainebleau_2016_271015_light.pdf

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Louis quinze jeune 1728 Antin Petit-Bourg   Sam 02 Avr 2016, 17:43

L’exposition inaugurée hier s’ouvre sur le grand portrait du roi (trois mètres de haut), prêté par le château de Versailles.


Louis XV
Nº d'inventaire: MV 6607
Anonyme France XVIIIe siècle (peintre)
Date de création : vers 1728
Dimensions : 304 x 180 cm cadre: 326 x 201 cm
Matière et technique : huile sur toile
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Jean-Marc Manaï


Commandé en 1723 par le duc d’Antin pour son château de Petit-Bourg où il demeura certainement jusqu’en 1749, année à la fin de laquelle les créanciers du petit-fils du duc d’Antin obtinrent la vente du décor intérieur avant la destruction du château. Entré au château de Versailles probablement à l’époque de Louis-Philippe.

(EPV)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France


Nombre de messages : 2356
Age : 44
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016   Mar 05 Avr 2016, 16:00

Bonsoir

juste pour information une table de chasse représentant la forêt de Fontainebleau habituellement exposée dans le Cabinet de la Pendule est partie à l'exposition

serait-il possible de répertorié dans ce sujet les objets et meubles exposés

Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Marie-Adélaïde Savoie duchesse Bourgogne Gobert   Mar 05 Avr 2016, 16:19

En voici une première sélection :

(Fontainebleau, les charmes d'une maison familiale)


Marie-Adélaïde de Savoie, duchesse de Bourgogne
Nº d'inventaire: MV 6825
atelier de Gobert, Pierre (peintre)
Huile sur toile : 75,8 x 58,8 cm. cadre: 98,5 x 80 x 8 cm
acheté en 1943
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Sur ce tableau la duchesse de Bourgogne est représentée devant le grand canal de Fontainebleau, vêtue d’une tenue de chasse, très raffinée, caractéristique de la fin du règne de Louis XIV, faisant transition avec la mode du XVIIIe siècle.

La version originale de ce portrait, exposée au Salon de 1704, est conservée au Palais Royal de Turin.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France


Nombre de messages : 2356
Age : 44
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016   Mar 05 Avr 2016, 16:23

Merci Grande Mademoiselle

Ce tableau n'est-il pas exposé dans les salles Louis XIV habituellement ?

Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Belle Alexis-Simon infante Marie-Anne-Victoire Louis quinze   Mar 05 Avr 2016, 16:36

(Vous avez bonne mémoire, chère Anne-Charlotte.)


L'amour présentant à Louis XV le portrait de sa fiancée l'infante Marie-Anne-Victoire
Nº d'inventaire: MV 4388
attribué à Belle, Alexis-Simon (peintre)
Date de création : 1724
œuvre: 132 x 157 x 9 cm cadre: 126 x 150,5 x 9,5 cm. huile sur toile
© RMN-GP (Château de Versailles) / © Philippe Bernard

Renouant pour la première fois du nouveau règne avec le séjour de Fontainebleau, la cour s'y rendit le 23 août 1724 et ne revint à Versailles que le 2 décembre.
On se sait si ce portrait fut peint pendant ce séjour, toutefois il reproduit les traits des fiancés tels qu'ils étaient alors ...

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France


Nombre de messages : 2356
Age : 44
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016   Mar 05 Avr 2016, 16:42

ça sert de faire des reportages Smile

par contre j'avais vu en réserve le portrait de Louis XV mais j'ai jamais compris pourquoi de temps à autres ont ne fait pas de mouvements d'oeuvres pour pouvoir de faire connaître au public des oeuvres qui "dorment" en réserves.

comme aussi celle ci que vous présentez au dessus de mon post. Pourquoi attendre une exposition ? (je ne veux pas ouvrir de débat svp)

Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Marie Leszczynska Alexis Simon Belle   Mar 05 Avr 2016, 16:53

(Le mariage de Louis XV)

La Reine Marie Leszczynska, reine de France (1703-1768) vers 1730
Alexis Simon Belle (1674-1734)
Provenance inconnue
© Château de Versailles

La Reine tient une branche de lys, symbole marial, royal, et de la pureté de coeur. Elle est suivie d'un page vêtu à la polonaise soutenant sa traine et portant une ombrelle. Un chien porte un collier sur lequel on lit "Je suis à la Reine". La Reine avait 27 ans sur ce portrait et était déjà plusieurs fois mère.

Marie Leszczynska découvrit Fontainebleau le matin-même de son mariage, célébré le 3 septembre 1725. Elle avait un peu de rouge (...) autant qu'il en faut pour ne pas paraitre pâle. Elle s'évanouit un petit instant dans la chapelle.(Voltaire)
Les festivités durèrent trois jours.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Table Chasses plan Fontainebleau Slodtz   Mar 05 Avr 2016, 17:08

(La vénerie royale à Fontainebleau)


Table des Chasses, à plateau de stuc avec le plan de Fontainebleau
Livrée pour les Cabinets du Roi à Versailles
Slodtz, frères (sculpteurs), Gaspard-Marc Bardou (doreur), Joseph Ducy, d'Andrieux de Benson (géographes)
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Enregistré sous le n° 1154 au journal du Garde-Meuble de la Couronne. Marque de Compiègne (CP couronné). Livré en 1739 pour servir au château de Compiègne. Mentionné dans la salle à manger intérieur du Roi en 1750, 1771 et 1773, dans le cabinet de la Poudre en 1788 (CP 14), dans la galerie des Ministres sous l'Empire et la Restauration (C 37) et dans la galerie des Tableaux en 1833. Entré à Versailles sous Louis-Philippe et placé dans le salon des Pendules. (EPV)

On connaît la passion cynégétique de Louis XV qui fit notamment aménager des chemins de chasse dans les forêts d’Île-de-France.

Cinq pieds de table furent livrés pour Louis XV de 1730 à 1757, afin de supporter les plans des principales forêts où il chassait : Marly, Versailles, Compiègne, Fontainebleau et Saint-Germain.

Les trois premiers furent sculptés par Roumier. Les frères Slodtz en sculptèrent le quatrième. Enfin, un cinquième fut livré par les Foliot en 1757. Dans une composition très tourmentée à partir d’un cartouche aux armes de France, toutes associent rocailles, palmes d’acanthe et guirlandes de fleurs. Il s’agit de l’expression maximale et extrême du style rocaille à la cour, où celui-ci est symétrique et très ordonnancé. Les plateaux de stuc sont constitués d’un « noyau » en calcaire recouvert de plusieurs couches de plâtre, la dernière recevant le décor de stuc. (P-X H. EPV)

Sujet connexe : Les tables des chasses de Louis XV

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Bureau plat cabinet travail Dauphin Fontainebleau Gaudreaus   Mer 06 Avr 2016, 11:30


Antoine Robert Gaudreaus
Bureau plat livré pour le cabinet de travail du Dauphin à Fontainebleau
Nº d'inventaire: GME 17810
Date de création : vers 1745
Dimensions : 77,8 x 146,7 x 77,2 cm
Matière et technique : bâti : sapin, tiroirs en noyer, chêne et hêtre. Frisage de bois de violette. Bronze doré, cuir
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Le mariage de Louis, dauphin de France avec Marie-Thérèse-Raphaëlle Infante d'Espagne célébré à Versailles le mercredi 23 février 1745, avait amenè le Garde-Meuble de la Couronne à meubler en partie à neuf les appartements destinés au nouveau couple dans les principales résidences royales.

A Fontainebleau, d'importants travaux engagés dès 1744 avaient permis d'aménager deux appartements à l'angle nord-est de la cour ovale, pour la dauphine à l'étage (appartement des chasses actuel) et au rez-de-chaussée pour le dauphin.
Les meubles d'ébénisterie furent renouvelés par Gaudreaus, alors que le tapissier Salior fut chargé de remplacer l'ensemble des rideaux et de fournir de nouveaux sièges pour les pièces les plus intimes, cabinets de travail et de retraite.

Le bureau fut livré le 19 août 1745 pour le cabinet de travail du Dauphin au château de Fontainebleau (n° 1362). Les grandes agrafes de bronze doré ajourées figurant un dragon sur un rocher (caractéristiques du "maitre aux pagodes" auquel Gaudreaus sous-traita peut-être la fabrication du bureau, ou chez le bronzier duquel il aurait pu se fournir) font toute l'originalité de ce meuble destiné au dauphin, comme le fait remarquer B. Rondot dans sa description détaillée (cat.80).

Sallior livre le 20 septembre de la même année un fauteuil de bureau (V 6310), voir ci-dessous.

Le bureau est toujours en place en 1749 ; envoyé par la suite au château de Versailles où on le retrouve en 1765 chez le comte de Noailles puis en 1788 chez le maréchal de Mouchy ; inventorié vers 1788 dans les magasins du Garde-Meuble de la Couronne place Louis XV ; envoyé au ministère de la Justice, place Vendôme, en février 1793 ; rentré du ministère de la Justice en 1972 ; restauré par David Grigny dans le cadre du concours du Meilleur ouvrier de France, en 2008.
Dépôt du Mobilier national au château de Versailles, 2009.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Fauteuil bureau cabinet travail Dauphin Fontainebleau Foliot   Mer 06 Avr 2016, 11:33


Fauteuil de bureau livré pour le cabinet de travail du Dauphin à Fontainebleau
Nº d'inventaire: V 6310
attribué à Foliot, Nicolas-Quinibert (menuisier)
livraison de Sallior, Claude-Germain (tapissier)
Date de création : 1745
Dimensions : 102 x 56 x 67 cm
Matière et technique : hêtre sculpté et doré
© RMN (Château de Versailles) / Gérard Blot


Livré pour le cabinet du Dauphin à Fontainebleau par le marchand tapissier Sallior, le 20 septembre 1745, il devait prendre place devant le bureau plat de Gaudreaus (GME 17810) livré pour cette pièce la même année. Il était garni en maroquin, et non en damas. Le bâti n'est pas estampillé.
A l'exposition, le fut de hêtre sculpté et doré est présenté non garni.

Vendu à la Révolution. Anc. coll. Hoentschel, Paris ; coll. Pierpont Morgan, New York ; coll. du Metropolitan Museum of Art, New York ; coll. part. Saint Louis (Missouri) ; coll. Scott Lindsay, Kansas city. Achat 2009.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Commode chambre dauphine infante Fontainebleau Gaudreaus   Mer 06 Avr 2016, 11:36


Commode livrée pour la chambre de la dauphine Marie-Thérèse-Raphaëlle à Fontainebleau
Nº d'inventaire: OA 5104
Gaudreaus, Antoine-Robert (ébéniste)
Date de création : 1745
Dimensions : 86,3 x 146,5 x 66 cm
Matière et technique : Bâti : caisse et pieds : chêne ; tiroirs : chêne et noyer. Placage : bois de violette, satiné.
Bronzes dorés ; dessus en marbre brèche d'Alep.
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christian Milet


Livrée par ordre n° 1364 du 19 août 1745 pour la chambre de la dauphine Marie-Thérèse-Raphaëlle d'Espagne, à Fontainebleau ; vendue pendant la révolution; achetée par Napoléon III en 1860 à Fontainebleau et laissée sur place ; envoyée de Fontainebleau au Garde-Meuble en 1861, revenue puis renvoyée au Garde-Meuble en 1883 ; affectée au Louvre en 1900. Dépôt du musée du Louvre à Versailles en 1914, placée dans le Cabinet intérieur de l'appartement de la Dauphine.

Elle présente une forme à la Régence (3 rangs de tiroirs sur pieds très bas), et des bronzes d'un style rocaille affirmé, mélangeant tradition et innovation, et permettant au meuble de bien s'intégrer dans la chambre au mobilier d'étiquette, où la modernité était associée à des meubles remontant à Louis XIV, à la différence des cabinets de retraite du couple delphinal où l'ameublement était résolument moderne, comme ne manque pas de le préciser Y. Carlier dans sa notice.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Foliot Bergère chaises comtesse Provence Fontainebleau    Mer 06 Avr 2016, 11:42

2 chaises et une bergère provenant du cabinet de retraite de la comtesse de Provence.


Chaise (d'une série de 4)
provenant du cabinet de retraite de la comtesse de Provence au château de Fontainebleau.

V5751
livrée le 30 septembre 1771
hêtre sculpté et peint
Hauteur : 0.945 m Largeur : 0.59 m Profondeur : 0.66 m
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot



Bergère provenant du cabinet de retraite de la comtesse de Provence au château de Fontainebleau.
V5750
Foliot François (vers 1717-1798)
Foliot Nicolas-Quinibert (1706-1776)
livrée le 30 septembre 1771
hêtre sculpté et peint
Hauteur : 1.01 m Largeur : 0.78 m Profondeur : 0.975 m

Le 30 septembre 1771, (plus de quatre mois après la célébration du mariage du Comte de Provence à Versailles le 14 mai avec Marie Joséphine de Savoie), le tapissier Capin livrait pour le cabinet de retraite de la Comtesse un ensemble comprenant un canapé, une bergère, une chaise haute pour le Roi, 2 fauteuils, 4 chaises un écran et un paravent.
Il était recouvert d'un damas de 3 couleurs vert et blanc sur fond cramoisi.

Comme le fait remarquer B. Rondot, toute trace d'ornement rocaille a disparu, sur des formes qui restent galbées, mais à l'assise raidie, en une combinaison nouvelle dont les 1ères livraisons pourraient avoir été celles du Petit Trianon, achevé en 1768, loin des nouveaux canons néo-classiques, tels qu'élaborés par un Louis Delanois pour Mme du Barry à Versailles en 1769.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Chancelier d'Aguesseau
Princesse, Prince Etranger


Nombre de messages : 1092
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016   Mer 06 Avr 2016, 13:07

En complément de l'information de la Grande Mademoiselle, relatif au fauteuil de bureau livré pour le cabinet de travail du Dauphin à Fontainebleau, cette exposition permet à nouveau de l'admirer superbement restauré avec ses pieds restitués :




Vilaines photos via Iphone du catalogue .....  No  No


Une vrai splendeur et quel savoir-faire de nos ateliers de restauration!!! cheers

Ce fauteuil est méconnaissable par rapport à son état 2011 et désormais d'une qualité visuelle identique au fauteuil de Crécy.
Revenir en haut Aller en bas
http://orange.fr
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Pitoin chenets Barry cerf sanglier Fontainebleau   Mer 06 Avr 2016, 14:07

Merci pour ce complément Chancelier d'Aguessau !


Paire de chenets
Nº d'inventaire: OA 5175.1
Pitoin, Quentin-Claude (bronzier)
Date de création : 1772
Dimensions : 42 x 65 x 19,8 cm
Matière et technique : bronze doré
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Jean-Marc Manaï

Comme nous l'avons évoqué dans le sujet Ameublement de la bibliothèque de Louis XVI, ce feu est présenté à l'exposition "comme un magnifique témoignage de l'existence de l'éphémère salon octogone" construit pour Mme du Barry dans le jardin de Diane.

On précise bien qu'une paire de chenets correspondant au modèle provenant de Versailles (dépôt du Louvre) fut livrée pour la cheminée du salon le 28 oct. 1772 par Pitoin, et que l'on perd sa trace exacte après la démolition du salon.

Deux pistes sont évoquées pour la paire provenant du salon octogone :
- la possibilité d'un transfert à Versailles (comme de la cheminée à laquelle elle était destinée) dans la nouvelle bibliothèque du Roi, puisque les inventaires mentionnent un exemplaire similaire en 1793.
- la possibilité d'un transfert à Louveciennes par Mme du Barry qui l'y aurait conservée, après sa disgrâce, une paire identique y étant mentionnée dans les saisies révolutionnaires.

Quelle que soit son origine, la paire déposée par le Louvre à Versailles figure quant à elle, et c'est une certitude, aux Tuileries à partir de 1807. Elle y demeura jusqu'à la chute du Second Empire.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France


Nombre de messages : 2356
Age : 44
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016   Mer 06 Avr 2016, 14:31

Bonjour

il me semble avoir vu sur twitter sur la page du Château de Fontainebleau même si je sais que ce paravent ne fais pas parti de l'inventaire de Versailles quelqu'un peut-il m'en dire sur ce paravent exposé ?

Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: marquise Pompadour jardinière VanLoo Carle   Mer 06 Avr 2016, 14:32

Terminons notre liste des prêts du château de Versailles par une dernière série de portraits.


Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour
Nº d'inventaire: MV 8616
Van Loo, Carle (peintre)
Date de création : 1754-1755
Dimensions : 81,2 x 64,8 cm cadre: 103,7 x 84,8 x 10 cm (huile sur toile)
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Jean-Marc Manaï


Provenant de la vente du marquis de Ménars (Marigny), Paris, Remy, Basan & Joullain, 18 mars-6 avril 1782 (lot 130, 144 livres à F. Basan). Abraham Fontanel (1750-1813). Montpellier. Apparemment à Montepellier tout au long du XIXe siècle. Collection de (Marius ?) Paulme, Paris, 1906. J. Pierpont Morgan, Londres, 1907. Knoedler Galleries, New York, 1943, qui le vend à Mrs W.J. MacCormick en 1945. Vente anonyme, Londres, Sotheby's, 19 avril 1967 (lot 27, 2 600 £). Mrs Hudson Vandergrift. Didier Aaron Ltd., Londres, qui le vend au musée de Versailles en 1992.

Représentée à mi-corps, portant une robe de mousseline crème, la favorite de Louis XV se détache au premier plan sur fond de ciel et de verdure. Van Loo s’attache ici à la représentation du vrai si chère à Diderot. Vers 1760, les traits alourdis favorite, roturière titrée par le roi et présentée à la cour en 1745 à l’occasion du mariage du dauphin, accusent le temps qui passe.
Œillets, muguet, roses coupés emplissant le panier poétisent cette évocation un peu mélancolique. L’amour l’ayant cédé à l’amitié, la marquise tient un brin de jasmin, symbole d’amabilité, et fleurit sa coiffure des bleuets de la délicatesse. Le costume, quoique simple, atteste de son goût exquis. Les nœuds de satin bleu ornant la robe s’accordent au chapeau, aux fleurs piquées dans les cheveux ; bracelet de perles et pendants d’oreilles parachèvent l’extrême raffinement de cet apparent « négligé», comme l'écrit Gwenola Firmin.

Rappelons ici que Mme de Pompadour avait la passion des belles maisons. Si elle habitait au château l'ancien appartement de la princesse de Conti, en 1749 Gabriel lui construisit sur ordre de Louis XV un Ermitage en limite de la forêt à Fontainebleau, une retraite dans l'esprit de celle qu'elle possédait également à Versailles.
(Voir sujet connexe : L’Ermitage de Madame de Pompadour à Versailles.)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France


Nombre de messages : 8616
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016   Mer 06 Avr 2016, 14:42


© François Doury
Paravent représentant les châteaux de Fontainebleau et de Versailles sous le règne de Louis XV
École française du XVIIIe siècle
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: paravent vues Fontainebleau Versailles Choisy Cozette   Mer 06 Avr 2016, 15:02


© Château de Fontainebleau

Ce paravent est conservé dans une collection particulière à Paris, chère Anne-Charlotte.
Il est composé de vues de Fontainebleau, Versailles et Choisy (au revers pour cette dernière). Daté vers 1768-70, on lit la signature de Charles Cozette (1713-1797) en bas de la partie centrale (Pavillon central de l'aile louis XV).
Huiles sur toile, bois et cuir peint. H 202 ; L 389 cm.

Probablement un montage de tableaux découpés. On a pensé aux vues commandées à Van Blarenberghe et à Cozette pour la salle d'audience l'ambassade de France à La Haye, bien qu'il soit actuellement difficile de définir la nature exacte du lien qui les associe avec cette commande.
Ce paravent est réapparu en vente publique à Amsterdam en 2005, anc. coll. Jan Carel Elias van Lynden.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.


Dernière édition par Grande Mademoiselle le Mer 06 Avr 2016, 16:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France


Nombre de messages : 2356
Age : 44
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016   Mer 06 Avr 2016, 15:08

Merci Alain et Grande Mademoiselle pour ces photos et ces informations

Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Christian Danemark Norvège 1768 d'après Roslin   Mer 06 Avr 2016, 15:10


Christian VII (1749-1808) , roi de Danemark et de Norvège représenté en 1768
Nº d'inventaire: MV 3984
d'après Alexandre Roslin, d'après Louis-Michel Van Loo
Dimensions : œuvre  huile sur toile (ovale) : 81 x 58,3 cm
© RMN (Château de Versailles) / Gérard Blot

Copie provenant de l'hôtel du ministère de la Marine et des Affaires étrangères à Versailles.
Envoi du Louvre à Versailles, 11-14 septembre 1834.

Christian VII de Danemark, qui n'avait pas vingt ans, séjourna à deux reprises en 1768 au château de Fontainebleau, du 24 au 27 octobre, ainsi que du 2 au 5 novembre. Son arrivée apporta à Louis XV une diversion agréable aux querelles parlementaires qui le préoccupaient.
La Cour sortait à cette occasion du deuil de la reine Marie Leczinska, morte à Versailles le 28 juin précédent.

II a été reçu par !e Roi (octobre) dans son cabinet comme tête couronnée ; tous les Princes du sang qui étaient à la cour, lui ont été présentés, lui ont fait visite , & il la leur a rendue ; il leur a donné le fauteuil chez lui, les a traités d'Altesse, comme ils l'ont traité de Majesté. II a soupé dans les petits appartements avec le Roi le jour de son arrivée ; & le lendemain, le Roi suivi de tous les Princes du sang & de toute la cour , lui a rendu visite.Tout ce cérémonial s'est passé en démonstrations réciproques de la plus grande affection. (Journal encyclopédique 1768)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Princesse, Prince Etranger


Nombre de messages : 1393
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016   Mer 06 Avr 2016, 15:17

Merci Grande Mademoiselle pour cette mise en appétit Wink
On attend avec impatience un compte-rendu des premiers visiteurs

Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Drouais comtesse Barry Flore   Mer 06 Avr 2016, 15:25

Merci valmont. Je pense qu'il ne va pas tarder!


Jeanne Bécu, comtesse Du Barry, en Flore
Nº d'inventaire: V.2011.19
Drouais, François-Hubert (peintre)
Date de création : 1769 œuvre huile sur toile (ovale) : 70,5 x 58 cm cadre : 88,8 x 75,5 x 9,5 cm.
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Salon de 1769, n° 60 ; Jean Du Barry, Toulouse ; Jean Bartolini ; comtesse Tystkiewics ; baron Louis von Rothschild ; Georges McFadden, New York ; collection privée ; acheté en 2011 avec le soutien de la Société des Amis de Versailles (deux principaux donateurs souhaitant garder l'anonymat et une petite part provenant du Forum Connaissances de Versailles !)

Peint en 1769, âgée alors de vingt-six ans, Madame Du Barry apparaît dans toute la splendeur de son incomparable beauté.

A son propos Bachaumont trouvait que le peintre n’avait saisi ni la ressemblance, ni le charme émanant du modèle.
Diderot reprocha quant à lui à Drouais d’avoir rendu le visage «avec un excès de rouge sur le la craie blanche.»
Après le Salon, le portrait fut envoyé à Toulouse chez Guillaume Du Barry et resta en mains privées jusqu'à son acquisition par le château de Versailles.
(Cette version est connue au moins par une réplique autographe du peintre conservée aux États-Unis.) Notes CDV.

Mme du Barry occupa à Fontainebleau l'ancien appartement de Mme de Pompadour (anc. Pcesse de Conti), placé sous la galerie François 1er et la terrasse adjacente, profitant de vues sur la cour de la Fontaine, et sur le jardin de Diane, dans le prolongement duquel fut édifié en 1773 le pavillon octogonal par Gabriel évoqué plus haut et où travaillèrent les plus grands artistes : Pitoin, Gouthière, Boizot, Guibert ... Le pavillon empiétant sur un espace réservé à la promenade de la famille royale provoqua, entre autre, comme nous le savons, l'ire de la jeune dauphine Marie-Antoinette (qui suit).

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6300
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Marie-Antoinette dauphine d'après Ducreux Krantzinger   Mer 06 Avr 2016, 15:36


Marie-Antoinette, dauphine de France
Nº d'inventaire: MV 3891
anciennement attribué à Charpentier le Vieux, Jean-Baptiste (peintre)
d'après Ducreux, Joseph (pastelliste)
d'après Krantzinger, Joseph (peintre)
Date de création : 1770
œuvre (ovale) : 64 x 52,3 cm cadre (ovale): 79 x 68 x 4 cm. huile sur toile
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Exécuté au cabinet des tableaux de Versailles, 1770 ; entré au musée sous Louis-Philippe ; exposé dans la salles du XVIIIe siècle, 1965

L'archiduchesse Marie-Antoinette épousa le futur Louis XVI à Versailles, le 16 mai 1770. Âgée de quatorze ans seulement, sa fraîcheur charma rapidement la cour de Versailles. Aussitôt Louis XV dut répondre à de nombreuses demandes de portraits de la nouvelle dauphine. Il chargea des copistes du cabinet du roi de les réaliser. Cet atelier avait précisément pour fonction de reproduire les portraits des membres de la famille royale afin d'en diffuser largement les effigies. Celles-ci étaient notamment offertes à ceux et à celles que l'on souhaitait honorer ou remercier. Les peintres y copiaient des portraits officiels dont les modèles étaient donnés par des artistes célèbres.

Ce portrait ovale de la dauphine est ainsi probablement issu du cabinet du roi. Néanmoins, le peintre semble avoir assemblé ici deux portraits différents de Marie-Antoinette, l'un par Joseph Ducreux, réalisé à Vienne en 1769, et l'autre par l'autrichien Joseph Krantzinger, daté de 1770, pour créer un portrait original. Le portrait créé par le cabinet du roi évoque les témoignages des contemporains qui louèrent tout particulièrement la blancheur éclatante du teint de la jeune dauphine et son port de tête élégant. (EPV)

La dauphine séjourna pour la 1ère fois à Fontainebleau du 3 oct. au 20 novembre 1770 où elle fut logée dans l'ancien appartement de la reine Marie Leczinska.

A propos de ce premier séjour, le comte de Mercy-Argenteau rapporte à Marie-Thérèse : « Le 9 (octobre 1770), Mme la dauphine n’ayant point encore tous ses équipages, qui étaient en route, fit une promenade de près de trois heures à pied dans le parc et les environs du château. Elle se fit expliquer les détails de ces vastes et anciens bâtiments, construits sous plusieurs règnes. Elle fit des questions et des remarques très-judicieuses sur tout ce qu’elle voyait, et les directeurs des bâtiments, qui étaient à sa suite, en furent enchantés. »

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Exposition Louis XV à Fontainebleau en 2016
» Expo : Verberckt et l’oratoire de Louis XV à Fontainebleau
» Sèvres, exposition : La Manufacture des Lumières (2015-2016)
» Exposition Marie-Antoinette à Tokyo en 2016
» A propos du mariage de Louis XV à Fontainebleau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: En province-
Sauter vers: