Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Alliances dynastiques des Maisons de France et d’Espagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6778
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Les Alliances dynastiques des Maisons de France et d’Espagne   Mer 21 Oct 2015, 17:16


Feu d'artifice élevé sur la terrasse du jardin du château de Versailles
au sujet de l'alliance de Madame, première de France, avec le prince Don Philippe II, infant d'Espagne
Nº d'inventaire: INV.GRAV 860
Date de création : 1739
© Château de Versailles

Les Alliances dynastiques des Maisons de France et d’Espagne
(XVIe-XVIIIe siècles)


Bordeaux, 4-6 novembre 2015

Les mariages princiers cristallisent des attentes d’une importance capitale pour les équilibres en jeu dans l’Europe moderne. Ils sont d’abord des affaires familiales et dynastiques, destinées à assurer une descendance aux Maisons souveraines. Ils recoupent aussi des enjeux de prestige et de rang, à travers la recherche de parentés illustres. Ils comportent des aspects financiers qui sont parfois très lourds. Ils ont des implications politiques, car ils sont un moyen de trouver des appuis, de conclure des alliances, tout en permettant, parfois sur plusieurs générations, de préparer des successions favorables. Ils sont enfin des moments d’exaltation et de célébration du pouvoir qui mobilisent tous les arts.

A l'occasion de ce colloque, il s’agit de revenir sur le contexte politique et les implications géopolitiques de ces mariages princiers, d’étudier le processus de conclusion de ces alliances sans omettre les acteurs et les actrices impliqués dans ceux-ci, d’éclairer le destin des princesses échangées entre les différentes Maisons européennes, d’étudier la célébration de ces unions par les arts et de souligner les transferts culturels qu’elles favorisent d’une cour à l’autre.

C’est l’union de toutes les expressions artistiques éphémères ou non – peinture, architecture, musique, danse, théâtre, décors et machines, habits et costumes, feux d’artifice, carrousels, arts décoratifs, arts de la table et gastronomie – qui dessine en effet le « portrait du roi », au sens défini par Louis Marin, en une sorte d’orchestration du pouvoir politique qui culmine notamment à l’occasion de ces mariages.

Fêtes, spectacles et cérémonies à l’intérieur du palais ou dans ses jardins, à l’église ou dans l’espace urbain, régis par une étiquette rigoureuse, sont un signe de la puissance princière qu’ils théâtralisent sous le voile de la métaphore ou de l’allégorie.
Inspiré du modèle politique médicéen et de l’éducation idéale prônée par l’humaniste Baldassare Castiglione, l’absolutisme monarchique qui se développe en France et en Espagne dès le XVIe siècle est indissociable de sa représentation artistique, élaborée pour inspirer admiration, crainte et soumission.

Souvent rivales et antagonistes, les monarchies de France et d’Espagne n’en sont pas moins unies par un écheveau dense de relations familiales, de cousinages et d’entourages qui les rapproche et les relie ; leurs ramifications sans cesse recroisées se prolongent à travers toute l’Europe moderne en formant de véritables réseaux sociaux et politiques actifs ou dormants, mobilisables lorsque les circonstances l’exigent. De tels liens établissent, par-delà les clivages ou les frontières territoriales, une communauté de destin propice aux effusions festives et aux fécondations artistiques, aux échanges et aux circulations, aux transferts et aux hybridations, pouvant donner naissance à des phénomènes d’acculturation.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6778
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Mariage Bourgogne Marie-Adélaïde Savoie 1696   Mer 21 Oct 2015, 17:18

Colloque "Les Alliances dynastiques des Maisons de France et d’Espagne"
(suite)



Mariage du duc de Bourgogne, fils aîné du dauphin, avec Marie-Adélaïde de Savoie en 1696
© RMN-GP (Château de Versailles) / Droits réservés

Programme

Mercredi 4 novembre 2015

Instituto Cervantes, Bordeaux

14h – Ouverture du colloque : Juan Pedro de Basterrechea, Vice-Directeur de l’Institut Cervantes, Anne-Marie Cocula, Vice-Présidente du Conseil Régional d’Aquitaine, Jean-Paul Jourdan, Président de l’Université Bordeaux-Montaigne, Michel Figeac, Directeur du CEMMC-Université Bordeaux-Montaigne

14h30 – 1615-2015

Présidence : Philippe Loupès, Université Bordeaux-Montaigne

María Ángeles Pérez Samper, Universitat de Barcelona : Las bodas reales en las relaciones hispano-francesas de la edad moderna.

Guillaume Hanotin, Université Bordeaux-Montaigne : Entre péchés et paix universelle : le mariage de Louis XIII .

José Maria Perceval-Verde, Universitat Autònoma de Barcelona : Stratégie et image du pouvoir autour de la reine. Création, construction, développement et fin de la figure de la reine étrangère : le cas d’Anne d’Autriche.

Marc Favreau, Musée des Beaux-Arts, Bordeaux : Les portraits allégoriques et symboliques de Louis XIII et d’Anne d’Autriche : le roi, les jésuites et la jurade lors de l’entrée royale à Bordeaux en 1615.

Paul Mironneau, Château-Musée National de Pau : Représentations italiennes de la paix et des mariages franco-espagnols : iconographie et discours officiel (Rome, Florence, Bologne, 1598 – vers 1620).

Claude Mengès-Mironneau, Château-Musée National de Pau : La traversée des princesses, ou naviguer pour devenir reines : quelques exemples tirés de l’estampe et de la peinture (France, Espagne, Italie, XVIIe siècle.

Jeudi 5 novembre 2015

Archives Départementales de la Gironde

9h00 – Aux origines de la société des princes

Présidence : José Maria Perceval-Verde, Universitat Autònoma de Barcelona

Éric Tuncq, Université de Toulon, Les traités de mariage de Charles Quint et de François Ier, de çà de là les Monts : dispositions domaniales, droit des contrats et clauses de sûretés.

Aubrée David-Chapy, Université Paris IV : Le mariage de François Ier et d’Eléonore d’Autriche : négociation, enjeux et célébration d’une alliance de paix franco-impériale.

Séverine Delahaye-Greloi, Université Paris-Est Créteil: « Estando un día en Granada con El Navagero » : Les noces de Charles Quint et l’adoption de l’hendécasyllabe italien.

Présidence : Begoña Lolo, Universidad Autónoma de Madrid

Jean-François Labourdette, Université de Lille III Charles de Gaulle : Ballet diplomatique franco-espagnol autour des alliances matrimoniales entre la Maison de France et la Maison d’Autriche (1563-1572).

María Victoria López Cordón, Universidad Complutense de Madrid : Un modelo del sistema de segundogenitoras: el matrimonio entre Luisa Isabel de Francia y Felipe de Borbón.

Inmaculada Arias de Saavedra Alías, Universidad de Granada : Ecos de las alianzas dinásticas entre Francia y España en la imprenta andaluza durante los siglos XVI y XVIII.

Cinzia Cremonini, Università Sacro Cuore di Milano : Sistema europeo, dinastie “minori” ed epoche di transizione.

14h00 Mariages dynastiques, transferts culturels et continuités européennes

Présidence : María Ángeles Pérez Samper, Universitat de Barcelona

Amalia Descalzo, Universidad de Navarra : La boda de Carlos II-María Luisa de Orleans. El impacto de la moda francesa.

Begoña Lolo, Universidad Autónoma de Madrid : Bailarines franceses en los Teatros de Madrid a finales del siglo XVIII.

Susana Antón Priasco, Universidad de Buenos Aires : “Al nombre de la Reina Nuestra Señora”. La estética de los intermedios teatrales compuestos para María Luisa de Orleans a su llegada a Madrid.

La Savoie au cœur des stratégies matrimoniales des princes

Présidence : Jean-François Labourdette, Université de Lille III Charles de Gaulle

Pierpaolo Merlin, Università di Torino : Venere e Marte. Le scelte matrimoniali della dinastia sabauda tra Asburgo e Francia.

Giuliano Ferretti, Université PMF, Grenoble : Le mariage de Christine de France avec Victor-Amédée de Savoie. Les débuts d’une nouvelle politique de la monarchie en Italie du nord.

Elena Riva, Università Sacro Cuore di Milano : Les relations entre les cours de Louis XIV et de Victor-Amédée de Savoie : un mariage difficile.

Gaeto Cozzo, Università di Torino : La dimension dévotionnelle des mariages princiers entre religion, politique et diplomatie.

Vendredi 6 novembre 2015

Salle Saint-Géry, Gradignan

9h00 – L’Europe des Bourbons au XVIIIe siècle

Présidence : Victoria López Cordón, Universidad Complutense Madrid

Andrea Merlotti, Università Venaria Reale di Torino : Deux mariages forts pour une alliance faible : Marie-Adélaïde et Marie-Gabrielle entre les maisons de Bourbon et de Savoie (1696-1713).

Julián Montemayor, Université Toulouse I Capitole : Saint-Simon, agent matrimonial.

Jean Duron, Centre de Musique Baroque de Versailles : Musique de cour et réception de l’infante Anna Maria Victoria en 1722.

Présidence : Josette Pontet (Université Bordeaux-Montaigne)

Lucien Bély, Université Paris-Sorbonne : Le mariage de l’infant Philippe de Bourbon et d’Elisabeth de France, fille de Louis XV.

Hugo Lacouture, Université Bordeaux-Montaigne : Le second mariage du dauphin Louis de France, fils de Louis XV, avec Marie-Josèphe de Saxe (1746-1747) : nécessités dynastiques, enjeux stratégiques et négociations diplomatiques.

Frédéric d’Agay, historien : Les relations entre les Suarez d’Aulan et différentes branches des Suarez d’Espagne au XVIIIe siècle.

14h00 – Les stratégies des Bourbons au XIXe siècle

Présidence : Lucien Bély, Université Paris-Sorbonne

Géraud Poumarède, Université Bordeaux-Montaigne : Marier les infants de Parme : les stratégies européennes de Madame infante.

Alexandre Dupont, Université Panthéon-Sorbonne : Alliances dynastiques à l’âge démocratique. Bourbons d’Espagne et de France à la reconquête du pouvoir au XIXe siècle.

Grégoire Franconie, Université Panthéon-Sorbonne : Les mariages espagnols de 1846, le dernier pacte de famille ?

Conclusions du colloque.

Université Bordeaux – Montaigne
Organisé par Marie-Bernadette Dufourcet, Géraud Poumarède et Dominique Picco
Comité scientifique : Marie-Bernadette Dufourcet, Begoña Lolo, Philippe Loupès, Maria Angeles Pérez Samper, Josette Pontet, Géraud Poumarède
Avec le soutien de : la Région Aquitaine, l’Université Bordeaux-Montaigne, le CEMMC (Bordeaux-Montaigne), le Centre Roland Mousnier (Paris-Sorbonne), le CSIMP (Université Autonome de Madrid)

Renseignements : alfres.coordination@gmail.com http://cemmc.u-bordeaux3.fr

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12519
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Les Alliances dynastiques des Maisons de France et d’Espagne   Mer 21 Oct 2015, 17:51

Pour l'anecdote, Louis XVI exposait dans sa salle du billard ou des seigneurs trois grands tableaux chronologiques montrant la généalogie des rois de France et d'autres souverains étrangers.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6778
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Les Alliances dynastiques des Maisons de France et d’Espagne   Mer 21 Oct 2015, 18:30

Merci beaucoup cher Noisy pour ce rappel.

C'était effectivement bien dans le billard du Roi à Versailles : Deux tableaux généalogiques des Rois de France et un autre de la maison de Bourbon, peints en miniatures et montés en glaces.

L'origine de ces objets fut (entre autre) attestée par une lettre de M. de Blacas à la conservation de la bibliothèque Mazarine qui, le 16 septembre 1814, les réclamait au nom de Louis XVIII, avec seize gravures de la Chine montées en glaces, provenant également du billard.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12519
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Les Alliances dynastiques des Maisons de France et d’Espagne   Mer 21 Oct 2015, 18:37

Concernant les gravures de la chine,
Versailles et le Louvre en conservent chacun une série compléte (non exposées).

http://www.connaissancesdeversailles.org/t5376-les-batailles-de-lempereur-de-chine-qianlong?highlight=chine#59851

Quant aux tableaux généalogiques, quid de leur devenir ?

Concernant la discussion sur le billard du roi, voir le lien suivant :
http://www.connaissancesdeversailles.org/t2879-salle-de-billard-de-l-appartement-interieur-de-louis-xvi?highlight=billard

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Alliances dynastiques des Maisons de France et d’Espagne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Alliances dynastiques des Maisons de France et d’Espagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espagne - De 1820 à 1960
» Sur un marché en Espagne photos de kia
» Espagne : Adoption de la loi sur l'avortement !!!
» Gendarmerie d'Espagne
» 13e Cuirassiers en Espagne 1808-1814

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, Recherches, Etudes et Vie scientifique :: Colloques-
Sauter vers: