Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exposition "De Profundis" château Maisons-Laffitte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valmont
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1544
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Exposition "De Profundis" château Maisons-Laffitte    Mar 27 Oct 2015, 01:57

"De Profundis, Costumes de deuil à la cour de France 1683 - 1715"


http://www.monuments-nationaux.fr/en/news/headlines/bdd/actu/2690/exposition-de-profundis-costumes-de-deuil-a-la-cour-de-france-1683-1715-//

Dans le cadre des commémorations du Tricentenaire de la mort de Louis XIV (1715-2015), le Château de Maisons présente l’exposition De Profundis-Costumes de deuil à la cour de France 1683-1715.

Entre la mort de la reine Marie-Thérèse en 1683 et celle du roi en 1715, la cour prend souvent le deuil à l'occasion du trépas des membres de la famille royale, princes de sang, souverains ou princes étrangers plus ou moins proches parents du roi de France. La fin du règne de Louis XIV, avec les disparitions successives de ses descendants, est particulièrement marquée par cette atmosphère funéraire. Le noir est omniprésent, devenant ainsi une couleur à la mode. Les périodes de deuil sont strictement codifiées jusqu’aux détails vestimentaires réglés par des lois somptuaires prescrites par divers manuels et codex (religieux ou pas). Elles constituent le pendant « négatif » (comme un négatif photographique) du cérémonial solaire que la cour de France déploie aux yeux de l’Europe. L'impression de grandeur est alors magnifiée par la tristesse et la désolation dont les protagonistes sont frappés et qu'ils jouent plus ou moins sincèrement, selon un rituel réglé depuis des siècles. La cour a du mal à supporter la pénitence imposée par le temps du deuil. Alors elle trouve des moyens ingénieux d’y échapper. L'habit de deuil est détourné pour suivre les modes du jour et le luxe ambiant. Robes de cour, justaucorps, déshabillés, livrées, habits ecclésiastiques, l'ombre de la mort les assombrit tous dans une infinité de nuances de noir et les pare d'une lumière sourde et mystérieuse, scintillant comme les ondes du Styx.

Dragos Moldoveanu, costumier, a reconstitué une douzaine de ces costumes féminins, masculins, ecclésiastiques. Robes et habits de grand deuil en laine noire, robes et habits de cour de deuil en satin noir et broderies de perles, taffetas, soie ardoise brochée, brodé de dentelle, paillettes, rocailles et jais, chapes, soutanes, mozettes et rochets en moire violette et galons d’argent… sont présentés dans la chambre du roi du Château de Maisons où fut annoncée  à Louis XIV en juillet 1671 la mort de son fils, le petit duc d’Anjou.

Dragos Moldoveanu

Né le 16 novembre 1968  à   Bucarest, Dragos Moldoveanu a  suivi des cours d’arts décoratifs à  l’Ecole des Arts Appliqués N.  Grigorescu de Bucarest. Il s’installe à Paris en 1986 et se  forme auprès des décorateurs et  peintres en décor. Après une  carrière de peintre en décor  ornemaniste, il se consacre entièrement à la  conception et réalisation de vêtements historiques.  Autodidacte, il se nourrit pour ses recherches de  sources directes : mémoires, gazettes et almanachs  d’époque aussi bien que de tableaux, miniatures,  gravures et pièces de collection. Il travaille pour des particuliers, des associations,  des compagnies de théâtres et participe à des  reconstitutions historiques.  

Sa marque, CHENILLES & PAPILLONS , a pour ambition, sous  l’apparence superficielle du vêtement, de faire sortir de  leur chrysalide ces silhouettes éphémères qui animaient  cercles élégants, salons et boudoirs, des précieux du  Grand Siècle aux muscadins de la Révolution.  Dépoussiérées, leurs ailes palpitent encore pour le  plaisir de nos yeux.  Une façon d’enrichir le présent d’un voyage dans ce  passé dont l’esthétique n’arrête pas d’ouvrir ses boîtes  secrètes.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
A-Marie
Duchesse, Duc et Pair de France
avatar

Nombre de messages : 834
Age : 71
Localisation : Val de Galie
Date d'inscription : 25/05/2013

MessageSujet: Re: Exposition "De Profundis" château Maisons-Laffitte    Jeu 29 Oct 2015, 18:30

Merci Cher Valmont, alertée par votre information j'ai pu visiter deux expos à Maisons aujourd'hui. "De Profundis" et la vie quotidienne sous Louis XIV à Maisons (cette dernière se termine demain)  
L'expo "De Profundis " présente dix costumes de deuil dans la chambre du Roi. En voici quelques photos mais attention, les couleurs ne sont pas fiables, ces vêtements sont bien noirs ou gris foncé. La coloration bleue sombre est inexacte, les ondes du Styx sont mal rendues.



A gauche la robe de « grand deuil » portée pendant la première période de deuil, le « deuil de laine », sans bijoux, sans dentelles, en étamine de laine et soie est très stricte. Cependant si la jupe se soulève on constate que la sous-jupe est plus riche. Pendant le deuil le luxe continue.




Au centre la robe de cour en satin de soie, brodée de perles, jais et rocailles. Le bas de la jupe est décoré de lambrequins. La longueur de la traîne qui est amovible, correspond au rang de la dame. Vers 1685









Une veste en soie brochée (à droite de la robe de cour sur la première photo). La veste se portait sous un justaucorps ouvert les parements de la veste étant rabattus par-dessus ceux du justaucorps. Vers 1715



Justaucorps en sergé de soie, « brodé sur toutes les tailles » (sur toutes les coutures) de passementerie et chaines métallique. Il se se porte sur une veste, comme celle de l’image précédente. Il est souvent fermé jusqu’au col pendant le deuil. Vers 1715







Ce justaucorps en sergé de lin est une livrée de deuil. Toute la Maison prenait le deuil, laquets et valets portaient la livrée en noir. Vers 1690


Dernière édition par A-Marie le Ven 30 Oct 2015, 00:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1544
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Exposition "De Profundis" château Maisons-Laffitte    Jeu 29 Oct 2015, 20:38

Je vous retourne le merci chère A-Marie pour ces photos très en détail et vos commentaires instruits qui s'y rapportent. Cette expo par son affiche semblait un peu rébarbative, vous l'avez rendue attirante!

On imagine tout ce monde ainsi vêtu qui devait continuer en grand habit de faire sa cour ou en livrée de servir à Versailles, à Saint-Cyr, à Saint-Cloud puis très vite à Paris après l'annulation du testament du roi défunt.


Dernière édition par valmont le Ven 30 Oct 2015, 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
chevalier de st georges
Ecuyer


Nombre de messages : 18
Age : 68
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 01/03/2015

MessageSujet: Exposition " De Profundis " château de Maisons-Laffitte    Ven 30 Oct 2015, 09:37

Une bonne occasion pour revoir Maisons-Laffitte qui depuis plusieurs années a fait un gros efforts d acquisitions et de remeublement dans il faut bien le dire, une certaine indifférence des médias !

Cordialement
Chevalier de st georges
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exposition "De Profundis" château Maisons-Laffitte    

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposition "De Profundis" château Maisons-Laffitte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exposition "Visiteurs de Versailles" 2017-2018
» votre avis....
» Versailles et les tables royales en Europe - 3 novembre 1993
» Exposition Mme Elisabeth à Montreuil
» Exposition et Année André Le Nôtre à Versailles en 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: En province-
Sauter vers: