Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Expo Dessiner Versailles. Etudes et cartons de C. Le Brun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6592
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Expo Dessiner Versailles. Etudes et cartons de C. Le Brun   Lun 23 Nov 2015 - 11:43


LE BRUN Charles. Le Roi gouverne par lui-même*
INV 27691, Recto
© RMN-Grand Palais - Photo G. Blot

Dessiner Versailles
Études et cartons de Charles Le Brun

du 18 Novembre 2015 au 14 Février 2016
Caixa Forum Barcelone

puis à  Madrid du 16 mars au 19 juin 2016


De 1661 à 1684, le château de Versailles a abrité le plus grand chantier d’Europe, tout entier consacré à la gloire de Louis XIV. Exécutées sous la direction de Charles Le Brun, premier peintre du roi, les deux décorations les plus célèbres de cet ensemble, l’escalier des Ambassadeurs et la galerie des Glaces, sont  présentées dans l’exposition à partir d’un matériau original : les « cartons » préparatoires du peintre.

Saisis pour le roi, conservés au musée du Louvre, ces dessins à l’échelle 1:1 sont ceux qui ont matériellement servi à reporter les modèles sur la paroi préalablement enduite ou sur la toile à maroufler. Ces cartons représentent le décor de l’escalier détruit sous Louis XV, mais toujours présent dans l’imaginaire collectif. Ils rendent plus proche celui de la  galerie, dont ils trahissent les repentirs de dernière minute, parfois substantiels. Portant les marques de leur utilisation, ils révèlent les méthodes de travail de l’artiste.

130 oeuvres (dont 123 de l'entité Cabinet des dessins, 5 de l'entité Collection Edmond de Rothschild, 2 de l'entité Chalcographie) figurent à cette exposition.

Commissaire(s) : Bénédicte Gady, musée du Louvre



*Etude pour l'un des grands compartiments du décor de la voûte de la Grande Galerie, château de Versailles, 1679-1684. Le thème choisi est la glorification du Roi, représenté à travers les événements de son règne.
De nombreux dessins et cartons de Le Brun et son atelier, pouvant être liés à la galerie, sont conservés au Louvre.
Un dessin d'ensemble a été exécuté par N. Laurent et Ch.-N. Cochin (BnF, est.).
La présente étude (dépôt du Louvre à Versailles, 29 nov 1898) concerne 'Le Roi gouverne par lui-même, 1661'. Gravé par N-G. Dupuis le jeune et J.-N. Tardieu fils (cuivre à la Chalcographie, n° 1019), d'après un dessin de J.-B. Massé (Louvre, Inv. 30890). 'Etude préliminaire pour la partie inférieure de la composition 'Le Roi gourverne par lui-même'. Quelques personnages se retrouveront à la même place dans la version finale, avec quelques variantes dans les attitudes : le roi assis, Minerve, la France, Mars ainsi que le groupe d'enfants à droite. Les autres figures seront notablement modifiéees ; par exemple, la Victoire qui soulève le grand rideau tendu au-dessus du Roi, sera remplacée, plus pertinemment, par le Temps.' (Beauvais, Louvre, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, 2000, n° 477, p. 161, 162)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9005
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Expo Dessiner Versailles. Etudes et cartons de C. Le Brun   Lun 23 Nov 2015 - 12:06

Pour ceux qui sont intéressés, et compléter ce sujet, il y a eu au Louvre une exposition Lebrun nommée "Lebrun à Versailles" portant sur les dessins, dont le catalogue rRN ISBN 2-7118-2.023-8, et rempli de reproductions.


Une autre exposition à Versailles en 1991, tricentenaire de sa mort : Le décor de l'escalier des Ambassadeurs, RMN 2-7118-2393-8



Ces ouvrages doivent déjà être mentionnés dans les fonds appropriés.

Je ne me souviens plus dans quelle exposition on voyait sur les dessin à grandeur d'exécution les trous faits à l'épingle pour reporter sur les voûtes le pointillé des silhouettes
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6592
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Charles LeBrun galerie glaces Louis quatorze gouverne   Lun 23 Nov 2015 - 12:19

Oeuvre complémentaire, provenant des collections du château (figurant à l'exposition) :





Le roi gouverne par lui-même
Charles Le Brun, vers 1679
Nº d'inventaire: MV 8975
Huile sur toile. Cadre: 125 x 121,5 x 8,5 cm 103,5 x 99,5 cm
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Jean-Marc Manaï

Collection E Gavazzi ; acquis en 1998 ; entré à Versailles, 5 juin 1998

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9005
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Expo Dessiner Versailles. Etudes et cartons de C. Le Brun   Lun 7 Déc 2015 - 14:20

J'ai retrouvé les références de la précédente exposition Lebrun qui s'est tenu à Versailles au rez-de-chaussée de l'aile du nord, dont les espaces venaient d'être débarrassés des installations de Louis-Philippe.

De mémoire ce fut d'abord un état blanc clinique dans lequel se déroulèrent plusieurs expositions sur Malte, la Comédie Française et Lebrun.

Ce ne fut qu'ensuite que l'on procéda à la pose de velours frappés ou d'étoffes copiés sur des modèles XVII° pour servir de fond à un déploiements des collections, de tableaux, tous encadrés, que nous avons connus ici (ou ailleurs désormais).




Voici les averissements en tête des deux parties du catalogue, peintures et dessins.



50 peintures

quelques gravures

f
134 dessins et quelques pastels
Revenir en haut Aller en bas
André
Duchesse, Duc à brevet
avatar

Nombre de messages : 526
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Exposition Charles Le Brun Louvre-Lens 2016   Ven 11 Déc 2015 - 9:05

L'exposition, annoncée par Grande Mademoiselle, que le Louvre-Lens consacrera à Charles Le Brun en 2016, ouvrira ses portes le 18 mai pour les refermer le 29 août. Ce sera une retrospective qui permettra de présenter aussi bien sa "peinture de chevalet" (Histoire, portraits), que ses grands décors (tapisseries, cartons pour des plafonds) ou ses belles esquisses plus libres.
Les commissaires en seront Bénédicte Gady et Nicolas Milovanovic.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6592
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Charles Le Brun Barcelone exposition cartons   Lun 28 Déc 2015 - 13:03

Charles Le Brun fait ses « cartons » en Espagne

LE MONDE (28.12.2015) Par Florence Evin et Sandrine Morel (Madrid, correspondance)

http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/12/28/charles-le-brun-fait-ses-cartons-en-espagne_4838669_3246.html

Trois mois. C’est le temps durant lequel 75 « grands cartons » de Charles Le Brun, premier peintre de Louis XIV, à Versailles, seront exposés au Caixa Forum. La moitié de ces dessins préparatoires seront montrés dans les salles de Barcelone, jusqu’au 14 février, l’autre moitié à Madrid, au printemps 2016. Puis, durant trois ans – voire cinq ans –, ces cartons retourneront dans les sous-sols du Louvre, où ils resteront dans le noir, pour que la cellulose ne se dégrade pas.

Splendide et didactique, l’exposition révèle la subtilité, la grâce, la maîtrise du travail de Le Brun

L’exposition « Dessiner Versailles », organisée par la Fondation La Caixa et le Louvre, a de nombreux mérites. Splendide et didactique, elle révèle la subtilité, la grâce, la maîtrise du travail de Le Brun sur les espaces démesurés que sont, au château de Versailles, les plafonds et les voûtes de la galerie des Glaces et de l’escalier des Ambassadeurs, qui conduisait aux Grands Appartements du roi. La moitié des fameux 300 cartons, qui dormaient dans les réserves du Louvre, sont aujourd’hui restaurés et, en partie, présentés pour la première fois au public. L’opération de restauration lancée, par le Musée du Louvre, il y a vingt ans, financée autour de 60 000 euros annuels, a été abondée par La Caixa. Ce qui explique cette « première » exposition à Barcelone.

Les cartons roulés dans l’atelier du peintre avaient été saisis par le marquis de Louvois, à la mort de Le Brun, en 1690. Comme le dictait l’administration, l’œuvre du peintre du roi appartenait à la Couronne. La plupart n’avaient pas vu la lumière depuis plus de trois siècles. Quelques-uns, endommagés par la colle, jaunis par la lumière, avaient été exposés au XIXe siècle. Au dos de certaines pièces, des esquisses, études de figures, ont été découvertes.

« Cette restauration ne permet pas seulement de faire connaître les cartons, mais s’inscrit dans la conservation d’un patrimoine universel », souligne Bénédicte Gady, la commissaire de l’exposition, collaboratrice scientifique du Louvre. Ces dessins – dont certains de 3 mètres ou plus – servaient de modèles  : « On ne voit presque jamais de dessins de cette taille, car ils sont généralement considérés comme des outils de travail, pas comme des œuvres d’art, et, souvent, ne se conservaient pas. »

« Repentirs »

Telle une visite d’atelier, la scénographie montre les phases préparatoires, les dessins en petit format soumis au roi pour approbation, des croquis où les personnages sont peints, d’abord nus, avant que l’artiste n’ajoute des vêtements, ou encore les retouches de dernière minute. Parmi ces « repentirs » in extremis, la Muse de la musique a été remplacée par celle de la comédie, sur la voussure de l’escalier des Ambassadeurs, renforçant la mise en scène de l’étendue du pouvoir royal.

Les traces de stylet, qui marquent le contour des dessins sur les cartons, témoignent de leur utilisation. Ils permettent de délimiter les figures et d’en conserver les proportions. Les traces de « poinçon » – les petits trous qui suivent les lignes – correspondent, eux, aux motifs récurrents, pour lesquels les cartons seront utilisés plusieurs fois. Enfin, la poudre de charbon est utilisée pour reporter le tracé sur le mur.

Versailles à Barcelone

Les cartons sont exposés de préférence horizontalement, de manière à insister sur leur fonction d’outil de travail. Ceux déjà montrés au XIXe siècle sont restés encadrés, comme s’il s’agissait de tableaux. De grands panneaux reproduisent les murs et les plafonds du palais du Roi-Soleil, à l’intention du public qui ne connaît pas Versailles. Un parti pris salué par la presse espagnole, enthousiaste à l’idée de pouvoir « visiter Versailles à Barcelone ».

La restauration minutieuse effectuée par les spécialistes, confrontés à un matériau particulièrement fragile, est racontée dans un film diffusé dans l’exposition. « Le travail le plus long fut le retrait de la toile marouflée collée au carton, qui entraîne tension et déformation de la feuille, pour la remplacer par un carton alvéolé très léger », indique Xavier Salmon. Le directeur du département des arts graphiques du Louvre – fort de 250 000 œuvres, soit la moitié des collections du Louvre, la plupart visibles sur demande tous les après-midi au Cabinet des dessins du musée – assure que la restauration des cartons se poursuit sur les fonds propres du Louvre.

En mai 2016, au Louvre-Lens (Pas-de-Calais), plusieurs autres de ces esquisses des grands décors de Versailles provenant de l’atelier de Le Brun seront montrées, à l’occasion de l’exposition consacrée à l’artiste français.

Dessiner Versailles. Etudes et cartons de Charles Le Brun. Au Caixa Forum, 6-8, av. Francesc Ferrer i Guàrdia, Barcelone. Jusqu’au 14 février 2016.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expo Dessiner Versailles. Etudes et cartons de C. Le Brun   

Revenir en haut Aller en bas
 
Expo Dessiner Versailles. Etudes et cartons de C. Le Brun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expo Dessiner Versailles. Etudes et cartons de C. Le Brun
» Versailles expose des chrysanthèmes japonais en 2014
» Expo: Dessiner et ciseler le bronze, Jean-Louis Prieur
» MAD expo : Dessiner l’or et l’argent, Odiot orfèvre
» Comment embellir vos cartons pleins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A l'étranger-
Sauter vers: