Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne   Mar 8 Déc 2015 - 12:04


Franz Xaver Winterhalter, Premier Mai (Détail), 1851
Royal Collection Trust / © Her Majesty Queen Elizabeth II 2015

Franz Xaver Winterhalter
Un peintre au service de Leurs Majestés

Augustinermuseum ​ ​
Fribourg-en-Brisgau
Du 28 novembre 2015 au 20 mars 2016

Nul autre n’a su aborder de si près altesses royales, noblesse et personnalités. De Lisbonne à Moscou, ses portraits impressionnants décorèrent les salles d’apparat. Dans les appartements privés également, ses délicates représentations étaient extrêmement appréciées. L’artiste mondain sut appréhender les tendances actuelles de la mode, créa des icônes et établit des références de bon goût.

Franz Xaver Winterhalter (1805 – 1873) était sans doute le plus célèbre des portraitistes du XIXème siècle en Europe. Il savait saisir habilement les traits singuliers tout en dressant de gracieux portraits qui flattaient alors la clientèle influente. Ses représentations continuent jusqu’à présent à marquer de leur empreinte notre vision d’un grand nombre de personnages de l’histoire, tel et particulièrement le célèbre portrait de l’impératrice « Sisi » à la coiffure agrémentée d’étoiles.

D’origine modeste, il entame sa carrière internationale au départ de Menzenschwand en Forêt-Noire.
Malgré le prestige dont il jouissait, il resta fidèle à sa campagne natale et soutint sa famille et le village entier.

En 1987 – 1988, d’importantes expositions à Paris et à Londres célébrèrent ce talent d’exception. Aujourd’hui, c’est en Allemagne qu'une importante rétrospective de l’ensemble des œuvres de Winterhalter est présentée pour la première fois.

L’exposition rassemble des prêts majeurs provenant, entre autres, de la Royal Collection de Londres, du château de Versailles, de Vienne, de Varsovie et de Berlin.

L’exposition est réalisée en coopération avec le Palais de Compiègne et le Muséum of Fine Arts à Houston (Texas).


Augustinermuseum
Augustinerplatz
79098 Freiburg im Breisgau
Tel.: +49 (0)761 / 201-2531
@stadt.freiburg.de
http://www.freiburg.de/pb/,Lfr/237748.html

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: duchesse Orléans Hélène Mecklembourg Schwerin Winterhalter   Mar 8 Déc 2015 - 12:07

Parmi les portraits provenant des collections du château, nous retrouvons notamment :


La duchesse d’Orléans née princesse Hélène de Mecklembourg-Schwerin
Nº d'inventaire: MV 5201
Auteur : Winterhalter, Franz-Xaver
Emplacement : Aile Nord, salles XIXe salle 8 (jardin)
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Commandé par Louis-Philippe en 1839 ; exposé au Salon de 1839, n° 2127 ; collection de Madame Adélaïde ; entré à Versailles après 1848.

Cette princesse fut la dernière à avoir occupé la Petit Trianon, avec son époux Ferdinand, duc d’Orléans (1810-1842), fils aîné de Louis-Philippe et héritier du trône. Fille de Frédéric (1778-1819), prince héritier du grand-duché de Mecklembourg-Schwerin, elle fut élevée par sa belle-mère la princesse Augusta de Hesse-Hombourg. Rien ne la prédisposait à devenir l’une des princesses les plus en vue de son temps. Bien que réputée laide – « pas jolie mais très agréable… belle tournure, mais allemande », écrit la princesse de Ligne -, elle fut mariée à Fontainebleau en 1837 au duc Ferdinand, auquel elle donna deux enfants, Philippe (1838-1894), titré comte de Paris, titre relevé pour lui, et Robert (1840-1910), duc de Chartres.

Sur le très flatteur portrait de Winterhalter, qui joue sur les harmonies de dentelles et de soie blanches, la jeune duchesse, jeune mère radieuse, est représentée portant dans ses bras son premier fils.

Elle n’aimait guère le séjour de Trianon, qu’elle trouvait triste, allant jusqu’à parler d’exil dans ses lettres. Pourtant, l’architecte Nepveu avait, suivant les conseils du roi, entièrement rénové et remanié le décor du château, qui datait de l’Empire. Certes, elle réutilisa le mobilier de Marcion, livré en 1810 pour Marie-Louise, mais on y avait placé de nouvelles soieries, et elle-même y ajouta quelques meubles à la mode, le plus souvent en palissandre, en particulier dans le boudoir. Ces meubles, œuvres de Louis-Edouard Lemarchand, ont été récemment restaurés et remis en place dans le petit château, mais à l’étage d’attique, l’étage noble étant consacré à la reine. Comme le couple royal au Grand Trianon, le couple d’Orléans dormait dans un grand lit en bois doré qui datait de l’Empire. Le caractère quelque peu hétéroclite de ce mobilier de différents styles, correspond bien au goût de la Monarchie de Juillet, marqué par l’éclectisme et l’historicisme.

Bien qu’assez peu appréciée par la famille royale, la duchesse d’Orléans, veuve depuis 1842 suite à la mort accidentelle de son époux à la barrière de Neuilly, montra un grand courage lors de la Révolution de 1848, tentant de faire accepter son fils par les chambres. Mais elle dut partir en exil, d’abord en Allemagne puis en Angleterre où, réconciliée avec la famille royale qui résidait à Claremont, elle s’installa au château de Richmond, où elle mourut.

( Sources :  J. Benoit. Les Dames de Trianon, 2012. Versalia, 2012 p. 19-40)

Parmi les sujets connexes :
Attique du Petit Trianon, boudoir de la duchesse d'Orléans
Petit Trianon : Entresol et Attique


A suivre ...

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur de Marigny
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 99
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne   Mar 8 Déc 2015 - 13:10

L'exposition sera ensuite présentée à Compiègne.

Pour mémoire, il y avait eu au Petit-Palais dans les années 1990 une exposition sur Winterhalter
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12369
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne   Mar 8 Déc 2015 - 13:44

Merci pour l'info,
Pour l'heure non annoncée sur le site du château.
Probablement à la rentrée 2016.
Une visite forum sera organisée à cette occasion.

Cher Marigny,
Parlez-vous de celle qui s'est tenue au Petit Palais :
Franz Xaver Winterhalter et les cours d'Europe de 1830 à 1870
12 février - 7 mai 1988


C'est donc l'exposition d'un temps que les moins de 27 ans ne peuvent pas connaitre !!!

Au passage, le château de Versailles organise parfois des visites thématiques autour de Winterhaler.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.


Dernière édition par M. de Noisy le Jeu 10 Déc 2015 - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne   Mar 8 Déc 2015 - 14:11

Oui, il s'agit d'ailleurs de la même rétrospective, mentionnée en introduction, qui avait eu lieu à Londres, à la National Portrait Gallery, du 30 octobre 1987 au 10 juin 1988 avant d'être présentée au Petit Palais (du 11 février au 7 mai 1988).

Après Houston (Texas) où la nouvelle exposition se tient au Museum of Fine Arts de la mi-avril au mois d'août 2016.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Adrien
Vicomtesse, Vicomte
avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: aiguiere porcelaine celadon bronze dore louvre 1730   Mar 8 Déc 2015 - 17:43

Sur la console sur laquelle s'accoude la duchesse d'Orléans, une des aiguières de porcelaine de Chine et bronze doré aujourd'hui conservées au Louvre.


Paire d'aiguières
Paris, vers 1730
Porcelaine céladon et bronze doré
H. : 60 cm. ; L. : 25,50 cm.
versement du mobilier national, 1901
Paris, musée du Louvre

Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Claire Emilie Donnel Aguado Marismas Winterhalter   Jeu 10 Déc 2015 - 17:26

A l'exposition de Fribourg-en-Brisgau, nous trouvons également :



Marie-Claire-Emilie Mac Donnel, vicomtesse Aguado, marquise de Las Marismas
Nº d'inventaire: MV 6726
Date de création : 1852
huile sur toile : 112 x 85 cm cadre: 170 x 118 x 12 cm
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Ce portrait provient des collections du duc de Montmorency. Légué sous réserve d'usufruit (26 juin 1942), il est entré à Versailles le 26 août 1963. Depuis 2005, il est (habituellement) exposé dans les salles Second Empire pour illustrer la cour des Tuileries, à l'attique nord.

Marie Claire Emilie Mac Donnel
est née le 24 octobre 1817,en Algérie.
Elle épousa Alexandre, vicomte Aguado, marquis de Las Marismas (en 1842). Photographe, consul anglais à Alger, il naquit le 9 août 1830 au Château de Prit-Bourg (Evry 91), et mourut à Paris, le 19 mai 1893, à l’âge de 62 ans.

De leur union naquit Ida Marie Carmen Aguado y Mac Donnel (1847-1880); qui épousa le 4 juin 1866 Adalbert de Talleyrand-Périgord, Duc de Montmorency (1837-1915).

La marquise de Las Marismas décéda le 23 avril 1905 à Paris, à l’âge de 87 ans. Elle avait été l'une des Dame d'Honneur de l'Impératrice Eugénie. Nous la retrouvons dans le célèbre tableau peint par Winterhalter en 1855, ci-dessous :



L'impératrice Eugénie entourée de ses dames d'honneur
(baronne de Pierres, princesse d'Essling, vicomtesse de Lezay-Marnésia, marquise de Montebello, duchesse de Bassano,
baronne de Malaret, marquise de Las Marismas, marquise de Latour-Maubourg)
Winterhalter Franz Xaver (1805-1873) signé, daté 1855
H. 300 ; L. 420.
© RMN-Grand Palais (domaine de Compiègne) / Droits réservés

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Marie Carmen Aguado Donnel Montmorency Winterhalter   Jeu 10 Déc 2015 - 17:33

Ainsi que :



Ida Marie Carmen Aguado y Mac Donnel
Duchesse de Montmorency

Nº d'inventaire: MV 6725
Date de création : 1860
huile sur toile : 92,5 x 73 cm cadre: 132 x 99 x 15 cm
© EPV

Ce portrait faisait partie des collections de la famille du duc de Montmorency, au château de Valençay. Légué sous réserve d'usufruit, il est entré à Versailles le 29 décembre 1969. Depuis 2005, il est (habituellement) exposé dans les salles Second Empire pour illustrer la cour des Tuileries, à l'attique nord.

Fille unique d'Alexandre Aguado de Las Marismas (1830-1893) et de Marie-Claire-Emilie Mac Donnel (1817-1905) ci-dessus, elle naquit en 1847 et épousa le 4 juin 1866 Adalbert de Talleyrand-Périgord (1837-1915), 6ème Duc de Montmorency (14 mai 1864). De ce mariage naquit Louis de Talleyrand-Périgord, Duc de Montmorency (1867-1951).
Ida Marie Carmen Aguado y Mac Donnel, duchesse de Montmorency mourut en 1880, à l’âge de 33 ans.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Louis-Philippe Charte 1830 Winterhalter   Ven 18 Déc 2015 - 12:10


Louis-Philippe Ier, roi des Français et la Charte de 1830
Nº d'inventaire: MV 5219
huile sur toile : 263,5 x 189 x 5 cm
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Commandé par Louis-Philippe pour le musée historique de Versailles en 1839.
Daté et signé : FR WINTERHALTER.1839

Winterhalter était arrivé à Paris en 1834. C'est à Louis-Philippe qu'incombe le choix de l'artiste.

Le roi est représenté en pied devant une vue du parc de Saint-Cloud.
Posant un peu de trois quarts, le regard tourné vers le spectateur, il est vêtu de son uniforme de lieutenant général, et serre sous son bras gauche son bicorne orné de la cocarde tricolore. Il porte l’écharpe de moire rouge, les croix et la plaque brodée de la Légion d’honneur où figurent des drapeaux tricolores.
Sa main droite est posée sur la charte de 1830 placée sur une table à côté de la couronne fermée, du sceptre et de la main de justice.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Marie-Amélie Bourbon reine Français Winterhalter   Ven 18 Déc 2015 - 12:11


Marie-Amélie de Bourbon, reine des Français
Nº d'inventaire: MV 5111
huile sur toile :  218,5 x 142,5 cm ; cadre: 227 x 152 x 7 cm
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Commandé par Louis-Philippe pour le musée historique de Versailles en 1841.
Daté signé FR.WINTERHALTER FECIT PARIS 1842
Exposé au Salon des artistes français, à Paris, en 1842.

Selon la tradition, c'est la reine Marie-Amélie qui aurait décidé de donner une chance à notre peintre en lui commandant son portrait. Ce dernier est toutefois postérieur à celui du roi.

(Claire CONSTANS, Les Peintures. Musée national du Château de Versailles, Paris, RMN, 1995.
Marie d'Orléans, 1813-1839: Princesse et artiste romantique. Musée du Louvre, 2008)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Léopold Belges Winterhalter 1840   Jeu 7 Jan 2016 - 11:58


Léopold Ier, roi des Belges
Nº d'inventaire: MV 6510
huile sur toile : 276,5 x 182 cm
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Portrait commandé par Louis-Philippe pour le musée historique de Versailles, et exécuté en 1840.
Daté et signé : F.WINTERHALTER-PARIS.1840

Né Léopold Georges Christian Frédéric de Saxe-Cobourg-Saalfeld à Cobourg (prince allemand de la maison de Saxe-Cobourg et Gotha) le 16 décembre 1790, élu par le Congrès Belge le 4 juin 1831, il devint officiellement le premier roi des Belges le 26 juin 1831.
Il épousa la princesse Louise Marie Thérèse Charlotte Isabelle d’Orléans (1812-1850), fille aînée et le second enfant de Louis-Philippe et Marie-Amélie, le 9 août 1832, au château de Compiègne. De ce mariage naquirent 4 enfants, dont Léopold, duc de Brabant (1835-1909), roi des Belges en 1865, qui épousa l'archiduchesse Marie-Henriette d'Autriche (1836-1902).
Léopold mourut le 10 décembre 1865 au palais de Laeken.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Charlotte de Belgique Winterhalter   Mer 20 Jan 2016 - 17:27


Marie Charlotte Amélie Augustine Victoire Clémentine Léopoldine de Belgique
Nº d'inventaire: MV 5104
huile sur toile : 73,5 x 59 cm cadre: 90 x 75,5 x 4,5 cm
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Commandé par Louis-Philippe pour 1200 francs, le 3 septembre 1843, pour sa collection.
Ce portrait est entré à Versailles après le règlement de sa succession.

La princesse Charlotte de Belgique (1840-1927) est la cadette des enfants du roi Léopold 1er des Belges (ci-dessus) et de Louise d'Orléans, fille de Louis-Philippe et marie-Amélie.
Élevée à la cour de Bruxelles, elle épousa en 1857 l'archiduc Maximilien de Habsbourg (1832-1867), frère cadet de l'empereur François-Joseph, et accompagna son époux au Mexique, dont il fut nommé empereur en 1864. Rentrée en Europe, elle y apprendra son exécution en 1867, et, très marquée par cette expérience mexicaine, sombrera dans l’aliénation mentale.

Comme celui de son cousin germain, Philippe de Wurtemberg, présenté également (ci-dessous) et auquel il fait pendant, ce portrait était destiné à leurs grands-parents maternels, le roi Louis-Philippe et la reine Marie-Amélie. Et comme le jeune prince, la petite Charlotte est représentée assise sur un gros coussin de velours rouge, vêtue d'une simple robe de mousseline blanche, bordée de dentelle, et rehaussée sur l'épaule droite d'un gros nœud de ruban bleu, retenant de son bras une brassée de fleurs, roses et jacinthes. Le portrait de Winterhalter est d'autant plus émouvant que le regard de la jeune princesse est déjà marqué de cette inquiétude qui la mènera vers la folie.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Philippe de Wurtemberg Winterhalter    Mer 20 Jan 2016 - 17:28


Philippe-Alexandre-Marie, duc de Würtemberg
Nº d'inventaire: MV 5203
huile sur toile : 73,5 x 59 cm cadre: 89 x 75 x 4,5 cm
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Commandé par Louis-Philippe pour 1200 francs, le 30 décembre 1841, pour sa collection.
Ce portrait est entré à Versailles après le règlement de sa succession.

Philippe de Wurtemberg (1838-1917), est le fils unique né du mariage de Marie d’Orléans (1813-1839), fille cadette du roi Louis-Philippe, et du duc Alexandre de Wurtemberg (1804-1881). Ayant perdu sa mère très jeune, il fut néanmoins élevé en France, dans la religion catholique, sous le regard de ses grands-parents maternels, le roi Louis-Philippe et la reine Marie-Amélie, jusqu’à la révolution de 1848. Il dut suivre alors sa famille en exil, et passa de longues années en Angleterre, avant de succéder à son père comme duc de Wurtemberg.

Le petit garçon, âgé de trois ans, et orphelin de mère depuis deux ans déjà, est représenté vêtu d'une grande blouse algérienne, mise à la mode par l'occupation de ce pays par la France, à laquelle contribuèrent ses oncles, les ducs d'Orléans et de Nemours, le prince de Joinville, et les ducs d’Aumale et de Montpensier.
La fragilité du jeune prince est tempérée par le maintien, le sérieux et la détermination de son regard, surprenants dans un portrait d'enfant.

Cette œuvre est une répétition destinée à ses grands-parents d'un premier portrait, sans doute commandé à l'artiste par le père du jeune prince pour fixer les traits de son héritier, resté à Paris.

(Source : EPV)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12369
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne   Lun 29 Fév 2016 - 11:15

Vu hier sur ARTE un beau documentaire sur la carrière de Winterhalter avec des vues des salles d'histoire d'attique de Versailles et une intervention de M. Lacaille.
Intéressant préambule à la future exposition à Compiègne.

A revoir en replay.
http://www.tv-replay.fr/28-02-16/franz-xaver-winterhalter-le-peintre-de-sissi-arte-11449039.html

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9187
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne   Lun 29 Fév 2016 - 14:10

C'est effectivement un fort intéressant reportage.

Laure Chabanne conservatrice au château de Compiègne n'a pas manqué de signaler combien le tableau de l'impératrice entourée des dames d'honneur du palais était le plus important des collections de Compiègne et que l'on venait du monde entier pour l'admirer (au cas ou Fontainebleau aurait gardé quelque espoir Very Happy  l'achat de la copie de la collection Forbes s'impose).

A voir.

Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne   Lun 29 Fév 2016 - 16:59

La discussion relative à la copie du tableau de Winterhalter se poursuit dans le sujet ad-hoc : Vente de la collection Forbes

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12369
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Exposition Franz Xaver Winterhalter, Compiegne   Lun 24 Oct 2016 - 13:45

Après Fribourg et Houston, l'exposition Winterhatler débarque à Compiègne !!!

Le Second Empire dépeint par Winterhalter au Palais de Compiègne

C’est le portraitiste officiel du Second Empire. L’œuvre de Franz Xaver Winterhalter (1805-1873) est mise en lumière depuis ce vendredi, et jusqu’au 15 janvier, dans le cadre exceptionnel du Palais impérial de Compiègne. Un lieu où l’artiste, proche de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie, avait ses habitudes. Le peintre et critique belge, Alfred Stevens, disait de lui : « Sa spécialité est de peindre les reines et les princesses du monde entier. On dirait qu’à toute tête Auguste il faut la consécration du pinceau de Winterhalter. »


Portrait de la marquise de Las Marismas, comtesse Agaudo (1817-1855)
Dépôt du musée de Versailles
Compiègne, château

Cette exposition est l’occasion de présenter trente-huit œuvres, propriétés du Palais de Compiègne, mais aussi des toiles prêtées par le musée du château de Versailles, le musée Jacquemart-André à Paris, le château royal-musée de Varsovie…
et même la reine Elisabeth II avec une œuvre qui permet de découvrir la reine Victoria dans toute sa splendeur.


Portrait en buste de l'impératrice Eugénie
Compiègne, château

« Le palais de Compiègne est la demeure qui symbolise le Second Empire. Cette exposition va nous permettre de montrer des œuvres connues, que l’on retrouve souvent dans les livres d’Histoire sans savoir qu’elles ont été peintes par Winterhalter », souligne Gilles Grandjean, conservateur du musée du Second Empire au Palais de Compiègne.


Compiègne, château

Ainsi, le visiteur pourra retrouver l’imposant tableau de près de 3 m sur 4,20 m « L’Impératrice Eugénie entourée de ses dames d’honneur », conservé par le Palais depuis 1952 et dont une copie a été vendue à la vente aux enchères Christopher Forbes pour 161 400 €.
Une aquarelle sur crayon noir de l’Impératrice, acquise par le Palais lors de cette prestigieuse vente publique sera également présentée. « Une pièce unique », selon le conservateur.

Jusqu’au 15 janvier, au Palais impérial de Compiègne.
Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10 heures à 18 heures.
Tarif : 9,50 €, 7,50 €, gratuit pour les moins de 26 ans et le premier dimanche de chaque mois.

www.musees-palaisdecompiegne.fr

leparisien.fr

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Impératrice Eugénie entourée dames honneur Winterhalter   Lun 24 Oct 2016 - 18:34

Citation :
... l’imposant tableau de près de 3 m sur 4,20 m « L’Impératrice Eugénie entourée de ses dames d’honneur », conservé par le Palais depuis 1952

... qui s'imposait de lui-même pour l'affiche de l'exposition à Compiègne !


Liens connexes sur le forum :

Parutions en 2015 : http://www.connaissancesdeversailles.org/t6242p50-parutions-en-2015?highlight=winterhalter+dames#87321
Vente de la collection Forbes consacrée au Second Empire : http://www.connaissancesdeversailles.org/t6706-vente-de-la-collection-forbes-consacree-au-second-empire?highlight=winterhalter+dames#90597

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
jacob pierre
Princesse, Prince Etranger


Nombre de messages : 1598
Age : 57
Localisation : belgique
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne   Lun 24 Oct 2016 - 18:42

Dans le portrait présenté ci-dessus par M. de Noisy, l'impératrice arbore, ce me semble le somptueux collier avec les énormes poires des bijoux de la Couronne de France.
Revenir en haut Aller en bas
http://pierre.jacob@7090.be
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12369
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: bijou joyaux diamants couronne collier parure perle   Lun 24 Oct 2016 - 19:49

Il semble bien que oui cher Jacob Pierre

Voici la photo du collier de la parure de perles des joyaux de la couronne



_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
jacob pierre
Princesse, Prince Etranger


Nombre de messages : 1598
Age : 57
Localisation : belgique
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne   Mar 25 Oct 2016 - 2:17

Merci cher Noisy comme vous le dites cela y ressemble fortement.!!! quelle tristesse que cette dispersion imbécile. ...
Revenir en haut Aller en bas
http://pierre.jacob@7090.be
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4737
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne   Sam 6 Mai 2017 - 19:53

Quelques images de l'exposition Winterhalter en provenance de l'agence d'architecture MAW :











Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exposition Franz Xavier Winterhalter, Compiegne
» Portraits par Franz Xaver Winterhalter
» FROSSARD (François-Xavier) Colonel 3è Dragons Fontainebleau
» chienne qui a été volé A l'exposition canine de Nantes
» Exposition virtuelle BNF: exploitation?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: En province-
Sauter vers: