Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exposition Versailles et l’Indépendance américaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6514
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Lun 11 Jan 2016 - 18:52


Siège de Yorktown, 17 octobre 1781
Auguste Couder
© EPV

Exposition :
Versailles et l’Indépendance américaine

5 juillet 2016 - 2 octobre 2016
Galerie des Batailles

Cette exposition se propose de montrer l'importance des relations franco-américaines à la fin de l'Ancien Régime.

En aidant les insurgés, le roi Louis XVI montrait qu'il était favorable aux idées nouvelles. Et le château de Versailles, au centre du pouvoir et du gouvernement de la France, fut un lieu majeur de l'indépendance et de sa promotion pendant presque une décénnie.

L'alliance politique et militaire entre la France et les Etats-Unis eut une influence durable sur les canons artistiques ; aucun art ne sera traité de majeur et de mineur, car l’engouement pour l’Amérique a trouvé un champ particulier dans les objets de la vie de Cour et dans les affiches populaires américaines, anglaises et françaises.


l'exposition se déclinera en cinq sections :


1/ L’Indépendance américaine au coeur des
relations internationales
2/ L’Indépendance américaine à Versailles
3/ Le conflit mondial
4/ La bataille décisive : Yorktown et le traité de Versailles de 1783 5/ L’Indépendance américaine au XIXe siècle aux Etats-Unis et en France.

Commissariat : Valérie Bajou, Conservateur en chef au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

(EPV)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.


Dernière édition par Grande Mademoiselle le Jeu 18 Fév 2016 - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur de Marigny
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1597
Age : 99
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Lun 11 Jan 2016 - 21:22

Cette exposition occupera la seconde moitié de la galerie, là ou sera installée la scénographie, pour reprendre un mot à la mode.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1754
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Lun 11 Jan 2016 - 22:33

Cette alliance franco-américaine avait pour but d'affaiblir le Royaume-Uni et de venger la perte de l'Empire colonial de Louis XV. L' «amour» de Louis XVI pour la liberté américaine, c'est du real-politick.
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1454
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Lun 11 Jan 2016 - 22:55

C'était surtout scier la branche sur laquelle il était assis, puisque que la Constitution américaine de 1787 puis la Déclaration des Droits du 21 août 1789 (liberté de presse, de parole, de religion, de réunion, le droit de porter des armes, et le droit de propriété) allaient devenir la Déclaration des Droits de l'homme et du Citoyens en France qq jours plus tard et la Constitution républicaine en septembre 1792.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2374
Age : 42
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Lun 11 Jan 2016 - 23:18

Procédé dont les insurgents ne furent pas dupes cher Voyageur, eux qui négocièrent le Traité de Paris reconnaissant leur indépendance avec les anglais... dans le dos des Français alors en négociation avec ces mêmes anglais à Versailles.

Les Etats-Unis se révélaient déjà au monde.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12011
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Ven 18 Mar 2016 - 18:46

Hasard ou coïncidence,

l'étude Rouillac mettra en vente le dimanche 12 juin 2016 un ensemble d'oeuves liées à la guerre d'indépendance américaine venant pour partie des familles Rochambeau et Vergennes.

Peut-être l'occasion pour Versailles d'enrichir son fonds sur ce thème,
A suivre donc ...

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6514
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Mer 23 Mar 2016 - 7:36



Détail de La Prise de Yorktown, le 19 octobre 1781, 1785, Louis Nicolas Van Blarenberghe, château de Versailles.
Gouache exécutée d'après les dessins faits sur les lieux par Alexandre Berthier, père du maréchal ; collection de Louis XVI.


Nº d'inventaire: INV.DESS 883
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Daniel Arnaudet




Télécharger le dossier de mécénat : http://www.chateauversailles.fr//resources/pdf/fr/mecenat/Dossier-Versailles-et-lindependance-americaine.pdf

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2374
Age : 42
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Mer 23 Mar 2016 - 9:21

Bien sûr, l'exposition ne pouvait commencer un 4 juillet, jour de fermeture Wink
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6514
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Mer 23 Mar 2016 - 9:26

Et cependant il y aura du monde pour la découvrir, c'est le jour de l'inauguration !

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12011
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: siege york town lafayeere rochambeau washingthon    Jeu 19 Mai 2016 - 7:46


SIÈGE DE YORK-TOWN. d'après le tableau de Louis-Charles-Auguste Couder, élève de David, commandé en 1836 par le roi Louis Philippe pour la galerie des batailles du château de Versailles. (460 x 540 cm.)

Le marquis de Saint Simon présente à Washington un plan - en présence de son état major dont Lafayette - en compagnie de Rochambeau qui indique la marche à suivre. Cette attitude de Rochambeau est basée sur la gouache de 1784 peinte par Louis van Blarenberghe, dont un exemplaire est conservé à Versailes et le second offert par le Roi à Rochambeau, vendue aux enchères à Cheverny en 2003.

Ce geste de Rochambeau sera repris par Fernand Hamar pour la statue en bronze du commandant en chef des armées françaises, pour orner les villes de Washington face à la Maison Blanche, New Port, et de Vendôme.

Observons le jeune cartographe en bas à droite avec son étui à cartes et ses appareils de mesure et de relevé.

Gravure sur acier par Jean Mathias Fontaine (1791-1853) sur feuille insolée, coupée dans la marge inférieure.
Haut. 26,5, Larg. 37,5 cm. Joint feuille imprimée : prise d'York-Town (19 octobre 1781).

Estimation : 100 €

A propos de la vente
28ème VENTE GARDEN PARTY - 2nd jour
Lundi 13 juin à 14h30 à MONTBAZON
Château d'Artigny
92, rue des Monts, 37250 Montbazon

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1454
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: médaille Indépendance américaine par Dupré   Jeu 19 Mai 2016 - 13:30

Même vente que post précédent, avec pour ce lot un certificat de sortie du territoire français.
Le sculpteur Augustin Dupré réalise, à la demande de Franklin, une médaille pour rendre hommage à la France et célébrer l’Indépendance de l’Amérique. La médaille porte le nom de "Libertas americana", elle représente un visage de femme les cheveux au vent et le bonnet de la liberté au bout d’une lance appuyée sur l’épaule.
On remarquera au verso, Minerve tenant le bouclier fleurdelisé français combattant le lion de l'armée britannique avec à ses côtés, Hercule enfant, symbole des Etats Unis, étranglant deux serpents.  

NON SINE DIIS ANIMOSUS INFANS, est un vers d'Horace tiré de son ode Descende Caelo, "sans les dieux l'enfant, n'est point courageux".
La signature de Dupré figure aux pieds du lion.

Lot 342, estimation 40/60 000 E



Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6514
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: amiral François Joseph Paul Grasse 1820 Girodet Trioson   Jeu 19 Mai 2016 - 15:15


Montbazon 13 juin 2016

348. Ecole FRANCAISE vers 1820, entourage de Anne-Louis GIRODET-TRIOSON (Montargis, 1767- Paris, 1824). Portrait de l'amiral François Joseph Paul de Grasse, marquis de Grasse Tilly.

Toile d'origine. Haut. 55, Larg. 45 cm. (accident).
Est. 2 000 - 3 000 €
L'amiral de Grasse est un héros de la guerre d'indépendance des Etats-Unis.

Né le 13 septembre 1722 au château des Valettes du Bar (Alpes-Maritimes), il est reçu dans l'ordre hospitalier et militaire de Saint-Jean de Jérusalem, à l'âge de 11 ans. En 1740, il entre au service du roi de France, dans la Marine royale. Lors de la guerre de Succession d'Autriche et la guerre de Sept Ans, il assure plusieurs commandements. Nommé lieutenant-général des armées navales en 1781, ses actions menées dans la baie de la Chesapeake permettent, en octobre 1781, la victoire de Yorktown contre les anglais.
C'est une étape décisive de la guerre d indépendance. Battu aux Antilles par la flotte britannique à la bataille de Saintes, en avril 1782, et fait prisonnier, de Grasse sert d'émissaire au roi Georges III auprès de la cour de Versailles.
Disgracié, il décède au château de Tilly dans les Yvelines, le 11 janvier 1788.

Deux portraits de l'amiral de Grasse sont relativement connus, un par Joseph Boze (musée de la coopération franco-américaine à Blérancourt), et un autre rétrospectif par Jean-Baptiste Mauzaisse au château de Versailles (1842).


François-Joseph-Paul , comte de Grasse (1722-1788)
Jean-Baptiste Mauzaisse (1784-1844)
MV 3932 91,5 x 80,3 cm huile sur toile
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Daniel Arnaudet

Portrait commandé par Louis-Philippe pour le musée historique de Versailles en 1842.
Ce portrait était exposé dans la salle de l'indépendance américaine inaugurée en 1919
Sujet connexe : Galeries historiques : La Salle de l'indépendance Américaine

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6514
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Marquis Bouchet guerre d'Indépendance Brevet Rochambeau   Jeu 19 Mai 2016 - 16:21

Toujours dans l'actualité des ventes, à Bruxelles :


Ferraton 20 mai 2016

59. Le Marquis du Bouchet et la guerre d'Indépendance des Etats-Unis.

Ordre royal et militaire de Saint-Louis.
Brevet de chevalier décerné à Denis Jean Florimond Langlois de Mautheville, marquis du Bouchet.
Feuillet 4° sur peau de vélin, imprimé et complété à l'encre, signé par Louis XVI "Louis" et daté de "Versailles, 12 août 1783".

Brevet de nomination adressé au même en tant qu'aide-major général du corps de troupe envoyé, comme auxiliaire, aux États-Unis d'Amérique sous les ordres de Rochambeau.

Le document est daté de "Versailles, le 1er mars 1780
;

signé "Louis" et "Montbarrey" [Alexandre Marie Eléonor de Saint-Mauris-Montbarrey [1732-1796], Secrétaire d'État à la Guerre de 1777 à 1780 sous Louis XVI. Sous cadre en imitation acajou.

Le Marquis du Bouchet (1752-1826), entre en service le 1er juillet 1767, dans l'arme du génie, et en 1768, il devient aspirant au corps royal d'artillerie, il passe lieutenant dans le régiment Marche-Prince infanterie, avec lequel il fait la campagne de Corse en 1770. En 1776, il passe avec l'agrément de la cour de France, au service des États-Unis d'Amérique.

Il est nommé par le général en chef Gates au grade de major du corps des grenadiers américains, sur le champ de bataille de Saratoga le 7 octobre 1777, confirmé par le congrès américain le 5 septembre 1778. De retour en France, il est attaché en tant que capitaine au régiment de Conti le 22 janvier 1779, puis il devient aide de camp du général Rochambeau, commandant sur les Côtes l'avant-garde de grenadiers et de chasseurs de l'armée qui, sous les ordres du comte de Vaux, était destinée à faire une attaque sur l'Angleterre. Le 1er mars 1780, il est nommé aide-major général du corps de troupe envoyé, comme auxiliaire, aux États-Unis d'Amérique, et le 13 juin 1783, il passe lieutenant-colonel au sein de l'état-major de l'armée.

Sur la recommandation du général Washington, qui l'avait signalé comme « un officier plein de zèle, d'intelligence et de bravoure », il est fait chevalier de Saint-Louis le 12 août 1783, et chevalier de l'ordre de Cincinnatus le 14 mai 1784 bien qu'il ne soit pas colonel, condition requise pour l'obtenir. De retour en France en 1788, il est appelé par le prince de Condé en qualité d'aide major général de l'infanterie, rassemblé au camp de Saint-Omer. Il obtient le grade de colonel ainsi que celui d'adjudant-général le 1er avril 1791, et il prend le commandement du 21e régiment d'infanterie, qu'il quitte au mois d'août suivant pour émigrer et aller rejoindre le prince de Condé à Worms.
Il est employé d'abord comme officier d'état-major au corps de ce prince, puis il obtient le commandement de la compagnie noble de Guienne. Il est promu général de brigade le 15 juin 1794. De retour en France en 1802, suite à l'amnistie accordée aux émigrés, il reprend du service le 26 août 1809, comme colonel commandant d'armes à Ypres, puis à Bréda en Hollande.
Rentré en France en février 1814, le roi Louis XVIII, le confirme le 23 août dans son grade de maréchal de camp, il le fait chevalier de la Légion d'honneur le 28 septembre 1814 et officier de l'ordre le 17 janvier 1815. Il est admis à la retraite le 9 février 1815.

Ens. 2 pièces. Estimation : 50 € / 75 €

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6514
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: rayneval 1782 Benjamin Franklin Morris Joly Fleury Vergennes   Mar 7 Juin 2016 - 7:33

Dans l'actualité des ventes, chez Ader le 23 juin 2016 :


http://www.connaissancesdeversailles.org/t6709p500-ventes-aux-encheres-2016?highlight=rayneval#96399

547. Joseph-Mathias Gérard de Rayneval (1736-1812) juriste et diplomate, premier commis au ministère des Affaires étrangères. L.A.S., Versailles 7 février 1782 ;

2 pages in-4. Estimation : 150 € / 200 €

Addendum
:

Lettre relative à la jeune République américaine, évoquant son ministre plénipotentiaire à Versailles, Benjamin Franklin, son surintendant des Finances, Robert Morris, ainsi que l’homologue français de ce dernier, Jean-François Joly de Fleury, et le ministre des Affaires étrangères, le comte de Vergennes.

« M. Franklin recevra demain matin une lettre ministérielle qui abandonne à sa direction, selon le vœu de M. Morris, les fonds qui restent encore de l’emprunt de Hollande : cette lettre est accompagnée de l’état de la situation du Congrès. M. Franklin est renvoyé à M. Joly de Fleury pour les mesures à prendre pour afficher les instructions de M. Morris dont M. le Cte de Vergennes a informé le ministre des finances »...

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2406
Age : 44
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Mer 29 Juin 2016 - 18:46

Bonsoir

le Candélabre de l'indépendance Américaine sera présent à cette exposition car j'ai vu son bon d'enlèvement dans le cabinet d'angle du Roi et de plus je conseille vraiment d'aller voir cette expo car j'ai eu la chance de voir son installation

Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 8907
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Jeu 30 Juin 2016 - 15:57

Aurait-on changé l'affiche?
tweet du jour


détail du tableau d'Auguste Couder, Le siège de Yorktown, 17 octobre 1781
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2406
Age : 44
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Lun 4 Juil 2016 - 17:14

Bonjour

Voici des photos de la Page "Château de Versailles" sur fb

https://www.facebook.com/ChateauVersailles.magazine/

Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1454
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Lun 4 Juil 2016 - 20:16

En ce jour de National Day aux Etats Unis, Carnavalet a posté cette céramique qui peut être, on le découvrira demain, sera montrée à l'expo


Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2406
Age : 44
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Mar 5 Juil 2016 - 18:02

Bonsoir

je confirme cette Céramique est bien dans l'expo ainsi qu'une pendule commémorant l'indépendance américaine par laquelle j'hésite à mettre la photo

Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 3129
Age : 30
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Mar 5 Juil 2016 - 18:13

Pourquoi vous ne voulez pas mettre les photos ?!

Les photos sont interdites dans l'expo ?

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
M. de Tarente
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Mar 5 Juil 2016 - 18:18


La bergère dans laquelle serait mort Rochambeau, passée en vente le 12 juin dernier chez Rouillac, a été acquise par le musée de Vendôme, ville de naissance du général comte.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Loisirs/Patrimoine-tourisme/n/Contenus/Articles/2016/06/18/Le-musee-etoffe-son-heritage-Rochambeau-2754930
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1454
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Mar 5 Juil 2016 - 18:25

Merci Anne-Charlotte, j'ai pu en effet constater qu'elle n'était plus à Carnavalet cet après-midi.
Vos photos sont les bienvenues Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2406
Age : 44
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: pendule biscuit independance americaine porcelaine paris   Mar 5 Juil 2016 - 19:28

Bonsoir
je n'ai donc pris que la pendule en photo (photo du 05.07.2016) d'autres photos seront prises demain



Cordialement
Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 3129
Age : 30
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Mer 6 Juil 2016 - 20:31

Bonsoir,

Quelques photos prises le mercredi 6 juillet 2016 : (avec une horrible boutique à l'entrée de la Galerie des Batailles)














































Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1454
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   Mer 6 Juil 2016 - 20:51

Merci Louis pour ce photo reportage.
Est-ce que les cartels ne sont qu'en français ? Si tel est le cas (d'après les photos, le public semble jeune et anglo-saxon) des informations en anglais auraient été les bienvenues je pense. Même si les audiophones sont multilingues.
Est-ce que l'expo a été médiatisée outre-Atlantique?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exposition Versailles et l’Indépendance américaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposition Versailles et l’Indépendance américaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Exposition Roslin au chateau de Versailles
» Exposition à Versailles "Fêtes et divertissements à la cour.
» Exposition Versailles dispersé
» Versailles et les tables royales en Europe - 3 novembre 1993
» Exposition Hubert Robert au Louvre. 09/03-30/05 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Versailles-
Sauter vers: