Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Expo Made in Algeria, Généalogie d’un territoire au MuCEM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Expo Made in Algeria, Généalogie d’un territoire au MuCEM   Mer 10 Fév 2016 - 11:47



Exposition Made in Algeria, Généalogie d’un territoire

Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée
Marseille
Du 20 janvier au 2 mai 2016

L’exposition Made in Algeria, généalogie d’un territoire est le fruit d’une étroite collaboration entre l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), la Bibliothèque nationale de France (BnF) et le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM).

Il s’agit de la première exposition d’envergure consacrée à la représentation d’un territoire, l’Algérie.
Made in Algeria montre comment l’invention cartographique a accompagné la conquête de l’Algérie et sa description.

L’exposition réunit un ensemble de cartes, dessins, peintures, photographies, films et documents historiques ainsi que des œuvres d’artistes contemporains qui ont arpenté le territoire algérien. Près de 200 pièces sont présentées provenant des plus grands musées français et étrangers ainsi que des créations contemporaines inédites… Un ensemble de cartes originales, d’une qualité esthétique rare, est pour la première fois montré au public.

Le parcours de l'exposition se décline en quatre temps :

- Vue de loin - Un territoire vu du large avant 1830
- Tracer le territoire - De la conquête à la colonisation - Après 1830
- Capter l'Algérie - De l'excès de l'imagerie à la fin de l'Algérie Française
- Au plus près -  Aperçus de l'Algérie après 1962


Porteuse de la nécessité de présenter au public un patrimoine sensible et unique qui ne peut que permettre une meilleure compréhension du présent, l'exposition a bénéficié de la générosité sans faille des responsables de collections publiques et d'un soutien moral et éthique à la hauteur des enjeux culturels, historiques et politiques d’une telle exposition. Leur concours a été décisif. Ils doivent être particulièrement cités, tant les collections exceptionnelles qu’ils détiennent sur l’Algérie ont été mises à contribution :

la Bibliothèque nationale de France,
le Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon,
le Service historique de la Défense à Vincennes,
le Musée de l'Armée,
les Archives nationales d’outre-mer et les Archives du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international ;

mais aussi le Greenwich National Maritime Museum de Londres et le musée Boucher-de-Perthes d'Abbeville, ainsi que des collections privées : le fonds de la maison d’édition Baconnier, le Centre Diocésain des Glycines à Alger, les fonds photographiques Gaston Revel, Mohammed Dib et Mohamed Kouaci.


Communiqué de presse de l'exposition : http://www.mucem.org/sites/default/files/mucem_dp-made_in_algeria_fr_0.pdf
Le site : http://www.mucem.org/fr

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Théodore Gudin Attaque Alger 1830   Mer 10 Fév 2016 - 12:13

Cette exposition nous offre une occasion de redécouvrir certaines oeuvres et documents conservés à Versailles.

Parmi ceux qui ont été prêtés par le château, nous trouvons dans la Section II de l'exposition, intitulée Tracer le territoire, et consacrée en partie à La prise d'Alger :


L'Attaque d’Alger par terre et par mer, 29 juin 1830
Théodore Gudin
1831, huile sur toile, 129 X 193 cm.  
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Pour mémoire, la conquête de l'Algérie a commencé à la fin du règne de Charles X en 1830, et s'est poursuivie sous Louis-Philippe.
De 1830 à 1849 elle occasionna de nombreux combats entre les troupes françaises et la résistance menée par l'émir Abd el-Kader.
Tout au long de cette période, Louis-Philippe encouragea la peinture d'histoire et en particulier les grands épisodes la concernant pour le nouveau musée historique de Versailles. Il va ainsi commander de gigantesques scènes de batailles à des peintres d'histoire comme Théodore Gudin, Siméon Fort, Horace Vernet, Jean Adolphe Beaucé, Félix Philippoteaux ...

Ici Théodore Gudin a peint d’après les souvenirs des assaillants et résumé en une unique image les deux faits majeurs de la capitulation d’Alger : le bombardement de la ville par les canons des vaisseaux français positionnés dans la baie dès le 1er juillet ; l’assaut terrestre des fantassins et artilleurs pour la prise du fort l’Empereur, dernier rempart protégeant la cité, le 3 juillet.

Au réalisme des costumes, des armes et des tentes français, le peintre associe un décor essentiellement composé de végétaux et de quelques « villas mauresques », suivant déjà les codes de la peinture orientaliste. (CP)

(A suivre ...)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France


Nombre de messages : 2311
Age : 44
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Expo Made in Algeria, Généalogie d’un territoire au MuCEM   Dim 14 Fév 2016 - 19:23

Bonsoir

Article du Perspective


Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Ferdinand Philippe Louis Orléans Ingres   Lun 15 Fév 2016 - 11:21


Ferdinand-Philippe-Louis, duc d'Orléans (1810-1842)
Nº d'inventaire: MV 5209
Auteur : Ingres, Jean-Auguste-Dominique
Date de création : 1844
huile sur toile : cadre: 227 x 143 x 7 cm oeuvre: 218 x 131 cm
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Commandé par Louis-Philippe pour le musée historique de Versailles en 1841.
Réplique agrandie de l'original jadis dans la collection du comte de Paris, acquis en 2005 par l'Etat pour le musée du Louvre grâce au mécénat du Groupe AXA.

Admirée dès l'origine, l'oeuvre originale devint quelques semaines plus tard, une véritable icône à la suite de la mort tragique du duc d'Orléans en 1842. En effet, dès la mort de l'héritier de la couronne, les corps constitués, les villes et à l'intérieur de celles-ci toutes sortes d'organismes: conseils généraux ou municipaux, cours royales, sociétés diverses, réclamèrent des portraits du fils de Louis-Philippe, si diplomatiquement regretté. Pierre Angrand a dénombré plus de 18 copies du portrait peint par Ingres. Pour répondre aux demandes, une véritable manufacture avait été établie. Une copie-type exécutée par Pichon d'après l'original fut mise à disposition de tous ceux que l'administration, souvent sur la recommandation d'Ingres, désigna pour ces travaux.

(Cf. Hélène Toussaint, "les portraits d'Ingres")

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Sylvain-Charles comte Valée maréchal Joseph Désiré Court   Lun 15 Fév 2016 - 11:24

En octobre 1839, le duc d'Orléans (ci-dessus) conduisait avec le maréchal Valée l'expédition militaire qui avec l’aide d’informateurs locaux permit d'établir la liaison terrestre entre Alger et Constantine.


Sylvain-Charles, comte Valée, maréchal de France (1773-1846)
Nº d'inventaire: MV 1176
Auteur : Court, Joseph-Désiré
Date de création : 1838
huile sur toile : 219 x 142 cm
© RMN-GP (Château de Versailles) / © Gérard Blot

Réplique d'après un original exécuté en 1838. Commandé par Louis-Philippe pour le musée historique de Versailles en 1838.


_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Adrien Dauzats muraille Portes-de-fer   Lun 15 Fév 2016 - 12:23

Adrien Dauzats (1804-1868), peintre attaché à l’expédition militaire conduite par le duc d’Orléans et le maréchal Valée (ci-dessus) a réalisé plusieurs aquarelles du défilé dit des Portes de Fer. Cinq d'entre elles proviennent des collections du château.

Par l'entassement monumental de murailles calcaires ciselées, de rochers superposés et de pentes abruptes, Dauzats rendait compte de l'héroïsme des soldats. Il offrait également la première présentation au public des paysages montagneux de la Kabylie.
L’expédition, traversant le territoire des Bibans administré par Abd el-Kader, mit fin au traité de la Tafna de 1837 et raviva les hostilités avec ce dernier jusqu’à sa reddition en 1847.


Première muraille des Portes-de-Fer.
Passage de l'avant-garde composée de tirailleurs du 17ème léger
et des spahis de Constantine, 28 octobre 1839

Nº d'inventaire: MV 2662
Date de création : 1840
aquarelle et gouache sur papier 64,5 x 98 cm cadre: 86 x 120 x 4 cm
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Hervé Lewandowski



Seconde muraille des Portes-de-fer.
Arrivée du 17ème régiment d'infanterie légère, 28 octobre 1839

Nº d'inventaire: MV 2663
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot



Troisième muraille des Portes-de-Fer.
Les sapeurs indiquent par une inscription la date du passage des Portes-de-Fer, au fond du ravin, 28 octobre 1839

Nº d'inventaire: MV 2664
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot



Troisième muraille des Portes-de-Fer.
Les chasseurs du 3ème régiment et les soldats du 2ème de ligne descendent dans le lit du ruisseau, 28 octobre 1839

Nº d'inventaire: MV 2665
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot



Sortie des Portes-de-Fer, 28 octobre 1839
Nº d'inventaire: MV 2666
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Siméon Fort colonne expéditionnaire Constantine Alger 1839   Lun 29 Fév 2016 - 12:54


Jean Antoine Siméon Fort (1793–1861)
Vue générale de l’itinéraire suivi par la colonne expéditionnaire depuis Constantine jusqu’à Alger, octobre 1839
1841, huile sur toile, 206 x 251 cm.
Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
© Château de Versailles, photo Christophe Fouin

Dessinateur, aquarelliste et peintre, Jean Antoine Siméon Fort (1793–1861) a été formé très tôt à la peinture de paysages, genre qui le rendit célèbre en son temps. Il étudia plus particulièrement l'aquarelle avec Christian Brune, et débuta au Salon de 1824. De nombreuses commandes du gouvernement lui firent entreprendre des voyages en Italie, en Corse, en Afrique, en Allemagne, en Belgique.

Les sujets fournis par Siméon Fort aux salles d'aquarelles de Versailles ont trait en grande partie aux campagnes et batailles de la Révolution et de l'Empire et en retracent les diverses journées et les principaux incidents; ils ont absorbé près de dix ans de sa vie et forment une collection des plus rares et des plus précieuses, au triple point de vue de l'art, de l'histoire et de la topographie. La plupart, traités à la manière anglaise et avec une rare grandeur de style, ont été exposés aux Salons, à partir de 1835. (Louis-Gustave Vapereau. Dictionnaire.)

En 1840, Louis-Philippe lui commanda plusieurs sujets glorieux de l’Armée d’Afrique dont cet exploit qui consista à relier Constantine à Alger par le défilé des Portes de Fer. Le génie pictural de Fort réside dans son traitement quasi surréaliste de l’espace, proposant des vues illimitées d’étendues désertiques et profondes, au climat paisible.
Son art est à l’opposé des représentations plus martiales d’Horace Vernet, autre grand peintre de l’Algérie.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: combat Médéah janvier1831 Siméon Fort   Mer 2 Mar 2016 - 12:31

Parmi les aquarelles de Siméon Fort conservées dans les collections du château, nous retrouvons notamment :


Le combat de Médéah, en janvier 1831
Nº d'inventaire: MV 2651
Aquarelle sur papier : 60 x 97 cm cadre: 79 x 116 x 6,5 cm
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Franck Raux

L'attaque la ville de Médéah, dans laquelle le général Clauzel avait laissé une garnison est repoussée par les troupes françaises aidées des habitants. (Catalogue du musée royal. 1840)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: armée Oran 1835 Clausel Siméon Fort   Mer 2 Mar 2016 - 12:41


L'armée part d'Oran, le 26 novembre 1835
Nº d'inventaire: MV 2653
Date de création : 1835
Aquarelle et gouache sur papier : 60 x 97 cm cadre: 80 x 116 x 7 cm
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Franck Raux

L' Armée d'Afrique part d'Oran pour l'expédition de Mascara ; le prince royal (duc d'Orléans) et le maréchal Clauzel marchent à la tête de la colonne.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Combat Sig décembre 1835 Siméon Fort   Lun 7 Mar 2016 - 15:32


Combat du Sig, 1er décembre 1835
Nº d'inventaire: MV 2654
Date de création : 1838
Aquarelle et gouache sur papier : 60 x 97 cm cadre: 79 x 116 x 6,5 cm
© EPV

Le prince royal (duc d'Orléans) et le maréchal Clauzel attaquent dans l'après-midi du 1er décembre le camp d'Abd-el-Kader. L'Emir fait sortir des montagnes sa cavalerie et son infanterie ; il engage une action très vive et est repoussé. Le surlendemain le 3, l'armée d'Afrique passe le Sig et continue sa marche sur Mascara.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Tlemcen janvier 1836 Siméon Fort   Lun 7 Mar 2016 - 16:26


Vue générale de Tlemcen, pendant son occupation par l'armée française au mois de janvier 1836
Nº d'inventaire: MV 2656
Aquarelle sur papier : 61 x 97 cm cadre: 79,5 x 116 x 6,5 cm
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

La guerre contre Abd el-Kader (novembre 1835-juillet 1836). En janvier 1836, une expédition eut lieu contre Tlemcen, qui fut prise. Abd el-Kader n'avait opposé qu'une résistance minimale et ses forces ne furent pas atteintes.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: attaque Constantine novembre 1836 Siméon Fort   Ven 18 Mar 2016 - 18:05


Première attaque de Constantine dans la nuit du 23 novembre 1836
Nº d'inventaire: MV 2657
Date de création : 1838
Aquarelle et gouache sur papier
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Le maréchal Clauzel ordonne deux attaques contre cette forteresse dans la nuit du 23 au 24. L'une est dirigée sur le front du Coudiat Aty ; la seconde a lieu par le pont d'El-Cantara. (L'échec de l'expédition fut à l'origine de son remplacement par le général Damrémont.)

Comme on aura pu le constater, les aquarelles sélectionnées ci-dessus sont pour la plupart antérieures à 1840, ce qui invalide l'hypothèse d'un séjour de l'artiste en Algérie. On pense qu'il aurait peint ses sujets en utilisant les relevés des dessinateurs militaires partis sur place.

Ces oeuvres sont des documents rares et d'autant plus précieux qu'ils donnent à voir les architectures (urbaines, fortifiées ...) préexistantes à la conquête.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin


Nombre de messages : 6176
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Horace Vernet Prise Bône Algérie 1832   Jeu 24 Mar 2016 - 13:07

Dernière oeuvre :

Après la prise d’Alger en juillet 1830 et la fortification d’une zone tampon en 1831, l’Armée d’Afrique étendit le grignotage du territoire vers l’Est et s’empara de Bône dépendante du Dey de Constantine en mars 1832. Le secteur futt ensuite occupé par le général Monck et 3 000 hommes.


Horace Vernet
Prise de Bône, 27 mars 1832
huile sur toile, 260 x 227 cm.
© RMN-Grand Palais (Château deVersailles) / Gérard Blot  

Horace Vernet est le peintre de la conquête française, dont il a suivi l’armée sur place.
Ici il distingue deux temporalités très utilisées par les peintres orientalistes également, l'opposition de l’action vive des soldats de l’Armée d’Afrique à une sorte d'inaction fataliste des assiégés.
Exposée au salon de mars 1835, La Prise de Bône a été acquise pour le musée historique de Versailles la même année.

(Base Joconde, catal. Made in Algeria, notes.)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expo Made in Algeria, Généalogie d’un territoire au MuCEM   Aujourd'hui à 21:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Expo Made in Algeria, Généalogie d’un territoire au MuCEM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expo Made in Algeria, Généalogie d’un territoire au MuCEM
» nouvaux medicaments [made in algeria]
» [09-10/03/2013, Place de Belgique, n°1 – 1020 Bruxelles. (Palais 5)] Made in Asia, la VRAIE japan expo en Belgique
» Bourse Minéral Expo de Strasbourg
» La psychogénéalogie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: En province-
Sauter vers: