Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La représentation sculpturale du pouvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6775
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: La représentation sculpturale du pouvoir   Dim 13 Mar 2016, 20:17


Louis XIV
Warin, Jean (sculpteur)
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin


La représentation sculpturale du pouvoir

Colloque international
organisé par l'École Pratique des Hautes Études
et la Société Historique et Littéraire Polonaise


Sous le haut patronage de l’Ambassadeur de la République de Pologne
les 17 et 18 mars 2016
Bibliothèque Polonaise de Paris

Dès l’Antiquité, la sculpture jouait toujours un rôle crucial dans la propagande du pouvoir et son importance augmenta encore depuis le début de la Renaissance. En France, au cours de l’époque moderne, la redécouverte puis l’étude de la sculpture héritée de l’Antiquité, portée par le pouvoir royal, ont donné lieu à l’élaboration progressive de formes que l’historiographie a qualifiée de classiques. Fruit du dialogue entre le royal commanditaire et l’artiste, la sculpture française manifeste, soit explicitement par ses thèmes, soit par les formes retenues, la geste du pouvoir ; elle constitue, pourrait-on dire, comme la façade et l’ambassade du pouvoir royal français, en France comme à l’étranger.

La journée d’étude internationale vise à réfléchir, dans une perspective interdisciplinaire, aux multiples formes d’usage de la sculpture comme outil de transmission des idées politiques et théologico-politiques en France et en d’autre pays européens depuis le début du XVIe siècle jusqu’à l’apogée de l’absolutisme monarchique sous le règne de Louis XIV. Le colloque aura pour but d’apporter des éclairages sur le processus d’introduction, d’adaptation et de mise en œuvre de la sculpture au service du pouvoir royal en France.

Le propos de ce cette manifestation est non seulement de présenter de nouvelles recherches sur des œuvres glorifiant et commémorant de manière directe des souverains (statues érigées dans l’espace public, monuments funéraires), mais aussi d’explorer la problématique des décorations sculpturales extérieures et intérieures de résidences royales, d’édifices publiques et d’églises ainsi que de jardins qui portent une signification politique de manière allusive.

Il s’agira d’étudier, au travers de cas précis les liens qui unissent formes et discours politique. Ainsi ces études de cas permettront-elles de mieux cerner l’évolution (permanences, mutations, ruptures) des formes de discours politique traduit dans la sculpture.



Programme (pdf ici)

Jeudi 17 mars

9.15-9.30 Mot d’accueil et ouverture du colloque par C. Pierre Zaleski (Président de la SHLP, Directeur de la BPP), Sabine Frommel (EPHE, Paris), Paweł Ignaczak (ASP, Varsovie), Paweł Migasiewicz (IS PAN, Varsovie ; EPHE, Paris)

SESSION I : 9.30-13.00

Présidence de séance : Flaminia Bardati (Sapienza – Università di Roma)

9.30-10.00 Sabine Frommel (EPHE, Paris), Supports anthropomorphes pendant la Renaissance italienne et française : fonction esthétique et signification politique

10.00-10.30 Tommaso Mozzati (Università di Perugia), La tomba di Luigi XII, le guerre d’Italia e la legittimazione europea della monarchia francese: iconografia, modelli e riflessi continentali (Le tombeau de Louis XII, les guerres d’Italie et la légitimation européenne de la monarchie française : iconographie, modèles et leurs reflets continentaux)

11.30-12.00 Maria de Lurdes Craveiro (Universidade de Coimbra), Entre la France, l’Italie et le Portugal: l’image sculptée du pouvoir à Coïmbre dans la première moitié du XVIe siècle

12.00-12.30 Juliette Ferdinand (EPHE, Paris), Sculpter les éléments. La représentation du pouvoir dans les banquets d’Italie et de France au XVIe siècle

14.30-15.00 Visite guidée de la Bibliothèque polonaise – Anna Czarnocka (BPP, Paris) et Paweł Ignaczak (ASP, Varsovie)



SESSION II : 15.00-18.30

Présidence de séance : Olga Medvedkova (INHA, Paris)

15.00-15.30 Flaminia Bardati (Sapienza – Università di Roma), « Non est enim potestas nisi a Deo » : l’expression de la royauté chez les derniers Valois

15.30-16.00 Giulia Cicali (EPHE, Paris), Figurer l’alliance des Médicis et des Bourbons : entre célébration et commémoration

17.00-17.30 Michał Wardzyński (Instytut Historii Sztuki UW, Varsovie), L’égal des césars ? L’idée du porphyre comme manifestation impériale dans les fondations monarchiques de la République des Deux-Nations aux XVIe et XVIIe siècles

17.30-18.00 Damien Bril (Centre Georges Chevrier, Dijon), Monuments à la régence. Représentations sculptées d’Anne d’Autriche et imaginaire du pouvoir



Vendredi 18 mars

SESSION III : 9.30-13.30

Présidence de séance : Sabine Frommel (EPHE, Paris)

9.30-10.00 Sébastien Bontemps (École du Louvre), Le sculpteur dijonnais Jean Dubois et la célébration du règne de Louis XIV

10.00-10.30 Daniela del Pesco (Università di Roma Tre), La sculpture au service du pouvoir royal : le conflit des manières (Gian Lorenzo Bernini et Jean Warin face à Louis XIV)

11.30-12.00 Paweł Migasiewicz (Instytut Sztuki PAN, Varsovie ; EPHE, Paris), Le tombeau de Jean-Casimir de Pologne à l’abbatiale de Saint-Germain-des-Prés. Un monument au « rex orthodoxus »

12.00-12.30 Raphaël Tassin (EPHE, Paris), La sculpture comme outil de représentation du pouvoir en Lorraine sous le règne de Stanislas

12.30-13.00 Pascal Julien (Université Toulouse – Jean Jaurès), Une glorification de l’abject : asservissement et soumission dans la statuaire royale, des Valois aux Bourbons



Louis XIV. Bernin (le), Gian-Lorenzo Bernini, dit
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Jean-Marc Manaï


Organisateurs : École Pratique des Hautes Études – direction d’études Histoire de l’Art de la Renaissance. HISTARA (EA 7347). Société Historique et Littéraire Polonaise – Bibliothèque Polonaise de Paris

En partenariat avec : Akademia Sztuk Pięknych, Varsovie. Instutut Sztuki Polskiej Akademii Nauk, Varsovie

Direction scientifique : Sabine Frommel (EPHE, Paris), Pawel Migasiewicz (Instytut Sztuki PAN, Varsovie ; EPHE, Paris), Paweł Ignaczak (ASP, Varsovie)

Comité d’organisation :
Sabine Frommel (EPHE, Paris), C. Pierre Zaleski (SHLP – BPP), Anna Czarnocka (SHLP – BPP), Paweł Ignaczak (ASP, Varsovie), Paweł Migasiewicz (IS PAN, Varsovie ; EPHE, Paris), Witold Zahorski (SHLP – BPP)



Jeudi 17 et vendredi 18 mars 2016
Paris, Société historique et littéraire polonaise – Bibliothèque polonaise à Paris
6 Quai d’Orléans, 75004 Paris (île Saint-Louis)
Métro : Pont Marie (ligne 7)
RER : St-Michel – Notre Dame (lignes B, C)

Entrée libre dans la limite des places disponibles


RÉSERVATION : tél. 01 55 42 91 87
evenements.shlp@bplp.fr

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
 
La représentation sculpturale du pouvoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La représentation sculpturale du pouvoir
» Critère représentation individus [ACP]
» Art pariétal et représentation astronomique.
» Policopié des 6 variables de la représentation cartographique
» Représentation d'un prodige céleste par le chanoine zurichois Johann Jakob Wick (1522-1588)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, Recherches, Etudes et Vie scientifique :: Colloques-
Sauter vers: