Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marseille au XVIIIe siècle Les années de l'Académie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6712
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Marseille au XVIIIe siècle Les années de l'Académie   Lun 13 Juin 2016 - 9:28

Marseille au XVIIIe siècle
Les années de l'Académie 1753 – 1793


du 17 juin au 16 octobre 2016
au Musée des Beaux-Arts de Marseille

Pour la première fois le panorama artistique d’une période majeure de l’histoire de Marseille, le XVIIIe siècle, va être présenté au musée des Beaux-arts. Cent cinquante œuvres, peintures, sculptures et dessins, provenant des riches collections patrimoniales de la ville, musées, bibliothèque, archives, mais également des musées français [dont le château de Versailles] et européens seront réunies pour retracer une histoire des arts dans une ville que le commerce a, de tout temps, ouvert aux influences extérieures.

Cette évocation débute pourtant par une tragédie, celle de l’épidémie de Peste dont les grandes toiles de Michel Serre, restaurées pour l’occasion, nous ont gardé l’exceptionnel souvenir. La ville saura se relever du désastre et au milieu du siècle, deux grands peintres, Dandré-Bardon et Joseph Vernet viendront redonner un nouveau souffle au milieu local.

En créant en 1753, l’académie de peinture et de sculpture de Marseille, Dandré-Bardon va faire de cette institution un extraordinaire vivier de jeunes artistes, y attirant également ceux qui sont en route vers l’Italie. Joseph Vernet, dont l’Europe entière s’arrache les marines, venant sur place peindre pour Louis XV le port de Marseille,  va susciter de nombreux émules comme Lacroix de Marseille, Volaire ou Henry d’Arles, et faire des marines un genre particulièrement prisé des collectionneurs marseillais.

Du baroque au néo-classicisme, Marseillais ou non, installés à demeure ou simplement de passage, artistes et amateurs d’arts, ont fait de Marseille un des importants foyers artistiques de la France du XVIIIe siècle.

Musée des Beaux-Arts
Palais Longchamp
Aile gauche
13004 Marseille

Tél: 04 91 14 59 30  
Courriel: dgac-musee-beauxarts@mairie-marseille.fr


Catalogue de l'exposition.

Cet ouvrage rend compte de la vie artistique à Marseille au Siècle des lumières. L’Académie de peinture et de sculpture  de Marseille, créée en 1753, est au cœur de ce récit. La naissance de cette institution concrétisait les efforts de ces hommes, artistes et amateurs d’art, qui voulaient doter leur ville d’un établissement capable de former peintres, sculpteurs et architectes. Ils rêvaient de faire de cette institution un soutien pour les jeunes artistes, un lieu d’accueil et de rencontre pour ceux qui étaient de passage et, par le réseau de relations qu’ils entretinrent avec le reste de l’Europe, un instrument du rayonnement de leur ville. Au cours de ses quarante années d’existence, l’Académie de peinture et de sculpture a formé des élèves qui connurent de grands succès, bien au-delà de Marseille, et des dessinateurs qui offrirent aux productions de ses manufactures un niveau inégalé. Fermée en 1793, comme toutes les académies en France, elle devait donner naissance, une fois la tourmente apaisée, à deux des plus importantes institutions culturelles du XIXe siècle : l’école des beaux-arts et le musée.

Sous la direction de Luc Georget, Conservateur en chef du Musée des Beaux-Arts de Marseille et Gérard Fabre, assistant de conservation au Musée des Beaux-Arts de Marseille – Avec la collaboration de Régis Bertrand, Marie-Claude Homet, Emilie Beck Saiello, Olivier Bonfait, Laëtitia Pierre, Markus Castor, Sylvain Bédard, Emilie Roffidal, Christine Germain-Donnat, Yves di Domenico, Alexandre Maral, et Claude Badet.

Coédition Musées de Marseille / Somogy éditions d'Art
Date de parution : 29/06/2016
Prix : 39,00 €
Pages : 304
Illustrations : 200
Format : 23 x 28 cm
EAN : 9782757210581
Lien / Feuilleter un extrait

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6712
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Jean-Baptiste-Marie Pierre Portrait Guillaume Voiriot   Lun 13 Juin 2016 - 9:36

Deux portraits provenant des collections du château de Versailles sont présentés à cette exposition :


Portrait de Jean-Baptiste-Marie Pierre, peintre (1714-1789)
par Guillaume Voiriot (1713-1799)
MV5824
Hauteur : 1.3 m Largeur : 0.975 m
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

(Morceau de réception en 1759.) Jean-Baptiste-Marie Pierre est représenté travaillant à l'esquisse de son plafond "l'apothéose de Psyché" terminé en 1756 pour les appartements de la duchesse d'Orléans au Palais-Royal.

Premier Peintre du Roi, ancien Premier Peintre du Duc d'Orléans, Direteur de l'Académie Royale de Peinture et de Sculpture, Directeur des Manufactures Royales des Gobelins et de la Savonnerie (...), il fut aussi le Directeur Honoraire de l'Académie de Peinture, Sculpture Civile et Navale de Marseille.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12358
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: gravure vernet cochin lebas vues port marseille    Lun 13 Juin 2016 - 9:46

Et dans l'actualité des acquisitions du château,
il y a également les gravures des tableaux de Vernet concernant le port de Marseille, évoqués dans l'article, dont Louis XVI eut des exemplaires dans ses appartements intérieurs :


Vues des ports de France : L'intérieur du port de Marseille
Cochin Charles Nicolas, le Jeune (1715-1790) Vernet Joseph (1714-1789) (d'après) Lebas Jacques-Philippe (1707-1783)
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon


Vues des ports de France : L'entrée du port de Marseille
Cochin Charles Nicolas, le Jeune (1715-1790) Vernet Joseph (1714-1789) (d'après) Lebas Jacques-Philippe (1707-1783)
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6712
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Michel-François Dandré-Bardon Roslin VanLoo Thomassin   Lun 13 Juin 2016 - 9:54

(Les peintures originales de Vernet sont bien sûr présentées !)

Second portrait exposé à Marseille provenant des collections du château :


Michel-François Dandré-Bardon (1700-1783)
Nº d'inventaire: MV 5888
Roslin, Alexandre
Date de création : 1756
Dimensions : cadre : 107 x 90 x 9 cm 83,4 x 67,1 cm
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Historique : exécuté en 1756 ; salon de 1757, n° 74 ; offert à l'Académie royale de peinture et de sculpture lors de la séance du 4 mai 1771 ; mis en place fin 1774 ou début 1775 ; collection de l'Académie ; mentionné au musée spécial de l'Ecole française à Versailles en 1801 (n°233) comme provenant du dépôt des Petits-Augustins ; cité en 1826 à l'Ecole des beaux-arts à Paris, puis en 1844 au musée du Louvre ; déposé à Versailles el 21 février 1922.

Dandré-Bardon entra à l'Académie Royale de Peinture en 1735 où il siègea aux côtés de Jean Siméon Chardin, Nicolas de Largillière et Alexandre-François Desportes.

Il devint professeur à l'Académie Royale de Peinture et de Sculpture de Paris en 1752, ainsi qu'à l'Ecole Royale des élèves protégés afin de permettre aux plus doués d'entre eux de se présenter pour le prix de Rome.

Il fut nommé peintre des galères et élu le 25 novembre 1750 à l'Académie de Marseille. Son titre de recteur de l'Académie Royale de Peinture lui donna l'autorité nécessaire pour fonder, avec Jean-Joseph Kapeller, l'Académie de Peinture et de Sculpture de Marseille qu'il dirigea de 1752 à 1780.

(André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte,‎ 2006)

Dans les collections du château, nous trouvons également cet autre portrait :


Michel-François Dandré-Bardon
Nº d'inventaire: INV.GRAV 2674
Thomassin, Simon (graveur) Van Loo, Jean-Baptiste (dessinateur)
Dimensions : 40,3 x 28,5 cm
© Château de Versailles

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marseille au XVIIIe siècle Les années de l'Académie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marseille au XVIIIe siècle Les années de l'Académie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marseille au XVIIIe siècle Les années de l'Académie
» Exposition : Marseille au XVIIIe siècle Les années de l'Académie 1753 – 1793
» La Chine à Versailles, art & diplomatie au XVIIIe siècle
» Baignoires, mobilier et objets de toilette au XVIIIe siècle
» Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: En province-
Sauter vers: