Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 25 années d’archéologie royale (1990-2015)

Aller en bas 
AuteurMessage
G.M.
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 8101
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: 25 années d’archéologie royale (1990-2015)    Mer 14 Sep 2016 - 10:57





25 années d’archéologie royale (1990-2015)
Colloque – 6-8 octobre 2016
Auditorium du château de Versailles

Colloque organisé par le Centre de recherche du château de Versailles, avec le soutien de la Drac Île-de-France et de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, et avec la collaboration du service régional de l’archéologie d’Île-de-France, de l’Institut national de recherches archéologiques préventives, du Musée-Promenade de Marly-le-Roi / Louveciennes et de l’association Volutes.

Ce n’est qu’en avril 1990, à l’occasion du lancement de la replantation du parc du château de Versailles, que fut donné le premier coup de pelle mécanique à vocation archéologique. À l’origine, ces recherches étaient entreprises en amont de la restitution de bosquets disparus. L’archéologie peinait alors à reconnaître l’époque moderne comme digne d’investigation. Cette discipline était en effet concurrencée par l’exploitation des archives, notamment bien documentées pour les résidences royales.

En 25 ans, l’état d’esprit a changé, que ce soit pour l’archéologie en général - la complémentarité des archives et de l’archéologie est maintenant largement reconnue - ou pour son application à Versailles et dans ses satellites, Trianon et Marly. La fouille programmée du pavillon royal de Marly en 2015 est caractéristique de cette évolution.

Parallèlement à l’exposition prévue au Musée-Promenade de Marly-le-Roi / Louveciennes du 1er octobre 2016 au 5 février 2017, ce colloque sur l’archéologie d’époque moderne fera le point sur ces évolutions et s’intéressera à ce qui s’est passé dans d’autres domaines royaux.

Programme : http://chateauversailles-recherche.fr/IMG/pdf/cartonbd-2.pdf






Inscription obligatoire
- en ligne : www.chateauversailles-recherche.fr, rubrique « événements sur inscription »
- renseignements : 01 30 83 75 12

(Ouverture des inscriptions en ligne à partir du 14 septembre.)

Sujet connexe : L'archéologie à Marly


Les communications mises en ligne (déc. 2017) :



   Annick Heitzmann
   25 années d’archéologie royale, 1990-2015 : Introduction
https://journals.openedition.org/crcv/14406

   Versailles et Trianon

       Catherine Dupont
       Coquillages et coquilles au château de Versailles aux xviie et xviiie siècles : entre repas et rocailles de fontaines
https://journals.openedition.org/crcv/14407

   Marly

       Ivan Lafarge et Tiffanie Le Dantec
       L’usage du plâtre dans le château de Marly, de la construction au décor
https://journals.openedition.org/crcv/14107

       Stéphane Castelluccio
       Le décor sculpté du pavillon royal de Marly
https://journals.openedition.org/crcv/14091

       Marie-Laure de Rochebrune
       À propos de quelques pièces de verrerie et de faïence, découvertes en 2014 dans la fosse d’aisances du troisième pavillon du Levant, à Marly
https://journals.openedition.org/crcv/14129

       Jean-David Vernhes
       Grands travaux d’aménagement du vallon de Marly
https://journals.openedition.org/crcv/14555

       Bruno Bentz
       Nouvelles découvertes sur le réseau hydraulique de Marly
https://journals.openedition.org/crcv/14086
       

       Philippe Charlier, Anaïs Augias, Philippe Sansonetti, Françoise Bouchet, Céline Bon, Sean Kennedy et Laure Segurel
       Étude paléoparasitologique des latrines du Pavillon royal et du 3e Pavillon du Levant du Château de Marly
https://journals.openedition.org/crcv/14092

   Chambord, Tuileries, Fontainebleau et Saint-Germain-en-Laye

       Jean-Sylvain Caillou et Dominic Hofbauer
       Chambord d’après ses latrines
https://journals.openedition.org/crcv/14386

       Simon Bryant et Cécile Travers
       Ni fait, ni à faire : Chambord, un château à choix multiples
https://journals.openedition.org/crcv/14356
       
       Sébastien Ronsseray
       La cour des Offices du château de Fontainebleau : genèse d’un espace et aperçu du quotidien
https://journals.openedition.org/crcv/14131

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 8101
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Annick Heitzmann Versailles Trianon 1990 2015 archéologie   Mer 17 Oct 2018 - 10:04

Versailles et Trianon 1990-2015
Bilan de 25 années d’archéologie royale

par Annick Heitzmann

La première intervention archéologique a été entreprise à Versailles en 1990, après la tempête de février. Les opérations suivantes ont toutes été menées dans le parc, dans le cadre des études préalables à la replantation des bosquets. Elles mirent au jour de nombreuses structures disparues – bassins, aqueducs, pierrées, canalisations, fondations de treillages, etc. - qui illustrent et complètent les traités des théoriciens de l’aménagement des jardins, ainsi que des éléments du décor qui agrémentaient bassins et fontaines – rocaillage et margelles de marbre. L’archéologie aborda les cours du château en 2001, y découvrant les vestiges des premiers états du château, puis s’étendit aux jardins des Grand et Petit Trianons, à partir de 2006.

Dix-huit sites ont été explorés en vingt-cinq années dans ces deux domaines, plus celui de Marly. La plupart de ces opérations ont concerné les parcs, de sorte que Versailles et ses satellites ont participé à l’émergence d’une branche particulière de l’archéologie appelée « archéologie des jardins », ainsi qu’à l’extension de la discipline aux périodes récentes.

Plan
Versailles, côté jardins : quelques exemples illustrant les techniques d’aménagement des jardins
Les bassins
Les bassins à étanchéité de glaise
Les bassins à étanchéité de plomb
Les bassins à étanchéité de ciment
Les canalisations
Les canalisations de plomb
Les canalisations de fonte
Aqueducs et pierrées
Les aqueducs
Les pierrées
Les fondations de treillage
Terrasses et allées
Les banquettes de gazon
Le décor
Le rocaillage
Le marbre
Versailles côté cours
Les vestiges du château de Philibert Le Roy
Les vestiges du château de Le Vau
La cour du Grand Commun
Trianon
Un petit jardin pour Louis XV : le Pavillon frais
Les jardins du Grand Trianon
Le hameau, de la reine à l’impératrice

Annick Heitzmann, « Versailles et Trianon 1990-2015 », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles [En ligne],  | 2017, mis en ligne le 11 octobre 2018.
URL : http://journals.openedition.org/crcv/15273

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: 25 années d’archéologie royale (1990-2015)    Jeu 18 Oct 2018 - 7:48

Voilà un beau document à lire. Si les campagnes sont connues dans l'ensemble et que le Forum s'en soit fait l'écho en leur temps, on a plaisir à retrouver les belles trouvailles auxquelles elles donnérent lieu.
Que ce soit la place d'origine des bassins de la terrasse du Grand Trianon, les bassins du salon frais ou les escarpements de Le Vau dans la cour du château.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 25 années d’archéologie royale (1990-2015)    

Revenir en haut Aller en bas
 
25 années d’archéologie royale (1990-2015)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Archéologie] Le sifflet de la mort Aztèque (janvier 2015)
» l'Archéologie en G. Bretagne
» Archéologie censurée
» Archéologie irlandaise, une mine d'informations
» Colloque Celtes et Gaulois – L’archéologie face à l’histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, Recherches, Etudes et Vie scientifique :: Colloques-
Sauter vers: