Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5403
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Mar 23 Oct 2018 - 7:34

Le néo-gothique est un courant artistique important tout au long du XIXe siècle.
Il bénéficie toujours d’une popularité affirmée à ce jour.

L’exposition Louis-Philippe tente aussi une évocation des décors muraux encastrés de tableaux si chers à la période, tant pour les résidences royales que dans le musée de Versailles.









Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Mar 23 Oct 2018 - 7:51

la présentation à l'exposition dans les conditions du musée Louis-Philippe montre bien le parallèle avec Eu



détail de la photo de Lebrun


muséologie de Louis-Philippe aile du nord  (c'est bien au 1er étage de l'aile du Nordj'ai vérifié dans les notices d'Eudore Soulié


Sous les velours du rez-de-chaussée, les panneaux de faux marbre d'encastrement avaient subsisté (photo de Robert Polidori) et peut-être encore sous les panneaux blancs de la galerie d'introduction.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5403
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Mar 23 Oct 2018 - 10:58

A la vue de ces images, je trouve qu’on aurait dû laisser les salles du Rdc de l’aile nord dans leur état Louis-Philippe.
C’est une muséographie amusante et qui témoigne d’un certain moment de l’histoire du goût, qu’on l’aime ou pas.

Bien évidemment, Nolhac ne pouvait prévoir le saccage ultérieur par l’installation des salles Google qu’on jugera démodées dans 20 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Mar 23 Oct 2018 - 12:34

Le catalogue fournit des études extrêmement précises des motivations de Louis-Philippe et des notices des œuvres présentées dont beaucoup de prêts. Ce n'est nullement un guide du pacours de l'exposition et des salles permanentes. C'est quand même un ouvrage de 420 pages très abondamment illustré où l'on touve beaucoup de coupes de Nepveu.
Que des articles très sérieux sans apologie hors de propos.

Pour ceux que cela intéressera vue la mine d'informations à y retrouver, voici le sommaire détaille où l'on pourra noter la variété des auteurs et la saveur des propos que ne sont pas le fait de zélateurs mais de sérieux historirens ou conservateurs.




je ne reprends que deux illustations, celle d'un élément du décor d'origine de Cicéri déjà connu, dont la partie gauche est peu visible. La retombée de tenture orientale se retrouve pleinement dans la frise de premier plan qu'il a fallu restituer.



L'autre illustration est un dessin de Nepveu montrant le rideau rouge du théâtre de Trianon,

Jean-Paul Gousset s'est déjà exprimé dans Versalia à ce sujet

De beaux dessins de François Marius Granet
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5403
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Mar 23 Oct 2018 - 18:03

Continuons la visite de l’exposition. 

Une partie est consacrée au cadre de vie de la famille royale au travers des achats aux expositions des produits de l’industrie et aux commandes aux artistes et manufactures.













Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Mer 24 Oct 2018 - 6:03

Dans les photos ci-dessus, deux pièces d'argenterie du service Penthièvre-Orléans






armoire du salon des concerts au château des Tuileries (1834)



pour information, tasse réticulée en blanc permettant de voir qu'il s'agt d'objets en porcelaine de Sèvres recouverts d'une seconde paroi de porcelaine ajourée.







Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5403
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Mer 24 Oct 2018 - 7:35

Merci pour ces compléments, cher Alain.

L’exposition se poursuit avec quelques portraits et le décor mobilier.



On peut enfin admirer la coupe offerte par la reine Amélie dont il n’est même pas mentionné qu’il s’agit de son don !
C’est d’une rare mufflerie.







Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Mer 24 Oct 2018 - 7:58

La dernière photo montre une partie de tenture de la salle du trône aux Tuileries ayant décoré sous LOuis-Philippe l'alcôve de la chambre de Louis-XIV. On note que les couronnes (fleudelisées) avaient été ôtées pour en permettre une éventuelle réutilisation. Le ctalogue précise la discrétion qui accompagna la venue à Versailles des deux parties de tenture comte tenu du climat de l'époque, et les émeutes de 1832. Les fleurs delys étaient honnies.





La fiche explique pourquoi cette bibliotèque au chiffre de Louis-Philippe est dite du duc d'Aumale.




Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 14632
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Mer 24 Oct 2018 - 8:38

Il pourrait être à terme intéressant dans les futures salles d'histoire relative à cette période de la Restauration et de la Monarchie de Juillet (et des autres périodes ...) que Versailles déploie son fonds d’œuvres d'art et de meubles datant de cette époque et obtienne progressivement des dépôts d’œuvres et ensembles majeurs en réserves au Mobilier National provenant de châteaux et palais royaux.

Car actuellement, en dehors peut-être du château d'Eu, aucun musée ne tente d'évoquer ces époques.

A Versailles, cela donnerait un cadre palatial et plus humain aux mornes salles d'histoire et permettrait de se faire une autre idée du foisonnement artistique de l'époque (brillamment évoqué dans l'exposition Un Age d'or des Arts Décoratifs - 1814-1848).
Et d'attirer un peu plus les visiteurs vers ces salles en donnant à voir et à évoquer l'histoire dans un contexte plus large que la seule peinture et sculpture ...

Je pense en particulier au mobilier de la salle du trône que je verrai bien exposé dans la salle de 1830. Le Louvre n'ayant pas d'espaces pour le faire.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: François-Marius Granet (1175-1849)   Mer 24 Oct 2018 - 12:44

François-Marius Granet (1175-1849), fut nommé conservateur des peintures. Le catalogue précise combien il sembla préféré réaliser des aquarelles au fond du parc ou des dessins à l'encre. L'exposition en présente un floriège.





















Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 14632
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: exposition louis philippe galerie victoires   Jeu 25 Oct 2018 - 6:40

Article dans la Croix avec d'intéressants éclairages sur le musée d'histoire :

La monarchie de Juillet avait converti le château de Versailles en musée de l’histoire de France.
Une exposition fait revivre ce projet grandiose, occulté dès la fin du XIXe siècle.

Louis-Philippe et Versailles

Il y a une dizaine d’années, lorsque le président Sarkozy émit le vœu de créer un musée de l’histoire de France, déclenchant une belle polémique, savait-il qu’il avait eu un prédécesseur illustre en la personne de Louis Philippe ? En 1837, celui-ci avait inauguré au château de Versailles un musée colossal dédié « à toutes les gloires de la France ». Dans l’encombrante résidence royale héritée des Bourbons, la monarchie de juillet voulait faire œuvre ainsi de réconciliation nationale, tout en œuvrant à sa propre légitimation. Car une telle mise en scène de l’histoire, quand elle émane du pouvoir, n’est bien sûr jamais neutre…

Redécouvertes au cœur du château de Versailles

On le mesure dans la formidable exposition que le Château de Versailles consacre à ce musée fantôme, dont les œuvres, dès la fin du XIXe siècle, ont été remisées en réserve ou dans les Attiques et les grands décors occultés dans des salles souvent fermées au public. Rouvertes aujourd’hui exceptionnellement à la visite, les salles des Croisades, les salles d’Afrique, ou la salle de 1792, récemment restaurée (comme la salle du Sacre) donnent avec la longue galerie des Batailles un aperçu saisissant de ce qu’était alors ce « palais musée démesuré, ultra-spectaculaire et quelques fois cocasse dans lequel le roi s’est investi personnellement pendant quinze ans », souligne Laurent Salomé, le directeur des collections.

Jugez donc ! Remaniant, avec l’architecte Frédéric Nepveu, entièrement les ailes du Nord et du Midi, pour ne préserver que les grands appartements royaux dans le corps central, Louis Philippe avait réuni dans son musée près de 3 000 peintures et un millier de sculptures. Elles retraçaient l’histoire de la Nation depuis l’élection (légendaire) du roi Pharamond par les guerriers francs en 417 (miroir de la propre proclamation au pouvoir du duc d’Orléans par les députés en 1830), jusqu’à l’actualité récente de la conquête de l’Algérie, dépeinte par Horace Vernet, l’artiste préféré du monarque, toute à la gloire des militaires français et des princes d’Orléans. Avec son format panoramique de 21 mètres de long, La Prise de la smala d’Abd el-Kader vaut à elle seule le détour, malgré la violence coloniale et le racisme qui s‘y expriment.

Un roi « bourgeois » passionné d’histoire

La conservatrice en chef Valérie Bajou, fait revivre dans les salles d’expositions la figure de ce « roi bourgeois », très attaché à sa famille, anglophile ayant reçu en privé la reine Victoria (de somptueux portraits de Winterhalter en témoignent), passionné d’histoire et collectionneur éclectique. Pour son musée, outre le rassemblement d’œuvres anciennes et des achats, Louis Philippe n’hésita pas à passer de nombreuses commandes aux élèves de David : Gérard, Gros, Girodet, et même à la jeune génération d’Ingres, Delaroche et Delacroix…

Dans le catalogue remarquable, les historiens se sont amusés à passer au crible les sujets choisis par le roi pour cette grande construction mémorielle. Sans surprise, le XVIIIe siècle des Bourbons, avant 1789, y est très peu représenté. L’épopée napoléonienne, en revanche, occupe un tiers des œuvres exposées en 1840. « L’impopularité tenace qui collait au roi, parmi la fraction la plus dure de l’opinion, lui dicta cet acte d’allégeance à l’empereur », analyse Christophe Pincemaille. De même, l’exaltation très prégnante des hauts faits d’armes, culminant dans la galerie des Batailles, que le roi appelait « galerie des Victoires », visait à restaurer la fierté nationale après la défaite de Waterloo.

Somptueux décor festif

En 1837, l’inauguration du musée s’achèvera par une fête à l’Opéra royal, dont il nous reste – exceptionnellement remonté sur la scène – un somptueux décor de Ciceri.
Victor Hugo prendra alors sa plume :
« Ce que Louis Philippe a fait à Versailles est bien (…) C’est d’avoir donné à ce livre magnifique qu’on appelle l’histoire de France, cette magnifique reliure qu’on appelle Versailles ».

Longtemps, ce musée de l’histoire de France restera très populaire. Puis, dans les années 1890, le conservateur Pierre de Nolhac le remisera aux oubliettes. « Dès lors, Louis-Philippe a été persona non grata à Versailles où a prévalu le dogme d’un château restitué dans l’état du "6 octobre 1789". Notre devoir est de remettre son grand dessein en valeur, avec les œuvres qui l’accompagnent », souligne Laurent Salomé.

Avec la présidente du domaine, Catherine Pégard, il souhaite désormais présenter au public, au moins quelques semaines par an, les peintures des salles d’Afrique, habituellement cachées derrière les cimaises des expositions temporaires. D’ici une dizaine d’années, ils espèrent aussi redéployer, dans l’aile du Midi que le Sénat vient de restituer au château, de nombreuses œuvres du musée en réserve. L’histoire, à Versailles, se réécrit sans cesse…

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5403
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Salles d’Afrique    Jeu 25 Oct 2018 - 6:50

Les vues de Granet sont un témoignage peu connu et irremplaçable du Versailles des années 1840.

Le point d’orgue de cette exposition est l’ouverture des salles d’Afrique au public.
On découvre, ou on redécouvre pour certains, ces vastes compositions dues au pinceau d’Horace Vernet pour glorifier les campagnes militaires du règne. 

A elles seules, ces salles justifient la visite de l’exposition. 

Salle de Constantine : 









Salle de la Smalah : 





Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Jeu 25 Oct 2018 - 9:16

Je reprends les clichés de Lebrun salle par salle en y ajoutant les fiches de la base du château





--------------------------






--------------------------





--------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: salle de la Smalah   Jeu 25 Oct 2018 - 9:21

Reprise des clichés de Lebrun en y ajoutant les fiches de la base du château





--------------





--------------

j'ajoute ce tableau
Vue générale de Constantine et des environs pour servir l'intelligence des opérations du siège, du 6 au 31 octobre 1837
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Ven 26 Oct 2018 - 8:56


ARCHITECTESTYPOLOGIESMATÉRIAUXPOINTS DE VUEALBUMS-PHOTOSCAHIERS SPÉCIAUXDOSSIERSCONCOURS


Exposition | A Versailles, ces musées oubliés (17-10-2018)
D’histoire, ce musée n’en est pas moins d’architecture. Versailles, dans son emboîtement de salles et d’antichambres, de galeries et de salons, recouvrait même, au XIXe siècle, un espace d’exposition dédié à l’art de bâtir, du moins à celui de Frédéric Nepveu, architecte. L’exposition Louis-Philippe présentée au château jusqu'au 3 février 2019 exhume l’histoire étrange d’un autre musée oublié.
Versailles
Louis-Philippard ! L’adjectif sonne presque aux oreilles comme une insulte. Dans une tentative de réhabilitation, le château de Versailles présente une imposante rétrospective aussi séduisante qu’encyclopédique. A cette occasion, il rouvre des espaces fermés au public depuis de longues décennies.
Parmi eux, les salles d’Afrique, les salles des Croisades et les salles du Consulat et de l’Empire réalisées ou restaurées lors des transformations exigées par Louis-Philippe dans l’intention de faire de Versailles un musée dédié «à toutes les gloires de la France».


Les peintures de Gros, Girodet, Vernet ou encore Delacroix qui y sont présentées depuis presque deux siècles émerveillent le visiteur. Dans les salles restées inachevées, les équipes du château coordonnées par Valérie Bajou, conservateur en chef, ont développé une exposition didactique portant, entre autres, sur l’architecture de Versailles au temps de Louis-Philippe.
Sur les cimaises, un nom revient avec régularité : Frédéric Nepveu. L’homme, dans les méandres de la mémoire collective, semble inconnu sauf des exégètes du château. Et pour cause, Frédéric Nepveu travaillait au service des bâtiments de la couronne d’abord à Versailles puis à Fontainebleau et à Rambouillet.
Ce n’est qu’en 1832 qu’il fut nommé «architecte du château de Versailles» et que ses connaissances purent lui assurer d’être désigné par Louis-Philippe maître d’oeuvre du nouveau projet muséal.
La postérité a néanmoins oublié d’inscrire ce nom au panthéon des architectes. La chose est d’autant plus étonnante que Nepveu disposait d’une agence conséquente – 140 personnes – et bénéficiait surtout, dans les murs du château, d’un musée qu’il lui était entièrement consacré : le «Musée Nepveu».
Une plaque révèle aujourd’hui encore l’existence de cette maigre institution : «salles des plans et dessins de la conversion du Palais de Versailles en Musée historique par Mr. Nepveu». Toutefois, ses murs ne sont plus aujourd’hui occupés par la quarantaine de dessins sélectionnés par l’architecte pour illustrer son grand œuvre.
L’idée d’un musée d’architecture à Versailles était celle de l’architecte, lui-même. Louis-Philippe en fit un accueil plutôt réservé ; la réponse fut d’abord négative. Puis, le Roi des Français, convaincu de faire aussi bien que son aîné Louis XIV, imaginait faire bonne œuvre en exposant les dessins du projet de transformation. Une salle, puis trois furent dédiées entre 1843 et 1846 aux plans, coupes et élévations de Nepveu.

«Cette exposition publique constitue un cas singulier dans l’histoire de l’architecture», soutient Emilie Biraud dans le catalogue de l’exposition. Et pour cause, les musées dédiés à l’art de bâtir tel qu’il se pratique étaient plutôt rares.
Aux yeux de l’historienne, la qualité des documents produits par Nepveu justifiaient, à l’époque, une telle initiative. Ce sont pour elle, de «véritables œuvres d’art» qui «témoignent de la formation de l’architecte versaillais auprès de Charles Percier, dont il a hérité du talent de dessinateur».

Le château de Versailles présente aujourd’hui, comme en hommage, quelques-uns de ces beaux dessins qui témoignent tantôt du respect de Nepveu pour le passé que son appétence pour les structures nouvelles, notamment métalliques.
L’exposition Louis-Philippe se fait ainsi l’occasion d’une double découverte, celle d’un musée d’Histoire mais aussi... d'un musée d’architecture.
Jean-Philippe Hugron
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 14632
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Ven 26 Oct 2018 - 9:40

Cette information déjà éditée sur le forum a fait l'objet de la création d'un sujet spécifique susceptible d'être complété à l'avenir :

Voir ici :
http://www.connaissancesdeversailles.org/t8565-salles-des-plans-dessins-conversion-du-palais-muse-nepveu#122370

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5403
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Ven 26 Oct 2018 - 11:55

L’exposition propose de nombreuses vues relatives aux séjours croisés avec les souverains anglais.
C’est l’occasion de voir de nombreuses aquarelles habituellement conservées à l’abri de la lumière dont certaines proviennnent des collections royales anglaises.









Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Ven 26 Oct 2018 - 12:14

Les deux premières montrent l'instalaltion de la reine Vicroria et du prince Albert dans l'appartement de la duchesse d'Orléans, veuve, qui dû laisser son appartement. Les princes qui logeaint au second étage durent aussi laisser leur appartements à la suite anglaise. On les logea à proxiité du château dans des baraquements démontables construits à Eu par Packam, destinés aux colons d'Algérie.


Les aqurelles de Lamy pourraient servir d'inspiration pour des doubles rideaux dans la galerie restaurée
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: L'éducation des Princes   Ven 26 Oct 2018 - 16:04

A la demande de Mme de Genlis, Calla réalisa des maquettes de différents ateliers manuels traditionnels ou même de l'industrie naissante, à l'intention des princes.




Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 8101
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: décor scène galerie Batailles palais marbre Cicéri 1837   Ven 26 Oct 2018 - 20:22


Recréation de la toile de fond du décor de Cicéri

Le 10 juin 1837, Louis-Philippe inaugurait les galeries historiques dédiées « à toutes les gloires de la France ». Victor Hugo, Alexandre Dumas ou encore Eugène Delacroix se trouvaient parmi les nombreux invités. Pour l’occasion, un spectacle fut donné sur la scène de l’Opéra royal. Le décorateur de l’Opéra de Paris, Pierre-Luc-Charles Cicéri, exécuta spécialement pour le ballet final de la représentation, un « palais de marbre réhaussé d’or ».
À l’occasion de l’exposition « Louis-Philippe et Versailles » ce décor monumental retrouve sa place dans l’Opéra Royal. Venez découvrir cette installation exceptionnelle jusqu'au 6 novembre 2018.

Château de Versailles
Ajoutée le 26 oct. 2018

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Mr de Bearn
Vicomtesse, Vicomte
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 56
Localisation : de France et de Navarre
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Sam 27 Oct 2018 - 20:09

Pouvez vous me dire où se trouvait exposé dans le musée de Louis Philippe le tableau le représentant avec ses fils à cheval devant la grille du château ?
Revenir en haut Aller en bas
http://christian.casassus@bnpparibas.com
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
avatar

Nombre de messages : 11272
Age : 71
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Dim 28 Oct 2018 - 8:12

C'était un tableau personnel de Louis-Philippe entré à Versailles après sa succession




Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5403
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Montpensier Louis-Philippe James Sharples   Dim 28 Oct 2018 - 11:30

L’exposition nous permet de découvrir deux portraits méconnus de Louis-Philippe et son frère Montpensier (la mention sur le cadre du second portrait est erronée) exécutés lors de leur séjour en Amérique d’octobre 1796 à décembre 1799.
Ils furent réalisés par le peintre James Sharple (1752-1811).







Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5403
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Dim 28 Oct 2018 - 21:38

L’exposition se clôt sur l’abdication du roi grâce au document de la main du roi conservé aux archives nationales ainsi qu’au bureau de Louis Puteaux (1819) qu’utilisait Louis-Philippe aux Tuileries et qui fut fracturé lors de l’envahissement du palais durant de la révolution de 1848.





Dernière édition par Lebrun le Lun 29 Oct 2018 - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louis, Comte de Frontenac
Comtesse, Comte
avatar

Nombre de messages : 439
Age : 37
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   Dim 28 Oct 2018 - 21:53

Le portrait de Louis-Philippe et ses fils à Versailles âr Horace Vernet à longtemps été présenté dans la cage de l'escalier Questel de l'aile du nord au dernier niveau juste à côté de l'entrée de l'appartement du Prince de Beauvau.
Revenir en haut Aller en bas
http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Trianon/Pages/PlanT.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Exposition Louis-Philippe, en 2018 à Versailles
» Exposition Louis-Philippe à Fontainebleau en 2018
» Saint-Germain-en-Laye, Un jardin de Louis-Philippe
» Exposition Louis-Philippe et Versailles
» Exposition Louis-Philippe et Fontainebleau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Versailles-
Sauter vers: