Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12369
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles    Ven 7 Avr 2017 - 16:09

Fiche synthétique :
Centaure

Origine: Mythologie grecque
Catégorie : Animaux fabuleux ou Monstre
Allégorie ou symbolique : Barbarie, pulsions animales, sagesse, culture
Texte lié : : Homère, l'Odyssée, Ovide, Les Métamorphoses
Emblème ou représentation : : homme à corps de cheval, de taureau ou de poissons
Personnage lié : Achille, Actéon, Asclépios/Esculape, Enée, Déjanire, Héraclès/Hercule, Jason, Thésée

Lien vers le mythe sur internet : https://mythologica.fr/grec/centaure.htm

Le personnage mythologique du centaure recouvre plusieurs légendes et formes différentes.
La forme la plus commune est celle d’un corps de cheval associé à un buste d’homme.  
Parmi ceux-ci, les légendes grecque présentent tantôt des créatures rustres et violentes dont la plus célèbre est Nessus et tantôt des centaures sages et instruits comme Chiron, mentor de plusieurs héros antiques.
Plus rarement, le corps du centaure est celui d’un bovin (taureau ou bœuf) parfois assimilé à la figure du Minotaure.
Il en existe enfin une version aquatique appelé centaure marin, au corps de poisson avec des pattes avant de cheval et un buste d’homme, à ne pas confondre avec les tritons ayant seulement le buste d’homme sur un corps de poisson.
Ces créatures fabuleuses sont connues à Versailles au travers de la peinture, de la gravure et de la sculpture.

Retour à l'Index sur le forum :
La mythologie à Versailles

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12369
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: centaure amour borghese marbre gravure copie thomassin   Ven 7 Avr 2017 - 16:13


Le Centaure et l'Amour
Gravure de Simon Thomassin (1655-1733)
Tirée du "Recueil de cinquante des plus belles figures antiques et modernes (...) de Versailles..." :
planche 114 : "Le Centaure et l'Amour" groupe en marbre copiée d'après l'antique à Rome par placé dans les jardins de Versailles [sic]
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Comme pour la gravure du Mercure tuant Argus récemment évoquée (voir ici), cette sculpture ne peut être retrouvée parmi les marbres ayant orné le parc de Versailles sous l’Ancien régime.
Cette œuvre des collections royales, illustrée par Thomassin, est en fait une copie réalisée à Rome par Jacques Bousseau, vers 1711-1712, d’après un antique des collections Borghèse - antique entré au Louvre depuis Napoléon Ier.


Centaure âgé tourmenté par Eros (Cupidon), dieu de l’amour
2e siècle après J.-C., d’après un original grec créé au 2e siècle avant J.-C.
Marbre, Rome (Italie)

A sa livraison, la copie en marbre de Bousseau (H. 1,70; L. 1,28) est installée à Marly et restera jusqu'à la Révolution dans l'ancienne salle de l'escarpolette, l’un des bosquets de ce parc royal.
De 1797 à 1858, on la retrouve dans le jardin des Tuileries d’où elle sera envoyée au jardin du Musée de l'École nationale supérieure des arts et industries textiles de Roubaix.
Considérée comme disparue en 1999, elle a été retrouvée vandalisée en 2007 (à confirmer et à illustrer).

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12369
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: sculpture copie antique centaure furietti grand trianon   Ven 7 Avr 2017 - 16:16

Voici une autre version plus simple de sculpture du centaure conservé à Versailles :


Le Centaure aux mains liées dit aussi Centaure Furietti
Copie d’après l’Antique par Pietro della Valle (?)

Cette sculpture est actuellement placée dans le Jardin du Grand Trianon, au parterre devant le perron de l'aile de Trianon-sous-bois.
J’en sais peu de choses sinon qu’elle n’a pas d’histoire versaillaise.
Il s’agit d’une copie anonyme d’après un Antique dit « centaure Furietti » découvert à la villa d'Hadrien (Tivoli) et conservé aujourd’hui au musée du Capitole à Rome.
Cette copie versaillaise est datée de 1780.


Les deux centaures Furietti au musée du Capitole

Signalée au Museum (Louvre) vers 1795, l’œuvre provient peut-être des collections saisies du comte d’Orsay.
Elle fut placée en 1802 au milieu du grand tapis vert à Saint-Cloud et y resta jusqu(en 1872, date où elle fut déposé à Versailles.
Cette sculpture est exposée dans le jardin du Grand Trianon depuis 1924.

Les collections nationales conservent d’autres versions de cet antique dont deux versions réduites en bronze :


Centaures d'après les "centaures Furietti'' du Capitole
Attribué à Giacomo ZOFFOLI (1731 – 1785)
Bronze patiné - H. : 36,80 cm.
Legs Thiers, 1880
Paris, Musée du Louvre, Département des Objets d'art

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4737
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Noël Coypel Nessus Dejanire Hercule Grand Trianon centaure    Ven 7 Avr 2017 - 22:58



Noël Coypel (1628-1707)
Dejanire enlevée par le centaure Nessus.
Salon de 1704.
Exposé au Grand Trianon.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4737
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Guido Reni centaure Nessus Dejanire enlèvement    Ven 7 Avr 2017 - 23:04

Autrefois à Versailles, au Louvre aujourd'hui, de retour peut-être un jour :



Guido Reni (1675-1742)
Dejanire enlevée par le centaure Nessus.
Salon d'Apollon, Versailles.
Musée du Louvre.
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 43
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles    Ven 7 Avr 2017 - 23:29

Merci cher Lebrun pour ces intéressants compléments.

Concernant le Reni, on trouve cette copie XVIIIème sur le site de la RMN :


(C) RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Dépôt à la questure du Sénat à Versailles
Localisation : Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon


Sauriez-vous où il se trouve ? Cabinet des Dépêches peut-être ?

N'oublions pas non plus le célèbre centaure marin qui orna la fontaine de l'escalier des Ambassadeurs :


(C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

Ces autres centaures marins apparaissant dans deux des trophées de la Grande Galerie :


(C) RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / René-Gabriel Ojéda / Franck Raux

en venant du Salon de la Guerre // sur fond de marbre vert de Campan décorant le trumeau entre deux pilastres : exaltant les triomphes guerriers de Louis XIV sur terre et sur mer. 1701-1703

partie centrale : proue de navire antique terminée par la tête du sanglier de Méléagre ; avec relief présentant un combat de centaures marins, couronne de laurier (resttitué par Feuchère en remplacement d'une couronne royale)



(C) RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / René-Gabriel Ojéda / Franck Raux

En venant du Salon de la Guerre sur fond de marbre vert de Campan décorant le trumeau entre deux pilastres : exaltant les triomphes guerriers de Louis XIV sur terre et sur mer 1701-1703

partie centrale : proue de navire antique terminée par une tête d'éléphant et présentant une scène d'enlèvement d'une naïade par un centaure marin, dessous : l'aigle romaine sur l'orbe


A la Ménagerie, on trouvait cet Antoine Coypel, aujord'hui au Louvre, Vénus sur les eaux, soutenue là-encore par des centaures marins :


(C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Thierry Le Mage

Ainsi que ce centaure sous les traits du Sagittaire par Pajou à l'opéra :


(C) RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: niche escalier ambassadeurs centaure fontaine Chevotet   Sam 8 Avr 2017 - 7:36

En complément, faisant partie de la collection Grosseuvre :


Etude de la niche centrale de l'escalier des ambassadeurs
avec le groupe du centaure formant une fontaine
Nº d'inventaire: INV.DESS 247.2
Chevotet, Jean-Michel (dessinateur)
d'après Le Brun, Charles (dessinateur)
Date de création : vers 1722
Dimensions : 12,7 x 7,6 cm montage dessin: 40,5 x 53 x 0,7 cm
Matière et technique : sanguine sur papier
© RMN-GP (Château de Versailles) / © Franck Raux

Historique : don Grosseuvre sous réserve d'usufruit, 1928 ; abandon de l'usufruit et entrée à Versailles, oct. 1942 ; entré à Versailles, 21 oct. 1942



Niche de l'escalier des ambassadeurs avec le bassin
et la fontaine où figure le centaure
Nº d'inventaire: INV.DESS 257
Chevotet, Jean-Michel (dessinateur)
Date de création : vers 1722
Dimensions : œuvre: 44 x 32 cm montage dessin: 53 x 40,5 x 0,7 cm
Matière et technique : plume et lavis d'encre brune et de chine,
avec rehauts de gouache blanche sur papier
© RMN-GP (Château de Versailles) / © Franck Raux


Historique : collection Henri Grosseuvre ; don Grosseuvre sous réserve d'usufruit, 1928 ; abandon de l'usufruit et entrée à Versailles, oct. 1942 ; entré à Versailles, 21 oct. 1942

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Centaure Enlèvement Déjanire Nessus bronze   Sam 8 Avr 2017 - 7:41

Egalement dans les collections du château :




Enlèvement de Déjanire par Nessus
Nº d'inventaire: MV 7749
Susini, Antonio (fondeur)
d'après Susini, Antonio (sculpteur)
Date de création : 1601-1700 (XVIIe siècle)
Emplacement : Corps central, Grands Appartements salon de Mars
Dimensions : 43 x 39,5 x 28 cm
Matière et technique : bronze
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Jean-Marc Manaï

Historique : Attesté en 1684 dans les collections royales (AN, O1 3333, f° 190 v°) ; mentionné en 1707 dans l'appartement du roi à Versailles (AN, O1 1976A, p. 878) ; envoyé en 1794 à Paris ; envoyé en 1802 aux Tuileries ; envoyé en 1851 au Grand Trianon.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
duc de Dorset
Duchesse, Duc à brevet
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles    Sam 8 Avr 2017 - 8:23

Merci pour ces posts. Dans la mythologie grecque, les centaures sont comme M. de Noisy l'a rappelé, des rustres. Lorsque le vin leur monte à la tête, ils abusent des femmes et les enlèvent, comme à l'occasion du mariage du roi Pirithoos avec Hippodamie, où le centaure Eurytion tente, avec ses congénères, de violer la mariée ainsi que d'autres femmes. Il y a également l'épisode tragique Wink de l'enlèvement de Déjanire par le centaure Nessos, dont ce cher Lebrun a posté une représentation qui ornait autrefois le salon d'Apollon (aujourd'hui au Louvre).

De façon intéressante, Marie-Antoinette surnommait ironiquement Lafayette "Sans Tort", en faisant le parallèle avec la figure mythique du "centaure".

Lorsque Fersen lui fait parvenir la copie d'une lettre de Lafayette à la duchesse de Devonshire où celui-ci avoue que son "coeur est républicain" (lettre inédite retrouvée par Evelyn Farr), la reine écrit à Fersen : "Il ne me fallait pas la lettre de Sans Tort pour l'avoir en horreur. L'évêque peut vous avoir dit combien j'ai droit à le détester. C'est le plus dangereux et peut-être le seul vraiment à craindre" (lettre du 7 décembre 1791 de Marie-Antoinette à Fersen - pour le "background", outre que Lafayette laissa les assassins entrer dans l'appartement de la reine au mois d'octobre 1789, il la menaça en 1791 d'un procès en adultère si elle n'acceptait pas de divorcer de Louis XVI et de se retirer dans un couvent).

Voici la caricature de "Sans Tort" (Lafayette) que Marie-Antoinette a envoyée à Fersen (retrouvée dans les papiers de Fersen par E. Farr) : 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: charJupiter Coypel salle Gardes Reine centaure sagittaire   Sam 8 Avr 2017 - 8:25

Au plafond de la salle des gardes de la Reine (peinture et esquisse) :


Le char de Jupiter entre la Justice et la Piété
Nº d'inventaire: INV 3473
Coypel, Noël (XVIIe siècle)
Emplacement : Corps central, Grands Appartements salle des Gardes de la Reine
Matière et technique : huile sur toile marouflée
© RMN-GP (Château de Versailles) / © Gérard Blot



Nº d'inventaire: V.2012.1
Coypel, Noël (atel.)
Date de création : vers 1671 (XVIIe siècle)
Dimensions : œuvre: 76,5 x 78,5 cm cadre: 83,6 x 86,2 x 3,8 cm
Matière et technique : huile sur toile
© RMN-GP (Château de Versailles) / © Gérard Blot






Historique : atelier de Noël Coypel ; collection Charles-Antoine Coypel, petit-fils de l'artiste, vente après décès, avril 1753 ; collection Jacques thuillier depuis 1970 ; achat chez Artcurial, mars 2012

Le centaure rappelle ici que dans le zodiaque, Jupiter gouverne deux signes : le Sagittaire (représenté sous la forme d'un centaure, et symbole de justice), et les Poissons (philanthropie), représentés à sa gauche.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.


Dernière édition par Grande Mademoiselle le Sam 8 Avr 2017 - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9186
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles    Sam 8 Avr 2017 - 8:46

Le centaure Nessus par Lemoyne au plafond du salon d'Hercule


Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4737
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles    Sam 8 Avr 2017 - 11:10

Une représentation à succès !

Chère Grande Mademoiselle,
Je m'interroge sur le bronze que vous reproduisez et qui est donné comme étant à Versailles :



L'exemplaire qui se trouve dans le salon de Mars possède un socle à pans inclinés différent de celui-çi.
Il figure sur la base RMN, photographié d'ailleurs in situ, on aperçoit la main d'Hercule ( époux de Deajnire, soit dit en passant) qui dépasse à gauche.




Est-ce une erreur de localisation de la part de votre source ou y aurait-il un autre Nessus enlevant Dejanire de même modèle à Versailles ?






Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9186
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles    Sam 8 Avr 2017 - 11:52

A consulter les bases l'œuvre à socle à angle vif, très géométriques, ou celle à socle avec doucines nous rappellent que l'exposition des vases et objets d'art dans le Grand appartement s'est faite dans un premier temps "brut des sortie des réservées".
Dans un second temps, certains socles, XIX ou XX siècles ont été remplacés et confectionnés sur des modèles moins géométriques, sans doute inspirés par des équivalents anciens.

Pour les bronze en question les n° d'inventaires sont les mêmes ce qui induit plutôt un changement de socle, et il y en a eu récemment, depuis que Mme saule a fait disposer des vases et bronzes sur les consoles des grands appartements.



ici c'est l'inverse, on a retrouvé la terrasse en marbre après coup Very Happy


J'avais montré (mais où?) qu'un bronze placé aujourd'hui dans les grands appartements étaient jusque là sur un un socle de marbre blanc. Un Louis XIV à cheval?

Il me semble que la plupart des socles des bonzes des grands appartements sont maintenant à doucine.

...

Ah voilà, entre 2011 et 2015, dates des photos, le Louis XIV équestre du Louvre a quitté son socle de marbre blanc du Louvre pour un nouveau, sans doucines No mais noir comme presque tous mes socles des petits bronzes des collections royales que Versailles présente.



juste arrivé à Versailles, puis "resoclé" et avant, encore au Louvre
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9186
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles    Sam 8 Avr 2017 - 17:00

Les fiche EPV disposent, en principe d'un dispositif mettant automatiquement à jour l'emplacement des œuvres.


Nous avions conclu que les registres R8 et R9 correspondent au recollement décennal concernant des œuvres non répertoriées jusque là.
Sauf erreur, cette copie est encore à sa place au rez-de-chaussée de l'aile des ministres, sinon la base EPV  par exemple, mentionne "hors les murs" pendant une exposition.

Il apparaissait par ailleurs à la questure dans le catalogue de Claire Constant



Exemple, la fiche du fauteuil de Crécy parti à Canberra mentionne "hors les murs".



Donc la copie du Réni de doit pas avoir changé d"emplacement.
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 43
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles    Sam 8 Avr 2017 - 19:21

Merci beaucoup cher Alain, j'ignorai que la Questure se trouvât dans une aile des Ministres et cherchais ce dessus de porte avec sa jolie bordure d'Ancien Régime dans le corps central...
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6715
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Nessus enlevant Déjanire bronze   Sam 8 Avr 2017 - 20:57

Lebrun a écrit:
Est-ce une erreur de localisation de la part de votre source ou y aurait-il un autre Nessus enlevant Dejanire de même modèle à Versailles ?

Cher Jean-Baptiste-Pierre,

Merci beaucoup pour cette fine observation !

La source est la base du château. Il y a peut-être eu une confusion dans les clichés illustrant la fiche de MV7749?


Les premiers d'entre eux sont de Franck Raux (dont photo éditée supra), complétés par une mise à jour photographique de Christophe Fouin présentant désormais l'exemplaire que vous montrez in situ, avec gradins incurvés.


© Château de Versailles, Dist. RMN-Grand Palais / Christophe Fouin

Où se trouverait celui photographié par F. Raux, s'il s'agit d'un exemplaire différent?

A noter, pour mémoire, qu'il existe un autre bronze représentant Nessus enlevant Déjanire, dans le Bureau du deuxième aide de camp à Trianon-sous-Bois, mais dont le socle présente, lui aussi, une différence le distinguant des précédents (vu cet après-midi-même, in situ) !

Je n'ai pas d'autre reproduction que cette photo de Louis :


Photo de Louis

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12369
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles    Sam 8 Avr 2017 - 22:13

On peut effectivement librement voir ce tableau en dessus de porte dans l'aile nord des ministres.
Il est dans l'une des salles d'attentes des visites conférences côté cour des ministres.



En voici d"ailleurs le pendant, un enlèvement d'Europe d'après le Titien :


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9186
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles    Dim 9 Avr 2017 - 15:49

J'ai tendance à penser que les différentes photos du centaure MV 7749 sont bonnes,  mais prises avat et après le remplacement du socle.
Ce bronze des collections royales s'est retrouvé au Grand Trianon en 1855, et on a placé récemment dans le salon de Mars, mais on a dû lui donné un socle noir à doucines, nouveau, ou complétant son socle pour lui lui permettre de bien s'assortir aux autres bronzes posés sur la table de Marly.









On peut supposer que le bronze du Grand Trianon, bureau du second aide camp, provient des collections du Mobilier national (à vérifier).

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le centaure, une créature fabuleuse à Versailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tombe de Tardif de Moidrey à Versailles (Saint-Louis).
» A Versailles, des collèges ne seront plus ZEP à la rentrée 2011 !
» Mystérieuse créature au Panama.
» Académie de Versailles : Qui s'y retrouve ???
» ACADEMIE DE VERSAILLES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Les grands thèmes à Versailles :: La mythologie-
Sauter vers: