Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan

Aller en bas 
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 16085
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan    Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeJeu 27 Avr 2017 - 9:55

Exposition :
Sévigné, épistolière du Grand Siècle
Grignan du 25 mai au 22 octobre 2017

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Visuel_sevigne_def
Claude Lefèbvre, Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné
© Musée Carnavalet / Roger-Viollet

Le château de Grignan est à jamais associé à Madame de Sévigné, femme de lettres devenue célèbre après la parution de sa correspondance.
L'exposition retrace le parcours de cette épistolière d'exception entre Paris, Vitré (Bretagne) et Grignan, où elle séjourne auprès de sa fille. Elle met en lumière l'évolution de son écriture, l'art de vivre en Provence et le mythe sévignéen, à travers plus de cent objets et oeuvres d'art illustrant le Grand Siècle.

Madame de Sévigné a souvent décrit la « magnificence » du château où vivait sa fille Françoise-Marguerite, mariée au comte de Grignan, gouverneur de Provence. Elle n’y séjourne que quatre années mais « l’effet Sévigné » marque définitivement les lieux et la mémoire collective.

Peu d’expositions ont été consacrées à cette personnalité littéraire, à l’exception des Provençaux de Madame de Sévigné (1973, musée Cantini, Marseille) et de Madame de Sévigné (1996, musée Carnavalet, Paris). Aucune n’avait encore eu lieu à Grignan, ni étudié en profondeur les liens de l’épistolière avec le château.
L’ambition de cette exposition est de retracer le parcours de Madame de Sévigné entre Paris, Vitré en Bretagne et Grignan, en mettant en lumière l’évolution de son écriture et sa place dans le monde des Lettres. Elle aborde également la manière de vivre et d’habiter en Provence et se penche particulièrement sur le mythe sévignéen.  

Reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication, elle présente une centaine de pièces illustrant le Grand Siècle – peintures, objets d’art, manuscrits, livres, gravures – issues des collections du château de Grignan, de musées nationaux, d’institutions culturelles et de collections privées.

Partenariats
Exposition réalisée par le Département de la Drôme / Châteaux de la Drôme
Avec le concours du Musée Carnavalet – Histoire de Paris et de la Ville de Vitré

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication / Direction générale des patrimoines / Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État.
Avec l'aide de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne Rhône-Alpes

Et le soutien des entreprises mécènes : Gerflor, Busseuil Valence, Caisse d'épargne Loire-Drôme-Ardèche, SAS Ganon Valence, Manpower Pierrelatte, Transports Daniel Grignan.
En partenariat avec les médias : France Culture, Télérama

Les Châteaux de la Drôme
26230 Grignan
04 75 91 83 50


http://www.chateaux-ladrome.fr/fr/saison-2016-2017/expositions/sevigne-epistoliere-du-grand-siecle

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 16085
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: marie rubitin chantal marquise sevigné elle portrait   Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeJeu 27 Avr 2017 - 9:58

En complément Mme de Sévigné au travers des collections de Versailles (j’igone si Versailles est prêteur ?)

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  02-007375

Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné (1626-1696)
Anonyme de l’Ecole française du 17e siècle
d’après Louis Elle, l'Ancien (1612-1689), dit Ferdinand II
N° d’inventaire : MV 5620
Huile sur toile, Dimensions : Hauteur : 0.81 m, Largeur : 0.65 m
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Historique :
acheté à la vente de la succession Monbrison, 1904 ; entré à Versailles, mai 1904.

Commentaire :

La  célèbre épistolière du XVIIe siècle connut toute l’élite intellectuelle et mondaine du temps dont Madame Scarron, future marquise de Sévigné, la comtesse de La Fayette, auteur de La princesse de Clèves (1678), et le comte de Bussy-Rabutin, son cousin, auteur de l’Histoire amoureuse des Gaules (1660).
Sur ce beau portrait, Madame de Sévigné porte un costume et une coiffure des débuts du règne de Louis XIV.

Sa grand-mère était Jeanne de Chantal, fondatrice de l’ordre de la Visitation, qui fut canonisée. Elle-même épousa en 1644 Henri de Sévigné (1623-1651) qui lui donna deux enfants, un fils, Charles, né en 1648, et une fille Françoise-Marguerite, comtesse de Grignan (1646-1705).
C’est à celle-ci, installée au château de Grignan, qu’elle adressa la plupart de ses célèbres lettres.

On y trouve mention de nombreuses anecdotes sur la cour de Versailles.
Madame de Sévigné connut le Trianon de porcelaine, où elle vint quelquefois, elle y parle d’une promenade qu’y fit la reine Marie-Thérèse.
Elle rapporte que le 12 juin 1672 : « La Reine alla hier faire collation à Trianon ; elle descendit à l’église, puis à Clagny, où elle prit Madame de Montespan dans son carrosse et la mena à Trianon avec elle ».
A propos de Mme de Montespan, elle écrira « une triomphante beauté à faire admirer à tous les ambassadeurs. »


Autre portrait versaillais :

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  13-581776

Portrait de Marie de Rabutin Chantal, marquise de Sévigné (1627-1705)
Anonyme de l’Ecole française du 17e siècle
N° d’inventaire : MV 4263
Huile sur toile, Dimensions : Hauteur : 0.585 m, Largeur : 0.505 m
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Historique : envoyé à Versailles, 9 janvier 1835

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.


Dernière édition par M. de Noisy le Mer 3 Mai 2017 - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Falbala13
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 265
Age : 52
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 14/04/2009

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Portrait de Mme de Sévigné à 19 ans   Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeLun 1 Mai 2017 - 12:49

Ce portrait de Mme de Sévigné date de l'époque de son mariage. Il est conservé au château des Rochers où il a dû être peint. Je trouve Mme de Sévigné vraiment très belle sur ce tableau :

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Img_2010
(Artiste anonyme, Collection des Rochers-Sévigné, photo Hervé Champollion)
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Princesse, Prince Etranger
valmont

Nombre de messages : 2513
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Portrait marquise de Sévigné   Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeMar 2 Mai 2017 - 21:30

Le beau portrait en pied que vous mentionnez chère Falbala au Château des Rochers-Sévigné, est attribué à Jean Nocret et daté de 1644 (elle avait 18 ans) selon l'office de tourisme du pays de Vitré.

Le cadre sculpté est très impressionnant mais dépourvu d'armoiries et aux motifs peu XVIIe siècle , ils serait intéressant d'en connaitre sa date, peut être 1884, année de l’ouverture au public du musée dédié à la marquise.

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Captu110
Photo Pays Châtillonnais


Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Captur42
Photo Ouest France

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Captu111
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
Falbala13
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 265
Age : 52
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 14/04/2009

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Re: Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan    Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeMer 3 Mai 2017 - 8:49

Merci cher Valmont pour cette rectification mais alors il faudra que le château de Grignan mette à jour les brochures qu'il vend.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 9112
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Portrait Sévigné Rochers Jean Nocret   Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeMer 3 Mai 2017 - 8:59

Fiche Topic Topos

Portrait de Madame de Sévigné
Adresse : Château des Rochers-Sévigné, Route d'Argentré-du-Plessis, Vitré, France

Matériaux : Huile sur toile et bois doré
Dimensions : Hauteur : 181cm, Longueur : 121cm
Datation : Vers 1644

Attribué à Jean Nocret, ce portrait en pied représente Mme de Sévigné à l'époque de son mariage. Marie de Rabutin-Chantal épouse Henri de Sévigné le 4 août 1644, et découvre alors le château des Rochers où elle séjourne à plusieurs reprises et écrit de nombreuses lettres à sa fille.
Ce portrait, qui ne quitte pas le château des Rochers, est vendu avec son mobilier en 1715 par la petite-fille de Mme de Sévigné.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 9112
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Louis Elle Marie Rabutin-Chantal marquise Sévigné   Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeMer 10 Mai 2017 - 21:38

M. de Noisy a écrit:
En complément Mme de Sévigné au travers des collections de Versailles (j’igore si Versailles est prêteur ?)

Effectivement, pour le portrait d’après Louis Elle.
La preuve par l'image.

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  C_frmr10
Photo O. Delahaye

Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné (1626-1696)
Anonyme de l’Ecole française du 17e siècle
d’après Louis Elle, l'Ancien (1612-1689), dit Ferdinand II
N° d’inventaire : MV 5620
Huile sur toile, Dimensions : Hauteur : 0.81 m, Largeur : 0.65 m
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon
(v. supra)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Falbala13
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 265
Age : 52
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 14/04/2009

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Re: Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan    Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeLun 3 Juil 2017 - 0:40

Pendant que ces chers Vidame et Duc de Dorset étaient chez MA, (quelle chance ! et un grand merci pour leurs superbes photos et vidéos), j'étais chez Mme De Sévigné à Grignan pour l'expo qui lui est consacrée :

Désolée pour la mauvaise qualité des photos mais elles ont été prises sans flash et en essayant d'éviter les contre-jours.

D'abord la famille de Mme De Sévigné :

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170715
Sa Grand-Mère Jeanne De Chantal De Frémiot qui a fondé l'Ordre de la Visitation avec St François de Sales
(17ème siècle - Huile sur toile - Chambéry, musée des Beaux Arts)

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170716
Portrait présumé de son cousin le Comte de Bussy-Rabutin célèbre pour son ouvrage "Histoire amoureuse des Gaules". Je croyais que c'était le Grand Dauphin, fils de Louis XIV...
(Huile sur toile - Ville de Grignan déposé au château de Grignan)

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170717
Son mari : Henri de Sévigné (1623-1651). Mort lors d'un duel contre le Chevalier d'Albret à cause d'une de ses maîtresses Mme De Gondran
(17ème siècle - Huile sur toile - Vitré, Château des Rochers-Sévigné)

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170718
Son fils : Charles De Sévigné (1648-1713)
(17ème siècle - Huile sur toile - Vitré, Château des Rochers-Sévigné)

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170719
Son Beau-Fils : François Adhémar De Monteil Comte de Grignan (1632-1714) propriétaire du château de Grignan, Chevalier des Ordres du Roi et Lieutenant Général de Provence
(17ème siècle - Huile sur toile - Paris, Musée Carnavalet - Histoire de Paris)


Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170720
Sa fille : Françoise de Sévigné Comtesse de Grignan (1646-1705)
(Attribué à Pierre Mignard - 17ème siècle - Huile sur toile - Paris, Musée Carnavalet - Histoire de Paris)

La suite prochainement
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse, Prince Etranger
Vidame du Hayreu-Hersay

Nombre de messages : 3724
Age : 45
Localisation : Loin
Date d'inscription : 14/03/2008

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Re: Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan    Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeMar 4 Juil 2017 - 18:19

Merci chère Falbala de nous emmener à Grignan !!!

Falbala13 a écrit:
Jeanne De Chantal De Frémiot qui a fondé l'Ordre de la Visitation avec St François de Sales

Notre cher Noisy a posté ici la toile de Suvée commémorant cet évènement.

Elle est actuellement visible au Petit Palais dans le cadre de l'exposition sur le Baroque des Lumières Wink .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org
valmont
Princesse, Prince Etranger
valmont

Nombre de messages : 2513
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Re: Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan    Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeMar 4 Juil 2017 - 21:38

Merci chère Falbala pour le reportage sur cette expo.
Il est plaisant de voir des oeuvres prêtées par des particuliers comme les peintures provenant du château des Rochers à Vitré que le propriétaire,
Yvalain de Ternay, essaie de maintenir en vie sans en faire un parc d'attractions.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
Falbala13
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 265
Age : 52
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 14/04/2009

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Re: Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan    Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeMer 5 Juil 2017 - 0:07

Merci pour ce rappel cher Vidame ! Oui cher Valmont il est important de souligner les efforts de certains propriétaires qui ne tombent pas dans la facilité, à nous de les soutenir en visitant ces châteaux.

Suite des extraits de l'expo. Voici quelques personnes contemporaines de Mme De Sévigné :

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170724
Marie Magdeleine Pioche De La Vergne Comtesse de La Fayette (1634-1693) auteur, entre autres, de la Princesse de Clèves. (18ème siècle - Gravure - Vitré, Musées de Vitré)

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170721
Madeleine De Scudéry (1607-1701) Admirée de Mme De Sévigné, elle est l'auteur entre autres de Clélie. Elle dépeint la société précieuse et galante tout en exprimant sa conception de l'art de vivre en société et de l'art d'aimer illustré par la carte de Tendre. (18ème siècle - Gravure - Vitré, Musées de Vitré)

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170725
La carte de Tendre - Fac similé

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170723
Portrait de Molière (1622-1673) D'après Pierre Mignard - Molière est cité 150 fois dans les lettres de Mme De Sévigné 1883 - Gravure - Grignan château départemental de Grignan

Mais également : Bossuet, Charles Perrault, Blaise Pascal, Ninon de Lenclos... dont la naissance se situe dans la décennie de 1620 comme Mme De Sévigné (1626-1696). Belle génération.

Suite prochainement
Revenir en haut Aller en bas
Falbala13
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 265
Age : 52
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 14/04/2009

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Re: Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan    Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeMar 11 Juil 2017 - 10:57

Suite reportage exposition. Voici certains lieux qu'elle a habités :

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170727
L'Hôtel Carnavalet qu'elle a occupé de 1677 à 1694. Situé dans le Marais, quartier de prédilection de Mme De Sévigné, où elle y côtoyait la noblesse d'épée (Les Guises, Bouillon, Rohan...) ou de robe (Le Tellier, Ormesson, Lamoignon...)  
WESTERMANN (d'après Raguenet) 1926 - Huile sur toile - Paris Musée Carnavalet Histoire de Paris

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170728
Les Rochers demeure familiale des De Sévigné. Elle y fit construire une chapelle entre 1671 à 1675 où elle fera mettre les reliques de sa grand-mère Jeanne De Chantal.
Adrien DAUZATS - Léon GAUCHEREL - 19ème siècle - Estampe - Vitré Musées de Vitré
 

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170726
Le Château de Grignan propriété familiale de son gendre le Comte De Grignan. Mme De Sévigné y fera de nombreux séjours, pour une durée totale de 4 ans environ. Elle y décédera en 1696. Sur ce dessin nous avons une vue de l'aile des Prélats.
Vue du Château De Grignan du côté du Potager - Attribué à Louis BOUDAN - 17ème siècle - Dessin, aquarelle, plume et encre de Chine - Paris Bibliothèque Nationale de France

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170729
Sa dernière demeure : la Collégiale Saint-Sauveur à Grignan où elle est inhumée dans le caveau familial des Adhémar. En 1793 sa sépulture sera profanée pour récupérer le plomb et pendant cette macabre cérémonie, les restes de Mme De Sévigné seront dérobés pour devenir de précieuses reliques (robe de brocatelle bleue, morceaux d'os...). Le musée de Grignan possède d'ailleurs une de ces reliques qui est montrée dans cette exposition.
Collégiale St-Sauveur - Baron Isidore Justin Séverin TAYLOR et Léon SABATIER - D'après Auguste François LABY - 19ème siècle - Grignan Château Départemental De Grignan

Suite au prochain numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Falbala13
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 265
Age : 52
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 14/04/2009

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Re: Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan    Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeJeu 13 Juil 2017 - 2:07

Suite reportage exposition :

Mme De Sévigné est conviée aux fêtes royales avec sa fille Françoise "la plus belle fille de France". Cette dernière prend part aux ballets auprès du Roi avec Melle de La Vallière et Melle de Mortemart future Marquise de Montespan. Un vague projet de mettre Françoise de Sévigné dans la couche royale fût envisagé par le cousin Bussy-Rabutin, cela arrangeait bien ses affaires, mais c'était sans compter sur le caractère de la belle, qui elle préférait un établissement plus stable et pérenne...    

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170730
Les plaisirs de l'île enchantée, 1ère journée  
Israël SYLVESTRE - Eau forte et burin - Paris Musée Carnavalet histoire de Paris

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170731
Fêtes de 1668, quatrième journée : la salle de bal donné dans le petit parc de Versailles
Jean LE PAUTRE - Gravure - Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

Nous retrouvons notre chère Sévigné à Marseille en 1673 lorsque Françoise De Sévigné aura enfin trouvé le parti qui lui convenait, c'est d'ailleurs elle qui le choisira, en la personne du Comte de Grignan. Mais celui-ci fût nommé par le Roi Lieutenant Général de Province... : 
Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170732
Le Port de Marseille - Gravure - Marseille musée de la Marine CCI Marseille Provence
Revenir en haut Aller en bas
Falbala13
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 265
Age : 52
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 14/04/2009

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Re: Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan    Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeVen 14 Juil 2017 - 10:12

Autour de Mme De Sévigné, une ambiance : son époque.

- Ainsi des objets sur le thème de l'écriture et du transport du courrier sont présentés. Des exemples :

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170733

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170734
Encrier - Tôle émail - Vitré Château des Rochers-Sévigné

- Des livres, les Best-sellers de l'époque, la publication des lettres de Mme De Sévigné à sa fille, etc... :

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170735

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170736
Les Femmes illustres ou les harangues héroïques - Madeleine De Scudéry -
Paris, Courbé - 1654 - Grenoble, Bibliothèque Municipale de Grenoble

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170737

- Bien entendu les lettres de Mme De Sévigné :

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170738

- Des objets du quotidien, par exemple :

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170739
Souliers de femme - 17ème siècle

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  20170740

© 2017 Photos personnelles

En conclusion, belle exposition de ce musée de Province qui nous replonge dans l'univers épistolaire de Mme De Sévigné entre Paris, Vitré et Grignan. A voir si vous passez dans le coin... Concernant les fêtes nocturnes proposées par ce château, à l'affiche cette année Lorenzaccio (théâtre et danse) avec entre autres Marie Claude Pietragalla.
Non je ne perçois pas de com...
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 9112
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Lettre autographe Sévigné Plessis-Mauron Grignan 1691   Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitimeMer 6 Nov 2019 - 11:07

Lettre autographe de Mme de Sévigné, écrite à Grignan :

Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Screen64

À Jacques-Louis du Plessis-Mauron Grignan, 15 septembre 1691.
5 pages grand in-8 (198 x 146 mm).


À propos de son second mariage et de ses sentiments conjugaux.

Mme de Sévigné revient sur une précédente plaisanterie, évoquant la nécessité de consulter la prestigieuse faculté de Louvain "pour savoir sy c’estoit un crime que d’aymer sa femme", alors qu’il s’agit bien entendu d’un sentiment juste et raisonnable.
"Je vous assure mesme que personne ne conteste icy ceste vérité, mais on soupire très obligemment pour vous, quand on considère les consequances qu’elle traine après elle. ll faut que vous conveniez qu'on n’est point portatif quand on est ataché inséparablement à deux ou trois personnes, on ne sauroit faire des courses légères, c’est toujours un établissement, et une résidence qu’il faut faire. On a un moy trop étendu, en comparaison d'un home qui ne tient à rien, qui est come un oyseau, qui ne tient qu'une place nécessaire et dont l'esprit doit estre aussy libre que le corps. Combien de fois, mon cher Monsieur, serez-vous content par vous-mesme, que vous serez peut-estre chagrin par cette moitié, qui seroit fâchée ? […] Pour les sentiments que vous me demandez pour cette chère moitié, il ne faudroit que votre considération pour vous en répondre à vous-même mais en y joignant la sienne, vous pouvez penser : quelle double raison de l’estimer."

Dans la seconde partie de sa lettre, la marquise plaisante toujours, mais cette fois sur ses sentiments de piété : "Cest avec douleur que je vous l'annonce, mais il faut dire la vérité : il est certain que j'ay toujours le mesme amour que vous m'avez vu pour les bonnes choses, voilà tout ce que j'ai de bon. […] mais il faut respecter ces chemins peu battus de la Trape, des Cama[l]dules, et croire que Dieu qui prend les élus où il lui plaist, leur marque aussi les voies par où il veut les faire marcher".

Directeur général des gabelles des provinces du Lyonnais, Provence, Dauphiné, Languedoc et Roussillon, Jacques Louis Du Plessis avait été le précepteur de Louis-Provence, petit-fils de Mme de Sévigné. Après une première union avec Marie-Madeleine de La Borde qui lui donna trois enfants, il se remaria en 1689 avec Louise Coutelle de Pondre dont il eut deux filles.

Référence : Correspondance, Pléiade III, p. 978-979.
(Sot.P. 18/11/19. 239.)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Empty
MessageSujet: Re: Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan    Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sévigné, épistolière du Grand Siècle, château de Grignan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Artisanats et territoires des chasseurs moustériens de Champ Grand
» Infos profs?
» Jobs d'été, stages, etc.
» Malheur à toi Angleterre ! Malheur à toi USA ! car si les miracles ...
» [Jeu] Abécédaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: En province-
Sauter vers: