Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dryade et Hamadryade, nymphe des bois et des arbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12494
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Dryade et Hamadryade, nymphe des bois et des arbres   Mer 17 Mai 2017 - 10:42

Fiche synthétique :
Dryade et Hamadryade

Origine: Mythologie grecque
Catégorie : Nymphe
Allégorie ou symbolique : force vitale des arbres
Texte lié : : Ovide, les métamorphoses
Emblème ou représentation : : jeune femme à l’antique couronnée de feuillages
Personnage lié : Eurydice, Myrrha, Daphné

Ces deux termes mythologiques décrivent une catégorie de nymphes mortelles attachées aux bois et aux arbres. Une distinction s’opère cependant entre elles :
- Les Dryades sont des nymphes indépendantes protectrices des arbres et des bois
- Les Hamadryades sont attachées à un arbre spécifique et meurent quand on le coupe.

Certains personnages mythologiques connus étaient des dryades comme Eurydice, ou associés aux dryades comme Myrrha, mère d’Adonis transformée en Myrrhe, ou Daphné, poursuivie par Apollon, transformée en Laurier.
Quant aux hamadryades, on peut citer Syrinx.

En sculpture et peinture, elles sont souvent représentées comme de jeunes femmes en tunique dansant près d’un arbre et portant une couronne de feuillage sur la tête.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.


Dernière édition par M. de Noisy le Mer 7 Juin 2017 - 13:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12494
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: lerambert hamadryade alixe belle academie peinture 1704   Mer 17 Mai 2017 - 10:50

A Versailles, cette famille de nymphes est essentiellement connue par la sculpture.



Portrait de Louis Lerambert (1620-1670), sculpteur du roi,
par Alexis Simon Belle (1674-1734)
N° d’inventaire : MV3518
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Le sculpteur est ici représenté devant l'étude en terre cuite de l'Hamadryade dansant,
une statue commandée en 1664 pour le bassin du Rondeau à Versailles.



Statue de l'hamadryade dansant
gravure de François Chauveau (1613-1676) d'après Lerambert
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Le tableau provient de l'Académie royale de peinture et de sculpture,
il fut y présenté comme morceau de réception du peintre Belle en 1704.
Saisi en 1793 avec les collections de l'Académie, il est envoyé à Versailles au Musée spécial de l'école française en 1798.


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dryade et Hamadryade, nymphe des bois et des arbres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flamboyant d'Afrique du Sud
» Polypodium vulgare L. (Réglisse des bois)
» Bâton en bois..
» Gueule de bois :(
» Dryades et Hamadryades

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Les grands thèmes à Versailles :: La mythologie-
Sauter vers: