Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Aristée, dieu champêtre des abeilles

Aller en bas 
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15629
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Aristée, dieu champêtre des abeilles Empty
MessageSujet: Aristée, dieu champêtre des abeilles   Aristée, dieu champêtre des abeilles Icon_minitimeMar 30 Mai 2017 - 0:56

Fiche synthétique :
Aristée

Origine: Mythologie grecque
Catégorie : Dieu champêtre
Allégorie ou symbolique : Amour galant, élevage, apiculture, sylviculture
Sujet lié : Métamorphose d’Ovide, Homère - L’Odyssée.
Emblème, représentation : Jeune berger
Personnages liés : Eurydice, Protée, Apollon, Actéon
Lien vers le mythe sur internet : https://mythologica.fr/grec/aristee.htm

Aristée, fils d’Apollon et de la nymphe Cyrène, élevait des abeilles. Un jour, amoureux d’Eurydice, il la poursuivit. Dans sa fuite pour lui échapper, celle-ci fut piquée par un serpent et en mourut. Les Nymphes firent alors périr les abeilles. Mais aidé par le dieu marin Protée, Aristée retrouva un nouvel essaim dans la carcasse de taureaux qu’il avait sacrifié aux dieux.
A Versailles, cette divinité est connue au travers de la sculpture. (Voir également Protée)

Retour à l'Index sur le forum :
La mythologie à Versailles

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15629
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Aristée, dieu champêtre des abeilles Empty
MessageSujet: aristee protee slodtz sebastien pere sculpture marbre 1688   Aristée, dieu champêtre des abeilles Icon_minitimeMar 30 Mai 2017 - 0:57

Aristée, dieu champêtre des abeilles 16-575041

Aristée attachant le dieu marin Protée à un rocher pour le forcer à lui dévoiler son avenir -1688-1723
par Sébastien Slodtz le père (1655-1726)
Dimensions : Hauteur : 3 m, Largeur : 2.09 m, Profondeur : 1.6 m
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Cette sculpture de marbre réalisée d’après un dessin de Girardon est situé demi-Lune du bassin d'Apollon, côté Nord. L’original a été mis à l’abri et une copie le remplace dans le parc depuis 2015.

Sujet connexe sur le forum :
- Sébastien Slodtz, sculpteur du roi

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15629
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Aristée, dieu champêtre des abeilles Empty
MessageSujet: aristee eurydice bertin marbre marly trianon salles vertes   Aristée, dieu champêtre des abeilles Icon_minitimeMar 30 Mai 2017 - 1:01

Aristée, dieu champêtre des abeilles 05-533667

Aristée poursuivant Eurydice
par Claude Bertin (vers 1653-1705)
Marbre, Hauteur : 1.37 m, Largeur : 0.65 m, Profondeur : 0.62 m
Paris, musée du Louvre (Dépôt des châteaux de Versailles et de Trianon, 2011).

Cette sculpture fut acquise en 1694 par les Bâtiments du roi et placée dans les jardins de Marly.
Elle était alors associée à une statue d'Eurydice (disparue) qui restera en place à Marly dans le Bosquet des Sénateurs tout au long du 18e siècle.
En 1702, Aristée quitte Marly et rejoint les salles vertes du jardin de Trianon.
Les guides de Piganiol de la Force le signalent plus précisément dans la Grande Salle Ronde avec 5 autres statues :
Un Silène antique, un Faune d’après l’antique par Foggini, une Dame romaine antique, une Minerve par le même Bertin et une Minerve antique.
Durant sa longue exposition au Trianon, la statue est mutilée. Rentrée en réserve à Versailles, elle a été déposée au Musée du Louvre en 2011 pour rejoindre ses consœurs de Marly.


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 8791
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 12/02/2012

Aristée, dieu champêtre des abeilles Empty
MessageSujet: pendule emploi temps abeilles Aristée Robin Leloy Guay   Aristée, dieu champêtre des abeilles Icon_minitimeLun 20 Mai 2019 - 19:37

Complément iconographique :

Aristée, dieu champêtre des abeilles 17-63711

Aristée, dieu champêtre des abeilles Huard_10

Aristée, dieu champêtre des abeilles 17-63710
Pendule : L'Emploi du temps
Nº d'inventaire: T 455 C
Domaine : Objets d'art
Auteur : Sèvres, Manufacture de (fabricant)
Robin, Jean-Joseph (horloger)
d'après Leloy, Jean-Charles-François (dessinateur)
Le Guay, Charles-Etienne (peintre sur porcelaine)
Huard, Pierre (peintre sur porcelaine)
Date de création : 1831-1837 (XIXe siècle)
Dimensions : oeuvre: 51 x 36 x 21 cm
Matière et technique : Bronze doré, tôle et porcelaine
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Sujet allégorique représentant l'emploi du temps : sur le devant, l'Oisiveté à moitié endormie voit les heures entraînées par le temps ; sur le côté gauche le temps employé pendant le jour, Aristée et ses abeilles, les attributs du jour et des travaux manuels ; sur le côté droit, le temps employé pendant la nuit aux travaux de l'esprit, Uranus s'occupant d'astronomie, les attributs de l'étude, de la nuit et de l'astronomie.

Figure à l'Exposition des manufactures royales le 1er janvier 1832 au Louvre (n°4) ; elle est munie en mai 1837 pour Trianon d'un mouvement et d'un cadran en émail "très plat", aiguilles en acier bronzé par Robin horloger du roi, 9 rue de l'Echelle, pour 100 francs. Elle n'entre au Grand Trianon qu'en 1841, pour le salon de la princesse Clémentine, fille de Louis-Philippe (1817-1907), qui deviendra en 1843 princesse Auguste de Saxe-Cobourg et Gotha (il s'agit de l'ancien cabinet du Levant, cabinet de travail de Napoléon Ier, puis cabinet de son secrétaire le baron Fain). En 1852, placée dans le cabinet de travail des appartements neufs, au même emplacement en 1855, 1894 et 1966, lors de la restauration générale du Grand Trianobn (antichambre 53). En réserve depuis 2006.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Aristée, dieu champêtre des abeilles Empty
MessageSujet: Re: Aristée, dieu champêtre des abeilles   Aristée, dieu champêtre des abeilles Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Aristée, dieu champêtre des abeilles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si dieu n'existait pas
» Dieu, Adam, Eve, le bien et le mal
» Dieu est l'auteur du mal ????
» STEPHEN HAWKING ET DIEU
» Spinoza : Dieu et Histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Les grands thèmes à Versailles :: La mythologie-
Sauter vers: