Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Mar 6 Juin 2017 - 16:11


Louis XVI en costume du Sacre (détail) V.2016.2
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Théâtre du pouvoir

La nouvelle exposition de la Petite Galerie
27 septembre 2017 - 2 juilet 2018

Musée du Louvre


En 2017-2018, l’exposition de la Petite Galerie montre le lien qui unit l’art et le pouvoir politique. Gouverner, c’est se mettre en scène pour assoir son autorité, sa légitimité et son prestige. L’art, au service des commanditaires mécènes, devient alors instrument de propagande ; il peut également se faire contestataire et bousculer l’ordre établi.

De l’Antiquité à nos jours, une cinquantaine d’oeuvres des collections du musée du Louvre, du Musée national du Château de Pau, du Château de Versailles et du musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris illustrent l’évolution des codes de représentation du pouvoir politique.

L’exposition se décline en quatre parties :

   « Les figures du prince » : dans la première salle sont présentées les fonctions du roi (roi-prêtre ; roi-bâtisseur ; roi de guerreprotecteur) qui permet d’évoquer les différentes techniques artistiques. On y trouve notamment Louis XIII de Philippe de Champaigne, le Retable de la crucifixion, émail de Léonard Limousin et la Triade d’Osorkon II ;

   La deuxième salle, intitulée « Persuader pour légitimer le pouvoir » s’attarde sur la figure emblématique d’Henri IV, à la fois roi en quête de légitimité puis modèle pour les héritiers des Bourbons, de Louis XVI à la Restauration (sculptures de Barthélémy Prieur et de François-Joseph Bosio, peintures de Pourbus le Jeune, d’Ingres, …) ;

   « Le modèle antique » occupe la troisième salle, autour du thème de la statue équestre, dont le Louvre possède plusieurs exemples remarquables (feuillet de l’Ivoire Barberini, bronze de Charles le Chauve, Louis XIV par François Girardon) ;

   La dernière salle présente « Les insignes du pouvoir » : de majestueux portraits de monarques y sont exposés, Louis XVI par Antoine-François Callet (EPV), Napoléon 1er par François Gérard, à proximité des regalia, objets du sacre des rois de France. La dernière partie met enfin en lumière les ruptures historiques et iconographiques nées avec la Révolution française.

La Petite Galerie a pour ambition de donner aux visiteurs des clés d’observation et d’explication des oeuvres, pour faire de la visite au musée un moment de plaisir et de découverte. Des cartels pédagogiques et des feuilletoirs numériques incitent le visiteur à observer certains détails et apportent de précieux éléments de contexte. Cinq parcours dans les collections permanentes du Louvre complètent la visite : le roi, artiste et mécène ; les pouvoirs de l’empereur romain ; la figure du pharaon ; fonction royale et codes de représentation dans l’Orient ancien ; le souverain en terre d’Islam.

Commissaires de l’exposition :
Paul Mironneau, directeur du Musée national et domaine du Château de Pau et Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre
Chef de projet : Florence Dinet, musée du Louvre



PUBLICATION
Théâtre du pouvoir, sous la direction de Jean-Luc Martinez et Florence Dinet
Une coédition musée du Louvre éditions / Editions du Seuil. 168 pages, 150 illustrations


A L’AUDITORIUM
Une riche programmation de théâtre vous attend à l’auditorium, en partenariat avec la compagnie Demodocos.
Des concerts, un opéra filmé et un cycle de cinéma intitulé « La tragédie du pouvoir » complèteront la programmation.


DES OUTILS NUMERIQUES

       - Un site internet dédié : http://petitegalerie.louvre.fr. Avec de explications détaillées des oeuvres exposées, des pistes de  visites pour les enseignants, une bibliographie, ...
       - Application Petite Galerie : application gratuite sur iOS et Android, destinée aux visiteurs en situation de handicap visuel et auditif

http://presse.louvre.fr/theatre-du-pouvoir/

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Antoine-François Callet portrait LouisXVI Vergennes   Mar 6 Juin 2017 - 16:12

Prêté par le château de Versailles :


Louis XVI en costume du Sacre


Nº d'inventaire: V.2016.2
Callet, Antoine-François (peintre)
Date de création : 1779 (XVIIIe siècle)
Dimensions : cadre: 166 x 130,5 x 1,5 cm œuvre: 147 x 107,9 cm
Matière et technique : huile sur toile
© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Historique

collection de Charles Gravier de Vergennes, par descendance directe jusqu’à nos jours ; vente à Bourges, Maîtres Clair et Darmancier, 6 décembre 2014 (ici) ; achat de gré à gré, début 2016 ; entré à Versailles, mars 2016.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Théâtre pouvoir expo Louvre Patrick Boucheron catalogue 2017   Ven 22 Sep 2017 - 15:05

Le catalogue :


Théâtre du pouvoir - Petite galerie
Boucheron, Patrick
Le Seuil

Beaux livres
Broché
EAN13 9782021362312
ISBN 978-2-02-136231-2

Date de publication 21/09/2017
Nombre de pages 152
Dimensions 26 x 22 x 1 cm
Prix (Fnac) 29€

«Gouverner, c'est faire croire», disait Machiavel. Art et pouvoir sont intimement liés, et leur complicité marque de son empreinte toutes les époques. Gouverner, c'est se mettre en scène pour asseoir son autorité, sa légitimité et son prestige. C'est aussi fabriquer des images pour nourrir sa propre légende.
L'art, au service des commanditaires mécènes, se fait alors instrument de propagande. Mais il peut également se faire contestataire et bousculer l'ordre établi.

Fidèle à sa vocation, la troisième saison de la Petite Galerie, espace dédié à l'éducation artistique et culturelle, invite le «visiteur-spectateur» à découvrir le répertoire très codifié du Théâtre du pouvoir de l'Antiquité à nos jours. Les œuvres des collections du musée du Louvre et du Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, du Musée national du château de Pau et du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, illustrent ici l'évolution des codes de représentation du pouvoir politique.

L'historien Patrick Boucheron nous ouvre dans cet ouvrage les coulisses de la représentation qui voit se succéder les grands acteurs de l'Histoire: César, Louis XIV, Henri IV, Napoléon…
Des parcours dans les collections permanentes du musée du Louvre, à la rencontre des figures du pouvoir dans l'Orient ancien, le monde égyptien, l'Empire romain, en terres d'Islam ou dans la France du 17e siècle, prolongent la réflexion.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Chancelier d'Aguesseau
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1208
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Ven 22 Sep 2017 - 17:00

Un catalogue à offrir pour un éminent conservateur qui pense que Versailles est un " rêve de monde idéal, mystère de la vie, pas du tout un lieu de pouvoir"! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://orange.fr
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9870
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: dais sacre LouisXVI 1774 louvre reims   Dim 24 Sep 2017 - 14:35

Je l'ai reçu hier, et je juge intéressant ce regard assez large sur les images du pouvoir.
Le catalogue est bien illustré, pratiquement tout en couleur.

anonyme, troisième habillement du Roy, vers 1774, gouache 67 x 49,5 cm pour l'album du sacre de Louis XVI, musée du Louvre

Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 13040
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Dim 24 Sep 2017 - 18:25

On pourrait s'en inspirer pour la salle du trone de Versailles ? Razz

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 7034
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Mar 3 Oct 2017 - 10:57


« La Petite Galerie a pour ambition de donner aux visiteurs des clés d’observation et d’explication des oeuvres, pour faire de la visite au musée un moment de plaisir et de découverte », dit Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre.

En 2017-2018, pour sa troisième saison, l’exposition de la Petite Galerie montre le lien qui unit l’art et le pouvoir politique. Gouverner, c’est se mettre en scène pour asseoir son autorité, sa légitimité et son prestige. L’art, au service des commanditaires mécènes, devient alors instrument de propagande. Les figures du prince inspirent les héros tragiques du théâtre classique, qui lui oppose des symboles de contre-pouvoir.

De l’Antiquité à nos jours, une quarantaine d’oeuvres des collections du musée du Louvre, du Musée national du château de Pau, du Château de Versailles et du musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris illustrent l’évolution des codes de représentation du pouvoir politique.



Interview de Paul Mironneau,
directeur du Musée national et domaine du château de Pau et co-commissaire de l'exposition,
par Anne-Frédérique Fer, à Paris, le 26 septembre 2017, durée 19'12". © FranceFineArt.

Lien
: http://www.francefineart.com/index.php/agenda/14-agenda/agenda-news/2541-2241-louvre-pouvoir

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
TOULAN
Vicomtesse, Vicomte
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Mer 4 Oct 2017 - 11:12

Très envie de voir cette exposition.
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2733
Age : 43
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Lun 9 Oct 2017 - 17:50

J'y suis allé samedi. Le propos est très intéressant, même si l'exposition échoue à le traiter de manière universelle (les 2/3 de l'exposition concernent les Bourbons et les Bonaparte) malgré quelques pièces antiques intéressantes.

Toujours est-il qu'elle est l'occasion rare de pouvoir admirer de près les regalia, dont le sceptre et la main de justice montés en version "sautoir" de l'empire. En voici un aperçu :









Le cartel présentant la couronne dite de Charlemagne laisse toujours planer un doute sur le matériau la composant, ce qui est surprenant à notre époque ("vermeil (?)"). Le second cliché n'est pas flou, il permet juste de mieux visualiser les rudimentaires fixations des antiques camées.












C'est l'occasion d'admirer également le détail de certains tableaux reproduisant certaines regalia et certains trônes :

Louis XVI par Callet posant aux côtés de la main de justice originelle, de sa couronne d'or et du sceptre d'Henri IV, tous fondus sous la Révolution :







Napoléon 1er par Gérard, arborant les regalia impériales fondues sous la Restauration, ainsi que l'épée consulaire :




Louis-Philippe par Winterhalter posant aux côtés des regalia exécutées pour les obsèques de Louis XVIII :




clichés personnels
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1687
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Lun 9 Oct 2017 - 17:59

Merci cher Vidame pour ces belles photos nettes et détaillées.
Sait-on par le cartel en quoi est faite la monture de la couronne dite de Charlemagne?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2733
Age : 43
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Lun 9 Oct 2017 - 18:08

Merci cher valmont. Espérons que notre ami Etienne Royez viendra jeter un œil sur ce post Wink

Voici le cartel présentant la couronne dite de Charlemagne. Comme je l'ai écrit plus haut, la mention "vermeil (?)" laisse songeur :


Par contre, le texte de la borne interactive, lui, valide le vermeil :


Cela ne fait pas très sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9870
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Lun 9 Oct 2017 - 18:34

Danielle Gaborit-Chopin écrit dans Regalia, les instruments du sacre des Rois de France, Paris 1987, que la couronne de Charlemagne est cuivre doré.

Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 13040
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: louis philippe chartre 1830 saint cloud Winterhalter   Lun 9 Oct 2017 - 19:21

Cette utilisation des régalia funèbres de Louis XVIII est de plus curieuses pour ne pas dire morbide .
Sur le tableau illustré supra, si les sceptres et mains de justice semble bien correspondre à ceux des obsèques de Louis XVIII survivants à Saint-Denis, en revanche la couronne semble différente dans sa partie sommitale et faite de matières précieuses.
Une fantaisie du peintre ?


voir l'article sur le forum dédié à Saint-Denis :
http://saintdenis-tombeaux.forumculture.net/t212-les-regalias-funeraire-de-louis-xviii


Question à notre vaillant reporter,
le portrait de Louis-Philippe est-il un prêt de celui de Versailles ou de celui Compiègne ?


Louis Philippe Ier, roi des Français (1773-1850)
Sa main est posée sur la chartre de 1830,
il est représenté en officier général, devant le parc de Saint-cloud
par Franz Xaver Winterhalter (1805-1873)
N° d’inventaire : MV5219
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Commentaire du site du château :

A la différence de ses prédécesseurs, souvent campés dans le grand habillement du sacre, Louis-Philippe, souverain choisi et non sacré, ni couronné, se fit toujours représenter en uniforme, de la garde nationale à ses débuts (chez Gérard par exemple, en 1834), et d'officier général par la suite. Il apparaît ici en grande tenue de lieutenant-général (général de division), habit bleu foncé, avec collets et parements de manche brodés de deux rangs de feuillages et de fruits, pantalon garance, chapeau garni de plumes blanches et épée au côté, et arbore les insignes de grand-croix de la Légion d'honneur, ainsi que la croix d’officier de l’ordre de Léopold de Belgique.

Les insignes royaux traditionnels sont pourtant présents, mais placés à distance, le roi posant la main droite sur la charte de 1830, comme prêtant serment et promettant, selon la formule de son accession au trône, que « la Charte sera désormais une vérité ». Il ne ceignit jamais La couronne royale, fabriquée pour les funérailles de Louis XVIII en 1824 et utilisée pour le couronnement de Charles X l'année suivante, et ne porta jamais le sceptre et la main de justice, remis en état un demi-siècle plus tôt pour Napoléon. [sic]

Il se tient d'une manière un peu artificielle, mais dont la formule s'imposera, devant une vue de parc, identifié comme celui de Saint-Cloud. Cette nouvelle effigie officielle du roi connut un certain succès au Salon de 1839 :
« Le portrait de cette année est cependant un des meilleurs qu'on ait faits de Sa Majesté. La tête est étudiée avec un soin minutieux ; toutes les formes de ce caractère si rempli d'intelligence, de regards si perçants, toute cette bonhomie royale si difficile à rendre, l'artiste les a parfaitement compris, les a parfaitement exprimés ; il n'a pas vieilli son modèle, il ne l'a pas rajeuni. Il nous l'a montré tel qu'il est, ferme et droit, vigoureux et net. Surtout le peintre s'est bien gardé de faire de la politique à propos du tableau qui lui était confié. Il s'est bien gardé de nous faire un roi triste, pensif et mélancolique ou de bonne humeur. Ce qui vaut mieux, il l'a fait calme. Plus on étudie ce beau portrait, et plus on doit en savoir gré à l'artiste. M. Champmartin, M. Scheffer, M. Dubufe, n'ont pas fait mieux. » (L'Artiste, 1839, t. 2, p. 257).

Si la rencontre de Louis-Philippe et de Winterhalter se fit un peu tardivement, elle marqua un vrai changement dans la représentation du souverain, et ce portrait s'imposa d'emblée comme celui qui allait avoir les faveurs du roi des Français pour les dix années restantes de son règne.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.


Dernière édition par M. de Noisy le Lun 9 Oct 2017 - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9870
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Lun 9 Oct 2017 - 19:27

La base du château indique que le portrait de Louis-Philippe par Winterhalter MV 5219 est hors les murs.


Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 13040
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Lun 9 Oct 2017 - 19:34

Mais pas nécessairement à l'expo qui nous occupe ici.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9870
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Lun 9 Oct 2017 - 19:36

Il faudrait que nos reporters aillent dans l'attique du nord lire le bon d'enlèvement.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4965
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Mar 10 Oct 2017 - 8:30

Je suis intrigué par les deux versions contradictoires concernant le métal de la couronne dite de Charlemagne, cuivre doré ou vermeil ?

Il est pourtant aisé de déterminer la nature d’un métal précieux sans poinçon, or ou argent, quel que soit son titre, grâce à la pierre de touche, tous les joaillers s’en servent quotidiennement.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9870
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Mar 10 Oct 2017 - 9:35

Etait-ce parce que cette couronne n'était pas destinée à être portée, comme la couronne d'Espagne (même si celle-ci est en métal précieux), ou les régalia funéraires, que, toujours selon Mme Gaborit-Chopin, la couronne de Charlemagne, purement décorative, fut réalisée en cuivre doré (?).
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2733
Age : 43
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Mar 10 Oct 2017 - 10:44

M. de Noisy a écrit:
Question à notre vaillant reporter,
le portrait de Louis-Philippe est-il un prêt de celui de Versailles ou de celui Compiègne ?

Je n'ai pas photographié le cartel tant l’œuvre est connue mais de mémoire, c'est un prêt de Versailles. On peut d'ailleurs observer le même repentir autour du bras droit du monarque sur mon cliché et celui que vous avez posté.

Sinon effectivement, le sommet de la couronne des regalia funéraires a été modifié pour en faire disparaître la fleur de lys. Modification purement virtuelle sous le pinceau du peintre, ou bien la couronne fut-elle réellement reprise ?

Quant aux verroteries/pierres précieuses remplaçant les camées sur le tableau, faut-il là encore y voir une licence artistique du peintre ?
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4965
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: couronne regalia saint denis    Mar 10 Oct 2017 - 10:59

Très probablement, cher Vidame.
Le peintre a remplacé la fleur de lys sommitale par une orbe, a écrasé un peu la couronne, simplifié les camées des branches pour leur donner un aspect de cabochons et a  maintenu les perles :



Dernière édition par Lebrun le Mar 10 Oct 2017 - 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9870
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Mar 10 Oct 2017 - 11:00

Je me suis toujours demandé pourquoi la belle des série de Winterhalter de l'attique du nord ne comprenait pas un portrait du roi de même dimension.


Celui de cette série fut-il détruit en 1848?

je ne le retrouve pas ailleurs dans le château. Salle 144, c'est un autre portrait qui avait été placé.


photos forum
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4965
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: portrait officiel Louis Philippe Winterhalter   Mar 10 Oct 2017 - 11:20

Versailles possède pas moins de quatre effigies identiques de Louis-Philippe posant devant la Charte et les regalia, par ou d'après Winterhalter, toutes entrées après 1848.
Etait-ce parce que c'était le roi que son portrait était le plus grand ?
Les copies sont en tous cas plus petites.

-INV 9973 : version par Winterhalter, commandée pour les Tuileries en 1839. 260 x 190 cm.
Il fait partie de la série comprenant tous les membres de la famille royale. Le portrait du duc d'Orléans fut exécuté par Ingres.

-INV 9976 : version d'après Winterhalter, commandée par Louis-Philippe en 1846, copiée sur le précédent. 215 x 140 cm.

-INV 9979 : version réduite d'après Winterhalter, commandée par Louis-Philippe en 1843 pour le collège de Reichenau, copie d'après l'original de Wintherhalter. 105 x 70 cm.

-INV 5390 : version d'après Winterhalter, commandée par Louis-Philippe en 1840 pour l'hôtel des Invalides, copie d'après l'original de Wintherhalter.  232 x 118 cm. En dépôt au château de Compiègne.
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2733
Age : 43
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Lecomte Inauguration statue Henri IV 1818 Restauration   Mar 10 Oct 2017 - 13:35

Je voudrais également présenter ce tableau d'Hippolyte Lecomte, Inauguration de la statue équestre du roi Henri IV, à Paris en 1818, peint vers 1840-1842, et conservé au Château de Versailles.







clichés personnels

Sait-on pourquoi cette toile fut commandée sous la Monarchie de Juillet ?
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9870
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Mar 10 Oct 2017 - 14:06

N'oublions pas les sous-entendus politiques de la création du musée d'histoire de France. Louis-Philippe avait à cœur de réunir les bonapartistes d'une part, avec les salles consacrées à l'Empire, mais d'autre part les légitimistes avec les salles des Croisades et les blasons des familles aristocratiques peints aux plafonds.

On connait la trilogie soulignée par Thomas Gaehtgens de la salle de 1792-salon de la guerre, galerie des batailles-grande galerie et salle de 1830-salon de la paix.
On voit que 1830 devait apparaître comme un aboutissement, sans nier l'histoire de notre pays.
On rappelle que c'est seulement depuis la création de la galerie des Batailles (montrant entre autres l'entrée d'Henri IV à Paris), que la grande galerie s'est vue désignée, par opposition, comme galerie des glaces.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 13040
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   Mar 10 Oct 2017 - 17:25

Un nécessaire complément au musée de l'histoire [encyclopédique] de la France, même sur des règnes récents; en réconciliation des différentes factions en présence à l'époque.
Par ailleurs, cette figure de Henri IV, ancêtre commun, si elle marque la Restauration des Bourbon, apparait plus consensuelle que certains de ces successeurs.
Louis XVI n'a-t-il pas été comparé au début de son règne à un nouvel Henri IV, image populaire d'un roi plus proche de ses sujets.
Pures hypothèses de ma part ...

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Théâtre du pouvoir. Exposition de la Petite Galerie. Louvre
» Bagues, bijoux de pouvoir, d'amour et de loyauté / Diana Scarisbrick
» Exposition Gouthière
» Exposition : Sèvres, la manufacture des Lumières
» Exposition Charles Le Brun au Louvre Lens, mai-août 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Paris-
Sauter vers: