Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bellone, déesse de la guerre ou des combats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12879
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Bellone, déesse de la guerre ou des combats    Jeu 15 Juin 2017 - 12:02

Fiche synthétique :
Bellone
Origine: Mythologie romaine
Catégorie : Déesse
Allégorie ou symbolique : Combat, guerre, dévastation
Sujet lié : Virgile
Emblème, représentation : femme portant casque et cuirasse dans son char, tenant une torche et une arme à la main (lance ou épée)
Divinité liée : Arès/Mars, Cybèle
Lien vers le mythe sur internet :  https://mythologica.fr/rome/bellone.htm

Cette divinité romaine est parfois confondue avec Enyo, déesse grecque de la guerre.
A Versailles, elle est connue au travers de la peinture.

Retour à l'Index sur le forum :
La mythologie à Versailles

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12879
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: cybele bellone vignon grand couvert reine 1672   Jeu 15 Juin 2017 - 12:05



Claude-François  Vignon (1633-1703) d’après un dessin de Charles Lebrun (?)
" Bellone, déesse des combats, brûle avec un flambeau le visage de Cybèle et fait fuir l'Amour dans les cieux "

Cette peinture sur fond or est située au milieu de la voussure sud de l'Antichambre de la reine dit du Grand Couvert dans les Grands Appartements. Elle est datée vers 1672.

En pendant du salon de Mars chez le roi, cette antichambre de la reine, initialement salle des gardes, est également dédiée à Mars, en tant que planète et dieu de la guerre.
Nous sommes ici chez la reine, ce sont donc des divinités féminines et héroïnes qui sont représentées.

Bien que parfois citée comme suivante de Cybèle, je n’ai pas retrouvé dans les textes anciens de description spécifique de cette scène avec Bellone.
Elle fut probablement transcrite par le peintre à partir des indications de la « petite » Académie des inscriptions et des belles lettres et d’un dessin de Lebrun, ordonnateur général de ce décor.
Cette scène pourrait symboliser les destructions causées à la nature, représentée par Cybèle, par la fureur des guerres.
Une esquisse de cette peinture fit très certainement partie de l’inventaire après décès du peintre rédigé en 1703.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.


Dernière édition par M. de Noisy le Jeu 15 Juin 2017 - 19:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12879
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: belonne fureur lebrun salon guerre 1684   Jeu 15 Juin 2017 - 12:09



Bellone, déesse des combats, en fureur
Modello de Charles Le Brun (1619-1690)
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Esquisse pour la voussure ouest du plafond du salon de la guerre à Versailles dans les Grands Appartements, vers 1685.



Bellone, déesse des combats, en fureur - 1685
Le Brun Charles (1619-1690)
Lunette de la voussure du salon de la guerre
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon




Bellone en fureur
Gravée par Jean-Baptiste Massé (1687-1767)
d’après Charles Le Brun (1619-1690)
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Le salon de la guerre correspond au salon de Jupiter ou du conseil de l’enveloppe construite par Le Vau en 1670.
Ce premier décor fut largement remployé dans la salle des gardes de la reine et remplacé entre 1679 et 1684 par celui que nous connaissons aujourd’hui, œuvre du peintre Charles Le Brun.
Pour l’une des voussures en lunette, le premier peintre du roi créa cette représentation de Bellone reconnaissable à ses attributs : une femme casquée en armure sur son char, portant javelot et dévastant tout sur son passage. La torche, son autre symbole de destruction, est ici porté derrière elle par un homme.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12879
Age : 52
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: anne grange trianon comtesse frontenac bellone gorgone   Jeu 15 Juin 2017 - 12:14



Anne de la Grange-Trianon (1632-1707), comtesse de Palluau et de Frontenac
"maréchale de camp" de Melle de Montpensier dite la Grande Mademoiselle
représentée en costume de Bellone,
Anonyme de l’école française - 2e moitié du 17e siècle

Entré à Versailles pour le musée d’histoire, le 3 novembre 1833, l’œuvre est ainsi décrite dans les guides anciens :
Fille de Charles de La Grange, seigneur de Trianon, maître des comptes à Paris, mariée à Louis de Buade, comte de Frontenac, gouverneur du Canada ;  elle était une des dames de Mademoiselle de Montpensier et l’accompagnait avec la comtesse de Fiesque lors de l‘entrée de cette princesse à Orléans en 1652 à l’époque des guerres de la Fronde. Mademoiselle de Montpensier rapporte dans ses Mémoires que depuis cette époque ces deux dames furent connues sous le nom de ses « Maréchales de camp ». La comtesse de Frontenac mourut à Paris le 30 janvier 1707.
Notice du Musée impérial de Versailles: par Eudoxe Soulié - 1861

Elle porte ici le casque et la cuirasse, l'épée ou le javelot est remplacé par un arc et le profil sur le bouclier est une gorgone (voir ce personnage mythologique).

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bellone, déesse de la guerre ou des combats    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bellone, déesse de la guerre ou des combats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Athéna la déesse de la sagesse et de la guerre
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» La première guerre totale ...
» Déesse Hathor : détails
» Les chariots de guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Les grands thèmes à Versailles :: La mythologie-
Sauter vers: