Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Exposition Le goût de Marie Leczinska

Aller en bas 
AuteurMessage
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12071
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 10:57

Je me rends compte que l'utilisation de l'appartement de la Dauphine pendant un an pour abriter une exposition prête à confusion.

L'ameublement historique de ces salles est remis à l'année prochaine, si on peut rouvrir aussi en duo l'appartement du Dauphin.

Au cours de ses 42 années passées à Versailles, Marie Leszczyńska a fortement influencé l’aménagement du Château ainsi que la vie artistique de son époque. De quoi inspirer cette exposition dédiée, actuellement ouverte au public.

Au sein des appartements de la Dauphine réouverts pour l’occasion, « Le goût de Marie Leszczyńska » s’expose à partir du 16 avril. S’il ne reste que peu de traces de ses 42 années passées au Château - la plupart d’entre elles ayant été effacées par les aménagements de Marie-Antoinette – l’épouse du roi Louis XV s’y est pourtant affirmée à travers ses commandes artistiques ou encore la création d’espaces privés.

L’exposition rassemble une cinquantaine d’œuvres, peintures et objets d’art provenant en majeure partie des collections du Château, dont plusieurs acquisitions récentes et de première importance pour le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, afin d’illustrer l’évolution de son goût personnel tout au long de son règne et ainsi, mieux la connaître.

Quête d’intimité

Durant tout son règne, Marie Leszczyńska se plie aux impératifs du cérémonial dans le Grand appartement de la reine, s’appliquant à toujours mener une vie exemplaire dénuée d’intrigues. En ce qui concerne l'aménagement même du Château, elle souhaite, dès 1725, mettre sa chambre au goût du jour : des boiseries, exécutées par Vassé, prennent place au-dessus de la cheminée dont on renouvelle le marbre par le choix d’un sarrancolin. Quant aux virtuoses Verbeckt, Dugoulon et Le Goupil, ils sculptent le décor entre les fenêtres. Les dessus-de-porte, toujours en place aujourd’hui, sont commandés pour la Reine en 1734 : par Jean-François de Troy, La Gloire des princes s’empare des Enfants de France, figurant le Dauphin et ses deux sœurs aînées, et par Charles-Joseph Natoire, La Jeunesse et la Vertu présentent les deux princesses à la France.

En 1735, le plafond est repeint : Apollon au milieu des Heures par Gilbert de Sève disparaît au profit d’un décor géométrique orné des chiffres entrelacés du couple royal. Au même moment, la Direction des Bâtiments du Roi, sur ordre de Louis XV, demande à François Boucher d’orner les voussures de quatre grisailles représentant des Vertus : La Prudence, La Piété, La Charité et La Libéralité. Mais Marie Leszczyńska doit attendre près de trente ans pour qu’en 1764 la dorure, si fanée, soit restaurée sous la direction de François Vernet.

Derrière son appartement de parade, la reine qui aspire à vivre, ne serait-ce que quelques heures par jour, en simple particulière, fait aménager des cabinets privés où elle se retirait plusieurs heures chaque jour pour prier, méditer, lire et recevoir son cercle le plus intime.

La peinture, maîtresse des arts

Reine polyglotte et cultivée, Marie Leszczyńska  goute les occupations de l’esprit, les lettres, la musique et les arts, et tout particulièrement la peinture.  L’une des pièces de son appartement intérieur a d’ailleurs été aménagée en atelier. Son pinceau est alors guidé pendant une quinzaine d’années par son “teinturier”, Etienne Jeaurat, tandis qu’elle est conseillée par Jean-Baptiste Oudry. Entre autres œuvres, est attribuée à la souveraine, la copie fidèle d’un tableau de ce maître, intitulé Une Ferme.

Parmi ses peintres favoris figure sans conteste Jean-Marc Nattier qui la portraiture en 1748 en “habit de ville”. Mais celui qu’elle distingue entre tous est Charles-Antoine Coypel. Ce dernier exécute pas moins de 34 tableaux religieux pour les cabinets privés de la souveraine. Par ailleurs, elle se plait à la contemplation de sujets légers, chinoiseries, pastorales, ou paysages.

Emprunte d’exotisme
Marie Leszczyńska éprouve une attirance particulière pour la Chine. En 1747, elle installe un Cabinet chinois dans son « laboratoire », au cœur de son appartement intérieur. Elle décide, dès 1761, de le remplacer par un ensemble de toiles dit Cabinet des Chinois. Les tableaux sont exécutés par cinq peintres du Cabinet du roi : Coqueret, Frédou, de La Roche, Prévost et Jeaurat, ainsi que par la reine elle-même. Ces toiles montrent une Chine pittoresque, inspirée des recueils de voyageurs au pays de Cathay. Préparation du thé, évangélisation des Chinois par les Jésuites, foire à Nankin… sont autant de thèmes abordés par ces représentations. Architectures, costumes et paysages y sont décrits avec minutie ; la perspective à vue d’oiseau s’inspire de la peinture chinoise.

Durant les quinze dernières années de son règne, se développe en France un nouveau courant artistique, connu dès le XVIIIe siècle sous le nom de goût « à la grecque ». Ce courant qui constitue la première phase du mouvement néoclassique se fonde sur le rejet des formes de la rocaille jugées démodées, sur un retour affiché à la simplicité de l’antique et sur l’usage d’un répertoire décoratif et de thèmes puisés dans l’art grec. La Reine participe à sa manière à ce mouvement.

En 1753, elle commande, par exemple, à celui qui doit devenir le chef de file de ce style dans le domaine de la peinture, Joseph Marie Vien (1716-1809), un dessus-de-porte pour son cabinet, représentant Saint François-Xavier arrivant en Chine. Plus tard, en 1766, elle confie à Richard Mique (1728-1794) la réalisation d’un projet qui lui tient particulièrement à cœur : la construction à Versailles du couvent de chanoinesses de Saint-Augustin, dédié à l’éducation des jeunes filles (actuel lycée Hoche). Le plan choisi pour la chapelle du couvent est celui d’une croix grecque, inscrite dans un carré précédé d’un portail d’entrée, orné d’un péristyle à colonnes ioniques, surmonté d’un fronton triangulaire. La chapelle est achevée après la mort de la Reine grâce à la détermination de sa fille, madame Adélaïde.

La manufacture royale de porcelaine de Sèvres adopte également dès le début des années 1760, le nouveau style dans le domaine des pièces de service comme dans celui des vases et de la sculpture. Étienne- Maurice Falconet (1716-1791), responsable de l’atelier de sculpture de 1757 jusqu’en 1766, donne de très nombreux modèles de biscuits et de vases, d’allure néoclassique.

Par ses aménagements architecturaux, ses goûts et par dessus tout sa façon d’être reine, Marie Leszczyńska a opéré, à sa manière, une révolution discrète.

commissariat de l'exposition
Gwenola Firmin, Conservateur en chef au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

Marie-Laure de Rochebrune, Conservateur en chef au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

Assistées de Vincent Bastien, Docteur en histoire de l’art

Lien
: http://www.chateauversailles.fr/actualites/expositions/gout-marie-leszczynska#quete-d%E2%80%99intimite

Photo du château sur instagram du grand cabinet de la Dauphine dans l'état muséologique actuel

Exposition Le goût de Marie Leczinska Ert10

Je suppose que l'on a évoqué l'exposition ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12071
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Vase rubanné de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 11:54

A tout seigneur tout honneur, les carnets de Versailles venant juste de me parvenir, voici l'article de Marie-Laure de Rochebrune, commissaire de l'exposition, sur le vase rubanné qui vient d'entrer dans les collections.

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img00362

Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15635
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 12:01

Cette expo dossier centre sur la reine à Versailles fait écho à celle plus ambitieuse présenté il y a quelques années à Varsovie :

http://www.connaissancesdeversailles.org/t5415-exposition-a-varsovie-le-versailles-de-marie-leszczy324ska?highlight=varsovie


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12071
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: salle de l'exposition   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 13:30

Première antichambre de la Dauphine

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2055

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2051

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2056

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2053

Ci-dessus photos de Lebrun

Ci-dessous photos du Vidame

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2066
Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2065

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2068
Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2067

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2069

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2071
Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2069


Dernière édition par Alain Roger-Ravily le Ven 19 Avr 2019 - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12071
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: salle 2 La première antichambre   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 14:08

salle 2 La première antichambre de la Dauphine

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2072

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2073
Nouvelle cheminée remplaçant delle de Marie Leczinska

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2075

Exposition Le goût de Marie Leczinska >2076
Bustes en terre de Lorraine de Louis XV et Marie-Leczinska

Exposition Le goût de Marie Leczinska >2077

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2078

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2079

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2080

photos de Lebrun,



Dernière édition par Alain Roger-Ravily le Ven 19 Avr 2019 - 15:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12071
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: salle 3 Grand Cabinet   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 14:17

salle 3 Grand Cabinet de la Dauphine

Exposition Le goût de Marie Leczinska >2084

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2085

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2086

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2092

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2091

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2090

ci dessus photos Lebrun

ci-dessous photos du Vidame

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2097

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2095

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2096



Dernière édition par Alain Roger-Ravily le Ven 19 Avr 2019 - 15:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12071
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: salle 4 chambre de la Dauphine   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 14:30

La salle 4 chambre de la Dauphine

Exposition Le goût de Marie Leczinska 57533011

Exposition Le goût de Marie Leczinska A40d0912
Photos Lebrun

Exposition Le goût de Marie Leczinska Chambr22

Exposition Le goût de Marie Leczinska Chambr21
cheminée de la chambre de Marie Leczinska
photos M. de Marigny
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 8792
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: ouïe odorat Oudry ferme Leczinska Sainte Thaïs Coypel   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 19:32

Merci cher Alain.
Voici un petit complément documentaire :

D'art et d'esprit par Gwenola Firmin
LCV 19 avril 2019

Marie Leszczyńska (1703-1768) était vive, curieuse, généreuse et discrète. On la perçoit d’autant moins dans le Château qu’elle y a laissé peu de traces, la plupart d’entre elles ayant été effacées par les aménagements de Marie-Antoinette. Plusieurs acquisitions majeures, dont le fameux Cabinet des Chinois, offrent l’occasion de mieux la connaître.


Exposition Le goût de Marie Leczinska Mv-56710
Marie Leszczyńska (1703-1768), reine de France, par Jean-Marc Nattier, 1748.
© Château de Versailles / Christophe Fouin.

Ni fade ni bigote, mais dotée d’une belle intelligence et gratifiée d’une foi vive, Marie Leszczyńska goûtait les occupations de l’esprit, les lettres, la musique et les arts, et tout particulièrement la peinture.

« La reine devrait savoir beaucoup, car elle a beaucoup lu » (duc de Luynes1)

Au château de Versailles où elle menait une vie réglée par l’étiquette, Marie Leszczyńska aspirait à vivre en simple particulière. Derrière son appartement de parade, elle fit aménager des cabinets privés, une dizaine de pièces, où elle se retirait plusieurs heures chaque jour pour prier, méditer, effectuer des travaux d’aiguille et lire. De 1728 à 1747, on modifia plusieurs fois cet appartement intérieur, en partie redécoré jusqu’en 1764. Une très petite pièce, appelée cabinet des Poètes, fut consacrée aux livres. « Ses principales lectures, après celles de piété, sont des livres d’histoire », rapporte dans ses Mémoires le duc de Luynes. D’ailleurs fort instruite, la souveraine parlait, outre polonais et français, allemand, italien et maîtrisait le latin.

Exposition Le goût de Marie Leczinska Mv-62210
Un berger jouant de la musette (L'ouïe), par Jean-Baptiste Oudry, 1749.
© RMN-GP (Château de Versailles) / © Franck Raux.

« Elle entend avec finesse et a des saillies et des réparties extrêmement vives » (duc de Luynes)

Marie Leszczyńska entretenait une riche vie intérieure. Elle y puisait la force d’affronter le poids de la vie de Cour. Mais elle aimait aussi la compagnie. La libre conversation dans un cercle érudit était pour elle le plus doux des plaisirs. Son salon réunissait de beaux esprits, dont le président Hénault, jurisconsulte, historien et correspondant de Voltaire, le ministre Maurepas, à la verve piquante, Paradis de Moncrif, lecteur de la Reine, écrivain, philosophe. Parmi ses amis, le duc et la duchesse de Luynes avaient sa pleine confiance. Elle passa chez eux de nombreuses soirées, soupant ou faisant des parties de cavagnole, le jeu étant la seule passion avérée de la reine.

« Elle aime la musique et joue de plusieurs instruments » (duc de Luynes)


Marie Leszczyńska avait reçu l’éducation d’une princesse. Elle pratiquait la danse, le chant, jouait du clavecin, de la guitare et de la vielle. Elle organisait des concerts dans les salons de la Paix, de Mars, à Trianon et à la Ménagerie. Campra, Rameau, Colin de Blamont… les compositeurs français avaient sa préférence. Mais l’histoire retient aussi qu’en 1737, elle fit venir à la cour le castrat Farinelli et qu’au Nouvel An de 1764, elle conversa en allemand avec le jeune Mozart.

Exposition Le goût de Marie Leczinska Mv-72310
Une ferme, d'après Jean-Baptiste Oudry, par Marie Leszczyńska, 1753.
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot.

« Quoiqu’elle ne sache point dessiner, elle sait peindre, et s’en amuse et y réussit assez bien » (duc de Luynes)

Entre tous les arts, ce fut la peinture que la reine apprécia le plus. L’une des pièces de son appartement intérieur, le Laboratoire, fut aménagée en atelier. Son « teinturier », Étienne Jeaurat, guida son pinceau pendant une quinzaine d’années, tandis que Jean-Baptiste Oudry la conseilla. Entre autres œuvres, on doit à la Reine la copie fidèle d’un tableau de ce maître, La Ferme. Avec cinq peintres du Cabinet du roi, elle participa également à la création d’un ensemble de huit toiles, le Cabinet des Chinois.

Exposition Le goût de Marie Leczinska Mv-62211
La Cueillette des fleurs (L'odorat), par Jean-Baptiste Oudry, 1749.
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Franck Raux.

En tant que commanditaire, la souveraine sut affirmer ses goûts picturaux. Elle se plaisait à la contemplation de sujets légers, chinoiseries, pastorales, ou paysages. La série des Cinq Sens, par Oudry, décrit de petites scènes champêtres dans une campagne idéale. La Cueillette des fleurs représente par exemple l’odorat.

Parmi ses peintres favoris figurait sans conteste Jean-Marc Nattier, qui la portraitura en 1748 en « habit de ville ». Mais celui qu’elle distingua entre tous fut Charles-Antoine Coypel. Ce dernier exécuta pas moins de trente-quatre tableaux religieux pour les cabinets privés de la souveraine. Ils révèlent la dévotion de Marie Leszczyńska pour les saintes martyres des premiers temps de la chrétienté, comme sainte Thaïs. Elle vouait encore un culte aux saints jésuites, tel François-Xavier. Une commande à Joseph-Marie Vien en témoigne.

Exposition Le goût de Marie Leczinska Sainte10
Sainte Thaïs dans sa cellule (détail), par Charles- Antoine Coypel, 1736.
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot.

Le 24 juin 1768, après quarante-deux ans, neuf mois et dix-neuf jours de règne, Marie Leszczyńska rendit son âme à Dieu. Par ses aménagements architecturaux, ses goûts et, par-dessus tout, sa façon d’être reine, elle avait opéré, à sa manière, une révolution discrète.

Gwenola Firmin,
conservateur en chef au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon


1. Charles-Philippe d’Albert, duc de Luynes, Mémoires du duc de Luynes sur la cour de Louis XV (1735-1758), Paris, L. Dussieux et Eud. Soulié, 1860-1865.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse, Prince Etranger
Vidame du Hayreu-Hersay

Nombre de messages : 3538
Age : 45
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeDim 21 Avr 2019 - 1:18

Exposition Le goût de Marie Leczinska Aafc1310

Exposition Le goût de Marie Leczinska 6472c710

Exposition Le goût de Marie Leczinska E6db0910

Exposition Le goût de Marie Leczinska 0d899110

Exposition Le goût de Marie Leczinska Ca998510

Exposition Le goût de Marie Leczinska 7b433610

Exposition Le goût de Marie Leczinska 745cb910

Clichés personnels
Revenir en haut Aller en bas
jacob pierre
Duchesse, Duc et Pair de France


Nombre de messages : 1776
Age : 59
Localisation : belgique
Date d'inscription : 11/02/2008

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeLun 22 Avr 2019 - 1:43

Merci cher Vidame pour ces photos Very Happy
La dorure des cadres me parait surprenante !Puis je avoir votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
http://pierre.jacob@7090.be
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12071
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeLun 22 Avr 2019 - 7:16

Ces tableaux sont depuis longtemps dans la chambre du Dauphin un peu loin du public, avant ils étaient dans la chambre de Louis XVI, toujours un peu loin des yeux.
Exposition Le goût de Marie Leczinska 3_a1_h10

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img10010

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img07412

Exposition Le goût de Marie Leczinska 222214

L'exposition est une occasion de les voir de près, Occasion que n'a pas manquer le Vidame, Merci à lui

Historique de la ferme de la base du château :

Historique

Peint par la reine d'après le tableau d'Oudry, 1753 ; offert par la reine à Louis XV pour les étrennes de 1754 ; collection Louis XV ; mentionné à la Surintendance, 9e pièce, dans l'inventaire de Durameau, 1784 ; saisie révolutionnaire ; à Trianon sous le règne de Louis-Philippe ; un des "71 tableaux Rentrée de Versailles", 1er avril 1842 ; au Louvre ? ; retour à Versailles à une date indéterminée ; mentionné à l'hôtel du service des Eaux à Versailles dans l'inventaire de 1824, une mention manuscrite postérieure indique "Compiègne" ; mentionné à Trianon dans l'inventaire de 1852 ; placé dans le salon jaune des petits appartements de la Reine (chambre des bains), 1903 ; accroché dans les salles du XVIIIe siècle, Chambre du Dauphin, salle 49, juillet 1965 ; accroché dans la chambre de Louis XV, 15 juin 1971 ; accroché dans la chambre du Dauphin, 1988.

Encore une œuvre revenue à Versailles sous Louis-Philippe pour le château privéedu Grand Trianon.
Revenir en haut Aller en bas
Claude Monet
Marquise, Marquis
Claude Monet

Nombre de messages : 675
Age : 34
Localisation : Giverny
Date d'inscription : 24/08/2012

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeLun 22 Avr 2019 - 13:20

Merci pour toutes ces photos !

Connait-on la provenance de la cheminée de la 1ère antichambre de la dauphine , qui a donc remplacé celle de la reine Marie installée dans la chambre suivante ?

Je découvre aussi grâce aux photographies détaillées du Vidame les 2 extraordinaires cadres aux 2 tons d'or des tableaux de la reine Marie Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musee-orsay.fr/
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15635
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeVen 26 Avr 2019 - 16:33


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 8792
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeMer 12 Juin 2019 - 20:02

En complément :


Château de Versailles, le 12 juin 2019.

Découvrez l'histoire de Marie Leszczynska, épouse du roi Louis XV, à travers les œuvres des collections du château de Versailles et d’autres institutions.
Cette reine méconnue ayant pourtant régné le plus longtemps à Versailles et fortement influencé la vie artistique de son époque, est par ailleurs à l’honneur de l’exposition « Le goût de Marie Leszczynska » présentée dans les appartements de la Dauphine.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12071
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeMer 3 Juil 2019 - 10:40

Petit détail technique donné hier par Marie-Laure de Rochebrune.
C'est la durée de l'exposition, un an, qui a retenu le Louvre de prêter l'ensemble du nécessaire de la reine.
En outre certains spécialistes se demandent si ce ne serait pas plutôt un cadeau de Stanislas Leczinky à sa fille, le roi ayant immanquablement demandé à ce que le nécessaire soit en or.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15635
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Marie LeszczyNska biographie   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeMer 3 Juil 2019 - 11:14

Tiré de la plaquette de l'expo :

Marie LeszczyNska (1703-1768)
une reine polonaise

Princesse polonaise, Marie Leszczyńska épousa Louis XV à Fontainebleau le 5 septembre 1725.
Âgée de vingt-deux ans, elle était la fille de Stanislas Ier, roi déchu du trône de Pologne.
Elle avait passé son enfance en Allemagne, puis à Wissembourg, en Alsace.

Exposition Le goût de Marie Leczinska 98-008502
Le mariage de Louis XV à Fontainebleau, le 5 septembre 1725
Anonyme français
Fontainebleau, château

Marie Leszczyńska se plia aux impératifs du cérémonial de sa fonction de Reine, s’appliquant à toujours mener une vie exemplaire dénuée d’intrigues. dans son cadre privé, elle mena une existence simple avec sa famille et un cercle d’amis intimes qui partageaient son goût pour la conversation, la musique et les parties de cavagnole, son jeu préféré.
Elle se retirait plusieurs heures par jour dans son appartement intérieur pour méditer, prier, effectuer des travaux d’aiguille sur un métier, ou peindre.

Exposition Le goût de Marie Leczinska 95-010235
Portrait de Marie Leczinska
Van Loo Jean-Baptiste (1684-1745) (atelier de)
Blois, château, musée des Beaux-Arts

Selon Madame Campan qui l’avait connue dans sa jeunesse avant d’entrer au service de Marie-Antoinette, Marie Leszczyńska « avait de la finesse dans l’esprit ».
Marie Leszczyńska passa quarante-deux ans au château de Versailles.
Elle est ainsi la souveraine à avoir le plus longtemps partagé la vie de la cour versaillaise.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12071
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeMer 3 Juil 2019 - 11:57

On pense désormais que les bustes de Louis XV et Marie Leczinska sortis des réserves ne sont plus comme on le croyait en terre de Lorraine, mais en Pont-aux-choux.

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2100

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img-2101
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15635
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeMer 3 Juil 2019 - 14:08


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12071
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeMer 3 Juil 2019 - 15:25

Les échanges allaient bon train hier, dans les deux sens, comme le rappel que les bordures des portraits de Catherine Oplalinska et Stanislas Lexczinski sont présentés dans des bordures choisies autrefois par Louis-Philippe pour les deux tableaux de l'alcôve de la chambre de Louis XIV.
Voir commentaire de Louis, comte de Frontenac à ce sujet.

Exposition Le goût de Marie Leczinska 00038
Exposition Le goût de Marie Leczinska 18510
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15635
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeMer 3 Juil 2019 - 15:55

Oui, j'ai toujours espéré que ces 2 tableaux, copies anciennes de grands maitres, puissent un jour être placées en équivalence dans l'appartement du roi (salon de Mercure ou d'Apollon) en rappel des accrochages d'ancien régime.
Tableaux qui ne disposant d'ailleurs toujours d'aucune reproduction couleur sur les sites muséaux.


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse, Prince Etranger
Vidame du Hayreu-Hersay

Nombre de messages : 3538
Age : 45
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeMer 3 Juil 2019 - 16:37

Pour mémoire :

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img_0924

Exposition Le goût de Marie Leczinska Img_0923

Clichés personnels
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12071
Age : 72
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeMer 3 Juil 2019 - 18:35

Souvenir

Exposition Le goût de Marie Leczinska 02510
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Princesse, Prince Etranger
valmont

Nombre de messages : 2421
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: saint Jean Népomucène MMarie Leszczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeMar 16 Juil 2019 - 22:58

Sur le tableau attribué à l'atelier de Nattier, et dont un exemplaire se trouve au musée Cognacq-Jay, j'ai pu observé que le bijou porté en broche par la reine semble bien être celui décrit dans l'inventaire dressé en 1768 voir ici:

1 saint Jean Népomucène composé de 6 diamants principaux médiocres, tout le reste en menus carats, monté à rouleau. Le saint Jean et le pont en or entre deux cristaux, un nœud au-dessus dudit saint Jean composé d'un cristal peint en rouge au milieu, 18 brillants dans les 4 bandes, le reste en menus carats, compris le petit chaînon accroché audit nœud composé de 7 diamants menus, et 4 rubis.

Exposition Le goût de Marie Leczinska Captu745

Exposition Le goût de Marie Leczinska Captu746
Miniature représentant Saint-Jean Népomucène, le saint favori de la reine
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
jacob pierre
Duchesse, Duc et Pair de France


Nombre de messages : 1776
Age : 59
Localisation : belgique
Date d'inscription : 11/02/2008

Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitimeMar 16 Juil 2019 - 23:17

Il me semble qu'un article de "L'Estampille l'Objet d'Art" parlant d'un tableau (celui-ci ?) représentant la reine portant ce même bijou confirmait cette identification.
Il faut que je trouve cet article à moins que ce ne soit dans "Connaissance des Arts" ?

Revenir en haut Aller en bas
http://pierre.jacob@7090.be
Contenu sponsorisé




Exposition Le goût de Marie Leczinska Empty
MessageSujet: Re: Exposition Le goût de Marie Leczinska   Exposition Le goût de Marie Leczinska Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposition Le goût de Marie Leczinska
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ALFONS MUCHA
» Exposition-vente au profit des enfants malades
» Exposition d'une partie de la bibliothèque secrète du vatican
» Exposition Roulez carrosses à Arras
» Prophétie de Marie-Anne de Jésus Torres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Versailles-
Sauter vers: