Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Endymion ou le sommeil paradoxal

Aller en bas 
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15791
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Endymion ou le sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: Endymion ou le sommeil paradoxal   Endymion ou le sommeil paradoxal Icon_minitimeVen 26 Avr 2019 - 13:34

Fiche synthétique :

Endymion

Origine: Mythologie grecque
Catégorie : mortel/immortel
Allégorie ou symbolique : Sommeil, beauté éternelle, amour des dieux
Emblème ou rprésentation: Jeune berger endormi
Divinité liée : Artémis/Diane, Séléné, Narcisse, Morphée

Lien vers le mythe sur internet : https://mythologica.fr/grec/endymion.htm

Retour à l'Index sur le forum :
La mythologie à Versailles

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15791
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Endymion ou le sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: diane selene endymion morphee blanchard gabriel 1672   Endymion ou le sommeil paradoxal Icon_minitimeVen 26 Avr 2019 - 13:39

Endymion ou le sommeil paradoxal 13-604783

Diane ou Séléné découvrant son berger Endymion endormi
Par Gabriel Blanchard (1630-1704)

Peint Vers 1672, ce tableau fut intégré au décor de marbre et de bronze doré du Salon de Diane dans le grand appartement du roi. Il quitte cet emplacement en 1710 pour être remplacé par d'autres autres tableaux des collections royales au cours du 18e siècle..
Déposé au musée des Beaux-arts de Lyon, le tableau est revenu in situ en 1938.

Dans cette scène mythologie nocturne, on voit la déesse Diane, ici assimilée à Séléné, déesse de la lune, descendue de son char tiré par des biches, se rendre nuitamment dans la grotte où se trouve son amant Endymion plongé dans un sommeil éternel.
Le jeune berger, veillé par ses chiens, est accosté de Morphée, le dieu ailé des Songes, à moins qu’il ne s’agisse de Chronos, dieu du temps pour personnifier l’immortalité d’Endymion.

L’auteur de cette toile, le peintre Gabriel Blanchard était le fils de Jacques Blanchard, membre de l’Académie de Saint-Luc et peintre ordinaire du roi.
Gabriel Blanchard fut reçut à l’Académie royale de peinture et de sculpture.
Il fit partie de l’équipe versaillaise de Charles Le Brun et réalisa plusieurs tableaux et voussures du Grand appartement, notamment ceux du salon de Diane et du salon d’Apollon.


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.


Dernière édition par M. de Noisy le Ven 26 Avr 2019 - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15791
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Endymion ou le sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: gravure sculpture endymion diane lerambert lepautre   Endymion ou le sommeil paradoxal Icon_minitimeVen 26 Avr 2019 - 13:47

Le mythe d'Endymion fut également introduit dans les décors sculptés de Versailles

Endymion ou le sommeil paradoxal 18-532591

Terme d'Endymion et de Diane
D’après Louis Lerambert
Gravure de Jean Lepautre (1618-1682)

Ces sculptures, malheureusement disparues, représentent en pendant les bustes en forme de terme d'Endymion et de Diane.
Les œuvres originales étaient dues aux ciseaux du sculpteur Louis Lerambert et firent partie de la première vague de commandes de sculptures pour les nouveaux jardins de Versailles vers 1670-1674.

Elles servaient de supports aux grilles encadrant le parterre de l’amour créé par Le Notre sous les fenêtres de l’appartement de la reine au pied de l’enveloppe de Le Vau et au-dessus de la première orangerie du château.

Cet ensemble de sculptures allégoriques célébrait les couples amoureux de la mythologie. Parmi les autres personnages représentés, on trouvait Jupiter et de Junon, Bacchus et Ariane,  Hercule et Omphale, Apollon et Daphné, Persée et d'Andromède …


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15791
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Endymion ou le sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: lits textile broderie saint-cyr crequi crequy    Endymion ou le sommeil paradoxal Icon_minitimeVen 26 Avr 2019 - 13:57

A Versailles, une autre représentation d'Endymion est visible sur les parements textiles du lit Créquy aux décorx de grotesques et d'allégories à la nuit.

Endymion ou le sommeil paradoxal 91-000311-02

Lit de la Duchesse, dit lit Créquy, vers 1740
détail : le berger endymion endormi

Ce lit, dont les broderies sont attribuées à l’atelier de la Maison et de la Communauté de Saint-Cyr, aurait été commandé par la marquise de Créquy (née Froulay) puis légué à la marquise du Chatelet(née Breteuil) sa cousine.
Resté dans la famille de Breteuil, il fut acheté en vente publique en 1965.
Un temps présenté dans la petite chambre de Louis XV, il est installé dans la chambre du Dauphin en 1991.

Sujets connexes :
-  Le lit de la marquise de Créqui

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 8879
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Endymion ou le sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: Diane Endymion Sèvres Boizot Leriche    Endymion ou le sommeil paradoxal Icon_minitimeDim 28 Avr 2019 - 12:34

Nous profitons de l'occasion pour représenter (plus en détail ici) ce groupe de L.S. Boizot exposé dans le Cabinet Intérieur de Mme Victoire :

Endymion ou le sommeil paradoxal 00-00010
Diane découvrant le berger Endymion endormi
Modèle de Boizot, Louis-Simon (sculpteur)
Manufacture royale de Sèvres, vers 1785
H. 0,280 x L. 0,220 x Pr. 0,180 m
Marques : « X » ;
« L.R. » pour le sculpteur-modeleur Josse-François-Joseph Le Riche (1741-1812)
N° d'inventaire : MV 8991
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

Anc. coll. John Whitehead. Acquis en 2000. Don de la Société des Amis de Versailles.

Le groupe de Diane et Endymion a été modelé en 1783 par Louis-Simon Boizot, directeur de l'atelier de sculpture à la Manufacture de Sèvres. Le sculpteur-modeleur Josse-François-Joseph Le Riche en contrôla l'exécution. Boizot s'était inspiré d'un petit groupe en marbre sculpté à Rome par son maître Michel-Ange Slodtz vers 1735-1740.

Le sujet montre Diane découvrant le berger Endymion endormi. Boizot a retenu de Slodtz la science de la composition, la complexité du drapé et le contraste entre le drapé et la chair. L'émerveillement de la déesse devant la beauté du berger est magnifiquement rendu. Boizot ajouta un pendant, l'Amour et Céphale . La première paire fut achetée par le comte de Vergennes, ministre des Affaires étrangères, à l'exposition de porcelaine de Versailles en décembre-janvier 1783, au prix de 192 livres pour chacun des deux groupes.

Elle faisait alors partie d'un important surtout de table. Louis XVI en offrit une paire au roi de Suède en juin 1784 puis en 1787 au comte d'Aranda, ambassadeur d'Espagne. Enfin, le 4 janvier 1786, Louis XVI se porta acquéreur à titre personnel d'une paire qu'il devait destiner à ses appartements de Versailles.

Notice de Pierre-Xavier Hans.
F. Souchal, Les Slodtz , 1967, n° 148, p. 659-660.


_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15791
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Endymion ou le sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: Diane Endymion 1740 René Michel Slodtz   Endymion ou le sommeil paradoxal Icon_minitimeDim 28 Avr 2019 - 20:09

Voici l’œuvre de René Michel Slodtz dit Michel-Ange Slodtz citée dans la notice supra.
Slodtz l'a sculpté vers 1740 pour un collectionneur privé.

Endymion ou le sommeil paradoxal Rene_m10
coll. Part. Genéve


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15791
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Endymion ou le sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: Aurore Céphale boizot 1783 platre sculpture   Endymion ou le sommeil paradoxal Icon_minitimeDim 28 Avr 2019 - 21:06

Concernant le groupe en pendant, je ne retrouve pas d'Amour et Céphale mais un Aurore et Céphale :

Endymion ou le sommeil paradoxal 15-524917

L'Aurore et Céphale
plâtre (1783)
Hauteur : 0.34 m, Largeur : 0.252 m
Boizot Simon Louis (1743-1809)
Sèvres, Cité de la céramique

Un exemplaire en biscuit reste à retrouver pour les appartements du roi.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Endymion ou le sommeil paradoxal Empty
MessageSujet: Re: Endymion ou le sommeil paradoxal   Endymion ou le sommeil paradoxal Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Endymion ou le sommeil paradoxal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sommeil paradoxal ... paradoxal !
» Troubles du comportement en sommeil paradoxal ?
» Troubles du sommeil et du temps
» Le temps, la relativité et nous.
» Enseignement: Le sommeil et le rêve par Lama Guendune Rinpoché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Les grands thèmes à Versailles :: La mythologie-
Sauter vers: