Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le sieur de Beauvilliers & le portrait du garde-suisse Rolle

Aller en bas 
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 15534
Age : 53
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Le sieur de Beauvilliers & le portrait du garde-suisse Rolle Empty
MessageSujet: Le sieur de Beauvilliers & le portrait du garde-suisse Rolle   Le sieur de Beauvilliers & le portrait du garde-suisse Rolle Icon_minitimeJeu 6 Juin 2019 - 13:34

Le sieur de Beauvilliers & le portrait du garde-suisse Rolle 18-531008

Portrait du garde Suisse Maurice Rolle, âgé de 77 ans
Par François Desmoulins de Beauvilliers (?-1730)
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Ce dessin à l’encre représente "Le Suisse" portant une canne transformable en canne à pêche de son invention.
Il porte l’étiquette d’Alphonse Giroux, marchand de tableaux et petit mobilier à Paris entre 1799 et 1848. Passé en vente à Paris-Drouot en 2017, il fut acquis auprès de la Galerie Laura Pécheur en juin 2018.

La légende porte la mention :
"PORTRAIT DE MORICE ROLLE.
L’un des cents Suisses du Roy, Agé de 77 ans en ayant employé jusqu’à présent 53 en cette qualité : ces récréations sont ordinairemen / de pescher partour ou sa Majesté luy a permis, et c’est ce qui luy a fait inventer une ligne de deux toises de long qui se cache dans la /  canne qu’il porte afin de profiter aisement de son droit.
Ce brave a été dessiné à Versailles au mois d’Aout 1709 par un gentilhomme servant chez le Roy. "

Je n’ai rien malheureusement rien trouvé de probant sur cet original et privilégié garde-suisse du roi.

L’auteur :

François Desmoulins, écuyer et sieur de Beauvilliers


Chevalier de Saint-Louis, François Desmoulins fut ingénieur ordinaire du roi attaché à la marine.
Il fut reçu à l'académie des sciences comme géographe en 1699.
Parmi les commandes officielles qu’il reçut, on trouve des cartes de Buenos-Aires, du Labrador, de la Louisiane, des plans de places fortes et de citadelles de Languedoc …
Vers 1704, il a la garde des cartes et plans de la marine en succession du sieur Penne. Il émargeait à 1500 livres par an pour ce poste.

A la cour, le sieur de Beauvilliers fut Gentilhomme servant le roi. Il apparait avec ce titre aux quartiers de juillet des années 1712, 1718, 1722 et 1727.
L’Etat de la France de 1722 précise qu’il fait partie des 12 panetiers.
A ce poste, il servait à la table royale les têtes couronnées et les princes du sang, l'épée au côté.

Il possédait une maison de campagne à Pontault sur la rivière de Mortbras en Brie, ou il donna en 1729 une somptueuse fête en l’honneur de la naissance du dauphin, minutieusement relatée par le Mercure de France.
Il eut de nombreuses adresse pariseinnes : rue Couture Sainte-Catherine (1712), Rue Transnonain (1724), rue Salle-au-Comte (1727) aux Quinze-Vingts (1728).
Il meurt à Paris le 5 novembre 1730 probablement dans son logement de la rue Saint-Gilles au Marais.

En dehors de ses fonctions citées supra, il eut un talent de dessinateur qu’il exerça à Versailles en portraiturant, parfois de manière satirique ou caricaturale, des personnes attachées à la cour dont certains de ses confrères Gentilhomme-servants.
On trouve ainsi trace d’un autre dessin présenté à Louis XV à Versailles en 1723, ainsi que de caricatures réalisées pour Madame la Palatine, qui furent offertes à Louis XV par le régent après la mort de la duchesse.
Ce type de dessins à caractère privé sont des documents intéressants pour donner une image plus intime et originale de la vie et des personnes gravitant autour de la maison royale.

Voir deux autres dessins du sieur de Beauvilliers sur le forum :
- Portrait de M. Dorneval
- Portrait de Monsieur de Chassé

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le sieur de Beauvilliers & le portrait du garde-suisse Rolle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portrait d’un bouddhiste occidental, Jean-Pierre Schnetzler
» texte portrait de femmes... ??? 4ème
» faut se présenter? oui m'sieur, d'accord m'sieur Raoul!
» recherche portrait-blâme d'un "méchant" de roman d'aventure!
» SENOT - Portrait du Célèbre Tambour-Major

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: L'oeuvre du Mois-
Sauter vers: