Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020

Aller en bas 
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 17611
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeVen 29 Nov 2019 - 8:36

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 97-001510
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud (1659-1743)
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

"HYACINTHE RIGAUD (1659-1743)
OU LE PORTRAIT SOLEIL"

C'est le titre (provisoire ?) de la future grande exposition annoncée à Versailles en 2020.
Rappelons que deux biographies et catalogues raisonnés concurrents ont été publiés et poursuivent leurs recensions via internet (cf infra).
Les appels d'offre pour la scénographie ont déjà été réalisés.

Voir l'évocation de l’œuvre de Rigaud au travers du forum
http://www.connaissancesdeversailles.org/search?mode=searchbox&search_keywords=rigaud&show_results=posts

Voir l’œuvre de ou d'après Rigaud conservé à Versailles (site RMN)
https://www.photo.rmn.fr/CS.aspx?VP3=SearchResult&VBID=2CO5PCVB40QZW&SMLS=1&RW=1280&RH=887

Sur internet :
http://www.hyacinthe-rigaud.com - site de Stéphan Perreau
https://www.hyacinthe-rigaud.fr - site de Ariane James-Sarrazin

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.


Dernière édition par M. de Noisy le Sam 30 Nov 2019 - 9:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 17611
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: etude tete noire maure hyacinthe rigaud saintlo vanloo   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeVen 29 Nov 2019 - 8:42

Article sur l'une des œuvres de l'exposition récemment identifiée et restaurée :

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 MjAxOTExMjFkYzQ1ODIyODE1ZjRlZGE3NjY1N2VmNWUxMTk3YWQ?width=630&focuspoint=50%2C25&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=12d1c004adfd249a9e51d8377d6f06284124bb08e43edaf6dca3a57babd3fbe0

Saint-Lô.
Après la restauration du tableau Portrait d’un jeune noir, l’œuvre a finalement été attribué au peintre de Louis XIV, Hyacinthe Rigaud.

https://www.ouest-france.fr/normandie/saint-lo-50000/saint-lo-le-tableau-de-van-loo-est-un-rigaud-6629866

ce portrait de jeune homme noir est effectivement présent sur un portrait de Rigaud :

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Peintu72
​​​​​​​Hyacinthe Rigaud - Portrait d'Auguste III.
Dresde, Kunstsammlungen, Gemälde Galerie Alte Meister (détail)
© DKDGAM


il se retrouve également sur un portrait gravé représentant le prince de Conti

Le musée de Dunkerque conserve un autre portrait individuel très proche mais en sens inverse :

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 82-000600
Buste de noir tenant un arc
Rigaud Hyacinthe (1659-1743)
Dunkerque, musée des Beaux-Arts


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Anne-Charlotte
Princesse, Prince Etranger
Anne-Charlotte

Nombre de messages : 3260
Age : 48
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Re: Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeVen 20 Déc 2019 - 23:09

Bonsoir

Cette exposition aura lieu du 20 Octobre 2020 au 21 février 2021

Cordialement
Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
moinet
Dame, Chevalier


Nombre de messages : 89
Age : 74
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 25/10/2010

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: exposition Hyacinthe Rigaud   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeSam 21 Déc 2019 - 10:02

Bonjour,
Le musée de Dunkerque d'où vient le portrait de jeune africain par Rigaud est définitivement fermé.Remplacé par une médiathèque..Tout est en entrepôts pour longtemps. Ce magnifique portrait est-il déposé dans un musée ? Dans les salles du bastion de Vauban, actuel musée maritime ? C'est dramatique car le prétexte avancé pour justifier la fermeture est le nombre de visiteurs insuffisant..
Culturellement vôtre .
Moinet
Revenir en haut Aller en bas
http://xtian.moinet@yahoo.fr
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 17611
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Re: Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeSam 21 Déc 2019 - 10:39

oui dans l'indifférence générale. la pétition lancée contre à fait un flop.
je conseillerai aux musées préteurs de récupérer leurs prêts pour marquer le coup.
en espérant que le réseau musénor organisera des dépôts dans la région hauts-de-France No

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 10369
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Hyacinthe Riigaud portrait soleil James-Sarazin Pizzi   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeMar 3 Mar 2020 - 15:55

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 14c82210
Louis XIV, roi de France (1638-1715)

Communiqué de presse

Hyacinthe Rigaud ou le portrait soleil
17 novembre 2020 - 14 mars 2021

Le  château de Versailles présente la première grande exposition monographique consacrée au peintre Hyacinthe Rigaud, auteur du plus célèbre des portraits de Louis XIV (1659 - 1743). Cette œuvre, dont l’original est conservé au musée du Louvre, est perçue comme une image emblématique de la monarchie absolue, au même titre que le château de Versailles lui-même. Hyacinthe Rigaud a dominé pendant près d’un siècle le genre du portrait, auquel il a contribué à donner une importance nouvelle.

HYACINTHE RIGAUD

Né à Perpignan en 1659 (année du rattachement de la Catalogne du nord au royaume de France), Hyacinthe Rigaud se forme dans le sud de la France avant de s’établir définitivement à Paris en 1681, à l’âge de 22 ans. C’est sur les conseils de Charles Le Brun qu’il aurait décidé de se spécialiser dans le genre du portrait, comme ses amis et contemporains François de Troy (1645-1730) et Nicolas de Largillière (1656-1746). Protégé par le duc d’Orléans et sa famille, ainsi que par le clan Colbert, il jouit de l’estime de ses collègues artistes qui, tels Charles de La Fosse ou François Girardon, lui commandent leurs portraits.

Premier prix de peinture à l’Académie royale de peinture et de sculpture un an après son arrivée à Paris, il y est agréé en 1684, reçu comme peintre d’histoire en 1700, puis nommé professeur en 1710. Il devient brièvement recteur et directeur de l’institution entre 1733 et 1735. Rigaud est le peintre de la haute noblesse, mais aussi des hommes d’Église, des magistrats et des financiers. Cette clientèle choisie, bien connue grâce à ses livres de comptes, permet à l’artiste d’amasser des livres, des œuvres d’art et une fortune considérable dans son hôtel particulier de la rue Louis-le-Grand, où il s’éteint le 29 décembre 1743.

LE PARTI-PRIS DE L'EXPOSITION


Organisée selon un parti à la fois chronologique et thématique, l’exposition s’attachera à décrire la carrière de Hyacinthe Rigaud, de ses débuts en Catalogne à sa consécration à Paris. Les autoportaits peints par l’artiste tout au long de sa vie seront particulièrement mis en valeur. Une section entière, spectaculaire, sera consacrée aux portraits de Louis XIV. Une autre partie permettra aux visiteurs de découvrir le processus de création des portraits, du choix de leurs formats à leur diffusion par la gravure auprès du plus grand nombre, en passant par la création de dessins et la présentation d’esquisses aux modèles. Les portraits exposés reflèteront toute la diversité de la clientèle de Rigaud, française et étrangère. Une belle place sera également faite à sa sensibilité pour la sculpture : son dernier séjour dans sa Catalogne natale, en 1695, est ainsi motivé par son désir de fixer les traits de sa mère afin de les faire traduire en marbre par le sculpteur Antoine Coysevox (toile et buste conservés au musée du Louvre).

L'INCARNATION DU GRAND SIÈCLE

L’exposition Hyacinthe Rigaud (1659-1743) ou le portrait Soleil sera l’occasion de souligner l’exceptionnelle richesse des collections du château de Versailles, sans équivalent dans le monde, pour les portraits français des XVIIe et XVIIIe siècles. Longtemps dédaigné par l’histoire de l’art, ce genre est aujourd’hui mieux connu, notamment pour les artistes des années 1700. Peintres moins proches de la cour, François de Troy et Nicolas de Largillière ont déjà fait l’objet d’expositions monographiques : celle consacrée à Hyacinthe Rigaud ne pouvait se tenir qu’au château de Versailles tant son portrait de Louis XIV constitue aujourd’hui l’emblème du Grand Siècle.

Commissariat de l’exposition : Ariane James-Sarazin, conservateur général du patrimoine, directrice adjointe du musée de l’Armée

Scénographie :
Pier Luigi Pizzi et Massimo Pizzi Gasparon Conta

_________________
Si vous jugez sur les apparences en ce lieu-ci, répondit Mme de Chartres, vous serez souvent trompée ; ce qui paraît n'est presque jamais la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12731
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Re: Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeLun 27 Avr 2020 - 7:29

J'ignorais qu'elle devait se tenir à Perpignan avant Versailles

"L'exposition, consacrée aux grands portraitistes des XVII et XVIIIè siècles, prévue à partir du 21 juin au musée Rigaud de Perpignan est reportée à l'été 2021."

France bleu Rousillon

Ce devait être l'exposition de l'année dans les Pyrénées-Orientales : l'exposition Perpignan Versailles le portrait en majesté, prévue du 21 juin au 20 octobre au musée Rigaud, est reportée à l'été 2021.

L'immense portrait (2m76 par 1m94) de Louis XIV, symbole de la monarchie absolue dans tous les livres d'Histoire et signé en 1701 du peintre perpignanais Hyacinthe Rigaud, restera donc ces prochains mois dans l’établissement public de Versailles.

"Cette exposition est très particulière car les œuvres proviennent des musées de Versailles et du Louvre mais plusieurs dizaines d'autres doivent nous être prêtées par des particuliers et certains vivent à l'étranger. Dans le contexte actuel, sans connaître la date de réouverture des musées, ça semble impossible" explique-t-on à la mairie de Perpignan. "Sans compter que les conservateurs de l'exposition, tous les deux parisiens, n'ont pas pu achever leur travail en raison de la brutale fermeture des bibliothèques." Le musée Rigaud de Perpignan devait aussi recevoir des portraits signés François de Troy et Nicolas de Largillierre.
Revenir en haut Aller en bas
Chanteroy
Comtesse, Comte


Nombre de messages : 501
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/07/2006

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Re: Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeLun 27 Avr 2020 - 8:14

Le tableau représentant Louis XIV est un tableau phare du musée et pour les visiteurs. C'est un non sens de l'enlever pendant plusieurs.mois. Le Louvre pourrait prêter l'ORIGINAL ce qui ne ferait pas défaut à ses visiteurs. Cela devient insupportable de visiter les salles dépouillées et je pense à la déception des visiteurs lointains dont ce sera l'unique visite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.fr
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 17611
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Re: Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeLun 27 Avr 2020 - 10:14

Pour l'heure, je n'ai pas d'information sur la réouverture des musées français qui à priori ne font pas partie de la liste du 11 mai ...

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12731
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: déplacment d'œuvres Louis XIV et Louis XV pour l'exposition   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeMar 1 Sep 2020 - 9:48

Les portraits de Louis XIV du salon d'Apollon et celui de Louis XV par Rigaud ont été remplacés le temps de l'exposition Rigaud par le Louis XV de Van Loo et le Louis XVI de Duplessis.

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 11842211

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 11867111
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 17611
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: déplacment d'œuvres Louis XIV et Louis XV pour l'exposition   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeMar 1 Sep 2020 - 10:01

merci pour ce détail,
le manque d'un cadre royal se fait cruellement sentir pour le portrait de Louis XV Sad

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 10369
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: exposition LouisXIV Rigaud portrait Versailles   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeMar 1 Sep 2020 - 10:08

En route pour l'exposition Rigaud ...

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Eg0edg10

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Eg0edf10

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Eg0edg11

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Eg0edg12
EPV


Du 17 novembre 2020 au 14 mars 2021, le château de Versailles présentera la première grande exposition monographique consacrée à l'œuvre de Hyacinthe Rigaud.
Peintre du plus célèbre des portraits du Roi Soleil, Hyacinthe Rigaud a dominé pendant près d'un siècle le genre du portrait, auquel il a donné de nouveaux codes.

L'exposition


Organisée selon un parti à la fois chronologique et thématique, l’exposition s’attachera à décrire la carrière de Hyacinthe Rigaud, de ses débuts en Catalogne jusqu'à sa consécration à Paris. Les autoportaits peints par l’artiste tout au long de sa vie seront particulièrement mis en valeur. Une section entière, spectaculaire, sera consacrée aux portraits de Louis XIV.

Dans une autre partie, il sera proposé au visiteur de découvrir le processus de création des portraits, du choix de leurs formats à leur diffusion par la gravure auprès du plus grand nombre, en passant par la création de dessins et la présentation d'esquisses aux modèles. Les portraits exposés reflèteront toute la diversité de la clientèle de Rigaud, française et étrangère. Une belle place sera aussi faite à sa sensibilité pour la sculpture : en 1695, son dernier séjour en Catalogne est motivé par le désir de fixer les traits de sa mère, Mme Rigaud née Marie Serre, et de les faire traduire en marbre par le sculpteur Antoine Coysevox.

L’exposition Hyacinthe Rigaud (1659-1743) ou le portrait Soleil sera l’occasion de souligner l’exceptionnelle richesse des collections du château de Versailles, sans équivalent dans le monde, pour les portraits français des XVIIe et XVIIIe siècles. Longtemps dédaigné par l’histoire de l’art, ce genre est aujourd’hui mieux connu. Peintres moins proches de la Cour, François de Troy et Nicolas de Largillière ont déjà fait l’objet d’expositions monographiques : celle consacrée à Hyacinthe Rigaud ne pouvait se tenir qu’au château de Versailles tant son portrait de Louis XIV constitue aujourd’hui l’emblème du Grand Siècle.

Hyacinthe Rigaud


Natif de Perpignan, Hyacinthe Rigaud se forme dans le sud de la France avant de s'installer à Paris en 1681. Sur les conseils de Charles Le Brun, il décide de se consacrer au genre du portrait qu'il élève à sa plus haute expression. Il se fait connaitre du roi et de la Cour grâce à la protection du duc d'Orléans dont il fait le portrait en 1688. Puis en 1700, il est reçu comme peintre d'histoire à l'Académie royale de peinture et de sculpture, mais c'est en 1701 qu'il devient le plus célèbre des portraitistes de son temps. Cette année-là, Louis XIV lui commande un portrait en costume de sacre qui devient un véritable emblème de la monarchie absolue française. Ainsi, il fige les codes du portrait d'apparat : colonne et paysage en arrière-plan, draperie chatoyante, pose solennelle et couleurs intenses. Souverains et souveraines européens se feront portraiturer de cette manière jusqu'au XIXe siècle. Il portraiture également ses collègues artistes tels Charles de La Fosse ou François Girardon, des hommes d'Église, des magisrats et des financiers. Sa clientèle bien choisie lui permet de se constituer une collection remarquable de livres et d'œuvres d'art dans son hôtel particulier de la rue Louis-Le-Grand, où il s'éteint le 29 décembre 1743.

Commissariat général
:
Laurent Salomé, directeur du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Élodie Vaysse, conservatrice du patrimoine

Commissariat scientifique
: Ariane James-Sarazin, conservatrice générale du patrimoine, directrice adjointe du musée de l'Armée

Scénographie : Pier Luigi Pizzi et Massimo Pizzi Gasparon Contarini

L'exposition consacrée aux grands portraitistes des XVIIe et XVIIIe siècles au musée Rigaud de Perpignan (à laquelle le grand portrait de Louis XIV devait être présenté cet été) est reportée à l'été 2021.

_________________
Si vous jugez sur les apparences en ce lieu-ci, répondit Mme de Chartres, vous serez souvent trompée ; ce qui paraît n'est presque jamais la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse, Prince Etranger
Anne-Charlotte

Nombre de messages : 3260
Age : 48
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Re: Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeMar 1 Sep 2020 - 18:46

Bonsoir

Je remarque sur la dernière photo que le tableau est allé vers la salle marengo donc il est sans doute mis en réserve le temps de se rendre ensuite à l expo

Bien cordialement

Anne-charlotte
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 10369
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Agence bovis Transports LouisXIV Hyacinthe Rigaud   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeVen 11 Sep 2020 - 15:29

Une précision, qui n'intéressera pas uniquement notre amie Anne-Charlotte :

Le célèbre portrait du Roi Soleil en costume de sacre a déménagé vers les ateliers du Château de Versailles pour un nettoyage en vue de la prochaine exposition sur le peintre Hyacinthe Rigaud à partir du 17 novembre 2020.

La manipulation de ce tableau grand format de valeur inestimable par nos techniciens spécialisés Bovis Fine Art s’avérait complexe et exigeait un niveau de soin et de compétence très élevé. Des précautions particulières doivent être prises au cours du décrochage et du déplacement des œuvres aux dimensions hors normes afin de les protéger de manière optimale.

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 P79-ve10

Lieu : Château de Versailles (78)
Date : Septembre 2020
Agence : Bovis Transports
Prestation : Manutention d’œuvres d’art

Nature de la prestation : Décrochage et transfert vers les ateliers de restauration du Château de Versailles, d’un précieux tableau de grande valeur historique
Contraintes : Manipulation délicate d’un volumineux tableau de grande rareté et de  valeur inestimable, mesurant (H)277 × (L)194 cm - Passage complexe dans les escaliers du château

_________________
Si vous jugez sur les apparences en ce lieu-ci, répondit Mme de Chartres, vous serez souvent trompée ; ce qui paraît n'est presque jamais la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 10369
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Hyacinthe Rigaud Charlotte Raisin dame Jonchère   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeLun 14 Sep 2020 - 12:13

Précédant la rétrospective Rigaud :

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Eh28lu10

Bordeaux SVV Courau.25 oct. 2020

Hyacinthe RIGAUD (1659 - 1743)
Portrait présumé de madame de La Jonchère


130 x 98 cm
Restaurations anciennes
Estimation : 100 000 / 150 000 € €

Au dos, plusieurs étiquettes : Sur le châssis : « HARO ET FILS EXPERTS / Restaurateurs de Tableaux / Ministère des travaux Publics de la Ville de Paris / Direction des ventes publiques / Editeurs d’Estampes et Publications Artistiques de la Ville de Paris / 20 rue Bonaparte / Galeries de tableaux Anciens et Modernes, Ateliers / 14 rue Visconti » Sur la bordure (répétée deux fois) : « Tardif / 9 rue du 29 juillet / Bois sculpté, dorure / Encadrements Artistiques / [Manuscrit] : Médaille d’or à l’exposition universelle 1889 » Sur la bordure en bas, un cartouche : « Largillière »

Historique : Peint vers 1719-1721 ; collection Mathieu Alfred Lacaze (1846-1922) ; par descendance, collection particulière. Bibliographie : Roman, 1919, p. 187 [localisation inconnue], 191, 192, 197 ; Perreau, 2013, cat. *P.1272, p. 257 [localisation inconnue] ;
James-Sarazin, 2016, II, cat. *P.1341, p. 456 [localisation inconnue] ; http://hyacinthe-rigaud.com/catalogue-raisonne-hyacinthe-rigaud/portraits/871-fleury-charlotte-de (mise à jour juillet 2020).

Malgré l’ancien cartouche apposé sur le cadre de ce portrait de femme qui en faisait une œuvre de Nicolas de Largillierre (1646-1746), on peut aujourd’hui rendre la composition à son confrère Hyacinthe Rigaud. On y retrouve en effet un grand nombre d’éléments du vocabulaire du Catalan, de l’ordonnance générale de la scène (position du corps, éléments de décor) à la qualité des textures. Les virtuoses effets de tissus s’ajoutent au fameux fini des carnations, avec un savant travail dans les ombres qui font indéniablement de l’œuvre présentée, un portrait autographe de cet artiste. L’image n’était pas inconnue.
En 2010 en effet, une copie conforme du présent portrait, d’une exécution plus plate mais non sans mérites, avait réapparu sur le marché de l’art. En l’examinant de près, nous avions conclu à une production de l’atelier d’après un original bien plus qualitatif qu’il restait à découvrir. Le tableau de l’ancienne collection Lacaze, par sa qualité, constitue selon nous cet original.

Descriptif : L’effigie représente une jeune femme, âgée environ de 25 ou 30 ans, cadrée jusqu’aux genoux, assise dans un large fauteuil aux accotoirs nervurés garnis de feuilles d’acanthes, récurrent dans les portraits de grand format de Rigaud dans les années 1710-1730. Le dossier, mouvementé et sculpté, est garni d’un velours rouge damassé de motifs de feuillages et de fleurs. Un grand rideau de fond, avec son revers de soie aux reflets changeants, vient meubler l’arrière de la composition et se déposer sur le fronton du dossier. Le modèle, porte une « robe volante » de velours et se tient assise face au spectateur. Le corps suit une légère courbe serpentine allant des genoux écartés, à droite, au buste tourné vers la gauche, pour revenir à la tête, délicatement penchée. Cette ondulation se retrouve chez l’artiste dans de nombreux portraits de personnages en pied des années 1710-1720.
On citera principalement celui de la comtesse de Selles travestie en Cérès (1712, collection privée) ou celui de la princesse Palatine (1713, Berlin, Deutsches Historisches Museum. Inv. GM 96/37) avec lequel notre portrait partage bien d’autres éléments. L’un d’eux est la position de la main gauche, repliée sur la poitrine ; main que l’on retrouve aussi dans quelques effigies masculines à l’instar de celle du financier Gérard Michel (1721, Château de Parentignat), du marquis d’Herbault (1723, collection privée) et, surtout, de celle présumée de la comtesse de Platten (1724, connue par un dessin conservé à la Graphische Sammlung Albertina de Vienne).
Dans cette dernière, ainsi que dans le portrait de la princesse Palatine, la main tient délicatement un voile, qui, dans le cas présent, est fait d’une fine mousseline à décors de bandes à trois liserés, bleu-vert et d’or. L’étoffe, évanescente, voulu par Rigaud d’une extrême transparence, entoure tout le bas des épaules avant de ressortir sur la gauche et de se déposer sur le bras droit et le genou. Elle laisse naturellement entrevoir tous les éléments devant lesquels elle se superpose (fauteuil, velours, plis), forçant de fait l’admiration tant les reprises de motifs décorés épousent avec un extrême réalisme chaque inflexion du tissu, qu’il soit dans l’ombre ou semi-éclairé.
L’avant bras droit et sa main, aux longs doigts longilignes, l’une des marques de fabrique de l’art de Rigaud, s’appuient tous deux sur l’accotoir du fauteuil en un geste lascif. Comme à son habitude, l’artiste aime à souligner les reflets de la lumière, comme avec cette délicate touche de blanc, apposée sur l’ongle du pouce qu’elle fait briller. Dans la gorge de la robe, entre deux boutons, apparait le froissé d’une chemise de coton à fines côtes (que l’on retrouve dans les engageantes des coudes, à droite) ainsi que le haut d’un corset de damas d’argent brodé de rinceaux rouges fleuris.
La perruque est ce qu’on appelle déjà une « perruque bouton » caractéristique des années 1720, avec son réseau de boucles très ramassées sur le crane et ses deux cruches (ou boucles), retombent sur les tempes de part et d’autre du front. Une longue mèche, unique, suit l’incurvé du cou pour se déposer sur une épaule. L’atmosphère générale, soulignant l’intimité du modèle dans un intérieur, est renforcée par un subtil jeu entre la lumière crue, venant de la droite, et les ombres profondes qu’elle créée, à son opposé, sur les tissus et les chairs. La reprise de l’éclairage, derrière le cou du modèle, souligne ainsi la courbe naturelle du corps tandis qu’une partie du décorum semble s’effacer à droite au profit des bras et des mains, berceaux de l’expression baroque de la pose. Les traits du visage, sans commune mesure avec la version passée en vente en 2010, illustrent le célèbre « beau fini » qui caractérisait Rigaud dans le travail des textures et l’extrême rigueur de son dessin. Le regard, d’une grande poésie, semble s’illuminer grâce à l’humeur blanche déposée sur la paupière inférieure de chaque œil.

Le modèle : Le style de la perruque permet donc de dater raisonnablement l’œuvre autour des années 1720. Sachant que Rigaud demandait alors autour de 1500 livres pour une composition originale, jusqu’aux genoux et avec la représentation des mains, peu de candidates inscrites dans les livres de comptes de l’artiste semblent pouvoir correspondre et ce, même si l’on sait cette comptabilité parfois oublieuse. Parmi les grands formats produits dans ces années (et en tenant compte de l’âge apparent du personnage dans un habillement original), un nom remporte cependant l’adhésion.

Avec les réserves d’usage sur la provenance plus ancienne du portrait, nous pourrions être en présence de l’effigie de Charlotte Raisin (1692-1757), dame de La Jonchère. La jeune femme n’avait pas encore atteint la trentaine lorsqu’elle commanda en 1719 son portrait à Rigaud contre la somme conséquente de 1500 livres. Ce même montant se trouva reporté une seconde fois en 1721, faisant penser un temps qu’elle avait pu commander deux effigies successives. En réalité, comme c’est par fois le cas dans les comptes de l’artiste, la première occurrence correspond probablement à la commande, et la seconde au paiement effectif.

Née le 6 février 1692, Charlotte Raisin, était la fille de Jean-Baptiste Siret dit « Raisin cadet » (1656-1693), comédien à l’Hôtel de Bourgogne et au théâtre Guénégaud. Sa mère, Fanchon Lonchamps (v.1662-1721), dite Françoise Pitel ou « Mademoiselle Raisin », fut également une comédienne de mérite mais acquit une notoriété supplémentaire pour avoir été l’une des nombreuses maîtresses du Grand Dauphin, fils de Louis XIV.
Si La Raisin eut effectivement avec le prince une fille Anne-Louise Pitel, dite « Mademoiselle de Fleury » (v.1694-1716), Charlotte était en réalité déjà née lorsque sa mère, veuve de Raisin cadet, fréquenta le Grand Dauphin. Le 17 août 1707, Charlotte épousa par contrat, devant Louis Doyen, notaire à Paris, Gérard Michel (1673-1750), seigneur de La Jonchère, de Roissy et de Vaucresson, célèbre trésorier de l’ordinaire puis de l’extraordinaire des guerres (1711).
Quelques années plus tard, en 1721, et alors qu’elle payait enfin Rigaud pour son portrait entamé trois ans plus tôt, son mari sollicitera lui aussi l’artiste pour une effigie tout en ostentation, en grand habit de trésorier des gendarmes et de l'Ordre royal de Saint-Louis, charge qu’il détenait depuis 1704. L’œuvre partage d’ailleurs bien des similitudes avec le portrait présumé de son épouse, ne serait-ce qu’à cause de son ambition et d’une main gauche « à la mode », elle aussi repliée sur la poitrine.
En réceptionnant son portrait, Michel de La Jonchère en profitera pour payer 300 livres à RIgaud pour copie de celui de sa femme (peut-être la version de 2010 ?) tandis qu’une réplique en buste était également produite par l’atelier, sans doute celle qui fut payée l’année suivante à l’aide Charles Sevin de La Penaye. En 1723, le même artiste recevait enfin 50 livres pour pour « un autre buste de même [l'habillement] de M[a]d[am]e de la Jonchère ». Séparée quant aux bien de son mari, la nouvelle Madame de La Jonchère préféra la vie parisienne à celle des terres de La Malmaison que son époux avait louée depuis 1737.
Elle transféra d’ailleurs le bail dès 1756 à l’héritier particulier de son défunt mari, le conseiller d’État, Jean de Boulogne. Elle meurt à son tour dans la capitale, le 18 avril 1757.
Stephan Perreau, septembre 2020.

_________________
Si vous jugez sur les apparences en ce lieu-ci, répondit Mme de Chartres, vous serez souvent trompée ; ce qui paraît n'est presque jamais la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 10369
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: LouisXIV Hyacinthe Rigaud nettoyage retouche   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeMar 29 Sep 2020 - 17:09

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Eiwy2g10

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Eiwy2g11

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Eiwy4o10

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Eiwy4o11

Louis XIV se refait une beauté avant d'être présenté dans l'exposition "Hyacinthe Rigaud ou le portrait soleil" à partir du 17 novembre 2020 au château de Versailles. EPV. 29/09/2020

_________________
Si vous jugez sur les apparences en ce lieu-ci, répondit Mme de Chartres, vous serez souvent trompée ; ce qui paraît n'est presque jamais la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 17611
Age : 54
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Re: Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeMar 29 Sep 2020 - 17:17

merci,
on dirait les boiserie de l'ancien appartement Provence au bout de l'aile du midi jadis posté sur le forum.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Alain Roger-Ravily
Dauphine, Dauphin
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12731
Age : 73
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Re: Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitimeMar 29 Sep 2020 - 17:28

J'étais en train de chercher aussi mais comme plus haut, on voit les personnes qui ^portent le tableau emprunter la galerei de pierre basse de l'aile du Midi ce doit être bien cela.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Empty
MessageSujet: Re: Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020   Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Versailles-
Sauter vers: