Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci













Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
TV 42″ (106 cm) Continental Edison avec Full HD ...
Voir le deal
199.99 €

 

 Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions

Aller en bas 
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 18761
Age : 55
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: exposition Versailles, 20 ans d'acquistions, février 2021    Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeLun 27 Juil 2020 - 10:37

je lis dans la gazette drouot, le démarrage en février 2021 d'une exposition consacrée aux 20 dernières années d'acquisitions.
l'un d'entre-vous a-t-il eu vent de cette expo et de son lieu ?

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12294
Age : 74
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Expostion du cabinet des dessins de 1999, catalogue   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeMer 29 Juil 2020 - 10:16

Mme Viart m'indique qu'en principe il s’agit de dessins, comme cela avait été fait en 1999.
Mme Viart évoque en parallèle avec l'exposition de 2021, celle de 1999.

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Img20438

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Img20437

cahier de Versalia
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 18761
Age : 55
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeMer 29 Juil 2020 - 11:12

merci pour cette précision
il est vrai que cela venait à la suite d'un interview de Mme Elisabeth Maisonnier, conservateur du Cabinet des arts graphiques au Château de Versailles à propos de l'acquisition récente d'une esquisse de Lemoyne pour le plafond du salon d'Hercule.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 11348
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeVen 18 Déc 2020 - 14:32

Dessins pour Versailles,
Vingt ans d’acquisitions

Exposition à partir du 16 mars 2021
Appartements Madame de Maintenon

Versailles, le 18 décembre 2020. Communiqué de presse.

A partir du 16 mars 2021, le château de Versailles présentera une exposition consacrée à l'ensemble des acquisitions de dessins réalisées de 2000 à 2020 pour son cabinet des Arts graphiques.
Le public découvrira une centaine d'œuvres dans toutes les techniques - pastel, crayon, sanguine, trois crayons, plume, aquarelle, gouache... dont certaines seront exposées pour la première fois.

Riche de plus de 30 000 œuvres, la collection du cabinet des Arts graphiques du château de Versailles demeure largement méconnue. L'exposition Dessins pour Versailles, vingt ans d'acquisitions mettra en lumière une centaine d'œuvres : pastels, gouaches, aquarelles... conservées en réserve en raison de leur grande fragilité.

Cette exposition présentera une galerie de portraits et scènes de vie de Cour, parfois étonnants : Louis XIV représenté en empereur romain, Charles Perrault dessiné par Charles Le Brun, caricatures ou encore dessins à main levée. Elle dévoilera également des dessins préparatoires aux grands décors peints du château de Versailles : des plafonds de la chapelle Royale et du Salon d'Hercule en passant par les dessus-de-porte de la chambre du Roi et du salon de Diane. Enfin, elle mettra en lumière les vues, les plans et les projets architecturaux du château de Versailles depuis l'Ancien Régime jusqu'au début du XXe siècle.

Le visiteur, plongé au cœur de la collection de dessins du château de Versailles, traversera quatre siècles de création graphique et découvrira un Versailles dessiné par les plus grands artistes de leur temps : Charles Le Brun, Charles de la Fosse, François Lemoyne, Richard Mique, Jacques Gondoin, ou encore Lucien Lévy-Dhurmer.

La collection du cabinet des arts graphiques

Plus de 30 000 œuvres du XVIe au XXe siècles composent la collection : 28 000 estampes, environ 1500 dessins, 350 manuscrits et une centaine de pastels. Considérée comme une source précieuse pour la recherche et la connaissance de l'histoire du palais et de ses collections, elle s’articule autour de trois axes majeurs : les représentations du château ; les dessins préparatoires aux décors, architecturaux ou peints ; le portrait et l’allégorie.

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions 74736110
Israël Silvestre (1621-1691),
Vue du palais de Versailles, depuis la butte Montbauron, dessin au graphite sur papier (c) château de Versailles

Dans les années 1930, sous l’impulsion de Gaston Brière, apparaît la volonté de créer une véritable collection de portraits ou de « gravures documentaires ». Charles Mauricheau-Beaupré poursuit le projet d’un Musée de l’iconographie française afin de « constituer avec le fonds de portraits peints et sculptés de Versailles une iconographie entière française, dont les inévitables lacunes seraient comblées avec des dessins, gravures, et même photographies, et ainsi créer un office de renseignement pour les chercheurs ».

Les collections sont principalement iconographiques, centrées autour de Versailles, résidence royale et Musée de l’histoire de France, du XVIIe au XXe siècles : architecture, décors et jardins du château, portraits ou allégories du pouvoir monarchique, vie de cour, scènes de l’histoire de France du Moyen-âge au Second Empire.

Les 1500 dessins, aux supports et techniques variés, reflètent aujourd'hui cette diversité et cette cohérence. Plans ou coupes de l’Agence des Bâtiments du Roi, projets d’architectes, vues de Jean Cotelle, d’Israël Silvestre, de Jacques Rigaud, esquisses ou dessins préparatoires par Charles Le Brun, les Coypel, Louis Boulogne, Joseph Boze ou Charles-Joseph Natoire, côtoient des portraits par Carmontelle, Jean-Martial Frédou, Joseph Ducreux, Joseph Werner, des dessins d’uniformes, des scènes de la vie de cour par Moreau le Jeune, Saint-Aubin ou Cochin. Près de mille dessins et aquarelles du XIXe siècle complètent les commandes de Louis-Philippe pour le Musée de l’Histoire de France, notamment des vues de batailles par Giuseppe-Pietro Bagetti, Benjamin Zix, Siméon Fort ou Adolphe Yvon.

La collection d’estampes est bien plus importante : elle est constituée d'environ 20 000 portraits, 5000 scènes historiques, et quelques 2500 gravures d’architecture. Les soixante-quinze albums Louis-Philippe achetés en 1948 à la succession du comte de Paris, soit 16 300 portraits gravés illustrant toute l’histoire de l’Europe, en forment le noyau. Parmi les chefs-d’œuvre de la gravure des XVIIe et XVIIIe siècles des Masson, Edelinck, Le Pautre, Audran, Silvestre, Le Clerc, Cochin ou Moreau, toutes les techniques sont ainsi représentées.

Les années 2000 marquent une nouvelle étape dans le développement du cabinet des Arts graphiques grâce à la nomination d'un conservateur en charge spécifiquement de cette collection. Ces vingt dernières années, plusieurs pièces remarquables sont venues enrichir cette collection mise à l'honneur dans l'exposition.

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions 75359010
Lucien LÉVY-DHURMER (1865-1953)
Bassin de fontaine à Versailles [Le bassin de Neptune], 1923
(c) château de Versailles

Commissariat de l'exposition : Elisabeth Maisonnier, Conservateur au château de Versailles. Responsable du Cabinet des arts graphiques du château de Versailles.

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 11348
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: album Mique Chatelet plans Trianon armes Marie Antoinette   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeVen 18 Déc 2020 - 14:38

Dessins pour Versailles, vingt ans d'acquisitions, quelques chefs-d'œuvres exposés :

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions 31040-10
Richard Mique et Claude-Louis Châtelet,
Album des plans et vues de Trianon aux armes de Marie-Antoinette
(c) EPV

Parmi les derniers enrichissements de la collection du cabinet des Arts graphiques, l'acquisition de l'« Album de Trianon » (en 2016), le Recueil des plans et vues des bâtiments et jardins du Petit Trianon, relié en maroquin rouge aux armes de Marie-Antoinette est particulièrement remarquable.

Témoignage de l’intérêt porté par la reine à la création de son jardin anglo-chinois, suivant la mode du temps, il est composé de plans et coupes des principales constructions avant celles du Hameau et de plusieurs vues : le jeu de bague, la grotte, le Belvédère, le Temple de l’amour...

La Reine, qui avait reçu le domaine de Trianon en 1774, y fit apporter de profondes modifications. Une première partie des aménagements est achevée en 1781.
Ce volume d'une grande qualité artistique montre le résultat de ces travaux et fait partie d'un petit ensemble d'ouvrages semblables connu sous le nom d'« albums de Mique » ou « Albums de Trianon ». Réalisés sous la direction de l'architecte de la reine entre 1781 et 1786, ils ont été commandés par Marie-Antoinette pour les offrir à ses hôtes de marque.

Ces planches ont été exécutées avec talent par une équipe composée de jeunes dessinateurs pour les plans et coupes, tels que Pierre-François-Léonard Fontaine ou Louis-Pierre Baltard, et, pour les vues aquarellées, du peintre et dessinateur Claude-Louis Châtelet. Cet album est l'exemplaire personnel de la reine, et sans doute l'un des premiers de la série.
Présentant un intérêt majeur pour le patrimoine national du point de vue de l'histoire et de l'art, cette œuvre sera l'une des pièces emblématiques de l'exposition.

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Scree397

Un trésor national

Ce précieux volume a été classé Trésor National, fait rarissime dans le domaine des arts graphiques, et a bénéficié du concours de la Fondation du Patrimoine pour son acquisition.


_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 11348
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: étude tête Amour apothéose Hercule François Lemoyne   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeVen 18 Déc 2020 - 14:40

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions 98098411

François Lemoyne (1688-1737)
Etude de tête pour l’Amour de la Vertu dans l’Apothéose d’Hercule, vers 1733

Pastel, trois crayons et estompe sur papier anciennement bleu. (c) EPV

En 2020, le cabinet des Arts graphiques du château de Versailles s’est enrichi d’un magnifique dessin aux trois crayons et au pastel, représentant l’Amour de la vertu, personnage central de l’Apothéose d’Hercule du plafond du Salon d’Hercule.Le Mercure de France le décrit ainsi en octobre 1736 : « Voici l’idée générale du sujet. Hercule présenté à Jupiter par l’Amour de la vertu, est tiré dans un char par les génies du même amour. » Et de préciser : « L’Amour de la vertu élève l’homme au-dessus de lui-même et le rend supérieur aux travaux les plus difficiles et les plus périlleux ; les obstacles s’évanouissent à la vue des intérêts de son roy et de sa patrie, soutenu par l’Honneur et conduit par la Fidélité, il arrive par ses actions à l’immortalité. »

Ce dessin exceptionnel témoigne de la virtuosité du trait de François Lemoyne, de sa rapidité d’exécution associée à une grande précision dans le dessin des yeux, de la bouche et de la chevelure. Le contraste entre l’estompe des aplats au pastel, au rendu fondu et velouté, le trait de pierre noire, qui dessine le cou et relève le mouvement de chaque boucle de cheveux, et les hachures, donne un modelé subtil au visage.
Avec ce pastel, Lemoyne se montre l’égal des meilleurs pastellistes de son temps.

Peu de feuilles témoignent malheureusement de son talent : les meilleurs exemples sont la Tête de Louis XV, préparatoire au tableau du Salon de la paix, conservée J. Paul Getty Museum, et surtout la Tête d’Hébé, étude pour l’Apothéose d’Hercule du British Museum. Il réservait cette technique aux figures majeures de ses compositions.
Aujourd'hui, seule une vingtaine de dessins préparatoires pour le plafond du Salon d’Hercule est connue : ce sont principalement des figures isolées, souvent nues, aux membres vus en raccourci pour tenir compte de la forme du plafond, aux visages aux traits déjà personnalisés, tous sur papier bleu. François Lemoyne en aurait réalisé environ deux-cents.

Ce pastel présente ainsi un intérêt majeur pour l'histoire de l'art tant par sa rareté que par la qualité de son exécution.


_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 11348
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Wallerant Vaillant portrait LouisXIV pastel   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeVen 18 Déc 2020 - 14:42

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions 42924010
Wallerant Vaillant (1623-1677)
Portrait de Louis XIV, 1660

Pastel. (c) EPV

Ce portrait de Louis XIV, peu connu et vraisemblablement peint d’après modèle, restitue sans artifice les traits du jeune roi, alors même que les dessins le représentant à cette époque sont peu nombreux. Acquise en 2014, cette œuvre présente ainsi un intérêt considérable pour le château de Versailles car elle vient compléter les collections sur la représentation de la jeunesse du Roi.

Récemment restaurée et étudiée, cette œuvre a également permis de nombreuses découvertes sur les débuts du pastel en France. Wallerant Vaillant introduit la technique du pastel couvrant la totalité de la feuille de couleurs, ouvrant la voie aux pastellistes français du XVIIe siècle. À l’occasion du mariage de Louis XIV et de Marie-Thérèse, Anne d’Autriche lui commande une exceptionnelle série de portraits au pastel du cercle royal, en particulier le roi et son épouse mais également Anne d’Autriche, Marie-Anne d’Autriche, Eléonore de Gonzague. À cette occasion, Philippe d’Orléans et le cardinal Mazarin ou encore Gaston d’Orléans ont également été portraiturés par Vaillant.


_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 11348
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Bavière Orléans princesse Palatine Joseph Werner gouache   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeVen 18 Déc 2020 - 14:46

(CP. Suite et fin.)

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions 64485510
Joseph Werner (1637-v. 1710)
Elisabeth-Charlotte de Bavière, duchesse d'Orléans, dite la Palatine, 1671

Miniature, gouache sur parchemin. (c) EPV

Élisabeth-Charlotte de Bavière épouse en secondes noces en 1671 Monsieur, frère du roi. La Palatine fut une épistolière à la plume acérée, caustique et souvent féroce. Ses lettres diffusent en Europe une image peu reluisante de la Cour : elles décrivent avec précision, verve et cruauté les grands événements, les mœurs des courtisans et le quotidien de la cour.

La Palatine est également connue pour son goût pour la chasse qu’elle partage avec le roi. Elle est d’ailleurs fréquemment représentée, ce qui est exceptionnel pour une femme de son temps et de son rang, en tenue de chasse : cette miniature du peintre et miniaturiste suisse Joseph Werner en témoigne.

Acquise en 2018, cette œuvre complète une série de portraits de la famille royale, pour certains conservés à Versailles, et forme un pendant avec le portrait de Monsieur, du même peintre.

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions 91-001316
Philippe de France, duc d'Orléans, frère de Louis XIV en cuirasse (1640-1701)
Hauteur : 0.17 m, Largeur : 0.13 m
Werner Joseph, le Jeune (1637-1710)
Acquis en 1978. (c) EPV.

Versailles, le 18 décembre 2020. Communiqué (dossier) de presse. Lien.
presse@chateauversailles.fr

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 18761
Age : 55
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeVen 18 Déc 2020 - 15:37

Les équipes de conservation sont en train de finaliser le catalogue.
les dernières acquisitions 2020 seront intégrées.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Lebrun
Modérateur
Lebrun

Nombre de messages : 6384
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeSam 19 Déc 2020 - 11:37

Les expositions de dessins me ravissent depuis toujours.
Au vu de ce qui est dévoilé ici et de ce qui a été publié dans divers médias,
je pense que celle-ci ne dérogera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
Louis

Nombre de messages : 4443
Age : 34
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeLun 1 Mar 2021 - 11:35

Bonjour,

Communiqué de presse :

[center]Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Commun10
Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Commun12
Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Commun11
[/Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Commun13
Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Commun14
[center]

Pour l'ouverture de cette expo dans 15 jours (16 mars 2021) donc du Château, je n'y crois pas un seule seconde !!!

Cordialement,

Voir illustrations et commentaires issus du C.P. plus haut dans le sujet !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.connaissancesdeversailles.org
Voyageur
Princesse, Prince Etranger
Voyageur

Nombre de messages : 2145
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/07/2006

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeLun 1 Mar 2021 - 20:52

Très beau projet. J'ai un faible pour le Lucien LÉVY-DHURMER (1865-1953). Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy

Nombre de messages : 18761
Age : 55
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeMar 4 Mai 2021 - 15:24

Dessins pour Versailles, l'exposition à découvrir au château de Versailles - nouvelles dates

Le château de Versailles a décoré les appartements de Madame de Maintenon avec une exposition inédite : "Dessins pour Versailles, vingt ans d'acquisitions".
Ces nombreuses œuvres méconnues sont à découvrir à partir du 1er juin, et jusqu'au 3 octobre 2021.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Lebrun
Modérateur
Lebrun

Nombre de messages : 6384
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeMar 4 Mai 2021 - 16:33

Excellente nouvelle.
Des acquisitions enfin montrées !
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
Alain Roger-Ravily

Nombre de messages : 12294
Age : 74
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeMar 4 Mai 2021 - 16:37

J'ai précommandé le catalogue, mais n'ai rien reçu. quelqu'un a-t-il des nouvelles?
Le changement des dates c'est vrai a pu entraîner l'impression d'une nouvelle couverture.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
Lebrun

Nombre de messages : 6384
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeSam 8 Mai 2021 - 11:40

Il va y avoir télescopage avec l’expo Un air impérial qui doit être présentée cet été.
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 11348
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeSam 8 Mai 2021 - 11:53

Prévue au printemps 2020, cette exposition fut présentée l'été suivant, cher Lebrun.
Lien : https://www.connaissancesdeversailles.org/t8978-exposition-un-air-imperial-appartement-maintenon-2020?highlight=imp%C3%A9rial

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Affich13

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse, Prince Etranger
Anne-Charlotte

Nombre de messages : 3249
Age : 48
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeSam 8 Mai 2021 - 11:55

Cher Lebrun

N' y a t-il pas une erreur de votre part ?

A ma connaissance aucune exposition n est prévue cet été dans le château ormis celle ci.

un air impérial était l exposition de l an dernier

bien cordialement

Anne-Charlotte

Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
Lebrun

Nombre de messages : 6384
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: portrait Dauphin habit garde national gondouin versailles   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeMer 9 Juin 2021 - 10:14

Vous me rassurez, ce planning me semblait un peu chargé pour la veuve Scarron ;-)

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Exposition hautement recommandée, ne serait-ce que pour ces deux œuvres.
Le portrait du Dauphin en habit de garde national et le projet de Gondouin pour le Versailles de Napoléon.

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions F4679110
Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions 8fc1ac10

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions C3c45c10
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.

Nombre de messages : 11348
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Élisabeth Maisonnier exposition dessins 2021   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitimeJeu 10 Juin 2021 - 10:25

LCV exposition. 9 juin 2021

Renouveler le regard
par Élisabeth Maisonnier


Plus d’une centaine de dessins ont été acquis entre 2000 et 2020 par le château de Versailles, marquant ainsi une nouvelle étape dans le développement de son cabinet des Arts graphiques. Le public va pouvoir apprécier à leur juste valeur ces œuvres souvent peu connues, conservées en réserve en raison de leur grande fragilité, et dont certaines seront exposées pour la première fois.


Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Lavand10
Lavandières à la pièce d’Eau des Suisses, anonyme français, vers 1780-90. Acquis en 2020.
Château de Versailles / Christophe Fouin.

Réalisées au pastel, à la pierre noire, à la sanguine, aux trois crayons, à la plume, à l’aquarelle ou à la gouache, ces feuilles ont été choisies pour leur lien avec Versailles. À travers ses habitants et visiteurs (modestes ou prestigieux), ses lieux et décors (existants, disparus, projetés), elles racontent une autre histoire du Château, loin des images largement diffusées, parfois convenues. Elles nous incitent aussi à prendre le temps : celui d’observer plus attentivement les œuvres et les personnages que nous pensons si bien connaître, d’appréhender la finesse du trait et la subtilité des couleurs, de s’étonner de ces mille nuances, de s’émouvoir.

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Louisx12
Louis XIV, par Wallerant Vaillant, 1660.
Château de Versailles / Christophe Fouin. Acquis en 2014.

Ce portrait de Louis XIV – peu connu et peint d’après modèle – restitue sans artifice les traits du jeune roi à une période de sa vie où il est encore peu représenté. Cette commande fait date dans l’histoire du dessin en France : le peintre et graveur Wallerant Vaillant introduit la technique du pastel, couvrant de couleurs la totalité de la feuille. La restauration et l’étude récentes de cette œuvre ont été l’occasion de nombreuses découvertes sur cette technique alors nouvelle, qui ouvre la voie aux pastellistes français des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le public sera invité à redécouvrir toutes ces figures de la Cour – princes, rois, artistes – non plus en représentation, mais dans la vérité de leurs expressions et de leur personnalité. Ainsi, ce portrait au pastel du jeune Louis XIV, saisi sur le vif au moment de son mariage, ne montre pas le roi de gloire, le commandant de ses armées, le successeur d’Alexandre, d’Auguste ou de César. Il ne s’affiche pas en armure, en costume de cour ou en tenue de sacre, mais comme un jeune homme que rien, ou presque, ne distingue, sauf peut-être un regard plus fier, légèrement hautain…

La vie quotidienne et animée du Château

Ces dessins nous entraînent également dans l’intimité du Château, où, loin de l’apparat, des réceptions et des cérémonies, vit la famille royale. Des enfants y sont élevés comme des princes, certes, mais aussi comme des adolescents dont les parents suivent attentivement l’éducation : la leçon de géographie donnée par le fils de Louis XV et la dauphine Marie-Josèphe à leurs trois enfants en témoigne.

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions V_201310
Le Dauphin, fils de Louis XV, donnant la leçon à ses trois enfants [détail], par Charles Monnet, vers 1765-1770. Acquis en 2013.
Château de Versailles / Christophe Fouin.

D’autres saisissent des scènes de la vie quotidienne d’un palais qui abrite plusieurs centaines d’habitants. Un carrosse arrive à la grille royale, et la foule se presse. Courtisans, gardes suisses et françaises, petit peuple et marchands versaillais se croisent sur la place d’Armes. Celle-ci nous semble immuable : seule une petite aquarelle permet d’imaginer l’immense caserne – à laquelle une façade de tôle peinte, à l’imitation de toile rayée bleu et blanc, donne un air de campement militaire – qui y fut installée. Elle y resta, tout de même, une trentaine d’années…

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions V_201910
La caserne des gardes françaises sur la place d’armes du château de Versailles, construite par Louis-François Trouard, dessinateur anonyme français, vers 1780.
Acquis en 2019. Château de Versailles / Christophe Fouin.

Des lavandières s’affairent avec leur linge à la pièce d’eau des Suisses : cette scène pittoresque avec, en arrière-plan, la silhouette étrangement étirée du Château, évoque un caprice à la manière d’Hubert Robert ; elle est, en fait, le reflet d’une vie ordinaire et industrieuse, peu représentée.

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions V_201911
Lavandières à la pièce d’Eau des Suisses [détail], anonyme français, vers 1780-90. Acquis en 2020.
Château de Versailles / Christophe Fouin.

Les projets disparus de Marie-Antoinette, et ceux jamais réalisés de Napoléon

Remonter le temps, imaginer l’avenir… À travers les albums de plans et de dessins qu’elle a elle-même commandés, se perçoit le regard porté par Marie-Antoinette sur « son » Trianon, l’attachement et la fierté de la propriétaire, sa joie de garder la trace de l’éphémère : les jardins, notamment ces fabriques qui, à la mode d’un jour, n’étaient sûrement pas destinées à durer. Certaines n’existent d’ailleurs plus, comme ce jeu de bague chinois si caractéristique de son temps…

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions V_201610
Le jeu de bague dans l'Album des plans et vues de Trianon, 1781-1782, par l’agence de Richard Mique [plans] et Claude-Louis Châtelet [vues].
Château de Versailles / Christophe Fouin. Acquis en 2016.

Ce très précieux volume, classé Trésor national, témoigne de l’attachement de Marie-Antoinette à son domaine de Trianon, cadeau de Louis XVI en 1774. Elle y fait apporter de profondes modifications sous la direction de son architecte, Richard Mique, qui crée un jardin anglo-chinois. Pour en conserver la mémoire, elle en fait dessiner les plus beaux endroits par Claude-Louis Châtelet. Proche d’Hubert Robert, le dessinateur fournit des aquarelles du jeu de bague (disparu), de la Grotte, du Belvédère, du Temple de l’Amour. La Reine offrira des ouvrages semblables à ses hôtes de marque, Joseph II ou le futur tsar Paul Ier. Mais cet album-ci, à ses armes, figurait en bonne place dans sa bibliothèque de Trianon.
Et si l’on peut éprouver quelque regret à contempler ces lieux disparus, comment, face aux divers dessins d’architecture, ne pas rêver à ce qui aurait pu être ? Et si Napoléon s’était installé à Versailles ? Et si son premier architecte, Jacques Gondoin, avait pu reprendre la façade et créer de nouveaux décors, mêlant le style de l’Ancien Régime à celui du nouveau ? Et si les aquarelles qu’il présenta à l’Empereur avaient pris forme, et donné une tout autre allure au palais des rois ?

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions 00plan10
Projet de décor des appartements de l’Empereur et de l’Impératrice au château de Versailles, vers 1807, par Jacques Gondoin.
Château de Versailles / Christophe Fouin.Acquis en 2020.

Cet album est un témoignage unique des projets d’installation de Napoléon au château de Versailles. Autrefois attribué aux architectes de prédilection de l’Empereur, Charles Percier et Pierre-François-Léonard Fontaine, il est bien l’œuvre de Jacques Gondoin. En effet, c’est à lui que Napoléon a commandé des projets de reconstruction et de réaménagement complets en 1806. Proposant d’harmoniser la façade du Château avec l’aile construite par Gabriel, mais conservant les Grands Appartements et la galerie des Glaces, l’architecte conçoit un décor au goût de l’époque : scènes de bataille, paysages à l’antique, célébrations des vertus romaines et tenture au chiffre de Napoléon auraient cohabité avec les torchères (identiques à celles créées par Gondoin lui-même pour la galerie des Glaces en 1769), les consoles ou les lits de style Louis XVI.

Surgissement

Là où la peinture, la sculpture, l’architecture fixent leur objet dans la durée, le dessin traduit l’immédiateté du geste, la liberté avec laquelle il a été initié. Il est l’expression première du talent de l’artiste pour qui, avec le dessin, tout reste encore possible.

Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Not46_10
Tête de L'Amour de la Vertu, étude pour « l'Apothéose d'Hercule », par François Lemoyne, vers 1733.
RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Franck Raux. Acquis en 2020.

Le Mercure de France décrit ainsi le plafond du salon d’Hercule, dévoilé en octobre 1736 : « Hercule, présenté à Jupiter par l’Amour de la Vertu, est tiré dans un char par les génies du même amour. » François Lemoyne prépare soigneusement ce tour de force – son chef-d’œuvre – à travers plus de deux cents dessins préparatoires : seule une vingtaine est aujourd’hui connue. Ce sont principalement des figures isolées, souvent nues, traitées en raccourci pour tenir compte de la forme du plafond. Pour les visages des principales figures, Lemoyne réalise des pastels, presque des portraits. Ainsi, l’exceptionnelle Tête de l’Amour de la Vertu témoigne de sa virtuosité et de sa rapidité d’exécution, associées à une grande précision dans le dessin des yeux, de la bouche et de la chevelure. Le contraste entre l’estompe des aplats au pastel, le trait de pierre noire, qui dessine le cou et relève le mouvement de chaque boucle de cheveux, et les hachures donne un modelé subtil au visage. La traduction picturale en conservera les lignes, mais la douceur sera perdue au profit d’une noblesse bien plus froide, sur fond de discours allégorique très politique.

Tournons-nous, par exemple, vers le plafond du salon d’Hercule, ses 142 divinités réunies sur l’Olympe, ses couleurs éclatantes, sa composition tournoyante, déployée sur 480 m2 – ce qui est un tour de force –, la noblesse de son sujet : l’apothéose du plus grand des héros. On peut être ébloui, comme Louis XV le fut lors de son inauguration. Mais en contempler les esquisses – le doux visage de l’Amour de la Vertu, la silhouette athlétique d’Hercule ou celle, alanguie, d’une Grâce – permet de saisir la subtilité, et non plus l’éclat grandiose, du talent de Lemoyne, d’éprouver le surgissement de sa pensée créatrice, et non plus les effets théâtraux attendus, et de goûter l’émotion provoquée.

Quant à Lucien Lévy-Dhurmer, avec ses Feux de Bengale dans les fontaines, loin d’une représentation réaliste des fameuses fêtes de nuit des Années folles, il en traduit le trouble. Eau et feu se confondent dans une explosion de pastels bleus et verts, la fête et l’histoire se poursuivent, et la mélancolie se mêle aux derniers feux du plaisir…

Élisabeth Maisonnier,
Conservateur en chef au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon,
responsable du cabinet des Arts graphiques.
Commissaire de l'exposition.


Exposition « Dessins pour Versailles, vingt ans d’acquisitions », jusqu'au 3 octobre 2021,
en parallèle du Salon du Dessin à Paris.
Château de Versailles, appartements de Madame de Maintenon.

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Empty
MessageSujet: Re: Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions   Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Expo. Dessins pour Versailles, Vingt ans d’acquisitions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Versailles-
Sauter vers: