Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci













Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 

 expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 20280
Age : 56
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022)   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeVen 5 Nov 2021 - 18:44

L’exposition Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) se tiendra du 15 janvier au 17 avril 2022 à l’espace Richaud.
Elle sera consacrée à la fortune littéraire, théâtrale et culturelle de Molière à travers les époques, à l’occasion de l’anniversaire des 400 ans de la naissance de Molière.

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) 13-581777
Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (1622-1673)
Mignard d'Avignon (dit), Mignard Nicolas (1606-1668) (d'après)
Copie dérivée avec changement de costume, du portrait peint par NICOLAS Mignard entre 1661 et 1665 montrant Molière dans le rôle de César dans « la mort de Pompée » de Pierre Corneille (conservé dans les collections de la Comédie française)


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12293
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: exposition Molière espace Richaud Versailles 2022   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeDim 12 Déc 2021 - 11:59

Informations complémentaires :

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) 640x4810

Présentation

Jean-Baptiste Poquelin sous toutes les coutures...
L'espace Richaud, à Versailles, vous invite à découvrir sa dernière exposition autour du célèbre dramaturge du 15 janvier au 17 avril 2022.


Intitulée Molière, la fabrique d'une gloire nationale, cette exposition vous propose plus précisément de plonger au coeur de l'a vie de l'écrivain, assez secrète en réalité, puisqu’on ne sait au final presque rien de la personne autant que du personnage.

Si bien que ses héritiers ont inventé "une tradition dont se sont réclamées et se réclament encore des générations d’artistes". Des zones d'ombre dans la vie de Molière qui ont inspiré de nombreuses affabulations, la plus connue étant "celle d’un Corneille nègre de Molière, voire d’un Molière prête-nom de Louis XIV lui-même". Cette légende née autour de l'auteur, l'exposition tend à la décaper pour faire ressortir "la vie foisonnante d’un artiste au destin singulier, qui a sillonné le royaume de France avant de triompher à la ville comme à la cour", à travers ses écrits littéraires, théâtraux, culturels et politiques.

L'exposition interroge aussi sur la fabrication du mythe entourant Molière, et "examine les mutations du culte de la personnalité dont il a fait l’objet, au gré des réappropriations par les régimes politiques les plus divers". Celle-ci se penche également sur la découverte d'un Molière vu d'ailleurs, "ayant franchi les frontières culturelles et linguistiques de notre pays pour s’imposer sur les cinq continents".

Éditions anciennes et modernes, archives, manuscrits, relevés de mises en scène, esquisses préparatoires, photographies de plateau, photogrammes, mais aussi peintures, sculptures, dessins, aquarelles, et autres décors et costumes... Autant de supports exposés ici et mettant en valeur la vie de l'artiste. Au total, elles sont 200 oeuvres à être proposées aux visiteurs. Une belle occasion de découvrir tous les secrets de la vie de Molière...

Espace Richaud
78 Boulevard de la Reine 78000 Versailles

Sujet connexe : L'hôpital Richaud, ancien hôpital royal de Versailles

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12293
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: LouisXIV Rigaud portrait réduction atelier   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeVen 14 Jan 2022 - 13:08

Parmi les oeuvres prêtées par le château de Versailles :

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Louisx14

Louis XIV, roi de France (1638-1715)
Nº d'inventaire: MV 3563
Atelier de Rigaud, Hyacinthe (peintre)
Date de création : 1701-1712 (XVIIIe siècle)
Dimensions : H. 131 ; L. 97,3 ; Pr. 2 cm. cadre : H. 155,3 ; L. 122,5 ; Ep. 9,5 cm.
Matière et technique : huile sur toile
Réduction de l'original peint en 1701 ; collection Louis-Philippe
Château de Versailles, Dist. RMN / Christophe Fouin

Sujet connexe : Hyacinthe Rigaud ou le portrait Soleil, expo Versailles 2020

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12293
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: Philippe France Orléans Michel Corneille jeune   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeVen 14 Jan 2022 - 13:09

Protecteur de Molière et de sa troupe, qui devint « la troupe de Monsieur » en 1658 :

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) 98-004215

Philippe de France, duc d'Orléans
Nº d'inventaire: MV 2082
Corneille, Michel le Jeune (peintre)
Date de création : 1660-1700 (XVIIe siècle)
Dimensions : H. 99 ; L. 98 ; Pr. 3 cm.
Matière et technique : huile sur toile
RMN-GP (Château de Versailles) / Gérard Blot

Lien connexe

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12293
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: Nicolas Poilly jeune Parnasse français 1721   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeMar 18 Jan 2022 - 11:16

Egalement exposé, ce tableau de N. de Poilly représentant :

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) 92-00010

Le Parnasse français
Nº d'inventaire: MV 6042
Poilly le Jeune, Nicolas (peintre)
Date de création : 1721 (XVIIIe siècle)
Dimensions : œuvre: 149,2 x 113,2 x 3 cm cadre: 174,5 x 113,2 x 10 cm
RMN-GP (Château de Versailles)

Tableau commandé à  Nicolas de Poilly par Evrard Titon du Tillet, pour Louis XV.

PS. Pour mémoire :

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) 15-60110
Château de Versailles, Dist. RMN

Le Parnasse français

Nº d'inventaire: MV 6023
Auteur : Garnier, Louis (sculpteur)
Curé, Simon (sculpteur)
Pajou, Augustin (sculpteur)
Date de création : 1708 (XVIIIe siècle)
Emplacement : Aile Nord, escaliers escalier Questel
Dimensions : œuvre: 273 x 234 x 215 cm, 1350 kg socle: 52 x 234 x 215 cm
Matière et technique : bois et bronze, socle en marbre brèche violette
Personne représentée : Pégase, Apollon, les trois Grâces, Jean-Baptiste Lully, Jean Racine, Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Pierre Corneille, Jean de La Chapelle, Jean de La Fontaine, Jean Regnauld de Segrais, Honorat de Bueil, dit marquis de Racan, François-Marie Arouet dit Voltaire, Prosper Jolyot de Crébillon, Jean-Baptiste Rousseau, Evrard Titon du Tillet, Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux


Conçu à partir de 1708 par Titon du Tillet, puis réalisé entre 1718 et 1721 par le sculpteur Louis Garnier (avant d'être complété, puis augmenté ultérieurement, le Parnasse français était à l'origine entièrement consacré à la gloire du règne de Louis XIV. Parmi les figures, celles des hommes de lettres et du musicien les plus célèbres de l'époque de Louis XIV : notamment le trio formé par Racine, Molière et Corneille ... (Cf. sujet connexe.)

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12293
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: plaisirs enchantée 1664 Ballet Palais d’Alcine   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeMer 26 Jan 2022 - 12:06

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) 02-007585

Troisième journée (vendredi 9 mai 1664)
Ballet du Palais d’Alcine

Nº d'inventaire: INV.GRAV 5789
Château de Versailles

Le spectacle est consacré au ballet suivi d’un feu d’artifice ayant lieu au bas de la grande allée au bassin du Rondeau ou bassin des Cygnes (il deviendra en 1671 le bassin d’Apollon).
Mademoiselle du Parc était Alcine, Mademoiselle de Brie Célie, et Mademoiselle Molière Dircé.


_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)


Dernière édition par G.M. le Mer 2 Fév 2022 - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12293
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: divertissement royal 1668 George Dandin Molière   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeMer 26 Jan 2022 - 12:16

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) 93-00111
Grand divertissement royal (18 juillet 1668).
Illuminations du château et des jardins de Versailles.

Le Pautre Jean (1618-1682)
Nº d'inventaire: INV.GRAV 60
Date de création : 1679 (XVIIe siècle)
Dimensions : H. 30,5 ; L. 41,7 cm.
Matière et technique : eau-forte et burin
(C) RMN (Château de Versailles) / Gérard Blot

A lire sur le forum :
La fête "Le grand Divertissement Royal" (1668)

Le soir du 18 juillet 1668, le roi donna à souper à plus d’un millier de personnes. La fête se déroula le long d’une sorte de parcours-promenade dont les bosquets et les allées du parc constituaient les étapes.

Le cortège se rendit à l’emplacement du futur bassin de Saturne, où Carlo Vigarani avait aménagé un somptueux théâtre où fut créé George Dandin de Molière, suivi d’un ballet intitulé Les Fêtes de l’Amour et de Bacchus.
Une illumination du château et des parterres, suivie d’un feu d’artifice, tiré de la tour de la pompe, près de l’étang de Clagny, acheva la fête. La cour s’en retourna ensuite à Saint-Germain.

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12293
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: Jean-Baptiste Poquelin Molière reportage expo Richaud   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeMer 2 Fév 2022 - 11:21

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Versai22

Versailles : l'exposition qui s'interroge sur le mythe Molière

A l’occasion des 400 ans de la naissance de Molière, l’ancien hôpital royal de Versailles accueille dans ses murs une foisonnante exposition sur l’héritage -souvent fantasmé- du comédien et dramaturge. Une réussite.

David Peyrat Publié le 01/02/2022 https://www.geo.fr/


Il a été baptisé le 15 janvier 1622. C’était il y a 400 ans. Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, (1622-1673) a marqué de son empreinte le Grand Siècle. Il incarne surtout, depuis 400 ans, une image -parfois fabriquée de toutes pièces - de la France, résume l’exposition Molière, la fabrique d’une gloire nationale, qui se tient à Versailles jusqu’au 17 avril 2022.

Si l’exposition ne se tient pas au château de Versailles, où Molière interpréta et organisa six pièces de théâtre devant la cour de Louis XIV, elle s’ouvre dans un autre haut-lieu versaillais de la culture : l’ancien hôpital royal, commandé par le Roi-Soleil en 1720 afin d’accueillir les ouvriers blessés sur le chantier du château. Un monument historique longtemps abandonné et aujourd’hui magnifiquement restauré.

Autant prévenir de suite le visiteur, la place accordée à la vie du dramaturge est mince : une seule section sur les cinq de l’exposition. Et pour cause, on ne sait presque rien de l’existence de Molière. « L’auteur n’a laissé aucun manuscrit sur son existence. Ce vide à autoriser ses héritiers à inventer une tradition qui s’est perpétuée jusqu’à nos jours, et les zones d’ombre de de sa biographie ont inspiré nombre d’affabulations », insiste Martial Poirson, commissaire de l’exposition. Ainsi, on apprend, au hasard du parcours, que Molière n’a pas pu déjeuner avec Louis XIV comme on l’a souvent raconté (le protocole royal l’interdisait), qu’il n’a jamais donné une fête masquée à Orléans, scène inoubliable du film d’Ariane Mnouchkine, que Corneille ne fut en aucun cas son nègre, et enfin qu’il n’est pas mort sur scène. « Cette exposition a pour ambition de décaper la légende à travers les quatre siècles qui nous séparent de lui », annonce Martial Poirson.

Entre affabulation et réappropriations

Que sait-on de Molière alors ? Que ce fils d’un marchand-tapissier était prédestiné à une carrière bourgeoise de commerçant. Que sa vocation théâtrale fût telle qu’il fonda, en 1643, une troupe : l’Illustre-Théâtre. Qu’il gravit les échelons en passant du saltimbanque sillonnant les routes du royaume au favori du roi Louis XIV. Qu’il écrivait ses pièces dans l’urgence : une trentaine en à peine quinze ans ! Enfin, qu’il est mort après une représentation de sa dernière pièce, Le malade imaginaire, en 1673.

Ce destin peu ordinaire, raconté à travers quelques tableaux trônant dans la première pièce, aurait pu en rester là, mais la légende s’est emparée du personnage. C’est ce que montre le reste de l’exposition, à travers quatre sections gravitant autour d’une rotonde (l’ancienne chapelle de l’hôpital royal) où trônent de superbes costumes de ses plus célèbres pièces (Le misanthrope…). Entre aquarelles, bustes, manuscrits, affiches et mêmes extraits d’adaptations cinématographiques de certaines de ses œuvres (L’Avare…), le visiteur découvre que « l’invention » de la vie de Molière remonte à 1705 avec La vie de Monsieur de Molière, première biographie établie à partir des souvenirs d’un comédien de la troupe. Et largement fantasmée. Cette fièvre du « molièrisme » connut son apogée dans ce XVIIIe siècle, celui des Lumières, qui diffusa l’image, notamment à travers la plume de Diderot, d’un génie universel et du symbole du classicisme. La Comédie-Française ne fut-elle pas rebaptisée « Maison de Molière » à partir de 1787 ? Une tradition était née. Rompue deux fois, lors de la Révolution de 1789 (Molière rappelait trop l’Ancien régime) et durant l’Empire (Napoléon l’estimait dangereux pour l’ordre social), le dramaturge devint ensuite une figure patriotique sous la Troisième République, de 1871 à 1922. Un sacre républicain largement illustré au sein de l’exposition. Molière, se transforma, comme on peut le voir, en référence incontournable du bréviaire républicain célébré par les manuels scolaires, les éditions savantes et les livres illustrés. On parle alors du français comme de la langue de Molière…

Et aujourd’hui, que représente Molière ? Solidement enraciné dans le théâtre populaire (en 1953, le Don Juan de Jean Vilar du Théâtre National Populaire (TNP), vit défiler 370 000 spectateurs en France et à l’étranger, un record !), ses pièces, entre déférence et irrévérence, gravité et hilarité, ont fait l’objet de nombreuses transpositions et réappropriations dans l’industrie culturelle et médiatique : festivals, cinéma, télévision, stand-up... « Si Molière vivait aujourd’hui, il serait africain », avait affirmé l’humoriste Jamel Debbouze. Comme le montre l’étonnante dernière section de l’exposition, l’ombre de Molière est en effet très présente dans le nouveau théâtre africain.

En ressortant, on ne peut être qu’étourdi par ce modèle fédérateur que constitue toujours Molière. Et on repense aux vers d’Alfred de Musset qui avait écrit, dans Une soirée perdue (1840) : « Ô notre maitre à tous, si ta tombe est fermée, laisse-moi dans ta cendre, un instant ranimée, trouver une étincelle et je vais t’imiter ». Le plus bel hommage.

Molière, la fabrique d’une gloire nationale, Jusqu’au au 17 avril 2022. A l’Espace Richaud, 78 Boulevard de la Reine, Versailles. Du mercredi au vendredi de 12h à 19h, samedis et dimanches de 10h à 19h.

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12293
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: exposition Molière espace Richaud vidéo visite   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeLun 21 Fév 2022 - 10:58


Exposition « Molière, la fabrique d’une gloire nationale » à Versailles
21 févr. 2022. Ville de Versailles

À l’occasion de l’anniversaire des 400 ans de la naissance de Molière, l'exposition rassemble des œuvres patrimoniales et contemporaines afin de montrer la fabrication du mythe Molière.

Cette exposition revient sur la vie foisonnante d’un artiste au destin singulier, qui a sillonné le royaume de France avant de triompher à la ville comme à la cour, laissant une oeuvre hors du commun.

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12293
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: interview Martial Poirson commissaire expo Molière Richaud   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeDim 27 Mar 2022 - 11:15



VYP avec Martial Poirson universitaire, auteur et commissaire de l'exposition Molière

TV78 - La chaîne des Yvelines. 23 mars 2022.

A l'occasion du 400eme anniversaire de Molière nous rencontrons Martial Poirson universitaire, commissaire de l'exposition "Molière , la fabrique d une gloire nationale", auteur du livre du même nom et du roman graphique "Molière du saltimbanque au favori".

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 20280
Age : 56
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: statue moliere bosquet ville versailles veilan sculpteur   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeJeu 2 Juin 2022 - 11:57

séquelle de l'exposition :

Une statue représentant Molière, imaginée par Xavier Veilhan, va être installée dans un bosquet de Versailles
A l'occasion de 400e anniversaire de sa naissance, la ville de Versailles rend hommage à Molière et va installer un portrait sculpté du dramaturge dans un nouveau bosquet situé près de la gare routière.
Article rédigé par franceinfo Culture Publié le 01/06/2022 16:08

Temps de lecture : 2 min.

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Php2zQkfT
A la fonderie de Coubertin dans les Yvelines, un Molière commandé à l'artiste Xavier Veilan pour Versailles.
(EMMANUEL DUNAND / AFP)

À la Fonderie de Coubertin à Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines), une artisane protégée de surlunettes ponce une sculpture en bronze à l'aspect contemporain mais historique par son symbole : cette statue de Molière, commandée à l'artiste Xavier Veilhan, sera érigée mercredi pour la première fois à Versailles.

L'ancienne cité royale a une célèbre statue équestre du roi Louis XIV devant le château, mais aucune du dramaturge le plus connu de France, protégé de ce même roi devant qui il a joué plusieurs de ses pièces à Versailles.

C'est ici qu'il a créé sa première version de Tartuffe, rapidement censurée, L'Amour médecin, George Dandin ou encore L'Impromptu de Versailles. Cette dernière pièce va être présentée dans le cadre du "Mois Molière", festival de théâtre annuel de la ville crée il y a 26 ans pour permettre à des troupes émergentes de présenter leur version des pièces du dramaturge.
Inspirée d'une sculpture de la Comédie-Française

Le maire de la ville et créateur du festival, François de Mazières, a commandé cette statue pour le 400e anniversaire de la naissance de Jean-Baptiste Poquelin célébré cette année, mais l'idée lui trottait dans la tête bien avant. "Quand vous allez à Salzbourg, vous voyez Mozart partout, ils valorisent leur histoire... Molière incarne la culture française mais aussi une culture populaire de haut niveau", dit-il à l'AFP.

La statue a été commandée à l'artiste Xavier Veilhan, qui s'est inspiré d'une sculpture visible dans le hall de la Comédie-Française : celle d'un Molière en position assise, les jambes allongées et la tête reposant sur la main, signée de Jean-Jacques Caffieri, sculpteur du 18e siècle.

Pesant 250 kilos pour 1,80 mètre, l'œuvre sera installée à quelques pas de la gare routière de Versailles, dans un bosquet; un clin d'œil voulu puisque Molière jouait ses pièces dans les jardins du château lors des divertissements royaux. Elle sera sans piédestal, pour "honorer la proximité que Molière entretenait jadis avec son public", selon Xavier Veilhan.
Molière sans moustache

Fin mai, lors de l'étape de la ciselure, une odeur de bronze et d'abrasif se dégage d'un des ateliers de la fonderie situé dans la vallée de Chevreuse. L'œuvre, encore de la couleur jaune doré du bronze à l'état brut, sera dévoilée au public en une teinte plus foncée après avoir été patinée. "Ça va rendre Molière certainement plus présent dans la ville, il mérite cet hommage", affirme Christophe Berry, directeur de la fonderie.

Réalisé selon la technique de la fonte au sable, "c'est un modèle très lisse, très tendu, qui ne laisse passer aucun défaut", précise-t-il, avant de poursuivre son polissage. "Dans ce travail-là, contrairement aux restaurations, on ne regarde pas les gravures, c'est la version de l'artiste qui prime", explique encore Christophe Berry. "Molière ici n'a pas de moustache", contrairement à l'image qu'on a l'habitude de voir dans de nombreux portraits, sourit-il.

La statue, dont le coût s'élève à 130 000 euros, a été financée par le fonds de dotation Emerige. Quant au bosquet, réalisé par l'architecte Nicolas Gilsoul, il est pris en charge par la ville. La Fonderie de Coubertin avait déjà réalisé des statues de personnages historiques, notamment la statue du général Charles de Gaulle près des Champs-Elysées et celle de Winston Churchill, les deux signées de Jean Cardot.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12293
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: bosquet Nicolas Gilsoul statue Molière Xavier Veilhan   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitimeVen 3 Juin 2022 - 9:30

In situ,
dans son bosquet attenant à l'Office de Tourisme, en face de la gare de Versailles Château Rive-Gauche :

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Fuqvj210
Molière par Xavier Veilhan

expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Scree752

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Empty
MessageSujet: Re: expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022)   expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
expo Molière, la Fabrique d’une gloire nationale (1622-2022)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fabrique de l'Extravagance, château de Chantilly, exposition
» expo : Le Génie de la Fabrique. Musée des Tissus de Lyon
» Cognacq-Jay : La Fabrique du luxe. Les marchands-merciers
» Le mois Molière à Versailles
» 14/10 La Fabrique de l'Histoire : Louis-Philipe & Versailles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Versailles-
Sauter vers: