Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci













Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci













Connaissances de Versailles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
My Hero Academia : où acheter le Tome 39 édition Collector du manga ...
Voir le deal

 

 Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024

Aller en bas 
+3
Alain Roger-Ravily +
G.M.
M. de Noisy
7 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23155
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Noël Coypel et le Grand Décor 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeDim 13 Mar 2022 - 16:00

Une exposition temporaire « Noël Coypel et le Grand Décor » (titre provisoire) qui se tiendra au Grand Trianon et Château de Versailles du 26 septembre 2023 au 28 janvier 2024 (dates prévisionnelles).

Le marché public publié :
https://centraledesmarches.com/marches-publics/ETBT-du-Chateau-de-Versailles-PRESTATIONS-DE-SCENOGRAPHIE-POUR-UNE-EXPOSITION-TEMPORAIRE-AU-CHATEAU-DE-VERSAILLES-NOeL-COYPEL-ET-LE-GRAND-DECOR/6696854

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12864
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Apollon Python Victoire Noël Coypel   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeLun 14 Mar 2022 - 10:33

Exposition qui aura lieu en partenariat avec le Musée des beaux-arts de Rennes.

PS. A cette occasion, les deux versions de son Apollon vainqueur du serpent Python couronné par la Victoire (conservées à Versailles), sont partis en restauration.

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Coypel13
RMN-GP (Château de Versailles) / Gérard Blot

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Fcx9rc11

Nº d'inventaire: MV 6112
Date de création : 1701-1707 (XVIIe siècle)
Dimensions : H. 158 ; L. 126 cm. cadre : H. 169,5 ; L. 139,3 ; Ep. 5,2 cm.
Matière et technique : huile sur toile
Collection Louis XIV. Localisé au Trianon en 1709-1710 dans l'inventaire Bailly.
RMN-GP (Château de Versailles) / Gérard Blot


Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Fcx9re10

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Fcx9rf11

Nº d'inventaire: MV8307
Hauteur : 1.86 m. Largeur : 1.2 m
EPV / château de Versailles

Sujet connexe : Le dragon-serpent, monstre mythologique

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily +
Petite-Fille, Petit-Fils de France



Nombre de messages : 12936
Date d'inscription : 24/10/2011

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: exposition Noël Coypel en 2023/24   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeVen 6 Mai 2022 - 10:17

Dans "l'état des lieux de la salle des gardes de la reine", on annonce une exposition Noël Coypel pour 2023/2024 dont je n'ai pas retrouvé dans le Forum; désolé pour l'éventuel doublon.

J'en profite pour saluer ce nouveau numéro de la série qui synthétise toutes les informations dont nous dispositions et ajoutent de nouvelles précisions.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23155
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeJeu 5 Jan 2023 - 13:33

reprise du message détaillée du post de Louis :

Noël Coypel, peintre de grands décors
Du 26 septembre 2023 au 28 janvier 2024
Salle des gardes de la Reine et Grand Trianon


- Voir les oeuvres de Noel Coypel citées sur le forum.

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Cp_exp11

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Alain Roger-Ravily +
Petite-Fille, Petit-Fils de France



Nombre de messages : 12936
Date d'inscription : 24/10/2011

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: peinture de Coypel au Grand Trianon   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeDim 5 Fév 2023 - 11:53

deux des peintures ont subi des agrandissements sous Louis-Philippe et ont figuré dans le décor de la reine des belges puis furent retirées on suppose dans les années 60 et partirent aux USA à l'ambassade.

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 49610

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Coypel10

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 New01110
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
Louis


Nombre de messages : 4987
Age : 37
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Re: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeMer 8 Fév 2023 - 11:08

🎨
🇫🇷 En vue de l’exposition consacrée au peintre Noël Coypel (qui se tiendra au Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, 26 septembre 2023 - 28 janvier 2024 et au Musée des beaux-arts de Rennes, 16 février - 5 mai 2024), la restauration de deux tableaux de l’artiste a commencé. Ces œuvres, déposées par le château de Versailles à l’ambassade de Washington en 1960, proviennent du plafond de la chambre du Petit Appartement du roi au Palais des Tuileries. A l’origine de format ovale, elles ont été agrandies au XIXe siècle.
La restauratrice procède à des essais avant de commencer le nettoyage progressif de l’œuvre. Les zones choisies, de quelques cm2, sont significatives des problématiques rencontrées (vernis, coloris, nature des repeints, agrandissements, etc.)

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 32857110

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 32912610

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 32925110

📷 EPV /Thomas Garnier

Revenir en haut Aller en bas
https://www.connaissancesdeversailles.org
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
Louis


Nombre de messages : 4987
Age : 37
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Re: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeLun 27 Mar 2023 - 11:01

Bonjour,

Mise en ligne du marché public pour l'aménagement de l'exposition Coypel :

https://chateauversailles.achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_detail.do?selected=0&PCSLID=CSL_2023_ZYGQlQiP7j
TRAVAUX D'AMENAGEMENT MUSEOGRAPHIQUES POUR UNE EXPOSITION TEMPORAIRE / EXPOSITION « NOEL COYPEL ET LE GRAND DECOR »

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
https://www.connaissancesdeversailles.org
Alain Roger-Ravily +
Petite-Fille, Petit-Fils de France



Nombre de messages : 12936
Date d'inscription : 24/10/2011

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: exposition Coypel   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeLun 27 Mar 2023 - 11:24

Merci

galerie des Cotelle

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Captu235


et un rappel dans la salle des gardes de la reine
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12864
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Noël Coypel peintre grands décors Grand Trianon exposition   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeMer 27 Sep 2023 - 17:55

Découvrez les premières images de l’exposition « Noël Coypel, peintre de grands décors »
au Grand Trianon jusqu’au 28 janvier 2024.
EPV / Didier Saulnier


Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 38431210

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 38433710

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 38433610

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 38430710

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 38434610

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Expo_c12

Le site en ligne

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23155
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Re: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeJeu 28 Sep 2023 - 16:28

De Versailles à Rennes : un double hommage à Noël Coypel

Dossiers de l'Art, 26/09/2023
Armelle Fayol, Noël Coypel (1628-1707), Béatrice Sarrazin, Château de Versailles, Guillaume Kazerouni, Musée des Beaux-Arts de Rennes,

Le château de Versailles et le musée des Beaux-Arts de Rennes s’associent en 2023 et 2024 pour célébrer Noël Coypel (1628-1707), qui œuvra aux décors versaillais sous la houlette de Charles Le Brun et sur le chantier du parlement de Bretagne. Père et grand-père de peintres reconnus, célèbre et respecté en son temps, présent sur tous les chantiers royaux du règne de Louis XIV, jamais l’artiste n’avait encore bénéficié d’une exposition
monographique alors même qu’une large part de son œuvre a été restaurée au cours des vingt dernières années. Ses talents de décorateur seront particulièrement à l’honneur à Versailles où l’une de ses plus belles réalisations est toujours en place, tandis qu’à Rennes sera retracée toute la carrière du peintre. Béatrice Sarrazin et Guillaume Kazerouni, commissaires de l’événement, reviennent sur l’œuvre de Noël Coypel et sa place dans
la peinture du Grand Siècle.

Propos recueillis par Armelle Fayol.

Noël Coypel a traversé le Grand Siècle, fondé une dynastie de peintres, tenu de hautes fonctions académiques et mené une longue carrière jalonnée de commandes royales. Pour quelles raisons est-il relativement méconnu
aujourd’hui ?

Béatrice Sarrazin­ : Précisément, deux aspects de la carrière que vous venez de rappeler ont sans doute contribué à cette relative méconnaissance. D’une part, les peintres de Louis XIV, au nombre desquels figure Noël Coypel, sont d’une façon générale rarement reconnus à leur juste valeur. Charles Le Brun est l’exception, et l’idée selon laquelle il a exercé une emprise très stricte sur l’équipe de peintres des chantiers royaux a nui à la notoriété de ses collaborateurs ; on a longtemps pensé qu’ils avaient tous produit la même peinture, ce qui est évidemment faux. D’autre part, la dynastie fondée par Noël Coypel a peut-être participé de l’oubli dans lequel il est tombé, les amateurs ayant eu tendance à l’occulter au profit de son fils Antoine, et les amoureux de peinture du XVIIIe siècle appréciant beaucoup son petit-fils, Charles Antoine.

Guillaume Kazerouni­ : Parmi les peintres de Louis XIV, les seuls que l’on connaisse un peu mieux sont ceux qui ont été remis en lumière récemment, comme Jean-Baptiste Champaigne qui a bénéficié de deux expositions, l’une de peintures, l’autre de dessins. Il n’est pas non plus inutile de rappeler que la peinture sous Louis XIV est un art du grand décor, et qu’en ce domaine la célébrité de l’ensemble (parlement de Rennes, Invalides, Tuileries…) prime parfois sur les artistes qui y ont travaillé.

Comment définiriez-vous la place qu’occupe Noël Coypel parmi les peintres de son temps et dans l’art du règne de Louis XIV ?

G.K.­ : Définir cette place est difficile pour plusieurs raisons. D’abord, il vit presque trop longtemps, en un sens, pour qu’on puisse la cerner aisément. Pour les peintres de son temps, l’espérance de vie moyenne est de 65 ans. Coypel meurt à presque 80 ans, et dans ses dernières années il produit assez logiquement un art un peu décalé par rapport à l’esprit du temps. De fait, il a eu en quelque sorte deux carrières : des années 1660 aux années 1680 il travaille dans un esprit totalement louisquatorzien sur les grands chantiers royaux dirigés par Le Brun, et dans un style très inspiré de Poussin ; dans les années 1680, tandis que d’autres de sa génération disparaissent, il se remarie et s’attelle à des choses nouvelles : sous la direction de Louvois il se met à travailler pour la tapisserie, et au début des années 1680 il peint aux Invalides son premier décor à fresque ! J’ajoute que son fils Antoine mène déjà une belle carrière quand son père meurt, et leurs parcours qui se chevauchent compliquent encore l’appréciation de son legs personnel.

Vous avez mené pour ces deux expositions une campagne d’étude et de restauration. A-t-elle été source de découvertes ?

B.S.­ : Pour ce qui est de Versailles, nous avons restauré toutes les œuvres du Grand Trianon qui le nécessitaient. Les examens menés dans ce cadre ont permis de confirmer largement ce que l’on pressentait de la technique du peintre : Coypel commence par exécuter des dessins préparatoires, puis dès l’ébauche de la première composition il reprend largement le dessin et finit par le modifier complètement en cours de route. En observant par imagerie scientifique Nymphes présentant une corne d’abondance à Amalthée, on a pu par exemple apercevoir sous la composition une figure d’Hercule que Coypel n’a pas conservée. Des repentirs sont également visibles sous les compositions de la salle des Gardes de la reine.

G.K.­ : Sur les petits tableaux de chevalet du musée de Rennes, on a observé la même chose ; Coypel ajuste sa composition au fur et à mesure, directement sur la toile. Parmi les œuvres religieuses restaurées à l’occasion de l’exposition figurent Le Christ et la Samaritaine de l’église Saint-Merry à Paris, mais aussi le tableau du musée des Beaux-Arts de Dijon, Sainte Geneviève recevant une médaille de saint Germain. C’est l’un des chefs-d’œuvre de Coypel. Il a retrouvé une palette magnifique et rejoindra après l’exposition le musée pour y être accroché dans le parcours permanent. Au-delà des restaurations menées ces derniers mois, il faut rappeler qu’une large part de l’œuvre avait déjà bénéficié d’interventions. La restauration de la salle des Gardes de la reine a été menée il y a quelques années par le château de Versailles, et c’est à cette occasion qu’est né le projet d’une exposition commune à nos deux institutions. Au cours des vingt années précédentes, le décor des Invalides a été restauré, sans compter le décor du parlement de Rennes après l’incendie, et presque tous les tableaux du musée de Rennes. Quant au may de Notre-Dame, il avait été restauré pour le Grand Louvre. Il est rare qu’un artiste bénéfice ainsi d’une exposition lorsque la presque totalité de son œuvre a déjà été restaurée.

Y aura-t-il d’autres temps forts dans le parcours dont vous vous réjouissez particulièrement ?

B.S.­ : À Versailles nous présentons un tableau peint pour le décor des Tuileries qui provient d’une collection particulière américaine. Intitulée La Rosée, cette œuvre est tout à fait exceptionnelle, et très spectaculaire en raison de son coloris invraisemblable mêlant des tons bleu-vert canard et des harmonies de rose.

G.K.­: Au musée de Rennes sera présentée pour la première fois quasi intégralement la tenture de tapisserie tissée d’après les cartons de Coypel et conservée au Mobilier national. Cela promet d’être également très spectaculaire. À l’exposition de Versailles le public découvrira un carton de tapisserie des Gobelins lié à cette tenture, qui fait l’objet d’une restauration exceptionnelle menée par le musée du Grand Siècle, le château de Versailles et le Mobilier national. Un autre tableau mérite d’être mentionné, c’est un étonnant autoportrait du peintre avec sa seconde épouse et des membres de sa famille. Nous avons beaucoup de chance d’avoir pu obtenir le prêt de cette œuvre conservée en collection privée.

Entretien à retrouver en intégralité dans :
Dossiers de l’Art n° 311
Noël Coypel, peintre de Louis XIV
82 p., 11 €.
À commander sur : www.dossiers-art.com

« Noël Coypel, peintre de grands décors »
Jusqu’au 28 janvier 2024 au château de Versailles
Salle des gardes de la Reine et Grand Trianon
Place d’Armes, 78000 Versailles
Tél. 01 30 83 78 00
www.chateauversailles.fr

« Noël Coypel, peintre du roi »
Du 17 février au 5 mai 2024 au musée des Beaux-Arts de Rennes
20 Quai Emile Zola, 35000 Rennes
Tél. 02 23 62 17 45
www.mba.rennes.fr

Catalogue, Snoeck, 352 p., 39,90 €.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Louis, Comte de Frontenac
Duchesse, Duc à brevet
Louis, Comte de Frontenac


Nombre de messages : 943
Age : 42
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 18/03/2006

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Re: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeJeu 28 Sep 2023 - 17:53

Esperons ce qui semble peu probable, le retour au terme de l'exposition dans la chambre de la reine des Belges des deux oeuvres qui y étaient de 1846 à 1960...
Revenir en haut Aller en bas
http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Trianon/Pages/PlanT.htm
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
Louis


Nombre de messages : 4987
Age : 37
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Re: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeJeu 28 Sep 2023 - 18:44

Bonsoir Louis, Comte de Frontenac,

Les tableaux de la chambre de la Reine des Belges actuellement à l'Ambassade de Washington, dont deux présentés à l'exposition Coypel, ne seront pas de retour à Trianon à cours terme (source Conservation).

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
https://www.connaissancesdeversailles.org
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12864
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: restauration Noël Coypel mois mars septembre   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeMar 3 Oct 2023 - 17:13



Restauration des tableaux de Noël Coypel
Découvrez les coulisses de la restauration de deux tableaux de Noël Coypel.

Figure allégorique. Le mois de mars
Figure allégorique. Le mois de septembre

Washington, ambassade de France, dépôt du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, MV 7210 et MV 7707.
La restauration des peintures a été effectuée par l'atelier Arcanes.
Cette vidéo a été réalisée dans le cadre de l'exposition Noël Coypel (1728-1707), peintre des grands décors.

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
Louis


Nombre de messages : 4987
Age : 37
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Re: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeVen 6 Oct 2023 - 17:06

Versailles souhaiterait les récupérer, mais ...
Il est étonnant et dommage que son historique au XIXe siècle dans la chambre de la reine des belges à Trianon ne soit jamais mentionnée, ni dans l'expo, ni dans cette vidéo !

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Bonjour,
Salle des Gardes de la Reine (photos du 6 octobre 2023)

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Img_7457

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Img_7458

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Img_7459

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
https://www.connaissancesdeversailles.org
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23155
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: portrait famille noel coypel 1690    Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeLun 16 Oct 2023 - 18:03

superbe portrait familial

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 130840

Noël Coypel, La Famille du peintre, vers 1690,
huile sur toile ovale, 117 x 90 cm,
Suisse, collection particulière.
© Luis Lourenço - Studio 68

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12864
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Entretien Béatrice Sarrazin Noël Coypel exposition   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeMar 17 Oct 2023 - 19:12

LCV exposition 16 octobre 2023
Entretien avec Béatrice Sarrazin
Noël Coypel sort de l'ombre


Né le jour de Noël et décédé un 24 décembre, Noël Coypel (1628 - 1707) fait partie des artistes qui œuvrèrent aux décors de Versailles. Une exposition rend honneur à ce peintre méconnu, à l’origine d’une descendance qui l’éclipsa quelque peu.

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Coypel10
Le Triomphe de Saturne [détail], par Noël Coypel, vers 1671-1672, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.
RMN-GP (Château de Versailles) / Michèle Bellot.
Projet de décor pour le salon de Saturne, dans le grand appartement du Roi, qui n’a jamais été exécuté.

Pourquoi une exposition sur Noël Coypel, et pourquoi maintenant ?

Béatrice Sarrazin, commissaire de l'exposition : Le projet germait depuis longtemps. La restauration du plafond de la salle des gardes de la Reine, en 2015-2017, a confirmé l’importance de ce chef-d’œuvre : son auteur, Noël Coypel, méritait vraiment d’être mieux compris. Cela s’imposait d’autant plus que subsistaient suffisamment de peintures de sa main, notamment au musée des Beaux-Arts de Rennes. Celui-ci présentera d’ailleurs une exposition à la suite de la nôtre1 qui reprend toute sa carrière, en développant certains aspects comme la peinture religieuse ou les tapisseries.

L’exposition au château de Versailles réunit près de quatre-vingt-dix œuvres – peintures, dessins, cartons de tapisserie – illustrant son travail en lien avec les grands décors. Comment Noël Coypel s’inscrit-il dans cette production qui, au milieu du XVIIe siècle, prend une nouvelle tournure ?


B.S. : Noël Coypel est formé à Orléans avant de rencontrer, à Paris, Charles Errard qui le repère et le fait travailler. Va naître entre eux une collaboration où chacun prend sa part, Errard se chargeant de la conception du décor et Coypel des figures. Le Parlement de Bretagne, à Rennes, en offre une somptueuse illustration. Du plafond, encore compartimenté, de la Grand’Chambre, réalisé entre 1660 et 1661, Errard est l’auteur de l’imposante composition. Coypel, lui, a exécuté les groupes de personnages qui animent l’espace de leurs postures virevoltantes.

Un peu plus tard, entre 1666 et 1670, Noël Coypel travaille seul, au palais des Tuileries depuis détruit, sur le décor de l’ensemble du petit appartement du Roi. Nous présentons, de manière inédite, ses peintures qui étaient insérées dans les boiseries ainsi que des œuvres préparatoires. On y perçoit l’excellent dessinateur, amateur de traits amples et impérieux, qui se sert de l’allégorie pour dépeindre un monde idéal, habité de personnages aux visages imperturbables.

Charles Errard appartenait à la première génération d’artistes qui initièrent les grands décors dans les résidences royales, mais il fut écarté par Charles Le Brun et éloigné des chantiers par sa nomination, en 1666, à l’Académie de France à Rome. Noël Coypel, au contraire, se distingue par la longévité de sa carrière, conservant la faveur du roi jusqu’à la fin de sa vie, passant au travers des querelles de pouvoir entre peintres, traçant son chemin sans coups d’éclat jusqu’à Jules Hardouin-Mansart qui le remplacera à son poste de directeur de l’Académie royale de peinture, en 1699, par Charles de La Fosse.

Quelles sont les caractéristiques de son style ?

B.S. : Si on devait le cataloguer, Noël Coypel donne la primauté au dessin, ainsi qu’en témoignent ses interventions à l’Académie. L’observation fine de ses œuvres révèle qu’il accumulait les croquis préparatoires et reprenait inlassablement ses compositions. Au niveau de la couleur, le peintre a été sensible à la seconde école de Fontainebleau et à la suavité de sa palette. Il se rattache, par ailleurs, au courant atticiste parisien qui développe, avec Eustache Le Sueur, un nouveau classicisme.

Mais l’on remarque surtout l’influence de Nicolas Poussin : celle-ci prend toute sa force au plafond de la salle des gardes de la Reine, dans le château. Les toiles marouflées étaient, à l’origine, destinées au salon de Jupiter dans lequel ce décor ne fut pas posé en raison de l’aménagement de la galerie des Glaces. La thématique s’adressait donc au roi, non pas à la reine, à travers des scènes inspirées de l’Antiquité et réinterprétées selon des formules qui rappellent celles de Poussin. Les dispositions en frises, les fonds architecturés, les drapés ainsi que la gestuelle, privilégiée pour manifester les passions plutôt que les expressions des visages, font penser au grand maître dont Coypel a dû contempler la production lors de son séjour à Rome. Ce qui est formidable, c’est que les visiteurs de l’exposition peuvent se faire une opinion sur place, dans la salle des gardes de la Reine, où sont présentées les œuvres préparatoires de cet ensemble magistral auquel les écoinçons apportent une note moins sévère.

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Ptolzo10
Ptolemée Philadelphe donnant la liberté aux Juifs [détail], par Noël Coypel, 1673-1675, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.
RMN-GP (Château de Versailles) / Franck Raux.

Comment apprécier ces grands décors, si difficiles à appréhender ?

B.S. : Il est ardu, en effet, de décrypter ce langage d’une époque révolue, s’inspirant d’une littérature complètement oubliée de nos jours. À défaut d’une analyse savante, je crois que l’on peut apprécier le caractère plastique de ces œuvres, en saisissant leur structure d’ensemble et en distinguant les différents univers qui s’y côtoient à l’aide de codes plus accessibles. Ainsi des parties centrales, réservées aux dieux de la mythologie.
Pour les voussures, c’est plus compliqué, avec souvent un double ou triple discours. Revenons au plafond de la salle des gardes de la Reine où chacune d’entre elles se rapporte, en réalité, à la mansuétude de Louis XIV. Trajan donnant des audiences publiques est accueillant comme le roi le prétend ; Ptolémée Philadelphe donnant la liberté aux Juifs rappelle une intervention de Louis XIV pour faire libérer des esclaves chrétiens aux mains des Turcs ; Alexandre Sévère faisant distribuer du blé au peuple de Rome dans un temps de disette est à relier directement à la famine de 1662. Si les visiteurs de Versailles goûtent juste à l’harmonie générale de ces œuvres, je serai comblée !

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Voussu10
Plafond de la salle des gardes de la Reine dont l’octogone central et les voussures ont tout d’abord été peints par Noël Coypel avant les écoinçons, quelques années plus tard.
Château de Versailles, Dist. RMN / Christophe Fouin.

Et vous, qu’aimez-vous dans ces tableaux de Noël Coypel ?

B.S. : En les examinant de plus près, j’ai découvert combien l’artiste a pu s’épanouir dans le cadre strict des commandes du roi. J’avais une vision assez monolithe de son travail, qui connaît pourtant des évolutions durant sa longue carrière. Je me suis rendu compte qu’il avait pu jouir d’une certaine liberté de style, comme ses confrères, d’ailleurs : quel plaisir de savourer la délicatesse des coloris, en particulier !
C’est encore plus vrai dans le cadre de l’aménagement du Grand Trianon où, en 1688, sont aussi sollicités Jean Cotelle, Charles de La Fosse, René-Antoine Houasse ou Michel Corneille. Les œuvres de Noël Coypel s’y trouvent habituellement dispersées, à l’écart du circuit ouvert librement au public. Rassemblées dans l’exposition, elles échappent, tout d’un coup, à cette vision caricaturale d’un goût louis-quatorzien. La série d’Apollon dégage une impression de douceur, de bien-être. Celle d’Hercule se lit comme une histoire…

Noël Coypel a fondé une véritable dynastie. Ses fils, Antoine et Noël Nicolas, ainsi que son petit-fils, Charles Antoine, sont tous passés par l’Académie royale de peinture…

B.S. : Oui, Noël Coypel a eu de très nombreux enfants, dix-sept ! De son union avec sa première femme, qui était aussi une artiste, est né Antoine. Ce garçon précoce, qu’il a emmené à Rome, est devenu par la suite premier peintre du roi et a occulté la mémoire de son père, à tel point que les deux sont très souvent confondus. Noël Nicolas, issu d’un deuxième mariage, est moins célèbre, Charles Antoine davantage, mais tous trois ont bénéficié d’une monographie. Il ne manquait plus que celle de Noël. C’est chose faite, et nous nous en réjouissons.

Propos recueillis par Lucie Nicolas-Vullierme,
rédactrice en chef des Carnets de Versailles

Versailles, berceau des grands décors à voussures

Dans un système où la personne du souverain a un caractère sacré, les résidences royales s’imposent comme centres symboliques de son pouvoir à travers leur ornementation. Ces décors métaphoriques, truffés de références érudites, sont développés par Louis XIV qui cherche à s’affirmer après l’épisode de la Fronde. Tout d’abord magnifiant les façades et les murs, ils envahissent les plafonds, notamment lors du grand chantier versaillais.
Noël Coypel intervient, dans ce qui est encore le château de Louis XIII, dès le début des années 1660, au niveau des petits appartements du Roi et de Marie-Thérèse, mais c’est à partir des années 1670 que les grands décors sont déployés, dans les Grands Appartements, l’escalier des Ambassadeurs, puis la galerie des Glaces.
Introduit vers 1640, le modèle du plafond à voussures bouleverse, par ailleurs, la transcription du message symbolique : le plafond plat permettait une compartimentation en caissons et une narration linéaire ; la composition suivant une toile centrale et des voussures périphériques reliées par des écoinçons induit une représentation sous forme de cycle. L’enfilade des Grands Appartements évoque ainsi successivement les sept planètes avec, au centre, le dieu en gloire correspondant et, autour, les grands hommes et les allégories qui lui sont associés1.

1 Lire Nicolas Milovanovic, Du Louvre à Versailles. Lecture des grands décors monarchiques, Paris, éd. Les Belles Lettres, 2005.

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12864
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Guillaume Kazerouni conférence découvrir Noël Coypel   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeJeu 2 Nov 2023 - 17:53

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 F97yct10
Noël Coypel, La Famille du peintre, ca. 1690, huile sur toile, 117 x 90 cm,
(Suisse) collection particulière.

Conférence du Groupe de Recherche en Histoire de l'Art Moderne :
“(Re)découvrir Noël Coypel. Une exposition en deux volets à Versailles et à Rennes”
par Guillaume Kazerouni (23/11/2023, Paris).


Date et horaire : jeudi 23 novembre 2023 à 19h.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Jullian et en ligne (Zoom).
Pour tout renseignement et inscription Zoom : asso.grham@gmail.com


Noël Coypel incarne, à bien des égards, la figure de l’artiste accompli au 17e siècle. Sa carrière, qui s’étend sur 60 ans, est exceptionnelle par sa longévité. Elle est aussi remarquable par la qualité de ses commandes. Sous la régence d’Anne d’Autriche (1643-1651) et tout au long du règne personnel de Louis XIV (1651-1715), il participe aux chantiers royaux les plus prestigieux de son temps.

D’un point de vue institutionnel, il brille par ses nominations aux têtes des académies de Rome et de Paris. Si son œuvre est grandement oublié aujourd’hui, l’exposition en deux volets organisée conjointement par le domaine national des château de Versailles et de Trianon avec le musée des Beaux-Arts de Rennes  permettra de rappeler, à sa mesure, qu’il a été l’un des acteurs majeurs de la scène artistique du Grand Siècle.

Guillaume Kazerouni est, depuis 2013, le responsable des collections anciennes (peintures et dessins, XVe-XIXe siècles) du musée des Beaux-Arts de Rennes. Spécialiste, en particulier, de la peinture et du dessin français de la fin du XVIe et du XVIIe siècle, ses travaux et publication ont principalement porté sur cette période, en privilégiant souvent le domaine de la peinture religieuse. Il a, entre-autres, consacré des études à Nicolas Chaperon (1999), Jacques Blanchard (2015) et Quentin Varin (2017) et assuré le commissariat d’expositions telles que Les couleurs du ciel, peintures des églises de Paris au XVIIe siècle (Paris, musée Carnavalet, 2012-2013), Le Fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins (Québec et Rennes, 2017) ou Noël Coypel, peinture du roi (Versailles et Rennes, 2023-2024). En 2014, il a publié le catalogue des dessins français des XVIe-XVIIe siècles du musée des Beaux-Arts de Rennes et en 2021 le catalogue raisonné des peintures françaises des XVIe au XVIIIe siècles de la même institution.

Parallèlement à ce domaine de prédilection, Guillaume Kazerouni a également consacré plusieurs expositions au musée de Rennes à des artistes ou des ensembles peu connus de la IIIe République tels Les Tentures du parlement de Rennes (2016), Felix Jobbé-Duval (2019), André Devambez (2022) et la scène artistique rennaise des années 1920-1930 (2022).

Publié par Maxime Georges Métraux.

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12864
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Béatrice Sarrazin commissaire exposition Noël Coypel vidéo   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeDim 12 Nov 2023 - 12:16


Noël Coypel : Hommage à un artiste méconnu au château de Versailles
TV78 - La chaîne des Yvelines - 7 nov. 2023

Noël Coypel, artiste peintre fût l'une des figures marquantes sous le règne de Louis XIV.
Pour rendre hommage à cet artiste aujourd’hui méconnu du grand public,
le château de Versailles lui consacre une exposition au Grand Trianon jusqu’au 28 janvier.
Intervenante : Béatrice Sarrazin, commissaire de l'exposition.

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
Louis, Comte de Frontenac
Duchesse, Duc à brevet
Louis, Comte de Frontenac


Nombre de messages : 943
Age : 42
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 18/03/2006

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Re: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeDim 12 Nov 2023 - 23:42

Désolé de la redite mais espérons qu'au terme de l'exposition, le musée de Versailles et S. E. Monsieur Laurent Bili, l'ambassadeur de France à Washington vont arriver à conclure un accord pour que les deux tableaux restent en France et réintègrent la chambre de la reine de Belges avec les six autres restés aux États-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Trianon/Pages/PlanT.htm
Chancelier d'Aguesseau
Duchesse, Duc et Pair de France
Chancelier d'Aguesseau


Nombre de messages : 1616
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/02/2009

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Re: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeMar 14 Nov 2023 - 12:25

Bien belle exposition.

Cependant, il est bien dommage qu'elle soit installée au Grand Trianon.

Lors de ma visite, avec qq amis découvrant Versailles, la Galerie des Cotelles était de ce fait totalement masquée, les salons de part et d'autres fermées, ainsi que l'accès à Trianon sous Bois, ne permettant pas de visiter les espaces de l'appartement du général.

C'est assez incompréhensible d'avoir présenté cette exposition en un tel lieu. J'ajoute par ailleurs que les appartements de Mesdames et du Dauphin - Dauphine étaient également inaccessibles ce jour là.

Superbe journée !! Mad Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://orange.fr
Louis, Comte de Frontenac
Duchesse, Duc à brevet
Louis, Comte de Frontenac


Nombre de messages : 943
Age : 42
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 18/03/2006

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Re: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeMar 14 Nov 2023 - 12:52

L'utilisation un peu trop régulière et fréquente de la galerie des Cotelle pour des expositions et des manifestations est un frein à sa restauration possible dans son état Empire ou Louis-Philippe avec rideaux, pliants, banquettes, consoles étagères et appliques murales et c'est franchement déplorable. Il est temps que le domaine de Trianon ait vraiment un espace dévoué aux expositions temporaires.

Pour ma part, je pense que les communs du petit trianon, à la suite de la chapelle pourraient être mieux utilisés et servir pour cela (expositions et conférences). Ce serait l'occasion de restaurer les anciennes cuisines par le fait même et c'est tout près de l'entrée du Petit Trianon.

Rendons enfin la galerie des cotelle à sa vocation historique! Il est plus que temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Trianon/Pages/PlanT.htm
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23155
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: noel coypel jugement midas 1665 musee vire normandie   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeMer 22 Nov 2023 - 13:50

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 76ed0d48365567aed0d4836559eed0v-960x640
©Christophe Fouin

Dans le cadre d'une exposition consacrée à Noël Coypel, le musée de Vire Normandie (Calvados) a prêté l'une de ses toiles au château de Versailles.
Intitulé « Le jugement du roi Midas », c'est un tableau peint en 1665, attribué à Noël Coypel (1628-1707), qui est exposé au château de Versailles jusqu’au 28 janvier 2024.
Il a été acquis en 1973, après avis favorable de la commission du musée et celui du conseil artistique des musées classés et contrôlés. Il a fait l’objet d’une restauration en 2015.

source : Actus.fr, La voix du Bocage

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23155
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: article restauration plafond noel coypel sallegardes reine   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeMer 29 Nov 2023 - 13:06

A l'occasion de l'expo, un article de Connaissances des arts traitant de la restauration du plafond de la salle des gardes de la reine :

https://www.connaissancedesarts.com/monuments-patrimoine/chateau-versailles/au-chateau-de-versailles-un-decor-grandiose-du-xviie-siecle-retrouve-sa-splendeur-11187480/

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12864
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Noël Coypel Char Jupiter esquisse plafond salle gardes reine   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeJeu 7 Déc 2023 - 18:06

Photo prise in situ :

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Garhll10
L’esquisse préparatoire placée juste en-dessous du plafond. (Nicolas Milovanovic.)

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)
Revenir en haut Aller en bas
Louis, Comte de Frontenac
Duchesse, Duc à brevet
Louis, Comte de Frontenac


Nombre de messages : 943
Age : 42
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 18/03/2006

Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Re: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitimeJeu 7 Déc 2023 - 21:50

Ce plafond est quand même un petit miracle. Il a été déplacé du salon de jupiter (devenu salon de la Guerre), le compartiment central est tombé durant la Seconde Guerre. Il a été maquillé et barbouillé lors de précédentes restaurations. il a failli tomber encore récemment car il a connu un important soulèvement de sa matière picturale suite à des infiltrations d'eau tout juste avant sa restauration récente. C'est vraimnt incroyable.

Je sais que le Salon de Vénus est le prochain plafond sur la liste. Ne reste que Vénus, Diane et Guerre à restaurer.
Revenir en haut Aller en bas
http://720plan.ovh.net/~jardinsd/Trianon/Pages/PlanT.htm
Contenu sponsorisé





Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Empty
MessageSujet: Re: Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024   Coypel - Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Noël Coypel, peintre de grands décors, 2023-2024
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Exposition Horace Vernet - 2023-2024
» Compiègne, exposition Prosper Mérimée 2023-2024
» expo Dubois Drahonet, Musee Lambinet, Versailles 2023-2024
» Le dragon-serpent, monstre mythologique
» La nymphe océanide Clytie à Versailles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Versailles-
Sauter vers: