Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci













Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épuré de ces rubriques. Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci













Connaissances de Versailles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

 

 Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin

Aller en bas 
+7
Lebrun
Comte de Saint Germain
Monsieur de Marigny
Chancelier d'Aguesseau
M. de Noisy
Alain Roger-Ravily +
G.M.
11 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lebrun
Princesse, Prince du Sang
Lebrun


Nombre de messages : 6883
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: bureau plat laque hôtel de Lassay   Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeDim 29 Juin 2014 - 12:41

Il y a un meuble que j'aurais aimé voir figuré ou étudié dans cette exposition, c'est ce bureau plat conservé à l'hôtel de Lassay.

La notice de l'ouvrage "Patrimoine de l'Assemblée Nationale", éditions Flohic, 1996, n'est pas satisfaisante (cf. reproduction ci-dessous).
A la lire, ce bureau porte un numéro du Garde-Meuble mais la description ne correspond pas au bureau qui le porte. On aimerait en savoir plus.

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Image_28
Revenir en haut Aller en bas
Mr de Bearn
Marquise, Marquis
Mr de Bearn


Nombre de messages : 638
Age : 61
Localisation : de France et de Navarre
Date d'inscription : 24/12/2007

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Commode anet penthievre vernis martin Fontainebleau   Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeMer 2 Juil 2014 - 23:15

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Commod15
commode saisié en 1793 chez le Duc de Penthièvres, dans son château d’Anet.
Grand Amiral de France, il choisit l’ancre comme marque de propriété sur ses meubles, accompagnée des initiales AB pour Amboise, AT pour Anet, CP pour Chanteloup etc.
http://www.amisdefontainebleau.org/wp-content/uploads/2011/01/Cahier-Commode-Vernis-Martin1.pdf
Revenir en haut Aller en bas
http://christiancasassus@yahoo.fr
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23845
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: commode Charles CHEVALLIER vernis martin 1745 1749   Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Mai 2020 - 10:22

Pièces exceptionnelles en vernis martin dont on aimerait bien connaitre le commanditaire Sad

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Mobili50

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Mobili51

Lot n°157 - Estimation : 50 000 - 80 000 €

Exceptionnelle suite de deux commodes en vernis Martin pouvant former paire.
Elles sont galbées sur les trois faces et dans les deux sens.
Elles présentent deux tiroirs sans traverse, le deuxième formant cul de lampes.
Pieds galbés.
Plateau de marbre brun veiné de gris à double bec de corbin et moulures. Bronzes ciselés et doré (quelques uns postérieurs).
Sur l'une trace de C couronné (1745-1749).
(Reprises au décor, restaurations dans les bâtis).
Estampillées Charles CHEVALLIER. Paris, vers 1745-1749.
Hauteur : 91 cm - Largeur : 158 cm - Profondeur : 68 cm

Provenance : Marquise de X puis par descendance.

Maître Vincent Fraysse - FRAYSSE ET ASSOCIES SARL
PROVENANT DE GRANDES COLLECTIONS
jeudi 28 mai 2020 à 14h15 75002 Paris

Charles CHEVALLIER dit CHEVALLIER le Jeune  
né vers 1700, mort à Paris le 4 février 1771


frère de l’ébéniste Jean-Mathieu Chevalier et gendre de l’ébéniste Gaspard Coulon, il fut Reçu maître avant 1738, il devint en 1744 juré de sa communauté.
Charles Chevallier demeurait rue du Bac, entre les rues de Grenelle et Saint-Dominique, dans le voisinage du couvent des Dames de Sainte-Marie.
Il eut du succès , et L'Almanach d'indication... ou du Vrai mérite le mentionnait en 1769 parmi les principaux artisans de son métier.
Il a produit des commodes, des chiffonniers, des bureaux, des secrétaires, des meubles à hauteur d'appui, ...
A sa mort, on inventoria dans son magasin beaucoup de meubles « de bois des Indes à fleurs », avec des ouvrages « de laque et façon de laque », qui furent dispersés aux enchères en avril 1772.
Ses travaux sont marqués : C. CHEVALLIER.
On connait un chiffonnier en bois de rose, qui porte son estampille, provenant de l’ancien mobilier du château d’Hénonville en Beauvaisis, livré à M. Ozier d'Ivry, grand audiencier de France.
Un petit secrétaire de style Transition est conservé au Musée Carnavalet.
Son atelier fut repris par Antoine Mathieu Criard.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.


Dernière édition par M. de Noisy le Jeu 13 Juin 2024 - 21:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
valmont
Princesse, Prince Etranger
valmont


Nombre de messages : 3147
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin    Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Mai 2020 - 10:32

Elles ne sont pas en vernis Martin cher Noisy mais peintes. J'ai pu les voir de près, elles sont superbes et d'une dimension qui les font provenir d'un appartement de réception.
Je n'avais pas vu que le catalogue mentionnait vernis Martin... Bizarre... Quant à leur provenance, c'est confidentiel.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofi
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23845
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin    Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Mai 2020 - 11:50

Merci pour cette précision,
on notera cependant leur parenté avec les commode et encoignure de Mme Mailly à Choisy conservée au Louvre, dites également en vernis martin dues à Matthieu Criaerd (1689-1776).

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 13-548246

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 13-550880

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Chanteroy
Marquise, Marquis



Nombre de messages : 602
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/07/2006

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin    Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Mai 2020 - 21:02

N'oublions pas le sublime bureau plat vendu à Drouot il y a qqes années ressemblant étrangement au mobilier de Mme de Mailly.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.fr
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23845
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Étienne Simon Martin vernis coupe laque rouge preemption   Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Juin 2022 - 11:05

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 103702

Attribuée à Étienne-Simon Martin (?-1770), vers 1740-1750,
paire de coupes en carton recouvert de laque rouge,
riche monture en bronze ciselé et doré, 13 x 17,5 cm

Adjugé : 14 812 €, préempté par le musée des Arts décoratifs.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Lebrun
Princesse, Prince du Sang
Lebrun


Nombre de messages : 6883
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin    Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Juin 2022 - 11:38

Chanteroy a écrit :
N'oublions pas le sublime bureau plat vendu à Drouot il y a qqes années ressemblant étrangement au mobilier de Mme de Mailly.


De quel bureau plat parlez-vous, cher Chanteroy ?
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23845
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin    Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Juin 2022 - 18:02

je pense que Chanterouille se réfère à un bureau de pente en laque bleue proche des modèles de bvrb qui fit la une de l'estampille l'objet d'art il y a fort longtemps.
mais de mémoire, à la lecture des descriptions du mobilier de Choisy pour mme de maiily nous étiions sur une simple table à écrire.
de plus sur ce bureau de pente la laque était d'inspiration extrême oriental colorée loin du style des deux meubles conservés à Versailles.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
jacob pierre
Princesse, Prince Etranger



Nombre de messages : 2038
Age : 64
Localisation : belgique
Date d'inscription : 11/02/2008

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin    Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Juin 2022 - 23:24

N'est-ce pas ce bureau en dos d'âne de BVRB dont vous parlez ?
Photos tirées du livre de Th. Wolvesperges "le meuble français 3n laque au XVIIIe "Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 16557610
Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 16557610

Revenir en haut Aller en bas
http://pierre.jacob@7090.be
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23845
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin    Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeMar 21 Juin 2022 - 6:37

c'est bien celui-ci, merci cher Jacob Pierre.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
Lebrun
Princesse, Prince du Sang
Lebrun


Nombre de messages : 6883
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin    Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeMer 22 Juin 2022 - 8:31

Chanteroy parlait d’un bureau plat, pas d’un bureau de pente.
Ce dernier n’a pas été vendu à Drouot il est est passé directement de la collection David-Weill aux Arts décoratifs.

Ce bureau plat m’intrigue. Si Chanteroy voulait bien illustrer ou préciser son propos, nous en serions ravis.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23845
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: commode vernis martin louisxv regence   Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeMar 27 Fév 2024 - 10:02

un bien curieux meuble dont le dessin rappelle certaines création tardives de Charles André Boulle scratch

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 172620_835540003_c753ade387e2cf7f6dd5183268c0730e

Commode au décor d’un vernis parisien dit "vernis martin" dans le goût de la Chine.
Soutenue par six pieds, belle ornementation générale de bronzes ciselés et dorés.
Travail parisien vers 1730 / 1740.

Vente le 21 mars 2024 à 14h00, 53000 Laval - France

Pour comparaison stylisique :

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Dbf2c710

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 F27e4010

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.

sainlege aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
jacob pierre
Princesse, Prince Etranger



Nombre de messages : 2038
Age : 64
Localisation : belgique
Date d'inscription : 11/02/2008

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin    Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeMar 27 Fév 2024 - 21:07

C'est un meuble bien étrange que vous nous proposez là cher Noisy, on aimerait pouvoir l'examiner en tous sens les bronzes ont l'air rajoutés pour le reste on se pose des questions! 🤔

choisy aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://pierre.jacob@7090.be
M. de Noisy
Admin
M. de Noisy


Nombre de messages : 23845
Age : 58
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: panneau laque japon versailles sasaya nagazaki 1788   Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Mai 2024 - 21:20

Le contre-point japonais, Versailles en laque Very Happy

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Platea10

UN PANNEAU JAPONAIS EN LAQUE NOIRE ET OR REPRÉSENTANT LE PALAIS DE VERSAILLES
ATTRIBUÉ À L'ATELIER SASAYA, NAGASAKI, VERS 1788, PRESQUE CERTAINEMENT D'APRÈS UNE GRAVURE DE JAN CASPAR PHILIP

Décoré en hiramaki-e d'or [laque en bas-relief] et en togidashi-e d'argent,
inscrit au revers "Vue de Versailles", laqué sur fond de cuivre dans un cadre doré ultérieur, avec des inscriptions relatives à la provenance au revers de le cadre
6 ¼ x 11 ¼ po (16 x 28,5 cm) non encadré

Provenance :
Par réputation, commandé par Johan Frederik, baron van Reede tot de Parkeler (1757-1802), vers 1788.
Avec Barend Groen Antiquaire, 1966.
Avec G. de Boer, Amsterdam.
Acheté par le propriétaire actuel chez un revendeur à Londres.

Historique :
Des panneaux de laque japonaise décorés de représentations d'estampes et de dessins européens ont commencé à être produits vers la fin du XVIIIe siècle. Beaucoup ont été exécutés à Deshima, Nagasaki, à la demande des directeurs de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, tels que le commandant Isaac Titsingh, Opperhoofd en 1780 et 1782-84, et Johan Frederik Baron. van Reede jusqu'à de Parkeler (1757-1802), Opperhoofd en 1786 et 1788-89.

En raison de la politique d’isolement japonais (Sakoku) imposée par le shogunat Tokugawa, les directeurs de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, qui en étaient exemptés dans l’enceinte de leur « usine » à Deshima, étaient particulièrement bien placés pour commander des œuvres d’art japonaises comme celles-ci.
En 1793, le baron van Reede tot de Parkeler envoya à son père aux Pays-Bas une collection d'objets japonais qu'il décrit dans une liste détaillée et une lettre comme comprenant « deux portraits ovales ou bustes de Frédéric le Grand, dont l'un est laqué avec couleurs et l'autre incrusté...'.

En plus des plaques de portraits, des vues topographiques de sujets européens et orientaux basées sur des gravures ont également été exécutées, ainsi que des batailles terrestres et maritimes et des scènes marines.
Une série probablement commandée par le baron Reede en 1788 comprenait plusieurs vues de Rome, notamment Saint-Pierre, la fontaine de Trevi, la Place d'Espagne, le Palazzo dei Conservatori, le Palazzo Doria Pamphilj, le Palazzo Corsini, les églises de S. Eustachio, S. . Giovanni Laterano et Santa Costanza, inscrits de la même manière que la vue actuelle de Versailles, avec les noms de lieux en écriture au revers.
Un exemple représentant la pyramide de Gaius Cestius à Rome a été vendu ) Christie's, Londres, 20 novembre 2008, un exemple représentant le Palazzo Corsini se trouve au Musée national de Tokyo.

Un ensemble de quatre grands panneaux (chacun d'environ 37 x 53 cm) représentant la bataille de Doggerbank (5 août 1781), dérivés d'une série de gravures de la bataille par Frederik Murat et Matthias Sallieth publiées en 1782, ont été réalisés en 1792. et signés « Sasaya » – et se trouvent maintenant au Rijksmuseum d'Amsterdam.
Deux autres panneaux du Rijksmuseum, signés de la même manière « Sasaya » et datés de 1792, représentent la Rome antique, chacun portant l'inscription « ROME dans sa splendeur originale » et « ROME DANS Sa Splendeur Ancienne ».
Sur la base de ces exemples connexes, il est possible d’attribuer le panneau de Versailles au « Lakwerker Sasaya ». Plutôt qu'un laqueur (ou Lakwerker) lui-même, Sasaya aurait été un homme d'affaires ou un producteur qui recevait des commandes des Néerlandais, dont van Reede, et chargeait lui-même divers artisans d'entreprendre les travaux de menuiserie, de revêtement, d'arrosage et d'incrustation de perles nécessaires. pour produire de telles œuvres d'art – d'abord à Kyoto et plus tard à Nagasaki où il a transféré la plupart de ses opérations.

Un panneau de la même taille que la vue actuelle de Versailles, représentant la flotte royale néerlandaise devant le port de Batavia, portait au revers l'inscription « DE REEDE VAN BATAVIA », vendu chez Christie's, Londres, 20 novembre 2008.
Les plus grands panneaux de laque représentant des scènes des flottes royales néerlandaise et britannique comprennent : un panneau vendu Christie's, Londres, 21 mars 1990, lot 248 (28 000 £) ; une autre de même taille, Christie's, Amsterdam, 27 septembre 2005 ; et un exemplaire similaire vendu chez Sotheby's, Londres, 13 mars 1986.

Alors que de nombreux panneaux auraient été réalisés pour le marché néerlandais, certains ont probablement été présentés comme cadeaux diplomatiques, comme un exemple représentant une vue de la rivière Neva, de Saint-Pétersbourg avec le Palais d'Hiver et l'Académie des Sciences a été offert à Catherine la Grand par J.A. Stutzer, le médecin suédois qui avait servi au sein de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales à Deshima en 1787-88.

Les estampes représentant des vues de Versailles étaient relativement nombreuses au XVIIIe siècle, grâce aux œuvres d'artistes topographes comme Jacques Rigaud (1680-1754). Compte tenu de cette composition particulière, il est probable que ce panneau soit dérivé d'une estampe de Jan Caspar Philips (1690-1775), intitulée Het Koninklyk Paleis van Versailles, van voren, van het Plein te zien (« Le Palais Royal de Versailles, vu du devant de la place'), imprimé à Amsterdam en 1756.
Jan Casper Philips était un dessinateur et graveur d'origine allemande qui s'installa plus tard à Amsterdam. Parallèlement aux représentations de Versailles, Jan Casper Philips a réalisé, entre autres sujets, des vues de la Bastille, les « Métamorphoses » d'Ovide et des portraits de ministres mennonites hollandais.
Ses gravures figuraient dans Hedendaagse Historie de Jan Wagenaar et Verzaameling van Afbeeldingen van Doopsgezinde Leeraaren de Kornelis de Wit. Il a ensuite enseigné la gravure à d'autres, dont Simon Fokke (1712-1784) et Caspar Jacobsz Philips (1732-1789), son neveu. Une gravure sur cuivre exécutée en 1754 par ce dernier représentant deux vues de Londres a été également copiée en laque japonaise de la même manière que le présent panneau.

Ventre Christie's, 23 mai, Londres

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.

reney pavageau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://ornemania.blogspot.com/
G.M.
co-Admin
G.M.


Nombre de messages : 12941
Localisation : Entre le comté d'Eu, les Tuileries, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: panneau laque Nagasaki Saint Pétersbourg Néva Palais Hiver Russie Catherine    Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitimeMar 21 Mai 2024 - 10:38

Citation :
Alors que de nombreux panneaux auraient été réalisés pour le marché néerlandais, certains ont probablement été présentés comme cadeaux diplomatiques, comme un exemple représentant une vue de la rivière Neva, de Saint-Pétersbourg avec le Palais d'Hiver et l'Académie des Sciences a été offert à Catherine la Grande par J.A. Stutzer, le médecin suédois qui avait servi au sein de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales à Deshima en 1787-88.


Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Lot12

_________________
« Il n’y a pas d’endroit à Versailles qui n’ait été modifié dix fois, et souvent il arrive que c’est tant pis. »
Élisabeth-Charlotte, princesse Palatine, duchesse d'Orléans (1652-1722)

reney pavageau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin    Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin   - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Expo. Les secrets de la laque française : le vernis Martin
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Expo au palais de Compiègne : Secrets de bibliothèques
» Rueil-Malmaison : Meubles à secrets, secrets de meubles
» Exposition Les derniers feux du palais de Saint-Cloud
» La Chine à Versailles, art & diplomatie au XVIIIe siècle
» Images du Gd Siècle l'estampe française au temps de LouisXIV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Paris-
Sauter vers: