Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6852
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Ven 26 Sep 2014, 18:29


http://www.echo62.com/actu-cent-chefs-doeuvre-du-chateau-de-versailles-a-decouvrir-au-palais-saint-vaast-d-arras-jusqu-en-mars-2016
L'inauguration avait lieu aujourd'hui. Visite en présence du Premier Ministre M. Valls.



Autre vidéo présentant l'exposition
Région Nord-Pas de Calais 26/09/2014

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1783
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Sam 27 Sep 2014, 00:34

C'est bien que le Premier Ministre - il aurait fait sensation à la Cour - ait inauguré cette exposition. Quelque chose me dit que Mlle Aurélie ne l'aurait pas fait...
Comme je ne vis pas du bon côté de l'Atlantique, je ne commenterai pas la pertinence de cette exposition dont notre cher D.R. a dit beaucoup de mal. elephant
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4844
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Liste oeuvres plan expo Arras 2014-2015   Sam 27 Sep 2014, 09:12

Je sais bien que hiérarchiquement, le Premier, c'est mieux, mais que fait la nouvelle ministre de la culture, Madame Fleur ?

Bon, après ces questions de protocole, la liste complète des oeuvres (en 9 captures d'écran) pour ceux qui ne peuvent y accéder :











Et le plan de l'exposition :



En l'absence de propos scientifique de cette exposition, je ferai néanmoins le voyage à Arras pour voir de près les oeuvres sorties de réserve ou rarement montrées.
C'est l'intérêt, si ce n'est le seul, de cette exposition, comme l'était celui des carrosses.


Dernière édition par Lebrun le Sam 27 Sep 2014, 09:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Surintendant
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 2550
Age : 50
Date d'inscription : 13/12/2005

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Sam 27 Sep 2014, 19:55

Une visite avec le forum sera très certainement proposée dans les premiers mois de 2015 au cours d'un week end à Arras pour les membres intéressés par cette exposition , une occasion de voir diverses œuvres sorties des réserves ou peu accessibles, comme le souligne Lebrun

Nous allons étudier la faisabilité de ce second séjour à Arras suite à un premier week end fort reussi en 2013 où nous avons admirer cette belle ville et l'exposition" Roulez carrosses".

Programme, conditions et dates d'inscription communiqués ultérieurement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6852
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Jeu 02 Oct 2014, 15:04

Désormais disponible :


Versailles à Arras - Le château de Versailles en 100 chefs-d’œuvre
Beatrix Saule, Anne Esnault, Hélène Delalex


Silvana Editoriale, 2014
24 x 29 cm,  216 p., 20 €
Edition bilingue Français / Anglais

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1783
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Jeu 02 Oct 2014, 17:12

Très belle photo de la porte de la chapelle. C'est la première fois que je vois la clé (Don anonyme, en souvenir de Liliane de Rothschild) dans la serrure de la porte. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Charlotte
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2597
Age : 45
Localisation : versailles
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Lun 06 Oct 2014, 15:28

Bonjour

voici quelques photos de l'exposition D'Arras :








© EPV/ Didier Saulnier

Cordialement

Anne-Charlotte
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 3337
Age : 30
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Jeu 20 Nov 2014, 17:31

Bonsoir,



Versailles, le défi de l'eau



Versailles, la magie de l'eau

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
jacob pierre
Princesse, Prince Etranger


Nombre de messages : 1620
Age : 57
Localisation : belgique
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Jeu 27 Nov 2014, 13:04

bonjour à tous

je suis allé visiter l'exposition du musée d'ARRAS ce weekend et je dois avouer que j'ai été conquis.
Certes elle est moins spectaculaire que celle sur les carrosses de Versailles mais la scénographie est vraiment très étudiée et à mon avis parfaite , les ambiances sont bien recréées et pour moi et les amis qui m'accompagnaient ce fût un ravissement.

En particulier pour des personnes ne connaissant que peu le château ou ses collections, c'est une véritable découverte et une envie d'en connaître plus et de se rendre à Versailles.

Le morceau de choix est évidemment Apollon servi par les nymphes qu'on peut vraiment admirer de près, Latone est aussi visible de très près mais hélas on voit sur elle les ravages du temps et des eaux.
Quelques éléments de sculpture du labyrinthe souvent peu visibles .

Les tapisseries de l'histoire du roi que je n'avais pas vues depuis belle lurette avec le fait de les voir de très près .

Des tableaux souvent difficiles à voir en visite à Versailles l'admirable marquis de Sourches mais aussi ceux du duc de Penthièvre et du prince de Conti.
enfin une sélection petite mais de grande qualité de meubles et objets d'art:
on voit de très près le fauteuil de la Pompadour à Crécy, le bureau du dauphin par BVRB qui a mon avis nécessiterait un nettoyage, une dizaine de pièces de sèvres service riche perles et barbeaux de la Reine.
surtout 1 fauteuil de la chambre au treillage avec sa couverture de bazin originale toute brodée qui fait l'admiration des femmes en particulier.

bref peu de pièces réellement mais dont on peut vraiment contempler tranquillement de très près et que pour ma part le plus souvent je n'avais pu admirer qu'au pas de charge lors de visites guidées , j'oubliai une des pièces que je préfère , la fontaine à parfum de Louis XV (elle aussi souvent très peu visible en particulier de très près .


Je remercie en tous cas Mme SAULE pour cette belle exposition qui à mon avis ne démeuble pas le château loin de là!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://pierre.jacob@7090.be
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9497
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Jeu 27 Nov 2014, 13:18

Merci de ce beau compte-rendu Pierre.

Les expositions temporaires auront toujours l'intérêt de mettre l'accent sur les éléments isolés d'un ensemble, et, privilège de la quiétude relative d'Arras, le temps de voir et la proximité pour examiner.
J'aime aussi ces portraits familiaux assez proche de la scène genre où, pour un peu, on proposerait au duc de Penthiévre de le débarrasser de sa tasse, ou de tendre sa tabatière au marquis de Sourches pour qu'il prise un peu après son morceau de violon virtuose.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12680
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Mar 04 Aoû 2015, 09:08

Une mini-série sur le voix du nord :

Découvrir une œuvre de l’expo Versailles à Arras : « Le buste de Louis XIV »
Publié le 22/07/2015,  

Début de notre rubrique estivale sur la présentation d’œuvres de l’exposition « Le Château de Versailles en cent chefs-d’œuvre », au musée des Beaux-Arts jusqu’en mars 2016. Place au « Buste de Louis XIV » de Jean Varin.


« Buste de Louis XIV » signé Jean Varin (1665-1666)
(c) Château de Versailles

À l’automne 1665, Jean Varin est désigné pour réaliser le buste de Louis XIV. Ce sculpteur connaît bien le roi. C’est lui qui est en charge de frapper son visage sur les pièces de monnaie. Il est habitué à dessiner les traits royaux. Ce buste, c’est la première figuration royale officielle présentée à Versailles. Il a été placé en 1676 au centre de l’escalier des Ambassadeurs, utilisé lors des audiences diplomatiques, et qui mène aux grands appartements de Versailles.

Aujourd’hui, cet escalier majestueux et baroque n’existe plus. Louis XV l’a détruit pour y faire des appartements afin d’y loger sa grande famille. Sur ce buste, Louis XIV ressemble à une divinité avec sa cuirasse romaine. C’est le dieu Soleil. Il arbore une fine moustache et une perruque. Le roi était un grand séducteur. Problème : très jeune, ses cheveux commencent à tomber. Il décide d’arborer une perruque. Il lance la mode. Chaque matin, un valet lui présente une dizaine de perruques à se mettre sur la tête.

(A suivre ...)

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9497
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Mar 04 Aoû 2015, 09:30

Bonne idée
Ces œuvres si familières bénéficient ainsi d'un nouveau regard.
A la maison je déplace parfois des gravures ou des tableaux uniquement pour avoir le regard attiré à nouveau.

Petite précision, Louis XIV avait néanmoins de beaux cheveux et ses premières perruques pouvaient, dit-on, laisser passer des boucles naturelles. Où ai-je lu cela?
Revenir en haut Aller en bas
valmont
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1577
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Mar 04 Aoû 2015, 20:35

La calvitie précoce du jeune roi aurait commencé à Calais, non loin d'Arras donc...

http://www.sfdermato.com/media/pdf/fmc/louis-xiv-1-dca168fca55897a46e84d1321e249142-0bb613c613c01ac1817609155657bef5.pdf

Revenir en haut Aller en bas
http://www.connaissancesdeversailles.org/profile?mode=editprofil
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9497
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Mer 05 Aoû 2015, 06:41

Merci, je retrouve la mention de ces perruques à fenêtres pour laisser passer une partie des cheveux naturels.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12680
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: tenture hsitoire roi gobelins visite 1667 arras   Mer 05 Aoû 2015, 07:23

À la découverte d’une œuvre de l’expo Versailles à Arras :
« Louis XIV aux Gobelins »

La Voix du Nord, publié le 29/07/2015 par Benjamin Dubrulle.

Deuxième volet de notre série estivale sur la présentation d’œuvres de l’exposition « Le château de Versailles en cent chefs-d’œuvre ». Place aujourd’hui à la « visite de Louis XIV à la manufacture des Gobelins ».


Créée par Colbert, la manufacture des Gobelins a pour mission de magnifier Versailles. Sa production est destinée à l’ameublement des maisons royales. Cette tapisserie est inspirée d’un dessin de Charles Lebrun lors d’une visite du roi le 15 octobre 1667. On y voit, sur la gauche, le roi Louis XIV dans ses habits d’apparat entouré de Colbert (à sa droite) et Lebrun (de profil). Le duc d’Enghien et le prince de Condé sont également présents.

Une composition dynamique

Mais les vraies vedettes de cette tapisserie monumentale (3,7 mètres de hauteur pour 5,76 mètres de large), ce sont les artisans qui s’affairent. La composition se veut dynamique. Le souci du détail y est primordial. Les coloris y sont remarquables. Le travail des ébénistes et des orfèvres y est particulièrement mis en valeur. La tapisserie montre certaines pièces du mobilier d’argent, œuvres qui ont été fondues en 1689 (vingt tonnes d’argent massif !) pour soutenir l’effort de guerre.

Ce chef-d’œuvre fait partie de la suite de tapisseries de l’Histoire du Roy. Ces quatorze tapisseries sont une véritable chronique illustrée du règne de Louis XIV, telle une bande dessinée.

Note : le château de Versailles conserve également le carton ayant servi à la tapisserie


Louis XIV visite la Manufacture des Gobelins, 15 octobre 1667
Renard de Saint André Simon (1613-1677)
d'après Charles Le Brun
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12680
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: penthievre chocolat lamballe toulouse charpentier 1768    Jeu 06 Aoû 2015, 09:14

Découvrir une œuvre de l’expo Versailles à Arras :
« La Tasse de chocolat »

Troisième volet de notre rubrique estivale sur la présentation d’œuvres de l’exposition « Le Château de Versailles en cent chefs-d’œuvre », au musée des Beaux-Arts jusqu’en mars 2016. Aujourd’hui : « La Tasse de chocolat ».

Publié le 05/08/2015 par Benjamin Dubrulle (La Voix du Nord)



La Famille du duc de Penthièvre en 1768 dit aussi La Tasse de Chocolat
Portraits du duc de Penthièvre (1725-1793), de son fils le prince de Lamballe (1747-1768), de sa belle-fille la princesse de Lamballe (1749-1792), de sa fille Mademoiselle de Penthièvre (future duchesse d'Orléans) (1753-1821) et de sa mère la comtesse de Toulouse (.688-1766)
Charpentier Jean-Baptiste, le Vieux (1728-1806)
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Ce tableau a été choisi pour illustrer l’affiche de cette exposition.
La Tasse de chocolat (ou La Famille du duc de Penthièvre) est un portrait dynastique de la famille du duc de Penthièvre. C’est le petit-fils de Louis XIV, dans sa partie illégitime, fruit de ses amours avec madame de Montespan.
À gauche, près du prince de Lamballe, le duc de Penthièvre regarde un médaillon enfermé dans un étui ; au centre, la princesse de Lamballe donne une friandise à un petit chien ; derrière elle, Louise-Marie-Adélaïde de Bourbon joue avec les pétales d’une rose ; à droite, en robe jaune et semblant regarder le spectateur, la comtesse de Toulouse s’apprête, elle aussi, à déguster son chocolat.
Mais, au moment de la réalisation de ce tableau, la comtesse, mère du duc de Penthièvre est décédée depuis deux ans. La présence du petit chien est symbole de fidélité.
On déguste le chocolat arrivé depuis peu et boisson de prédilection de l’élite. Le chocolat a été popularisé en France par Marie-Thérèse, épouse de Louis XIV, et qui devint au XVIIIe siècle une véritable mode.
C’est donc un portrait dynamique, les personnages y sont détendus, c’est une scène de vie que nous a peint Charpentier.

http://www.lavoixdunord.fr/region/decouvrir-une-oeuvre-de-l-expo-versailles-a-arras-ia29b0n2977874

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2596
Age : 43
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Jeu 06 Aoû 2015, 13:02

J'en profite pour préciser que l'esquisse préparatoire à cette oeuvre est conservée habituellement à l'abbaye royale de Chaalis, gérée par l'Institut.

Cette esquisse, une huile sur toile, est présentée jusqu'au 27 septembre prochain au Musée Cognacq-Jay dans le cadre de l'exposition Thé, café ou chocolat ? * :


cliché perso

*Sujet connexe sur le forum :  L'essor des boissons exotiques au XVIIIe siècle
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12680
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: sculpture apollon nymphe regnaudin girardon bosquet thetys   Jeu 20 Aoû 2015, 11:56

Je me sens si fragile, le coeur en exil ...

Découvrir une œuvre de l’expo Versailles :
«Apollon servi par les nymphes»

Publié le 19/08/2015, BENJAMIN DUBRULLE


Comme pour « Latone et ses enfants », c’est l’original qui est présenté à Arras. La copie est à Versailles. C’est un chef-d’oeuvre de la sculpture française du XVIIe siècle. C’est la première oeuvre en marbre commandée pour orner les jardins du château. Et première oeuvre conçue sur le thème d’Apollon. Pour beaucoup, elle est en quelque sorte à Versailles ce que « La Joconde » est au Louvre.

Comme pour « Latone et ses enfants », la référence mythologique est bien présente dans cette oeuvre sculptée entre 1666 et 1672 par Girardon et Regnaudin. Apollon, dieu solaire se repose après sa course diurne dans la grotte marine de la déesse Téthys, thème tiré des Métamorphoses d’Ovide. Il est ici chouchouté par les nymphes qui lui brossent les cheveux, le lavent, nettoient ses pieds, le parfument.

Le jeu de drapé et de chevelure est saisissant de précision surtout quand on sait que les sculpteurs ont travaillé sur du marbre brut avec des maillets et des ciseaux. Louis XIV se confond dans ces traits d’Apollon. C’est la première fois que cet ensemble quitte le château de Versailles et qu’il est exposé aussi près des spectateurs qui peuvent ainsi en faire le tour complet.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Complement du site du chateau :

En 1664, afin d'alimenter les fontaines des jardins de Versailles, un réservoir d'eau fut construit au nord du château, à l'emplacement de l'actuel vestibule de la chapelle : sous la citerne, une grotte fut aménagée pour recevoir des sculptures. Parmi ces dernières, le chef-d'œuvre de Girardon et Regnaudin fut appelé à former le groupe central d'une triade de créations exceptionnelles disposées dans les niches du fond. Associés en février 1667 et rétribués à hauteur de 18000 livres, les deux sculpteurs réalisèrent un modèle à grandeur en plâtre, qui fut installé dans la grotte au printemps 1672, tandis que le groupe en marbre était achevé en avril 1675.

Imaginée à partir d'une courte mention tirée du livre II des Métamorphoses d'Ovide, l'idée générale du programme de la grotte semble revenir à Charles Perrault : il s'agissait d'évoquer le repos du dieu solaire au terme de sa course diurne dans la grotte marine de la déesse Thétys, tandis que le lever de l'astre faisait l'objet, à l'autre extrémité des jardins, du thème du bassin d'Apollon, entrepris à partir de 1668.

D'après les Mémoires de son frère, c'est Claude Perrault qui imagina l'iconographie des sculptures, sous forme de croquis : après approbation royale, Le Brun devait réaliser les dessins d'exécution qui furent remis aux sculpteurs. Faute de sources probantes, il est impossible de vérifier les assertions de Perrault, mais rien n'empêche d'admettre le caractère collectif de la création de cet ensemble : on sait que Colbert consultait souvent la Petite Académie, dont Charles Perrault était membre, pour définir les programmes sculptés des jardins de Versailles.

En une sorte de chorégraphie, les six figures féminines se répondent deux à deux autour d'Apollon, les moins vêtues placées à ses pieds. En dehors du relief du Passage du Rhin sur l'aiguière d'une des deux nymphes agenouillées (Clymène), aucune référence à l'actualité ne vient troubler cette scène intemporelle, dont le classicisme fait penser au Poussin de la seconde période romaine, celui d'un impeccable atticisme (Moïse sauvé des eaux, acquis par le roi en 1665) et de la nostalgie de l'Arcadie (Apollon amoureux de Daphné).

Girardon, qui inscrivit fièrement son nom sur la lyre d'Apollon, réalisa la figure du dieu, celle de la nymphe qui lui verse de l'eau sur les mains (Doris), ainsi que les deux nymphes agenouillées : le linge mouillé que tient l'une d'entre elles (Mélicerte) atteste pleinement de la maîtrise du sculpteur, qui semble avoir manié le marbre comme de la cire. Notamment par leurs drapés et leurs chevelures, d'un traitement plus sommaire, les figures de Regnaudin sont aisément reconnaissables : celle qui coiffe le dieu (désignée comme la déesse Téthys par l'inventaire des sculptures de 1707), ainsi que les nymphes tenant le bassin (Chloé) et la grande aiguière (Delphire).

En 1669, avant même l'achèvement du groupe, dans son poème Les Amours de Psyché et de Cupidon, qui constitue la première description de l'œuvre (et qui nomme les cinq nymphes), La Fontaine exaltait la maîtrise de soi d'Apollon-Louis XIV, insensible aux beautés des nymphes qui l'entourent. Cette image souveraine fut vraisemblablement reprise par Le Brun lui-même, dans la mesure où il donna à la figure royale la posture du dieu dans sa composition centrale de la grande galerie (Le roi gouverne par lui-même). Par ailleurs, tout en constituant une référence évidente à plusieurs chefs-d'œuvre de l'Antiquité, notamment l'Apollon du Belvédère, le groupe versaillais représentait un manifeste de la sculpture française, capable de rivaliser avec les compositions universellement admirées des Niobides Médicis et du Taureau Farnèse.

La construction de l'aile du Nord ayant condamné la grotte à disparaître, les trois groupes furent appelés à orner deux bosquets successifs rebaptisés des Bains d'Apollon : celui de la Renommée (aujourd'hui des Dômes) après 1684, puis celui du Marais après 1704. Ce dernier fut entièrement remanié à partir de 1778 sous la direction de Hubert Robert, qui mit en scène, dans une composition préromantique, le conflit entre l'art et la nature.

En juillet 2008, un providentiel mécénat de la Versailles Foundation a permis de mettre un terme définitif aux dramatiques conséquences de ce nouveau programme, aux antipodes de l'esprit de la grotte de Téthys. La dépose et la mise à l'abri des groupes sculptés ont sauvé ces sculptures de la ruine et offrent désormais au public la révélation du chef-d'œuvre absolu qui était injustement maltraité et séquestré dans un rocher lointain depuis plus de deux siècles.

Alexandre Maral

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4844
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Sam 22 Aoû 2015, 16:28

"...chef-d'œuvre absolu qui était injustement maltraité et séquestré dans un rocher lointain depuis plus de deux siècles. "

On aura compris que M. Moral n'est pas un grand fan d'Hubert Robert.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9497
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Sam 22 Aoû 2015, 16:47

De fait, à lire la description du groupe qu'il donne dans son récent ouvrage (Parcours mythologiques dans les jardins de Versailles), sur les statues des jardins, il regrettait la disposition du XVIII° siècle des personnages, sacrifiant au pittoresque aux dépens de la vraisemblance de la scène.
A l'origine il s'agit d'Apollon servi par les nymphes, mais le bassin et la disposition des personnages sur plusieurs niveaux en fait une scène d'ablution.

Mais vous avez raison, M Maral est sans doute plus sensible à la sculpture classique dont il s’agit ici d'un ou du chef-d'œuvre du genre.
Pour M Maral le mélange entre le style classique des sculptures et l’aspect préromantique de la grotte se fait aux dépens de Girardon.
D'autres y avaient vu l'inverse : une sorte de mise en valeur, après l'heure du classicisme.

Soulignons le privilège de notre temps de conserver grâce à de bons moulage l'organisation pittoresque de la fin du XVIII° siècle tout en ayant à disposition les originaux.

Ils se présentent à nouveau, dans leur organisation primitive de la grotte de Thétis, du bosquet des Dômes et des premiers Bains d'Apollon.
On doit les placer ultérieurement dans la Petite Orangerie sur les socles d'origine devant les trois arcades qui rappeleront la disposition tripartites de la grotte de Thétis.
Revenir en haut Aller en bas
SARPS4
Vicomtesse, Vicomte


Nombre de messages : 339
Age : 40
Localisation : Saint-Cyr
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Jeu 22 Oct 2015, 17:24

Très belle expo mais peu de fréquentation - bien en-deçà de celle sur les Carosses... Dans le Rapport d'Activité 2014 on annonce le chiffre de seulement 34 500 visiteurs sur les 3 premiers mois.
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 3337
Age : 30
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Ven 18 Mar 2016, 18:56

Bonsoir,

Quatre vidéos mises en ligne aujourd'hui :


Les tapisseries du Roi


Les chiens du Roi


La Tasse de chocolat


Les Fêtes à Versailles

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6852
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Lun 21 Mar 2016, 17:20

Inaugurée le 26 septembre 2014, l'exposition «Le Château de Versailles en 100 chefs-d'œuvre» a refermé ses portes ce week-end.
Bilan : 133 791 visiteurs.

Source La Voix du Nord le 21/03/2016.

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 3337
Age : 30
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Lun 21 Mar 2016, 17:25

Espérons que les meubles et objets reviennent vite à Versailles !

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6852
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   Lun 21 Mar 2016, 17:29

Après un petit détour par Canberra, pour certains d'entre eux (notamment les tapisseries).

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arras : Cent chefs-d'Oeuvre de Versailles
» Les cent chefs-d’œuvre de Versailles... à Arras
» Le 18e aux sources du design, chefs d'oeuvre du mobilier
» Chefs-d'oeuvre des jardins de Versailles
» L'oeuvre littéraire qui vous a le plus bouleversé(e)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: En province-
Sauter vers: