Connaissances de Versailles
Bienvenue à vous
Vous consultez actuellement un forum épurgé de ces rubriques.Seuls les membres inscrits peuvent accéder à l'intégralité du forum. Visiteurs, n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre pour avoir accès à toutes les fonctionnalités du forum !

Autrefois à Versailles, pour se dire "de la Cour", il fallait être " présenté".
Première participation ? Pensez à vous présenter dans la rubrique " Bienvenue à vous" dans un délai d'un mois pour voir votre inscription validée définitivement et accédez aux rubriques accessibles aux seuls "présentés".

Après ce délai sans présentation effective, votre compte provisoire sera supprimé sans préavis de notre part.

A bientôt !
Merci















Histoire, description et guide du chateau de Versailles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6606
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mar 10 Fév 2015 - 23:30



À venir
Galerie des Gobelins - Paris
27 mars 2015 - 17 janvier 2016


L’esprit et la main
Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national

L’exposition mettra en valeur l'éthique, la pratique, et le savoir-faire des sept ateliers de restauration du Mobilier national : l’atelier de tapisserie-décor, l’atelier de tapisserie d’ameublement, l’atelier de menuiserie en sièges, les ateliers de restauration de tapisseries et de tapis, l’atelier d’ébénisterie et l’atelier de lustrerie- bronze.

Elle commencera par la présentation du Mobilier national et présentera ensuite les métiers d'art propres au Garde-Meuble et à son histoire par ateliers. Il s'agira surtout de détailler les différentes approches d'un même type de bien culturel selon sa destination tout en restant centré sur les savoir- faire, souvent très anciens, parfois innovants.

http://www.mobiliernational.culture.gouv.fr/fr/accueil


Atelier de restauration de tapisserie © Lawrence Perqui

(A suivre ...)

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9048
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mer 11 Fév 2015 - 7:33

C'est vrai qu'il y a loin entre l'atelier annexe de Lodève qui réalise des tapis au point de Savonnerie pour le Mobilier national sur des modèles du XVIII° siècle à nous jours et le paris de l'estrade du trône pour le salon d'Apollon. Mais c'est peut-être là l'occasion de retrouver des savoir-faire.
Le tapis nommé "Tombée de métier" sur une modèle Nathalie Junod Ponsard.

Simplissime à première vue, au moins dans son tracé, il présent au contraire de subtiles "variations lumineuses et colorées avec dégradés" dont la réalisation n'est pas sans rappeler les changements progressifs de couleur dans les tapis anciens.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12167
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mer 18 Mar 2015 - 19:19

L'esprit et la main, l'expo à la Galerie des Gobelins

La Galerie des Gobelins célèbre les ateliers du Mobilier National lors d'une exposition, du 27 mars 2015 au 17 janvier 2016. Cette installation nous dévoilera les coulisses des sept ateliers de restauration du Mobilier national, depuis toujours fermés au public ; aussi, on se familiarise avec les gestes et les techniques des artisans qui œuvrent à conserver et à restaurer notre patrimoine mobilier.

Le Mobilier National, cette institution séculaire, nous dévoile les coulisses du mobilier impérial et républicain, dans une exposition à découvrir à la Galerie des Gobelins. Si les artisans du Garde-Meuble de la Couronne, devenu le Mobilier national, ont réalisé plus de 100.000 objets pour les demeures royales puis les institutions républicaines comme le Palais de l’Élysée, le Sénat, il leur arrive aussi de restaurer de très vieux mobiliers dans des ateliers de restauration, fermés au public.

A l'occasion des Journées Européennes des Métiers d'Art, le Mobilier National met à l'honneur l'héritage et le savoir-faire des Ateliers du Mobilier National à la Galerie des Gobelins ; pour ce faire, le Mobilier National a reconstitué les sept ateliers sur les deux étages du bâtiment. Surprise, quelques jours par mois, des restaurateurs seront présents pour expliquer leur rôle, leurs gestes et l'importance de telles restaurations lors de démonstrations.

Parce que la Galerie des Gobelins met à l'honneur la tapisserie française, un focus sera mis sur la restauration des tapisseries et des tapis réalisés par la Manufacture des Gobelins ; deux pôles existent, le premier assure la confection, la restitution et la restauration de  décors textiles anciens et contemporains.
Le second s’est orienté vers la confection, la création et l’entretien des sièges traités de manière contemporaine type mousse et nouvelles technologies.

Oui, selon l'époque et le rôle du meuble, le protocole de restauration diffère. Lorsque le meuble à restaurer est utilisé pour l'ameublement des résidences du pouvoir, le protocole n'est pas le même que pour la restauration d'un meuble en vue d'une présentation muséographique, Chaque année, près de 1500 objets sont restaurés par les sept ateliers d'atelier - ébénisterie, menuiserie en sièges, tapisserie d'ameublement, tapisserie décor, restauration de tapis, lustrerie, bronze.
On découvre alors le métier de ces artisans d'art dans un lieu d'exception.

Informations pratiques :
Site internet : L'esprit et la main, l'expo du Mobilier National
Du 27 mars 2015 au 17 janvier 2016
Lieu : Galerie des Gobelins,
Horaires : 11h-18h mardi-dimanche, fermé lundis
Tarifs : 6€, 4€ tarif réduit, gratuit dernier dimanche du mois

http://www.sortiraparis.com/arts-culture/exposition/articles/81954-l-esprit-et-la-main-l-expo-a-la-galerie-des-gobelins

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6606
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: L'esprit et la main Mobilier national 2015   Jeu 19 Mar 2015 - 11:46


Communiqué de presse

Pour la première fois, le Mobilier national présentera une exposition relative à ses ateliers de restauration, qui sera inaugurée dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d'Art.

(L'entrée à l’exposition sera gratuite pendant ces Journées : les vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 mars 2015.)

DES MISSIONS RICHES ET PLURIELLES

L'exposition proposera une percée dans les coulisses d'une institution séculaire, le Garde Meuble royal, impérial et républicain. Celui-ci, aujourd'hui nommé Mobilier national (service du Ministère de la Culture et de la Communication, Direction générale de la création artistique), pourvoit à l'ameublement et pour partie, au décor des palais de la République comme par exemple, le palais de l'Elysée, l'hôtel de Matignon ou encore le Sénat.

Dans le cadre d'expositions temporaires, françaises et internationales, ou de dépôts d’oeuvres au sein des musées et châteaux ouverts à la visite, il donne, aussi, à voir ses collections riches de plus de 100 000 objets.
Pour l'entretien de l'ensemble de ses collections, il dispose de sept ateliers de restauration qui sont à la fois garants de pratiques ancestrales et creuset d'innovations. Ce sont les ateliers d'ébénisterie, de menuiserie en sièges, de lustrerie-bronze, de tapisserie d'ameublement (garniture de sièges), de tapisserie décor (décor textile et matériaux contemporains), de restauration de tapis et de tapisserie.


Réserve des matières premières textiles © Vincent Leroux

DONNER À VOIR LE GESTE

L'exposition proposera une reconstitution des ateliers de restauration du Mobilier national, espaces si particuliers et toujours fermés au public. Elle décryptera non seulement l'éthique qui anime chaque jour ces femmes et ces hommes dans leur rapport à la matière, mais aussi leur savoir-faire d'excellence face aux objets patrimoniaux, qu'ils soient anciens ou contemporains. Ces derniers ont accompagné les grands moments de l'histoire de France et donnent, encore aujourd'hui, un cadre au pouvoir politique et à la République.

Des restaurations exemplaires seront présentées, évoquant la double approche des ateliers, selon le statut des collections : muséal ou liée à un ameublement d’usage.
Toutes les palettes d'un même métier démontreront la multiplicité des regards que peut susciter un objet selon sa matérialité et son histoire.
Enfin, les formations dispensées au Mobilier national seront également évoquées pour, peut-être, faire naître des vocations afin que les métiers d'hier continuent d'être les métiers de demain.
Le visiteur sera invité à se familiariser avec le geste, sa justesse, son apprentissage et sa perpétuation. Au sein des ateliers du Mobilier national, telle une démarche Slow Made*, l'esprit et la main dialoguent pour lier tradition et virtuosité à la créativité technique et à la création artistique.

* Le mouvement Slow Made, qui a pour but de promouvoir les valeurs des savoir-faire, a été lancé en 2012 au Mobilier national avec l'Institut national des Métiers d'Art. Le Slow Made, association qui porte des réflexions et des actions, prône le temps nécessaire à la réalisation de objets manufacturés. Une telle réalisation demande la maîtrise d'un geste, la connaissance d'un savoir-faire et des matériaux, ainsi que la capacité à comprendre l'usage des objets. Autant d'éléments au coeur des métiers du Mobilier national mis en avant magnifiquement par l'exposition de la Galerie des Gobelins.
Retrouvez l’actualité du mouvement sur www.slowmade.fr.
Le Slow Made est parrainé par le Ministère de la Culture et de la Communication.


Atelier de lustrerie-bronze, détail © Lawrence Perquis


Atelier d'ébénisterie, détail ©Vincent Leroux

http://www.mobiliernational.culture.gouv.fr/fr/accueil

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Mademoiselle
co-Admin
avatar

Nombre de messages : 6606
Localisation : Entre le comté d'Eu, Versailles, Fontainebleau, et la principauté de Dombes
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Carte blanche Olivier Roller tapisserie symbole pouvoir    Sam 21 Mar 2015 - 17:30


CARTE BLANCHE À OLIVIER ROLLER


En parallèle à cette exposition, la Carte blanche sera dédiée au travail photographique d’Olivier Roller. Son regard se portera sur la tapisserie, symbole de pouvoir et de prestige.
L’installation dans le Salon carré prendra la forme d’un immense fil brisé, qui s’élance dans l’espace de la pièce.
Une installation à découvrir le 27 mars !


© Mobilier national

_________________
« Ce qu’il y a de plus beau à Paris, c’est Versailles ! » Pierre de Nolhac.
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4707
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: table cabaret Ville Avray tabouret josephine tapis   Mar 28 Juil 2015 - 20:18

Je recommande cette exposition à plus d'un titre, le sujet est passionnant, le parcours pédagogique sans être fastidieux, la muséographie extrêmement réussie, des ateliers permettent de voir les artisans à l'oeuvre et c'est l'occasion de découvrir ou de revoir de superbes meubles, tapis et objets.

Au nombre desquels une paire de table "en cabaret" pour Thierry de Ville d'Avray déposée par Versailles au Mobilier National :




Un tabouret pour le boudoir de Joséphine à Fontainebleau.
N'étant pas pour le boudoir turc, serait-il pour la pièce en dessous ? Il faudrait dès lors l'imaginer en compagnie des chaises du comte d'Artois, recouvert de soie verte :




Un des sièges de la galerie des Guise à Eu, habituellement au Sénat, nous montre ses lignes Louis XV très élancées.
Le tissage s'étant échelonné de 1845 à 1848, cela explique pourquoi ces sièges n'apparaissent pas dans les vues relatant la visite de Victoria à Eu en 1843 :




Un tapis de la Savonnerie, fin XVIIIe, à motifs antiquisants sera déposé à Versailles une fois complété. Où sera-t-il déroulé ? Mystère.
Je le trouve toutefois un peu dernière mode, voire un peu tardif pour Versailles et pour des grands appartements, il faudrait l'imaginer dans des appartements privés :








Quant au fauteuil de présentation du roi de Rome aux Tuileries, l'envers vaut l'endroit, selon la désormais célèbre formule du forum :


Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9048
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mar 28 Juil 2015 - 20:39

Merci beaucoup. Voilà donc l'explication de la disparition ds tables en cabaret de la salle à manger des porcelaines. Ce n'était pas pour le Petit Trianon comme on l'avait cru "D'ailleurs, elle a quitté la salle-à-manger des Porcelaines et est désormais de nouveau présentée au Petit-Trianon", mais pour ce dépôt qui annonce un début de réalisation du remeublement au Garde-Meuble.
La qualité des meubles de l'intendant est proverbiale et signalait la compétence des responsables de l'Ancien Régime, dont Fontanieu, puis Marc-Antoine Thierry de Ville-d'Avray, contrôleurs généraux du Garde-Meuble, .



Dernière édition par Alain Roger-Ravily le Mer 29 Juil 2015 - 7:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4707
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mar 28 Juil 2015 - 20:59

Le Mobilier National envisage toujours, en partenariat avec le CMN, de remeubler l'appartement de Ville d'Avray au Garde-meuble.
C'est un projet à plutôt longue échéance, même si tout est prêt dans les cartons, il assez logique qu'il commence à rassembler ce qui a décoré ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9048
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mar 28 Juil 2015 - 21:49

Sur le dessin de la famille royale on ne voit pas de tapis dans le cabinet d'Adélaïde, mais on imagine bien un tapis comme cela dans un cabinet intérieur.
Versailles aura peut-être à échangé plus tard la pendule à orgue de M de Villeneuve, adjoint à l'intendant général du Garde Meuble.
Revenir en haut Aller en bas
NP
Dame, Chevalier
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 35
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: tapis boudoir reine fontainbleau carte poste   Mer 29 Juil 2015 - 13:37

Le tapis se rapproche d'une vieille connaissance à Fontainebleau :

Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4707
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mer 29 Juil 2015 - 16:14

En effet, proximité troublante, le pan coupé (ou les pans coupés, on n'en voit qu'un) suggère un tissage pour cette pièce, pour Joséphine ?

A quand une publication sur les tapis XIXe des collections publiques ?
Mme Gastinel-Coural en prépare une depuis de nombreuses années, mais je crois que je ne la verrai jamais publiée.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9048
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: boudoir reine fontainebleau carte postale   Mer 29 Juil 2015 - 16:35

Votre carte postale est Intéressante cher NP mais pas si facile que cela à dater.

Voici le boudoir de Fontainebleau tel que voulu par l'impératrice Eugénie, avec la création d'une porte face aux fenêtres pour un accès direct à al salle de bain.








vue ancienne, peut-être Second Empire, mais un tapis.

on sait que le mobilier de Marie-Antoinette alors à Fontainebleau fut complété par un canapé en 1858 par Cruchet.

A une date qui est peut-être celle de préparatifs pour la visite du tsar en 1902 (?), l'antichambre de l'appartement du pape fut converti en chambre à coucher, avec ces sièges et le lit tardif (?) à la polonaise.

état avant


Voici votre carte postale montrant le boudoir, peut-être à la même époque, du coup  avec un mobilier de remplacement.


de nos jours, les sièges sont revenus à Versailles, le canapé dans la galerie des Meubles


avec le lit

enfin, l'antichambre a retrouvé son aspect d'autrefois, ici, lors de l'exposition Napoléon III et Eugénie reçoivent à Fontainebleau.

Je suggère que le tapis de votre carte postale de NP soit celui d'une installation éphémère pour une visite officielle (?).

Ces sièges semblent avoir perdurer jusqu'aux copies Gulbékian du fauteuil d'origine de la reine. On les avait recouvert d'une soierie à cartouche.






Dernière édition par Alain Roger-Ravily le Mer 29 Juil 2015 - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebrun
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4707
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mer 29 Juil 2015 - 16:49

Et si vous nous parliez de ce tapis que vous venez de mettre en lumière, cher NP ?
Revenir en haut Aller en bas
NP
Dame, Chevalier
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 35
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mer 29 Juil 2015 - 17:00

Le mobilier visible sur la carte postale est issu du cabinet de toilette de l'appartement Louis XIII (appartement du Pape); où il était placé sous le Second Empire. Comme vous l'expliquez très bien , il a remplacé vers 1900 le mobilier Jacob/Cruchet parti chez le Pape. Il fut alors recouvert d'une soierie "étrusque" en accord avec les boiseries. Il est resté à cette place jusqu'au milieu des années 70, quand le boudoir fut restitué dans sa version XVIIIème siècle.

A ma connaissance le tapis est une pure création du Second Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9048
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: cabinet fontainebleau siege   Mer 29 Juil 2015 - 17:21

Merci beaucoup; c'est donc le mobilier qui a retrouvé sa place.


Le tapis serait alors un retissage de celui présenté au Mobilier national?
Revenir en haut Aller en bas
NP
Dame, Chevalier
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 35
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mer 29 Juil 2015 - 17:30

Le modèle semblait être connu en effet !
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9048
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mer 29 Juil 2015 - 17:43

L'histoire récente, du XX° siècle est pour les amateurs, la plus difficile à suivre. Merci en tous cas d'avoir signalé ce tapis.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12167
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mer 29 Juil 2015 - 18:30

Sous réserves, la conservation me parlait effectivement d'un tapis de savonnerie à retisser partiellement pour les appartements de Mesdames mais j'ignore si il s'agit de celui-ci ou d'un autre tapis en mains privés susceptible d'être offert au château.

L'emplacement prévu était le grand cabinet de Mme Adélaïde ou le tapis actuel est jugé trop grand ce qui oblige de replier les angles, solution peu satisfaisante pour sa conservation et sa maintenance.

En revanche, pas de tapis prévu dans le cabinet de Mme Victoire pour des raisons de circulation dans la pièce.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9048
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mer 29 Juil 2015 - 18:39

Pour ma part, j'évoquais l'hypothèse, gratuite, du cabinet intérieur d'Adélaïde, pas celui de Victoire.
Revenir en haut Aller en bas
M. de Noisy
Admin
avatar

Nombre de messages : 12167
Age : 51
Localisation : Royaume de France et de Navarre
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mer 29 Juil 2015 - 20:10

L'indication n'est pas donnée sur le cartel,
maoi a-t-on une idée de la taille de ce tapis du mobilier national.

Pour ma part, je trouve sa datation et son style bien tardif pour les décors versaillais d'ancien régime.

_________________
"Oui, Sire, le moulin a disparu mais le vent est resté", M. de Gramont.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9048
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: billard reine service sevres rambouillet arabesque   Mer 29 Juil 2015 - 22:11

Effectivement mais à bien y regarder certains enroulement de feuilles d'acanthes et autres font encore très Louis XVI. A rapprocher de la tenture du cabinet doré ou du billard.


ou du service de la laiterie de Rambouillet

Revenir en haut Aller en bas
Claude Monet
Duchesse, Duc à brevet
avatar

Nombre de messages : 531
Age : 32
Localisation : Giverny
Date d'inscription : 24/08/2012

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Mer 29 Juil 2015 - 22:15

Outre le service étrusque de la laiterie de Rambouillet , les motifs de ce tapis me font aussi penser au service Masson qui aurait dû être livré à Louis XVI.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musee-orsay.fr/
Alain Roger-Ravily
Filles, Fils de France
avatar

Nombre de messages : 9048
Age : 70
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Jeu 30 Juil 2015 - 8:28

autre comparaison avec les panneaux des boudoirs d'argent et turc de Fontainebleau




personnage central bras écartés, enroulements, feuillages maigres, cartouches...


Dernière édition par Alain Roger-Ravily le Jeu 30 Juil 2015 - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Princesse, Prince Etranger
avatar

Nombre de messages : 1381
Age : 36
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Jeu 30 Juil 2015 - 8:40

A-t-on déjà une idée quant au temps nécessaire pour finaliser la restauration (comprenant une restitution) de ce tapis ?
Revenir en haut Aller en bas
Vidame du Hayreu-Hersay
Princesse Légitimée, Prince Légitimé de France
avatar

Nombre de messages : 2407
Age : 43
Localisation : --
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   Jeu 30 Juil 2015 - 13:44

Alain Roger-Ravily a écrit:
Merci beaucoup. Voilà donc l'explication de la disparition des tables en cabaret de la salle à manger des porcelaines. Ce n'était pas pour le Petit Trianon comme on l'avait cru "D'ailleurs, elle a quitté la salle-à-manger des Porcelaines et est désormais de nouveau présentée au Petit-Trianon", mais pour ce dépôt qui annonce un début de réalisation du remeublement au Garde-Meuble.
La qualité des meubles de l'intendant est proverbiale et signalait la compétence des responsables de l'Ancien Régime, dont Fontanieu, puis Marc-Antoine Thierry de Ville-d'Avray, contrôleurs généraux du Garde-Meuble.

Sujet en question ici.

Ces tables ne sont donc plus attribuées à Robiersky ? (voir )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national   

Revenir en haut Aller en bas
 
Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national
» SURVIVALISME : les 35 choses a savoir faire.... 6
» Savoir, savoir-faire, savoir-être - et désormais savoir-devenir !
» Le faire écrire, un savoir-faire enseignant oublié (PE, Lettres, HG, LA et LV, SES, philo).
» Les évaluations données par PISA : histoire de savoir de quoi on parle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Connaissances de Versailles :: Versailles, un musée méconnu :: Expositions :: A Paris-
Sauter vers: